De sinistre mémoire


De sinistre mémoire

Auteur : Jacques Saussey
Titre :  De sinistre memoire
Date de parution : 2 septembre 2010
EAN : 9782819500032

 

 

4 eme de couverture

Deux jeunes trouvent la mort à Paris, victimes d’un tueur qui leur injecte de l’héroïne pure. Deux SDF subissent également un sort funeste dans les sous-sols de la gare de Lyon. La copie d’une lettre codée ancienne va parvenir à la police, et la mettre sur la trace d’une vieille histoire qui trouve sa source en Bretagne, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le capitaine Daniel Magne et la jeune APJ Lisa Heslin vont tâcher de remonter dans le temps pour démêler l’affaire… mais celui qu’ils traquent est-il le vrai coupable, ou également une victime ?

 

 

 

Mon résumé  : 

J’ai lu quelques uns des ouvrages de Jacques Saussey mais celui-ci ( qui je crois savoir est son 2e roman) ne m’a pas vraiment convaincu. Faut dire que à plusieurs moments je me suis un peu perdu dans la narration. On passe du present au passé et c’est pas toujours facile a suivre.

Cette sinistre mémoire, c’est celle des exactions perpétrées par troupes allemandes, aidées par les miliciens de Darnand, dans les semaines de l’été 1944, du côté de la poche de Lorient … un thème historique cher à l’auteur puisqu’on le retrouve dans 7/13.
Mais l’action de ce thriller se passe de nos jours. L’équipe du capitaine Magne, qui a récupéré Lisa Heslin, avec toujours Henri Walczak le fidèle « polonais » et Rafik le colosse « turc » est mobilisée sur le meurtre d’un jeune homme retrouvé dans une cabine de photomaton, une grosse aiguille d’héroïne pure fichée dans l’oeil.

Magne arracha avec effort son regard du visage ingrat de son subordonné. Il se sentait affublé d’une verrue à l’index depuis que Marceau avait été recruté dans son service. Le commissaire Estier lui avait expliqué, en long, en large et en travers, qu’ils devaient tous montrer de la patience et de la diplomatie afin de ne pas lancer chaque jour des tomates mûres à la tête de ce crétin. Magne, pour sa part, se sentait aussi compréhensif qu’un doberman devant un intrus faisant irruption dans le salon en pleine nuit.

 

C’est le deuxième mort d’overdose massive retrouvé dans Paris en une semaine, alors que l’autopsie révèle que les jeunes gens, très athlétiques, ne se droguaient absolument pas …
Mais cette fois, il y a des témoins. le meurtrier a été dérangé et on va vite repérer que les deux victimes sont des monte-en-l’air ayant cambriolé une maison pour y dérober un vieux cahier … disparu avec le troisième jeune voleur.
L’intrigue est foisonnante : que contient donc ce vieux cahier qui justifie la mort de deux hommes, et où se cache le troisième, qui est venu le récupérer à la barbe des policiers et se trouve manifestement en danger ? Car le tueur froid et la police le traquent …
Quel est le mobile ? En fait, la vengeance car le document caché dans le cahier maudit est une lettre codée avec la mythique machine Enigma

 

 

 

Mon avis

Je pense que vous l’aurez peut-etre compris en debut de chronique, j’ai pas vraiment accroché à l’intrigue.

Apres comme deja dit, c’etait les debuts de l’auteur, lorsqu’il n’etait pas encore publié par les grands noms de l’edition mais bon j’ai quand meme terminé le roman.

 



Catégories :Policier / Polar, Suspense, Thriller

Tags:, , , , , , , , , , , , , , ,

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :