C’est lundi, que lisez-vous ?


 C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

 

 

Ce que je suis en train de lire :

Belle et Sébastien - Nicolas Vanier - À Lire

 

Ce que je vais lire ensuite :

Je n’ai pas encore décidé, je piocherais peut-etre dans ma PAL ou alors sur NetGalley qui sait.

Chambre 413


Auteur : Joseph Knox
Titre : Chambre 413
Version :  ebook – Edition du masque
ISBN: 9782702442104
Lien Livraddict

 

Merci à NetGalley et aux Editions du masque pour la confiance qu’ils ont bien voulu m’accorder.

 

Joseph Knox: creating a new detective - Dead Good

Joseph Knox est un écrivain, auteur de roman policier.
Après avoir travaillé comme barman et libraire dans une boutique de la chaîne Waterstones, il s’est installé à Londres où il est devenu acheteur de polars pour cette même chaîne en 2009.

« Sirènes » (Sirens), son premier roman publié en 2017, et « The Smiling Man », le 2e tome de la série publié en 2018, ont été des best-sellers.

Suite à ce succès, Joseph Knox a quitté son travail pour se consacrer entièrement à l’écriture.

son site : http://www.josephknox.co.uk/
Twitter : https://twitter.com/josephknox__

 

 

4eme de couverture

« Habituellement, je ressentais la présence d’un cadavre comme une absence, mais dans ce cas précis, j’avais l’impression qu’un trou noir s’ouvrait devant moi. »

Tournant le dos à sa vie d’avant, indifférent à son avenir, l’inspecteur Aidan Waits s’est résigné à intégrer la patrouille de nuit – cycle sans fin d’appels insignifiants et de solitudes insolubles. Jusqu’à ce que lui et son coéquipier, l’inspecteur principal Peter Sutcliffe, soient dépêchés au Palace, un immense hôtel désaffecté au cœur d’une ville en ébullition. Sur les lieux, dans la chambre 413, ils découvrent un homme. Il est mort. Et il sourit. On a retiré toutes les étiquettes de ses vêtements. On a limé et remplacé ses dents. Même ses empreintes digitales ne sont pas les siennes. Seule une pièce cousue à l’intérieur de son pantalon donne un indice sur son ultime acte désespéré…

Tandis qu’Aidan s’immerge dans le passé de l’inconnu, il se rend compte qu’un fantôme surgi du sien hante le moindre de ses faits et gestes. Mystérieux incendies, appels anonymes et menaces pures et simples : Aidan va devoir affronter ses démons avant de découvrir la véritable identité de l’homme de la chambre 413.

C’est lundi, que lisez-vous ?


 

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

 

 

Ce que je suis en train de lire :

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

13646136Piégée

15731473Belle et Sébastien - Nicolas Vanier - À Lire

 

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

Un couple irréprochable


Auteur : Alafair Burke
Titre : Un couple irréprochable
Version :  ebook – Edition presse de la cité – 379 pages
ISBN: 9782258162624
Lien Livraddict

 

Description de l'image Alafair Burke.jpg.

 

Alafair Burke (née en novembre 1969 à Fort Lauderdale, en Floride) est une professeur de droit et écrivain de nationalité américaine.

Fille de l’écrivain James Lee Burke, elle est l’auteure de deux séries de romans policiers : la première met en scène Samantha Kincaid, procureur à Portland ; la seconde a pour héros Ellie Hatcher, une détective du New York City Police Department.

source : wikipedia

 

 

4eme de couverture

Angela Powell est en apparence une femme comblée. Elle mène une vie confortable avec Jason, un brillant professeur d’économie devenu une personnalité médiatique, et leur fils de treize ans. Mais leur bonheur de façade se lézarde lorsque l’une des stagiaires de son mari dépose plainte contre lui pour comportement déplacé, puis qu’une de ses collaboratrices l’accuse de viol. De quoi donner à Angela l’impression qu’elle ne connaît peut-être pas si bien celui qui partage sa vie. Pourtant, face à l’obstination d’une enquêtrice coriace, elle choisit quand même de jouer son rôle d’épouse et de le défendre, envers et contre tout.
La disparition soudaine d’une des deux jeunes femmes donne cependant une autre dimension à l’affaire. Tandis que la presse se repaît du scandale, Angela est tiraillée entre la honte, le doute et le besoin de préserver un sombre secret…

Titre original : The wife

 

 

Mon résumé :

Je ne connaissais pas encore l’auteure, mais c’est aussi ça les titres de NetGalley. Ça permet de découvrir de nouveaux auteurs qu’on aurait peut être pas oser découvrir si on les avais ne serais ce que croisés chez le libraire local.

Commençons par la couverture. Vous allez me dire, encore une couverture avec une porte de maison, encore du déjà vu vous allez me dire, et je ne pourrais pas vous le reprocher car ce n’est pas la première couverture ou il est représente une porte et je suis près a parier que ce sera pas la dernière. Cependant laissons tout de même sa chance à l’auteure avant de critiquer de cette façon. Apres tout elle est professeur de droit et en tans que tel, les histoires ou il est questions de violences conjugales ça la connait.

Quand Jason est accusé de comportement déplacé par l’une de ses stagiaires, puis de viol par l’une de ses collaboratrices, qui va ensuite disparaître, tout cet univers paisible et douillet s’écroule. Les questions fusent dans le cerveau d’Angela qui ne veut perdre ni son « standing », ni sa tranquillité d’esprit. En effet, on se rend compte au fur et à mesure que les pages se tournent que le passé de cette femme est bien trouble et qu’elle a été fortement sensibilisée par un drame vécu dans son adolescence.

Tous les policiers chargés d’enquêter sur les abus sexuels seraient les premiers à l’admettre si ce n’était pas aussi inacceptable. Impossible pour eux d’affirmer que les victimes ne racontent jamais toute la vérité, parce que cela reviendrait à les traiter de menteuses. Or elles ne mentent pas, elles tentent de se protéger. Se préparent à affronter le scepticisme. Anticipent déjà toutes les attaques à venir, se forgent un bouclier.

Le lecteur comprend que Jason est harcelé par une femme, Kerry Linch, que celle-ci a disparu, que Jason et Angela ont un fils, Spencer, que Jason a une avocate, Olivia Randall, qu’Angela a eu affaire à la police douze ans plus tôt, et que l’inspectrice tente de la mettre en garde : son mari pourrait les entraîner dans sa chute, Spencer et elle.

 

Mon avis

Un livre plein de rebondissements. On pense des le premier chapitre qu’on est quelques pages de connaitres le fin mot de l’histoire et puis un element qu’on avait pas vu venir fait son apparition. C’est un pageturner book. L’intrigue laisse planer le doute et le suspense jusqu’au bout. Les personnages et leur psychologie sont parfaitement décrits.

L’intrigue laisse planer le doute et le suspense jusqu’au bout. Les personnages et leur psychologie sont parfaitement décrits. Alafair Burke manipule son lecteur, le retourne comme une crépe, elle maîtrise je vous le garantie. C’est mystérieux et intelligent.

 

Les refuges


47951717. sy475

Auteur : Jerome Loubry
Titre : Les refuges
Version :  broché – Edition Calmann Levy Noir – 390 pages
ISBN: 9782702166390
Lien Livraddict

 

 

4eme de couverture

Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte.
Lorsqu’elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d’habitants âgés organisés en quasi autarcie. Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l’image que Sandrine en a.
Pourtant, l’atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret. Quelque chose ou quelqu’un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d’entre eux ne quitte-t-il jamais l’île ?
Qu’est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ?
Qui était vraiment sa grand-mère ?
Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d’un sang qui n’est pas le sien…

La chute du cafard: Jeux dangereux en Berry


40622445. sy475

Auteur : Denis Zott
Titre : La chute du cafard: Jeux dangereux en Berry
Version :  poche – Edition Le geste noir
ISBN: 9782367465197
Lien Livraddict

 

4eme de couverture :

Le Mendiant l’avait prévenu à son arrivée dans le Berry où il venait d’être muté. « Fais gaffe à ne pas rester trop longtemps, mon pote ! Et fais gaffe aussi aux jeunes ! Ici ils s’emmerdent. Mortellement… » Lorsque, en pleine période électorale, « Celui qui regarde à travers les murs » vole une photo dans une banque d’images ultrasécurisée et l’expédie par mail aux élèves du collège Colbert à Châteauroux avec le message « Vous la reconnaissez ? », c’est une bombe qui tombe sur la ville. En découvrant la photo, Anita, « le cafard », veut disparaître de la surface de la Terre, mais non sans faire payer les responsables de son humiliation. Elle les entraînera tous dans sa chute. L’effet domino sera dévastateur. Et gare aux dommages collatéraux. Le commandant Yann Lespoir, qui mène l’enquête, ne sera pas épargné. Le Mendiant l’avait prévenu.

Découvrez l’enquête moderne et passionnante du commandant Yann Lespoir, en plein coeur du Berry !

EXTRAIT

« Pourquoi tu es si méchant avec moi ? Si tu ne me laisses pas voir, je débrancherai tous tes petits jouets. Je pourrais même te dénoncer. Alors ? ». Il suffoque. Il ne trouve pas de réponse à la hauteur de la menace. Il essaie de penser à autre chose, à n’importe quoi, mais son ventre brûle, ses intestins le poignardent. Ça dure une heure ou plus. Il s’allonge sur son lit. L’impression que ses nerfs sont branchés sur une matraque électrique qui fouraille entre ses fesses. Son corps saute et se cabre, mordu de crampes.

La veuve


35445731

Auteur : Fiona Barton
Titre : La veuve
Version :  papier – Edition Fleuvenoir
ISBN: 9782265114562
Lien Livraddict

 

Fiona Barton (auteur de La Veuve) - Babelio

De nationalité anglaise, fiona Barton est née à cambridge en 1957. Elle est journaliste et formatrice internationale dans les médias.

Elle a notamment écrit pour le Daily Mail (2005-2008), le Daily Telegraph (2002-2005) et a été rédactrice en chef du Mail on Sunday (1990-2002) où elle a d’ailleurs gagné le prix du reporter de l’année.
Fiona Barton est chef de projet à Fojo Media Institute depuis 2011.

Elle vit avec son mari près d’Abjat-sur-Bandiat en Dordogne depuis 2013.

source : Babelio

 

4eme de couverture

La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire.Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque.Jusqu’au jour où une petite fille disparaît et où les médias désignent Glen, son époux, comme Le suspect principal de cet acte.Depuis, plus rien n’a été pareil.Jane devient l’épouse d’un criminel aux yeux de tous.Les quatre années suivantes ressemblent à une descente aux enfers : accusée par la justice, assaillie par les médias, abandonnée par les amis, elle ne connaît plus le bonheur ni la tranquillité, même après un acquittement.Mais aujourd’hui, Glen est mort. Fauché par un bus.Ne reste que Jane, celle qui a tout subi, qui pourtant n’est jamais partie. Traquée par un policier en quête de vérité et une journaliste sans scrupule, la veuve va-t-elle enfin livrer sa version de l’histoire ?

 

 

Mon resumé : 

Jane Taylor mène une petite vie tranquille avec son mari Glen.
Jusqu’au jour où Bella, 2 ans, disparaît. Glen devient alors le suspect n°1.
Abandonnée par ses amis, traquée par la police et une journaliste sans scrupule, Jane connait-elle la vérité?
L’enlèvement de Bella en 2006 est suivi de l’acquittement de Glen qui ne satisfait ni la police ni la presse. La presse, c’est Kate qui ne lâche rien. Au lendemain du décès accidentel de Glen, elle va entrer en contact avec la veuve pour tenter de lui faire avouer sa complicité. Quant à la police, l’enquêteur ne cesse de rêver de Bella, la petite victime.
L’auteur, journaliste, maîtrise le suspense à merveille, car si l’action se passe de nos jours, les lecteurs suivent au gré des retours-arrières une enquête passionnante, une traque aux pervers aidés par les nouvelles technologies.

 

 

Mon ressenti

J’ai voulu lire ce livre car au moment de sa sortie j’en ai beaucoup entendu parler,  et ne cesse de voir des publications le concernant, au point que je m’etais dis qu’il devais vraiment être bien pour qu’on en parle autant. Et la que je l’ai lu je me dis que je ne regrette absolument pas de ne pas l’avoir acheté, j’aurais gâché 20€ alors que je pourrais les mettre dans un livre dans lequel je prendrais deux fois plus de plaisir. Je pousse peut-être un peu mais pas beaucoup je pense. Que dire de plus, si ce n’est que ce n’est pas du tout mon style de lecture.