Archives d’Auteur

Masse critique de Janvier 2021

Publié: 13 Jan 2021 par lecturedesam dans Tag
Tags:,

On commence cette nouvelle année avec cette chronique habituelle : La masse critique

Comme vous le savez j’ai l’habitude de sélectionner un nombre conséquent de titre pour avoir un peu plus de chance que l’un d’entre eux sorte du lot. Cette fois j’en ai retenu 18.

 

Le tatoueur d’Auschwitz par Heather Morris

From the window par Sissie Roy

Le chant de nos filles par Deb Spera

Mourir la nuit par Anne-Cécile Huwart

Du côté des Indiens par Isabelle Carré

Contre nature par Cathy Galliègue

Immortel par José Rodrigues dos Santos

Dzud par Romain Jaillant

Le rêve d’un autre monde, tome 1 : La tour de l’espoir par Anne Plichota

Loup y es-tu ? par M. J. Arlidge

Pour une heure oubliée par Frédéric Perrot

Dans l’ombre du loup par Olivier Merle

Lazare par Richard Zimler

Une ronde de nuit par Raymond Penblanc

Le détour par Luce d’Eramo

La chronique des Bridgerton, tomes 1 & 2 par Julia Quinn

Les Incendiaires par R.O. Kwon

Love & lies on campus – Intégrale par Emma Green

 

Je vous laisse intentionnellement les liens direct vers les livres.

 

Et vous qu’avez vous selectionné ? 

Passage à la bibliothèque

Publié: 10 Jan 2021 par lecturedesam dans Bibliothèque, Tag
Tags:, , , ,

Bonjour à tous,

J’avais pris 2 livres à la bibliothèque pour prévoir le passage des fêtes de fin d’année 2020, et du coup cet après-midi je suis passé pour les rendre mais également voir ce que je pourrais prendre.

Addicte de Stephen King j’ai bien sur pris les premiers épisodes de 22/11/63 faute de pouvoir le voir à la TV vu que a chaque fois ce sont sur des offres que je n’ai pas ( le dernier en date est le fléau transmis sur StarZ). Mais bon trêve de bavardage et voici ce que j’ai pris.

 

 

 

Le roman j’en avais vaguement entendu parler et je le lirais seulement si je viens a manquer d’idées de lecture mais entre nous çà m’étonnerais vraiment vu ce que j’ai sous la main en ce moment.

 

 

 

 


55349131. sx318

Auteur : Mohammed Aïssaoui
Titre :  Les funambules – Edition Gallimard
Date de parution : 3 septembre 2020
EAN : 9782072904073 – 218 pages

 

 

 

Mohammed AissaouiMohamed Aïssaoui est un écrivain et journaliste français né à Alger en 1964.
Il a obtenu à l’Université de Nanterre une maîtrise en Sciences politiques et une maîtrise Administration économique et sociale.
Il a aussi été élève de l’Institut français de Presse.Il est journaliste au Figaro depuis janvier 2001, spécialisé en littérature française et francophone au sein du supplément Le Figaro Littéraire.

Il écrit également des enquêtes sur le monde des lettres (suivi des prix littéraires, dossiers sur l’édition, sur les premiers romans, interviews d’éditeurs et portraits d’écrivains, décryptage de phénomènes éditoriaux). Il était auparavant chef de rubrique au service « Économie » où il s’occupait d’économie de la culture. Mohamed Aissaoui tient une chronique hebdomadaire sur la littérature française et francophone dans l’émission « Tous les goûts sont dans la culture », sur Direct 8.

Auteur d’une anthologie sur les écrivains et la ville d’Alger, « Le Goût d’Alger » (Mercure de France, 2006), il a publié « L’affaire de l’esclave Furcy » (Gallimard, 2010) qui a obtenu le Prix Renaudot de l’essai 2010, le Prix RFO du livre 2010 et a été adaptée au théâtre.
Il est l’auteur d’un roman, « Les Funambules » (2020), (présent dans la première sélection du prix Goncourt) qui évoque l’amour, les démunis, mais aussi la difficulté identitaire.
Mohammed Aïssaoui est le Président du Prix Jean Anglade du premier roman 2021.

 

 

 

4eme de couverture

Le héros de ce roman a quitté son pays natal à neuf ans, avec sa mère désormais « analphabète bilingue ». D’une enfance pauvre dont les souvenirs reviennent par bribes, il a su sortir grâce à la littérature. Biographe pour anonymes, il écrit l’histoire des autres. Pour quelles raisons s’intéresse-t-il à présent aux bénévoles qui prennent soin des plus démunis ? Peut-être retrouvera-t-il parmi eux Nadia, son amour de jeunesse ? Dans cette traversée, il rencontre des hommes et des femmes, comme lui en équilibre sur le fil de la vie.

 

 

Mon résumé et avis

Qui à dit que je ne lisais que du polar et du thriller ? Si c’est moi je ne m’en souvient pas, car si vous relisez le nom du blog rien ne le précise : « Un accro de la lecture en petit format ou en gros pavé » . Apres, quant a dire que tout me prédestinait à lire ce livre, il y a tout de même un fossé, car je n’aurais jamais de moi-même acheté ce roman. Aussi je n’hésite pas a citer celui qui m’a dirigé vers ce livre : Anthony du blog les livres de K79 , et oui si je n’avais pas gagné ton concours jamais je n’aurais lu ce livre qui fait partie de la rentrée littéraire 2020.

Cela me fait sortir de ma zone de confort c’est clair et ça fait pas de mal de temps en temps.

Ici on suis une personne qui a décidé de quitter son pays natal avec sa mère devenue bilingue. On vois l’auteur intégrer une organisation qui vient en aide aux plus démunis et aux sans abris. Il découvre comment tout s’organise autour d’eux et en vient a ce dire que les restaurants du coeur est lus qu’une organisation qui collecte de la nourriture pour redistribuer à ceux qui en ont besoin. C’est carrément tout une entreprise, avec sa hiérarchie, ses primes, ses promotions….

Je dois dire que j’ai eu beaucoup de plaisir dans cette lecture. 

Je pense que ce qui me rebute, notamment avec cet éditeur, c’est qu’il utilise toujours des couvertures minimaliste et sans fioriture. On a droit au nom de l’auteur et au titre, basta. Moi j’ai bien entrer dans le livre tout d’abord par la couverture. Cette absence m’éloigne considérablement de l’acte d’achat, mais après cette lecture, est-ce que j’aurais la même vision, rien n’est moi sur ! 

Pour clôturer je dirais que c’est un livre qui vaut le mérite qu’on s’y arrête. Il fait réfléchir sur la vision qu’on peut avoir des sans abris et des organisations / associations qui leur vienne en aide.


55106413. sy475

 

Auteur : Hervé Jourdain
Titre :  Terminal 4
Date de parution : 27 août 2020
EAN : 9782265154629 – 317 pages

 

Hervé Jourdain - Printemps du livre de Montaigu

Hervé Jourdain est né à Saint-Maur-des-Fossés le 21 aout 1972

C’est un écrivain français, auteur de roman policier.

Il réussit le concours de gardien de la Paix et s’installe à 20 ans dans le sud de la région parisienne. Parallèlement à son activité professionnelle, il s’inscrit à l’université Paris-I et obtient une licence d’Histoire. Il intègre alors un service de renseignement en 1998 avant de devenir, deux plus tard, officier de police.

Lieutenant à la brigade des mineurs de Paris puis capitaine au sein de la brigade criminelle installée au mythique 36, quai des Orfèvres, il décide par défi de se lancer dans l’écriture de romans policiers.

Il a par ailleurs collaboré à l’écriture d’un long métrage, fait office de conseiller sur le tournage d’un téléfilm policier, effectué une brève apparition dans le film « Contre-enquête » (2007) aux côtés de Jean Dujardin.

En 2017, il reçoit le prix Sang d’encre décerné par le festival de Vienne pour son roman, « Femme sur écoute », paru chez Fleuve Éditions en 2017.

Sous le pseudonyme Clovis Bienvenu (l’identité de son grand-père maternel), il est également l’auteur de « Le 36, quai des Orfèvres à la croisée de l’histoire et du fait divers », paru chez PUF en 2012 dans la collection Questions judiciaires.

 

 

4eme de couverture

Aux abords de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, alors que le soleil n’a pas commencé à pointer, les pompiers se démènent pour étouffer les flammes qui ravagent une dizaine de voitures. Ce qu’ils ne savent pas encore, c’est que dans le coffre de l’une d’elles, un cadavre carbonisé les attend…

Lola Rivière et Zoé Dechaume, conduites dans les environs par les hasards d’une autre enquête, arrivent sur place les premières. Déterminées à résoudre cette affaire, les deux jeunes femmes vont rapidement s’apercevoir que l’aéroport est une zone qui cristallise de multiples tensions. Conflits entre taxis et VTC clandestins, militants installés à proximité des pistes pour s’opposer au projet du nouveau terminal, et luttes politico-économiques autour de la pollution atmosphérique générée par l’aéronautique, les enjeux sont nombreux et les fils à démêler ne manquent pas pour atteindre la vérité…

C’est lundi que lisez-vous ?

Publié: 4 Jan 2021 par lecturedesam dans Thriller

C'est lundi, que lisez-vous ? [16] - ♧ Hell-eau-dit ♧

C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuite été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

Manga-news vous souhaite une bonne année 2021 !, 01 Janvier 2021 - Manga news

 

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

40749017. sy475

 

 

 

 

Ce que je suis en train de lire

C’est plutôt celui que je commence aujourd’hui.

Terminal 4 - Hervé Jourdain - Babelio

Faut dire que la couverture semble explosive et que le contenu ne présage que du bon…l’avenir le dira.

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite 

Je sais que déjà la semaine dernière j’avais prévu un auteur titre et un autre auteur, mais bon vous commencez à me connaitre et vous savez que j’ai toujours beaucoup de mal a respecter mes lectures. Si ca peut vous rassurer le livre en question reste dans ma PAL prioritaire.

 

J’hésite encore mais je pense changer un peu de ma zone de confort qu’est le thriller / polar et donc je me dirigerais surement vers l’un de ces 2 romans

 

Les funambules - broché - Mohammed Aissaoui - Achat Livre ou ebook | fnacAu nom du bien - Jake Hinkson - Éditions Gallmeister

 

Si vous avez un avis sur celui que je dois sélectionner en priorité, n’hésitez pas a me le faire savoir en commentaire.

 

♥♥♥♥♥ Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque….et aussi ce début d’année 2021 ?  ♥♥♥♥♥

 


40749017. sy475

Auteur : Patrick Senécal
Titre :  Le vide
Date de parution : 21 février 2007
EAN : 9782266276894 – 928 pages

 

upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/...

né le 20 octobre 1967 à Drummondville, est un scénariste, réalisateur, dramaturge et un écrivain de fantastique, d’horreur et de roman policier québécois.
Bachelier en études françaises de l’Université de Montréal, Patrick Senécal a enseigné un peu plus de 10 ans la littérature, le cinéma et le théâtre au cégep de Drummondville. Il publie en 1994 un premier roman d’horreur mâtiné d’intrigue policière : 5150 rue des Ormes (adapté au cinéma en 2009). Il est suivi, un an plus tard, par Le Passager, autre roman à suspense. Au printemps 1997, le Théâtre La Licorne monte à Montréal sa première pièce, Les Aventures de l’inspecteur Hector. Son troisième roman, Sur le seuil (Alire, 1998), inspire un long métrage réalisé par Éric Tessier, avec Michel Côté et Patrick Huard.

 

En , il sort Le Vide (Alire 2007).

 

 

 

 

4eme de couverture

Drummondville, Québec.
« Vivre au max », une nouvelle émission de télé réalité, défraie la chronique. Son fondateur, le milliardaire Max Lavoie, a tout quitté pour se lancer dans ce projet. Il s’est attiré les foudres de la commission de censure et a choqué les âmes sensibles en proposant de réaliser en direct les rêves les plus fous des candidats.
Quel fantasme délirant les participants vont-ils demander à l’animateur de réaliser ? Jusqu’où iront-ils ? La téléréalité va-t-elle dépasser la fiction ?
Prenez garde mesdames et messieurs : plus loin vous repousserez les limites, plus longue sera la chute… dans le vide.

 

 

Mon résumé :

Il s’agit là de mon premier roman de l’auteur. Au départ je partais pour hell.com mais voila soit le coup me paraissais excessif soit je ne le trouve carrément pas à la vente en version papier, du coup je me suis reporté sur celui-ci et je suis loin d’être déçu, enfin la seule deception serait de ne pas avoir pu avoir le livre que je visais au départ mais qu’importe.

Sachant que je ne connaissais pas du tout l’auteur, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, mais les avis de blogueurs (ses) que je suis, m’ont conforté et m’ont rassuré. L’histoire se passe au Quebec et vu tout les lieux québécois qui sont disséminés dans le roman je commençais à me demander si c’était voulu ou si il y avait une raison (je rappelle que je ne connaissais pas l’auteur), du coup je me suis documenté comme je le fais toujours lors de l’écriture d’une chronique et c’est la que j’ai compris pourquoi le Quebec est omniprésent. L’auteur est québécois et plus précisément natif de la ville où se passe l’action principale.

 

 

 

Tout commence lorsque Pierre, flic de profession, est témoin principal d’un règlement de compte en pleine rue et se voit contraint bien malgré lui de faire feu. Chose qui depuis qu’il a fait carrière dans la police, n’a jamais faite. Il assiste, a quelques mètres de lui, au meurtre sanglant de l’un de ses collègues. Il va, pendant de nombreuses semaines, en faire des cauchemars. Bernier, son responsable, l’oblige, alors que lui se sent capable de continuer a travailler, à consulter un psychologue.

Alors, qu’il passe un cap très dur à vivre, sa fille Karine, voit bien que sa relation avec son père se dégrade et prefere partir et vivre en colocation. Pierre va bien tenter de la rattraper, mais alors qu’il découvre quelques éléments de sa personnalité, il lui claque la porte au nez. Ce qu’il découvre le fout en rogne. Il ne prend conscience de son importance que trop tard.

Lors de ses périodes de repos, il en profite pour regarder l’émission de tel-réalité, qui semble faire sensation à travers tout le Quebec. Apres 2 – 3 émissions, il ne peut que se rendre à l’évidence, l’émission de Max Lavoie Vivre au max, est plutôt intéressante. Son présentateur propose aux candidats de réaliser leur rêves les plus fous.

 

Mais quels liens peut-il bien y avoir entre pierre qui a vu ses collègues se faire descendre, ses séances chez le psy et cette émission ? C’est bien sur ce que vous decouvrirez si jamais vous vous sentez d’attaque pour dévorer ces 928 pages.

 

 

 

Mon avis

Je ne vous cache pas qu’après avoir fini ce roman, j’étais complètement retourné. Si 70% du roman va à 100 à l’heure, ce n’est rien part rapport à ce que vous allez vivre dans les derniers chapitres du roman. Enfin, je parle de chapitre, peut-etre aurais-je du dire pages. En effet, ce livre peux se lire soit en suivant l’ordre des chapitres ( personnellement j’ai pas tenté le coup) soit en suivant l’ordre des pages.

Si vous hésitez encore a lire ce roman, cela veux dire que vous n’êtes pas prêt à affronter Pierre,Chloé, Max, Frédéric …..

De mon coté j’ai hate de recevoir le prochain roman de l’auteur : Les sept jours du talion


It's Monday! What Are You Reading? – JordynShereeds

C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuite été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

55615836

 

 

 

Ce que je suis en train de lire

Je pense le commencer dans la journée

40749017. sy475

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite 

Je pense découvrir un auteur qu’a découvert anaisseriallectrice

Pour adultes seulement - Philip Le roy - Livre - Occasion | eBay

 

♥♥♥♥♥ Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?  ♥♥♥♥♥


55615836

Auteur : Cyril Carrère
Titre : Le quatrième rassemblement – Edition Cosmopolis
Date de parution : 8 octobre 2020
EAN : 9782902324064 – 398 pages

 

Cyril Carrere

Né à METZ en 1983, Cyril Carrere, qui a grandi à NÎMES, partage désormais sa vie entre la France et le Japon où il vit depuis 2018. Pharmacologue de formation, Cyril a travaillé dans l’industrie pharmaceutique pendant 7 ans, avant de devenir chef de projet de développement d’applications dans le secteur scientifique et auto-entrepreneur.

Passionné de littérature, de culture et de voyages, il est l’auteur du Glas de l’innocence (finaliste prix Fyctia) et du très remarqué Grand Froid (finaliste prix VSD-RTL), plébiscité par le public.

Le Quatrième Rassemblement, son troisième roman, paraît aux Editions Cosmopolis en octobre 2020.

Son site web : http://www.cyril-carrere.com

 

 

 

4eme de couverture

Trois associés, un cadavre, un butin, une embrouille. Un coup de maître.

Visalia, Californie centrale.

William, l’homme d’affaires, rêve de créer un nouveau pôle d’excellence dans la région qui l’a vu naître, loin de la Silicon Valley et de la Baie de San Francisco. Lorsque sa société Educorp fait faillite, étourdi par le désir de revanche, il accepte l’aide d’un fonds privé sans en avertir ses associés.

Quand Cari, l’avocat fiscaliste, met son nez dans les affaires d’Educorp, ce qu’il découvre va l’aspirer au coeur d’un engrenage incontrôlable.

Philip s’active pour offrir une fin de vie décente à sa mère. Pour y parvenir, le lieutenant de police est prêt à tout.

Le destin de ces trois hommes va se télescoper quand William doit revoir ses associés, une semaine plus tard, à l’occasion du Rassemblement, rituel instauré depuis la fin de leur aventure commune. Parfaite symétrie des situations et des hommes : dans ce dédale de faux-semblants, de violences feutrées et de trahisons, le face-à-face s’annonce comme la plus dangereuse réunion à laquelle ils aient jamais participé.

 

Bande annonce :

 

 

 

Mon résumé :

Je ne le cache pas la couverture ne m’a pas attirée. La 4eme de couverture guère plus. Ça me faisais penser à un roman tourné finance, grosse entreprise avec des « pots de vin » et « des dessous de table ». En gros le livre barbant par excellence.

Visalia, Californie Centrale.
William Sullivan rêve de créer un pôle d’excellence dans sa région natale. Mais lorsque sa startup fait faillite tout s’accélère lorsqu’il demande de l’aide a un fond privé sans prévenir ses deux associés.

Son ami d’enfance, Phil, ne souhaite qu’offrir une fin de vie descente a sa mère, et près à tout pour cela. C’était sans compter ce fouineur d’avocat fiscaliste, Carl qui sent venir de loin le coup fourré et ne sait pas dans quoi il va mettre les pieds. Le personnage de Will est juste terrifiant, j’ai adoré la façon dont il n’arrête pas d’enchaîner les pétages de câbles.

Entre mensonges, secrets et trahisons notre cœur balance. On en apprend suffisamment sur la vie privée des personnages pour être touché par ce qui leur arrive, il faut dire que dès que l’on touche aux femmes battues, enceintes, atteinte d’Alzheimer, et aux enfants,

J’ai adoré, un vrai coup de cœur qui confirme mon admiration pour la plume de Cyril découverte avec son roman Grand Froid.

Merci Cyril pour ce voyage en californie et au coeur de cette maestria financière au sein d’educorp


37912319. sy475

Auteur : Yrsa Sigurðardóttir
Titre : ADN – Edition Actes Sud – Collection Actes noirs
Date de parution : Janvier, 2018
EAN : 978-2-330-09055-5

 

Yrsa Sigurdardottir

 

Vilborg Yrsa Sigurðardóttir, né le 24 août 1963 à Reykjavik, est une écrivaine islandaise, auteure de plusieurs romans policiers et ouvrages de littérature d’enfance et de jeunesse.

Yrsa Sigurðardóttir est titulaire d’une licence en ingénierie civile de l’université d’Islande ainsi que d’une maîtrise dans le même domaine, obtenue en 1997 à l’université Concordia de Montréal. Elle exerce son métier d’ingénieur civile en Islande parallèlement à son métier d’écrivain.

Yrsa Sigurðardóttir vit à Reykjavik avec son mari et ses deux enfants.

 

 

 

4eme de couverture

Elísa Bjarnadóttir méritait d’être punie. Elle devait payer. Mais quelle faute pouvait justifier une telle violence ? On vient de retrouver la jeune femme à son domicile, la tête en­tourée de gros scotch, exécutée de la façon la plus sordide. L’agonie a dû être atroce. Sa fille de sept ans a tout vu, cachée sous le lit de sa mère, mais la petite se mure dans le silence. Es­pérant l’en faire sortir, l’officier chargé de l’enquête se tourne alors vers une psychologue pour enfants. C’est sa seule chance de remonter jusqu’au meurtrier. Ce dernier n’a pas laissé de trace, juste une incompréhensible suite de nombres griffon­née sur les lieux du crime.

Alors que les experts de la police tentent de la déchiffrer, un étudiant asocial passionné de cibi reçoit à son tour d’étranges messages sur son poste à ondes courtes. Que cherche-t-on à lui dire ? Sans le savoir, il va se retrouver mêlé à l’une des séries de meurtres les plus terrifiantes qu’ait connues l’Islande.

Avec ce roman addictif et glaçant, au dénouement inatten­du, Yrsa Sigurðardóttir confirme son statut de reine du polar islandais.

 

 

 

Mon résumé

Lorsque j’ai vu ce roman dans le rayon  polar de la bibliothèque de ma ville, j’ai longtemps hésité, non pas à cause de l’histoire même si elle semblait etrange et mystérieuse mais surtout car, a chaque fois que je m’aventure à lire un polar nordique et scandinave ça finit toujours mal. A savoir, j’ai beaucoup de mal à suivre.

Ici, bizarrement j’ai été emporté dans l’histoire comme un coup de cuillère à pot ! Peut-être aussi est-ce du au fait que les personnages sont moins nombreux que d’habitude et plus facile a comprendre. Bref, une réussite.

Ce qui m’a marqué dans ce roman et je pense que c’est ce qui me l’a fait choisir, est le fait qu’on sens tres bien que la fille dont la mere vient de se faire tuer pratiquement sous ses yeux est plus que retournée. Comme tout enfant dans cette situation dirons nous. Aussi quand elle se fait interroger par une psychologue ou encore par la police, elle a beaucoup de mal à s’exprimer.

Parlons de la police d’ailleurs, et plus particulièrement du flic en charge de l’affaire. Je n’ai pas l’habitude de dire ce que je pense des personnages, mais alors lui, je n’ai pas pu « l’encadrer » du début à la fin du livre. La seule chose qu’il cherche, c’est de faire parler la petite fille et ce par tout les moyens, et quand bien même il serait sur une fausse piste. La seule chose qu’il cherche est de boucler son enquête et on se fiche du coté psychologique. Et après il pense encore pouvoir « boire un verre » avec la psy ? Je crois que tu fais fausse route mon gars  !

Quant à la psychologue, elle se vois confier la garde de la fille et on sens bien qu’elle y va a tatons pour ne par brusquer la fille.

 

 

Mon avis

Un très bon roman islandais et une belle découverte de l’auteure, que j’avais déjà entendu parler mais sans avoir encore lu de roman. Cap franchi et loin d’etre déçu. Comme quoi j’ai bien fait de persévérer dans cette voie.

Je recommande, même si ce thème est dur intérieurement.

 

 

C’est lundi que lisez-vous ?

Publié: 21 Déc 2020 par lecturedesam dans Thriller

 

C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuite été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

1518821

 

 

 

 

 

Ce que je suis en train de lire

37912319. sy475

J’ai beau avoir beaucoup de mal a entrer dans ce genre de roman, je persiste tout de même et je signe. Qui sait, je serais peut être surpris.

Entre 2-3 chapitres, je continue en parallèle de corriger et poursuivre l’écriture de mon livre, et ceux que ça intéresse une partie se trouve déjà en ligne sur wattpad

 

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Je pense que je vais lire les livres que j’ai récemment acheté sur la boutique kobo :

Plus fort qu'elleTu me plais

 

Apres il n’est pas exclu que je parte sur tout autre chose….l’avenir le dira.

 

 

♥♥♥♥♥ Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?  ♥♥♥♥♥


1518821

Auteur : Douglas Preston & Lee Child
Titre : Les croassements de la nuit – Edition l’archipel
Date de parution : Mai 2005
EAN : 9782841877102

 

 

4eme de couverture

Au milieu d’un champ de maïs, le shérif Hazen fait une bien macabre découverte : le corps mutilé d’une femme. Non seulement le cadavre a été scalpé, mais une vingtaine de corbeaux morts ont été empalés sur des flèches indiennes, et disposés en cercle tout autour. Quelques heures plus tard, l’inspecteur Pendergast, du FBI, pose ses valises dans cette bourgade du Kansas, persuadé qu’un tueur en série vient de frapper. De fait, les crimes se succèdent, paralysant les habitants de Medicine Creek. Pourtant, si les mises en scène macabres sont toujours aussi élaborées, le mode opératoire diffère chaque fois, laissant augurer un scénario évolutif. Pendergast aurait-il affaire à un tueur en série d’un nouveau genre ? Quel crédit accorder à la Légende des 45, selon laquelle le fantôme de Harry Beaumont, mort en 1865, hanterait encore les tumulus indiens pour se venger ? À moins que Pendergast n’ait à redouter un adversaire plus mystérieux encore

 

 

 

Planète méditerranée

Publié: 12 Déc 2020 par lecturedesam dans Babelio, Masse critique

 

Tout d’abord, je tiens à remercier Babelio et l’éditeur Hemeria pour l’envoi de ce livre.

 

 

Auteur : Laurent Ballesta
Titre : Planète méditerranée – édition Hemeria
Date de parution : 1er septembre 2011
EAN : 9782490952106

Prix editeur : 69€

 

 

4eme de couverture

Peut-on encore produire des images inédites en Méditerranée ? Parce que les hommes y voyagent depuis des millénaires, on la croit sans secrets. Parce qu’ils l’ont conquise et maltraitée, on la croit dévastée. Mais pourtant, la Méditerranée est toujours une mer vivante qui reste à explorer. Dans ces profondeurs se cachent de vastes et riches territoires que l’homme connaît très mal : les récifs coralligènes. Ces hotspots de biodiversité aussi beau que les récifs coralliens se trouvent dans la « zone crépusculaire », entre 60 et 120 m de fond où ne parvient que moins de 1 % de lumière.

Étudier, illustrer, et faire connaitre la partie méconnue des richesses sous-marines de la Méditerranée : c’est le défi que s’est lancé le biologiste, plongeur et photographe Laurent Ballesta à l’été 2019 lors de sa dernière expédition.

Planète Méditerranée raconte cette épopée fantastique pour éveiller les consciences sur les trésors de cet espace que l’on croît connaître mais qui recèle encore bien des surprises. Le livre est aussi la conclusion de son travail plus global mené sur le long terme en Méditerranée et regroupe ses plus beaux clichés, des années 2010 à aujourd’hui.

Avec ce livre, Laurent Ballesta tient sa promesse de nous offrir, au-delà de la performance technique liée aux conditions exceptionnelles de prise de vue, plus de 200 images fortes et inédites.

 

 

Cela faisait un moment que je n’avais pas participé à la masse critique, et lorsque j’ai vu les ouvrages qui etaient proposés cette fois, je n’en suis pas revenu.

C’etait une masse critique dediée graphique et il y  avait de magnifiques ouvrages. Pour ma part j’ai été selectionné pour ce magnifique ouvrage dedié  à la faune méditerranéenne.  Il y a des animaux qui n’imagine pas vivre parmi nous, et pour cause car la plupart de ceux qui y sont presentés sont des animaux qui vivre entre -20 et -100 metres de profondeur.

C’est un plaisir de tourner les pages et de decouvrir ce qui existe : crabes , muraines, turbot des grottes, seiches

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Franchement quand je vois tout ça, je reste en admiration, c’est juste magnifique.

Derniers adieux

Publié: 11 Déc 2020 par lecturedesam dans Policier / Polar, Thriller
Tags:, , ,

18498400

Auteur : Lisa Gardner
Titre : Derniers Adieux
Version : Numerique – edition albin michel
Date de parution : 1er septembre 2011
EAN : 9782226260321

 

 

4eme de couverture

Est-ce parce quelle attend un enfant que lagent du FBI, Kimberly Quincy, se sent particulièrement concernée par le récit incroyable et terrifiant dune prostituée enceinte ? Depuis quelques temps, elles sont plusieurs à avoir disparu dAtlanta sans explication, comme évaporées, et Kimberly est bien la seule à sen préoccuper. Un serial killer sattaquerait-il à ces filles vulnérables ? Aurait-il trouvé la clé du meurtre parfait ou sagit-il de crimes imaginaires ?

Sans le savoir, la jeune femme senfonce dans le piège tendu par un tueur qui samuse à rendre bien réel le cauchemar qui hante la plupart des femmes. Comme pour sa mère et sa sur, victimes autrefois dun tueur en série, le temps des derniers adieux est peut-être arrivé pour Kimberly…

**« Si vous pensiez que Lisa Gardner ne pouvait faire mieux, vous vous trompiez. Derniers adieux est un thriller étonnant, glacial, qui vous tient éveillé toute la nuit et vous laisse pantelant. » Lee Child

« Dans le cercle très fermé des reines du suspense, Lisa Gardner est lAméricaine qui monte. » Elle

 

 

 

Mon résumé

Cela fait de nombreuses années que je n’avais pas lu un roman de cette auteure. En même temps sans compter celui-la, j’en ai lu qu’un seul et cela remonte à….2016. Vous allez me dire, alors comment expliquer que je me remette à lire un de ses livres ? Tout simplement parce que je voulais lire un livre ou les araignées sont omni-présentes. J’ai interrogé plusieurs personnes sur les réseaux sociaux et à chaque fois on m’a suggéré ce livre.

En l’ayant terminé je dois dire qu’effectivement les araignées sont présentes et certains passages posent de sérieuses questions ou encore font peur et on est bien content d’être à notre place. On passe de la mygale, en découvrant l’araignée violoniste pour terminer par celle qu’on ne veut absolument pas croiser : la veuve noire. Quand on vous dire dans le roman qu’elles n’attaquent que si on les « cherche » et bien j’ai pas spécialement envie de vérifier.

On peut dire que quand on voir le personnage principal essayer de soigner une mygale, on a envie de se sauver en courant et sans demander son reste. Mais lorsque l’on apprend qu’il est peut-être responsable de la disparition de plusieurs prostituées, on a quand même envie de s’intéresser à cet individu quelque peu particulier.

On est certes nombreux à avoir une phobie pour les araignées, et je ne le cache pas, j’en fais partie. Mais il faut avoir que si elles existent ce n’est pas pour rien, il faut bien se dire que si elles n’existaient pas on seraient envahi par les insectes, en tout genre et ca serait pas forcement mieux.

 

 

 

Mon avis

Si a la base ce roman est un suspense, à  base d’enquête policière, on en apprend aussi beaucoup sur les araignées. Je respecte le travail que ça a dû être de trouver toutes ces informations sur les araignées. Un livre plein d’information et de suspense. Dites vous que si mon auteur fétiche donne son avis, c’est que ce livre doit être bien angoissant.

 


Bonsoir a tous,

Même si c’est encore difficile à croire, vous avez bien lu. Je suis enfin retourné à la bibliothèque qui contre toutes attente est de nouveau ouverte depuis ce matin.

Déjà on sait tous qu’avec le confinement, les bibliothèque étaient restées fermées, mais corser le tout, la bibliothèque de ma ville à prit un délai supplémentaire, le temps de mettre à jour tout leur système informatique.

J’ai donc été faire un tour après le boulot, pour aller rendre les documents que j’avais conservé depuis près de 2 mois, mais aussi pour emprunter des livres. Vu le délai assez court je n’ai pris que 2 livres : une de mes auteurs preferés et un nordique (avec un nom pareil si il est pas nordique…..je mange mon chapeau)

 

Les voici :

 

 

Si vous les avez déjà lu n’hésitez pas a me donner votre avis, notamment @anaisseriallectrice car je suis presque sur que tu connais le roman nordique

C’est lundi que lisez-vous ?

Publié: 7 Déc 2020 par lecturedesam dans Thriller

 

C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuite été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

 

56054431. sy475

 

 

 

Ce que je suis en train de lire

Je me replonge dans l’un de mes auteurs préférés et c’est du pur bonheur. Du thriller qui va à 100% à l’heure, aucune envie de decrocher…

18802518

 

Sinon voici également mes achats numérique du jour :

Derniers adieuxPlus fort qu'elle                        Tu me plais

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Avec un peu de chance, ce sera un service presse sollicité sur NerGalley.

Résume : 

« Quel fantastique premier roman ! » Camilla Läckberg

En plein centre-ville de Copenhague, une jeune étudiante est retrouvée dans son appartement sauvagement assassinée, le visage marqué par d’étranges entailles. L’inspecteur Jeppe Korner et son équipière Annette Werner, chargés de l’affaire, découvrent rapidement que le passé de la victime contient de lourds secrets. Quant à la propriétaire de l’immeuble et également voisine, Esther, elle est en train d’écrire un roman qui relate dans les moindres détails le déroulement du meurtre.
Simple coïncidence ou plan machiavélique ?
Commence alors pour Jeppe et Annette une plongée au cœur d’une ville dans laquelle les apparences sont mortelles.

 

 

 

♥♥♥♥♥ Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?  ♥♥♥♥♥

 

 


NetGalley

Auteur : James Patterson
Titre : Diamants de sang
Version : Numerique – Edition l’archipel
Date de parution : 7 janvier 2021
EAN : 9782809840391

 

James Patterson — Wikipédia

James Patterson est un écrivain américain.

Il est diplômé de l’Université Vanderbilt. Publicitaire de profession, il travaille chez J. Walter Thompson d’abord comme rédacteur, puis devient directeur général en 1990. En 1996, il démissionne pour se consacrer entièrement à l’écriture. Il avait commencé à écrire deux décennies plus tôt, publiant son premier roman, « The Thomas Berryman Number » (1976), qui obtient le Prix Edgar Allan Poe – Meilleur premier roman d’un auteur américain en 1977.

 

 

James Patterson fut le premier romancier à franchir la barre du million de livres numériques vendus, en juillet 2010, puis des deux millions fin octobre 2010 et finalement des trois millions en juin 2011. Il entre à ce titre au rang de premier best-seller numérique. En 2016, toutes ses nouveautés ont figuré aux premières places des listes des best-sellers du New York Times.

James Patterson vit à Palm Beach, en Floride, avec sa femme et son fils.

 

 

 

4eme de couverture

L’avant-première d’un film à gros budget… Le tout-Manhattan attendu… Alors que la comédienne vedette s’apprête à fouler le tapis rouge, exhibant une parure d’émeraudes et de diamants valant huit millions de dollars, une détonation retentit, suivie du crash d’une Cadillac.

Un crime vient d’être commis. Les bijoux ont disparu… et personne n’a rien vu ! Une enquête cousue main pour le NYPD Red, l’unité d’élite de la police new-yorkaise chargée de protéger les rich and famous.

Des penthouses aux bas-fonds de la ville où le crime ne s’arrête jamais, le détective Zach Jordan et sa partenaire Kylie MacDonald – son ex-petite amie – n’auront guère le temps de chômer. D’autant que le tueur a d’autres cibles en vue…

 

 

Mon résumé

Ma dernière lecture de l’auteur remonte à un peu plus de 2 ans, il est normal que ce nouveau roman m’interpelle, d’autant que l’histoire est intéressante.

Une comédienne très réputée s’apprête a défiler sur le tapis rouge avec une parure de près de 8 millions de dollars autour du cou, lorsque celle-ci est brutalement assassinée.

Les bijoux ont disparus, mais alors qu’il y avait foule, personne ne semble avoir rien vue. L’enquête est aussitôt confié au NYPD Red. C’est le détective Zach Jordan et Kylie MacDonald qui sont sur le coup.

 

Un grand nombre de ces messieurs gravitaient dans les cercles que le Red avait été fondé pour aider et protéger. Alors, si l’un ou l’autre de ses clients d’élites se faisaient prendre en flagrant délit, Q avait dans ses contacts quelqu’un qui pouvait faire disparaître ce malheureux incident.
Cela pouvait donner l’impression que le queutard plein aux as étaient injustement avantagé par rapport au pekin lambda, et c’était vrai. Mais si Q avait pu nous permettre de trouver les auteurs du meurtre d’Elena Travers je n’aurais eu aucun mal à sortir un mandat de Wall Street d’une situation scabreuse.

 

Il n’avait plus besoin d’elle, mais il avait appris une chose en chassant ses proies dans la vallée des riches et des crédules, c’était qu’il ne fallait jamais, jamais brûler ses vaisseaux.

 

Durant leurs enquête, Zack va découvrir bien malgré lui, qu’ils vont devoir non seulement découvrir qui à tué la comédienne, mais aussi retrouver la trace de la parure de huit millions de dollars….et sa copie. Il va découvrir que l’une des personnes qui ont mené cette opération, cherchait a se débarrasser des bijoux en les refourguant à sa mère. La mère ayant toujours nié avoir vu ces bijoux auprès de la police, afin de protéger son fils, qu’elle savait être pas innocent dans la mort de cette fille.

 

 

Mon avis :

Je n’ai pas lu beaucoup de livres de l’auteur, mais le peu que j’en avais lu, j’avais beaucoup apprécié ma lecture. Celui-ci j’ai un peu moi adhéré, peut-être parce que j’ai perdu  un peu le fil par moment. On navigue  un peu trop dans les lieux et les personnages et on a du mal a cerner l’histoire.

PAGE des libraires – Concours n°2

Publié: 3 Déc 2020 par lecturedesam dans Concours
Tags:,

 

Me revoici à nouveau pour parler de la revue Page des libraires.

Peut-être être connaissez vous la revue page. Je vous en avais déjà parlé le mois dernier.

Je reviens aujourd’hui pour vous en reparler un peu à l’occasion de la sortie cette semaine du prochain numéro en librairie.

Pour ceux qui ne connaisse pas encore @page_deslibraires dans cette revue vous trouverez des interview d’auteurs mais aussi les dernières sorties Littéraires classées par genre.

À cette occasion je vous propose de gagner 5 exemplaires de la revue accompagné de Goodies (sac en toile, carnet et marque-page). Vous avez jusqu’au 13 décembre pour participer.

Pour participer rien de plus simple : il vous suffit de me faire un mail en m’indiquant votre adresse mail et le nom avec lequel vous me suivez sur le blog.

Pour vous donner un avant gout voici un extrait de ce que vous trouverez


Bonjour amis lecteur et blogueur,

Je reviens avec une chronique que je n’avais pas faite depuis un moment. La masse critique de Babelio, et ce mois-ci il y a beaucoup de beau ouvrages.

Ce mois-ci c’est une masse critique dite graphique.

Voici la sélection que j’ai faite :

  • Le bus 666 par ThibertAu lieu de monter dans le bus 66 qui devait l’amener au collège, Chloé a pris place à bord du bus 666. Une étourderie qui la conduit dans un monde fantastique peuplé de squelettes, sorcières et vampires… Un roman drôle et léger qui fait référence aux classiques du roman d’épouvante.

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Les vestiaires par Le BoucherLe nouveau vestiaire des collégiens ouvre ses portes. Vitres floutées et toilettes roses, les garçons découvrent les locaux rénovés avec un mélange de gêne et de moquerie. D’autant plus que les douches sont désormais collectives !Ainsi deviennent-elles un centre d’intérêt particulier, dans cet espace clos où le principe fondamental de l’autorité adulte disparaît et où peuvent s’exprimer les instincts primaires à l’état le plus brut : agressivité, sexualité ado, moqueries, harcèlement de la tête de turc…Est recréée au sein même du vestiaire une microsociété sans limites et à l’équilibre incertain, avec ses chefs craints et ses moutons noirs. Affranchis, les garçons du vestiaire affichent leur cruauté naturelle dans un récit à la fois captivant et étouffant qui n’est pas sans rappeler Sa Majesté des mouches.

    Loin du feuilleton adolescent, cet album est un authentique témoignage sur la puberté.

 

 

  • Les naufragés de la Méduse par DeveneyEn 1816, les royalistes reviennent au pouvoir. Le commandement de La Méduse est confié à un noble qui n’a pas navigué depuis vingt-cinq ans. Le 2 juillet, la frégate échoue sur un haut fond au large du Sénégal. 170 passagers s’installent sur un radeau de fortune. Deux semaines plus tard, le radeau est retrouvé miraculeusement avec à son bord seulement 17 survivants.

 

 

 

 

 

 

  • Asadora !, tome 1 par UrasawaNaoki Urasawa est de retour chez Kana avec sa toute nouvelle série phare : Asadora !
    Urasawa parvient à rendre palpitant le mélange a priori improbable du récit de la vie tumultueuse d’une jeune fille, démarrant en 1959, avec une histoire de monstre godzillesque attaquant le Japon de nos jours. C’est addictif dès les premières pages !
    Avec ce récit, on entre à nouveau avec bonheur dans le cinéma d’Urasawa, comme on le ferait dans celui d’un Tarantino !

 

 

 

 

 

 

  • Marche avec les loups par Bertrand[BEAU LIVRE]Après les 200’000 entrées au cinéma du film La Vallée des loups en 2017, Gebeka films lance le 15 janvier 2020 Marche avec les loups sur un sujet d’une brûlante actualité : les relations parfois tendues entre les loups et les hommes.
    Complément naturel du film, le livre Marche avec les loups raconte l’épopée des jeunes qui quittent leur meute natale à la recherche d’un nouveau territoire. Un véritable road movie à travers les Alpes et jusqu’au Jura qui nous en dit long sur notre relation au sauvage.

 

 

 

  • Alien Vs. Predator : Thicker Than Blood - Avp par BarlowDans l’espace, un luxueux vaisseau de plaisance menant des centaines de touristes en croisière est devenu le terrain de chasse d’une tribu de Predators. Un jeune garçon et sa grande soeur sont les témoins de l’atroce massacre et tentent de s’enfuir… sans savoir que des Aliens vont leur barrer la route !

 

 

 

 

 

 

 

  • My Hero Academia : Team-up Mission, tome 1 par HorikoshiAvec la retraite forcée d’All Might, il est urgent de préparer la relève. Un nouveau système, baptisé « Team Up Mission », est mis en place pour tous les apprentis héros : ils formeront des groupes chargés de patrouiller aux côtés des professionnels ! En plus de leur faire gagner une précieuse expérience du terrain, cette organisation leur apprendra à s’adapter à n’importe quel partenaire.

Les élèves du lycée Yuei vont devoir faire de leur mieux avec les équipes qui leur auront été assignées… Certains cocktails promettent d’être explosifs ! Que se passe-t-il quand on mélange les détonations de Katsuki aux pouvoirs gravitationnels d’Ochaco ? Izuku sortira-t-il vivant de la compétition entre les inventrices de génie Mei et Mélissa ?! Sun Eater gagnera-t-il en confiance auprès de Tenya et de Momo ?

Le spin-off officiel « My Hero Academia Team Up Mission » est l’occasion de découvrir des histoires 100 % inédites et de voir en action des équipes inattendues ! Un must pour tous les fans de My Hero Academia !

 

 

  • Chasseurs d'orages par Gill[BEAU LIVRE]

Il y a des photographes qui se passionnent pour les oiseaux ou les papillons. Le cœur de Dean Gill, lui, ne bat que pour les excès de colère de Zeus. Quand le ciel menace de gronder et que mille éclairs s’apprêtent à jaillir des nuages, ce chasseur d’orages part au front, fort d’une expérience trentenaire, d’un flair exceptionnel et d’une sensibilité artistique remarquable.
Le résultat est tout à découvrir dans ce livre d’aventure grand format aux images éblouissantes et au récit captivant. De la première tornade ou de la course d’école terminée sous l’orage, aux trombes marines sur la Méditerranée en passant par les cellules orageuses dans les ciels d’Europe, sans oublier la célèbre Tornado Alley nord-américaine, cet ouvrage d’exception dévoile les plus beaux clichés et raconte le parcours fascinant de ce photographe de l’extrême.
Prévisionniste de métier, au fil des pages Dean Gill nous partage ses connaissances.

 

 

  • Hokusai : A la découverte du Japon par Latanza[BEAU LIVRE]Depuis la ville d’Edo, où Hokusai est né, jusqu’au Mont Fuji, dont ses « trente-six vues » restent célèbres, en passant par la figuration du bouddhisme dans son art ou encore les traditionnels cerisiers en fleurs, ce roman graphique explore la vie d’Hokusai parallèlement à sa vision du Japon. Le lecteur découvre ce pays grâce aux oeuvres de l’artiste, qui ont fortement participé à en forger l’imaginaire collectif, au Japon mais aussi dans le monde occidental. Depuis les impressionnistes, l’art d’Hokusai a influencé nos notions de force et d’harmonie. Ce roman graphique réunit des éléments biographiques avec des descriptions écrites et illustrées de la culture et de la tradition japonaises, deux aspects qui ne peuvent être dissociés.

 

 

 

 

 

  • Les Voyages de Gulliver : De Laputa au Japon par Galic

Après une attaque de pirates, Lemuel Gulliver cumule les découvertes : l’île volante de Laputa, Balnibarbi, l’Académie de Lagado, Maldonada, l’île de Glubbdubdrib, le royaume de Luggnagg puis le Japon, avant de rejoindre l’Angleterre.

 

 

 

 

 

 

  • Loups : Un mythe vivant par RigauxQu’on les adore ou qu’on les déteste, les loups sont, surtout, très mal connus. Il s’agit ici de dépasser les clichés faisant du loup un diable ou un ange, en s’appuyant sur sa biologie et son histoire.Vivant dans les Préalpes du sud, en plein territoire de loups, Pierre Rigaux mêle la petite et la grande histoire, les connaissances scientifiques générales et quelques anecdotes vécues, apportant un éclairage sensible sur les loups en France et dans le monde. Le texte progresse comme une narration à partir d’observations de terrain qui servent de points de départ à l’explication et à la réflexion. Pour mieux parvenir à partager l’espace avec ces animaux, de plus en plus largement présents sur le territoire français, et pour ne pas répéter les erreurs du passé, ce livre porte un regard sans naïveté sur la beauté, la complexité, la fragilité du sauvage.

 

 

  • Croc-Blanc par DequestCroc Blanc est un classique de la littérature américaine. Il fut écrit en 1906 par Jack London et relate la vie d’un chien-loup confronté à l’impitoyable vie sauvage du Grand Nord puis à la violence des hommes. Ne connaissant que la loi du plus fort, livré à la haine, l’animal va renaître au contact d’un homme. Il va apprendre le respect et la confiance puis faire le deuil de sa liberté. Au delà de cette histoire, l’auteur souligne des valeurs universelles qui sont le socle de la meilleure éducation possible.

 

 

 

 

 

  • Road-Trip. Johnny Hallyday on the road par BillonPierre Billon, auteur-compositeur et grand ami de Johnny Hallyday, a participé aux trois road trips du Taulier sur les routes de l’Ouest américain, en faisant, à rebours, le légendaire itinéraire d’Easy Rider, avec Dennis Hopper, Peter Fonda et Jack Nicholson.
    Il raconte les heures passées à avaler des kilomètres au milieu de paysages grandioses, les soirées simples entre potes à manger des burgers dans les diners ou les roadhouses, et les moments partagés autour de la musique.Les photos, pour la plupart inédites, restituent avec émotion la beauté des jours passés en bande.Harley Davidson ou Indian, routes infinies et motels, c’est tout ce qu’il fallait à Johnny pour ne pas oublier de vivre.

 

 

 

  • La belle histoire des merveilles de la Terre par Chazot[BEAU LIVRE]Rédigé par un géologue universitaire passionné d’histoire, ce panorama chronologique résume, en 170 fiches largement illustrées, l’histoire mouvementée de notre planète depuis sa naissance – il y a 4, 5 milliards d’années – jusqu’à nos jours. Le style choisi, évitant toute formalisation, passionnera tout lecteur fasciné par les phénomènes naturels extrêmes ou les voyages. De nombreux encarts indépendants viennent compléter les fiches chronologiques par exemple sur l’exploitation des roches, des minerais et des minéraux.
    Thémes abordés : – Les cicatrices des phénomènes extraterrestres – L’évolution de la vie – L’eau dans tous ses états – Les abysses – Les sédiments, archives de la planète – Roches et minéraux extraordinaires – La tectonique, architecte de la surface – Les profondeurs de la Terre. Gouffres et cavernes – Magmas. Des profondeurs aux volcans.

 

  • Le Revenant par PhilippsUn vieux soldat aux allures de Don Quichotte revient sur ses terres après de nombreuses années de guerre pour mourir dans son château. Est-ce un lointain voisin ? Un voyageur perdu ? Un revenant de guerre ? Un montreur de dentelles ? Ce pseudo chevalier fait route avec un compagnon d’infortune à l’identité floue. Et qui est le nouveau maître du château ?

 

 

 

 

 

 

  • Planète Méditerranée par Ballesta[BEAU LIVRE]
    À tout voyage, son véhicule. Vers les étoiles, un vaisseau spatial, vers les abysses, une station bathyale. Les grandes profondeurs sont les planètes lointaines d’une galaxie voisine. 100, 120, 140 mètres, ces distances sont dérisoires et infranchissables à la fois. Cet univers, n’est ni proche ni distant, il est ailleurs. Alors l’atteindre, c’est rejoindre un monde parallèle : Laurent Ballesta et ses camarades sont ailés très loin, mais ils ne sont pas vraiment partis. Ils sont restés chez eux, en Méditerranée profonde, 28 jours sans retourner à l’air libre. Dans la lumière crépusculaire d’espaces encore vierges, la vie était éblouissante. Là où peu de plongeurs s’aventurent, se trouvent des oasis qui semblent résister à la destruction et à l’extinction. Ce sont les derniers refuges de tous les refoulés d’un littoral sous pression. Voici les portraits de ces inconnus en sursis, les paysages de ces territoires en péril. Plus qu’un nouveau monde, c’est une autre planète, la Planète Méditerranée

 

  • Les films de Chaplin - Le Kid par RodolpheUne jeune mère célibataire sans ressource abandonne son enfant à son destin. Un heureux hasard veut qu’un vagabond le trouve, le recueille et l’élève. Une belle complicité va naître entre Charlot et le gosse. Mais c’est sans compter sur les vicissitudes de la vie…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Marcher par BazinDes chemins de Saint-Jacques au pied de l’Everest, des montagnes des Appalaches au désert du Tchad, des îles du Cap-Vert aux terres islandaises, cet ouvrage aborde la seule façon de découvrir les dernières beautés inaccessibles de notre planète : la marche.
    Une activité qui tient à la fois du sport, de la contemplation et de la méditation, la marche, ou randonnée, se pratique sous tous les formats ; de 1 heure à plusieurs semaines, découvrez 90 évasions pédestres à travers les plus beaux espaces naturels sur terre.
    Ce livre grand format est enrichi de photos spectaculaires qui invitent au voyage, et d’informations détaillées telles que la difficulté et la longueur des parcours proposés, ou encore le matériel nécessaire pour les réaliser.

 

 

 

 

  • Atlas des trésors disparus par Chavaroche[BEAU LIVRE]Combien sont-ils, ces trésors gisant encore au fond des mers ? Que racontaient les codex aztèques brulés par les prêtres espagnols ? Où se cachent ces toiles de maître volées, estimées à des centaines de millions de dollars ? Quels secrets de biodiversité l’Amazonie emportera-t-elle lorsque nous l’aurons entièrement consumée ? Heureusement, tout n’est pas perdu. Certains joyaux, que l’on croyait oubliés à tout jamais, ressurgissent par miracle, tels les carnets de Léonard de Vinci, égarés pendant deux siècles dans une bibliothèque à cause d’une simple erreur de cotation… Illustré de photos magnifiques mais aussi de peintures, cartes, plans et images d’archives, ce beau livre suit les traces de près de 80 trésors perdus au fil des siècles.

 

 

 

  • Le livre merveilleux des insectes par Rossel[BEAU LIVRE]Les insectes sont des champions dans tous les domaines ou presque. Il en existe de toutes les formes et de toutes les couleurs ; certains ont la taille de notre main, d’autres sont si petits qu’ils peuvent se poser sur une aigrette de pissenlit. Partons à la découverte de leurs étranges moeurs familiales, de leurs ruses, de leurs talents mathématiques et de leur fabuleux sens du spectacle ! Les insectes sont les animaux les plus forts, les plus efficaces, les plus utiles et les plus enquiquinants de la Terre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’en ressors tout de même bien satisfait au vu du mail que j’ai recu.  Voici le livre que je vais recevoir et que je dois critiquer sous 30 jours :

 

  • Planète Méditerranée par Ballesta[BEAU LIVRE]
    À tout voyage, son véhicule. Vers les étoiles, un vaisseau spatial, vers les abysses, une station bathyale. Les grandes profondeurs sont les planètes lointaines d’une galaxie voisine. 100, 120, 140 mètres, ces distances sont dérisoires et infranchissables à la fois. Cet univers, n’est ni proche ni distant, il est ailleurs. Alors l’atteindre, c’est rejoindre un monde parallèle : Laurent Ballesta et ses camarades sont ailés très loin, mais ils ne sont pas vraiment partis. Ils sont restés chez eux, en Méditerranée profonde, 28 jours sans retourner à l’air libre. Dans la lumière crépusculaire d’espaces encore vierges, la vie était éblouissante. Là où peu de plongeurs s’aventurent, se trouvent des oasis qui semblent résister à la destruction et à l’extinction. Ce sont les derniers refuges de tous les refoulés d’un littoral sous pression. Voici les portraits de ces inconnus en sursis, les paysages de ces territoires en péril. Plus qu’un nouveau monde, c’est une autre planète, la Planète Méditerranée

 

 

Et vous, avez-vous participé ? Qu’allez-vous devoir chroniquer pour Babelio ? 

 

C’est lundi que lisez-vous ?

Publié: 30 Nov 2020 par lecturedesam dans Suspense, Tag, Thriller
Tags:,

 

C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuite été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

53464265. sy475

 

 

 

Ce que je suis en train de lire

56054431. sy475

 

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Je n’ai pas de livre en prévision mais je vais scruter les sites de simplement.pro et NetGalley. Si rien ne m’intéresse je reprendrais ma phase d’écriture.

 

 

 

♥♥♥♥♥ Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?  ♥♥♥♥♥

Le morpho Bleu

Publié: 25 Nov 2020 par lecturedesam dans Auto-édition
Tags:, , ,

53464265. sy475

Auteur : Jean-Louis Roujean
Titre : Le morpho Bleu
Version : Numerique – Librinova
Date de parution : avril  2020
EAN : 979-1-026249-64-1

 

 

 

 

 

4eme de couverture :

Avril 2031. Quand le corps nu et congelé de Michelle Coltrane est découvert au petit matin à Springfield dans l’État de l’Illinois, l’inspecteur Azor Streyes est bien loin de se douter qu’il a mis le doigt dans un engrenage infernal. Finalement, six corps nus congelés de jeunes femmes vont jalonner la mythique route 66, de Chicago à Los Angeles. Leur point commun ? Un papillon morpho bleu tatoué dans leur cou.
Azor Streyes sera amené à enquêter à travers les Etats-Unis, entraînant le lecteur dans ses découvertes. Un puzzle complexe sur fond d’amours sulfureuses, d’amitiés complexes et de complots familiaux. Des enjeux financiers, artistiques, politiques et scientifiques sont au cœur de cette énigme singulière qui aborde les premiers effets du réchauffement climatique.
Lorsque la mer aura largement grignoté nos côtes et que l’espace habitable sera considérablement réduit, à quoi ressemblera le monde de demain ?
Un début de réponse à vous glacer le sang … même en Floride !

 

 

 

Mon résumé :

Cela faisait longtemps que je n’avais pas été faire un tour sur le site simplement.pro. Quand j’y suis retourné c’était juste par curiosité, pour voir un peu ce qui était proposé dans ma catégorie de prédilection ( le polar et thriller). J’en ai profité pour constater que j’avais des propositions dans ma messagerie, que je n’avais pas pris le temps de consulter et du coup plusieurs demandes se retrouvais expirées. J’ai tout de même tenté le coup avec l’une d’elles en répondant à l’auteur pour proposer une lecture, et donc derrière une chronique, car le résumé semblait intéressante. Mais certains le savent surement, la 4ème de couverture c’est bien mais ça ne fait pas tout.

Nous sommes en 2031, à Springfield, on se retrouve avec le corps d’une femme complètement congelé, retrouvé sur un banc. Bientôt, d’autres corps dans la même situation sont retrouvés tout au long de la route 66.  C’est l’inspecteur Azor Streyes qui va mener l’enquête, qui va l’emmener a travers plusieurs états, et ce sans être inquiéter à aucun moment. N’est-ce pas à la police de chaque état de mener sa propre enquête sur les corps retrouvés dans son état ?  Pour ma part ce qui m’a beaucoup gêné, c’est que l’on semble partir dans plusieurs directions en même temps.  Une fois on se retrouve avec le médecin légiste, plus l’instant d’après on parle de peinture et du morpho bleu. On croit comprendre que les peintures renferment un code couleur qui va plus tard s’avérer nécessaire à l’enquête.

Pour ma part tout ces détails, m’a fait perdre le fil de l’histoire. Je dirais que je n’ai vraiment repris le sens de l’histoire qu’a environ 70% du roman, lorsque l’on apprend que toute cette histoire tourne autour de la cryogénisation et un site militaire.  A ce moment la il est déjà trop tard pour moi que ce roman soit un coup de coeur, pourtant cela semblait prometteur

 

 

Mon avis

Dans ce roman, j’ai trouvé qu’il y avait trop de détails, du coup on se perd rapidement. A plusieurs moments, j’ai eu envie d’arrêter, et finalement, j’ai quand même trouvé le courage de continuer. Je n’ai trouvé que 30 % de bonheur dans cette lecture mais peut-être que je n’étais pas préparé après tout. Je le recommande toutefois, mais je le répète ce n’est pas un coup de coeur pour moi.

lien de partage : https://simplement.pro/c/6102