Articles Tagués ‘meurtre’


2732365

Auteur : Patrick Senécal
Titre :  Les sept jours du talion
Date de parution : 1er octobre 2002
EAN : 9782922145663 – Format poche – éditeur A lire

 

 

Description de cette image, également commentée ci-après

Patrick Senécal, né le 20 octobre 1967 à Drummondville, est un scénariste, réalisateur, dramaturge et un écrivain de fantastique, d’horreur et de roman policier québécois.

Bachelier en études françaises de l’Université de Montréal, Patrick Senécal a enseigné un peu plus de 10 ans la littérature, le cinéma et le théâtre au cégep de Drummondville. Il publie en 1994 un premier roman d’horreur mâtiné d’intrigue policière : 5150 rue des Ormes (adapté au cinéma en 2009). Il est suivi, un an plus tard, par Le Passager, autre roman à suspense. Au printemps 1997, le Théâtre La Licorne monte à Montréal sa première pièce, Les Aventures de l’inspecteur Hector. Son troisième roman, Sur le seuil (Alire, 1998), inspire un long métrage réalisé par Éric Tessier, avec Michel Côté et Patrick Huard.

 

 

 

 

4eme de couverture

Mieux vaut avoir l’estomac solide pour traverser Les Sept Jours du talion tant certaines scènes frôlent l’insoutenable. On dévore pourtant avidement ce thriller psychologique de Patrick Senécal.

La vie de Bruno Hamel plonge dans les ténèbres lorsque sa petite Jasmine est violée et assassinée. Il concocte alors un ingénieux plan pour kidnapper “le monstre” à qui il infligera les pires tortures (le justicier est chirurgien), tout en le maintenant en vie. Pour les policiers, c’est le début d’un haletant compte à rebours, et pour Bruno, le cauchemar ne fait que commencer… “À la vue de cet embryon de sourire, Bruno ouvrit enfin les portes de son cœur et de son âme à la haine qu’il contrôlait depuis une semaine. Si d’abord elle s’infiltra en lui par un mince ruisseau, elle se transforma en quelques secondes en rivière, en torrent, en fleuve déchaîné qui déferla dans son être en détruisant tout sur son passage.”

Entre les scènes de sévices flirtant avec l’horreur, un genre que l’auteur de Sur le seuil connaît bien, on accueille avec soulagement la description du déroulement de l’enquête. En décortiquant le comportement de plus en plus erratique de Bruno et les interrogations du détective Mercure, Patrick Senécal explore les ressorts de la vengeance, cette tentation horriblement humaine. Très habilement mené, ce cinquième livre de l’un des rares auteurs québécois de roman noir démontre jusqu’où peut mener la haine. —Marie Labrecque

 

 

 

Mon résumé

Apres avoir refermé ce livre j’en reste encore un peu secoué je dois dire mais cependant je pense que je vais commencer à aimer cet auteur Quebecois.

Bruno est un médecin réputé et qui aime sa fille. Lorsqu’un jour il découvre que sa petite Jasmine n’est pas la, il commence à la chercher et finit par la découvrir inanimé proche de la maison. Il apprend quelques jours plus tard qu’elle est la victime d’un homme qui l’a violé et tuée. Durant plusieurs jours, il se morfond, ainsi que sa compagne. Il perds gout a tout jusqu’a ce qu’il imagine un plan machiavélique et atroce.

Il compte enlever l’assassin de sa fille, comme lui même avait enlevé sa fille. Il va lui fait subit les plus inimaginables tortures tout en le maintenant en vie. En tant que chirurgien, ce n’est pas bien dur.  Afin de préparer sa salle de torture, il fait appel a un homme a qui il va demander de concevoir la pièce dans laquelle il compte torturer l’assassin de sa fille. Bien sur, cet homme ne sait rien sur le but de ce qu’il doit concevoir. Il doit se taire et accepter la somme d’argent qui devra récupérer chaque jour que va durer la torture, a savoir durant 7 jours.

Sa compagne ne sachant rien de tout ça, décide d’aller vivre chez sa sœur. Elle vois bien que Bruno n’est plus comme avant.

A partir de ce moment là, va commencer un jeu du chat et de la souris entre la police et Bruno.

 

 

 

Mon avis

Encore une fois, nous avons la un roman assez atroce et nécessite d’avoir le coeur bien accroché. Une moralité quand même dans ce roman. Comment réagiriez-vous en apprenant que votre enfant à été violé et assassiné et que le responsable à été retrouvé ? Le laisser en prison pendant 25 ans ou alors faire justice vous-même ? Entre chagrin et justice dure de faire la part des choses !

Je ne sais plus comment je suis tombé sur ce roman, mais en tout cas je ne suis pas déçu de l’avoir trouvé.

Petite precision qui à son importance : Le roman est truffé d’expression et d’insultes typiquement canadienne / québécoises…prenez votre dictionnaire 😉

 


25694571

Auteur : Jacques Expert
Titre :  Tu me plais –  édition Le livre de poche
Date de parution : 3 juin 2015
EAN : 9782253191865 – Format numérique (kobo)

 

 

 

4eme de couverture

Quand, par une succession de hasards, Vincent se retrouve assis face à Stéphanie sur la ligne 1 du métro parisien, la scène a tout d’une belle rencontre. La jeune femme tombe immédiatement sous son charme ; lui, semble fasciné par le galbe et la finesse de son cou. Mais ce coup de foudre pourrait bien se révéler fatal… Car, sous ses airs enjôleurs, Vincent dissimule de terrifiantes pulsions. Hasard de l’existence ou force du destin, comment sauver Stéphanie des griffes de ce funeste séducteur ?

Par l’auteur des best-sellers Qui ? et Adieu, finaliste du Prix des lecteurs du Livre de Poche, un thriller inédit porté par un suspense implacable et une construction virtuose, au rythme effréné du métro.

 

 

Mon résumé

Vincent part pour aller rejoindre des amis pour faire la fête, comme tous les jeunes d’aujourd’hui en somme. Vincent vit en région parisienne et comme tout parisien qui se respecte il compte prendre le métro. La ligne n°1 pour être précis, oui mais voila celui qui devait le faire arriver à l’heure vient de lui filer sous le nez. Il se rabats donc sur le prochain. Bien décidé à s’asseoir malgré la cohue habituelle des métros parisiens, il parvient contre toute attente a trouver une place en face d’une charmante jeune femme. Aux premiers abords, elle ne semble pas prêter attention a lui. En même temps, cachée dernière son magazine et avec des écouteurs sur les oreilles, la chance est mince.

Alors qu’elle est sur le point de se faire malmener par un individu qui s’assoit a coté d’elle et a tendance « a prendre ses aises » au détriment de la jeune femme qui on l’apprendra s’appelle Stéphanie, Vincent va intervenir et ce malgré la corpulence de cet olibrius. C’est a partir de ce moment la, que la conversation va commencer et plus les stations de métro défilent et plus la jeune femme va tomber sous le charme. Vincent, n’est pas non plus insensible, mais bon lui, ne semble obnubilé que par une chose : son cou et son galbe.

A ce niveau de l’histoire et ce, sans même en savoir plus, on pourrait être en droit de se demander comment une jeune femme peut tomber sous le charme, voire même tomber amoureuse d’un homme en a peine 15 mn ?

 

 

Mon avis

Mon précédent roman de Jacques expert, Plus fort qu’elle, je l’avais lu en un peu plus d’une journée. Celui la, il n’a même pas fait la journée c’est dire si j’adore les romans de l’auteur. La façon dont est fait le roman est ensorcelante, on commence le roman mais on ne peut s’arrêter qu’a la dernière page.

Mon prochain sera un de ceux que je n’ai pas encore lu bien évidemment : La femme du montre ou La théorie des six

 


 

Le Sang des Belasko - Éditions l'Archipel

 

logo-l-archipel – Sonia boulimique des livres

 

 

Auteur : Chrystel Duchamp
Titre :  Le sang des belasko – Edition l’archipel
Date de parution : 14 janvier 2021
EAN : 9782809840407 – 236 pages

 

 

4eme de couverture

Cinq frères et sœurs sont réunis dans la maison de famille, la Casa Belasko, une vaste bâtisse isolée au cœur d’un domaine viticole de Provence.

Leur père, un vigneron taiseux, vient de mourir. Il n’a laissé qu’une lettre à ses enfants, et ce qu’il leur révèle les sidère : leur mère ne se serait pas suicidée – comme l’avaient affirmé les médecins six mois plus tôt. Elle aurait été assassinée…

Au cours de la nuit, non-dits, jalousies et frustrations accumulés au fil des années vont se déverser. Mais le pire reste à venir. D’autant que la maison, coupée du monde extérieur, semble douée de sa propre volonté…

Chrystel Duchamp, 35 ans, a signé en 2020 L’Art du meurtre (L’Archipel), un premier suspense salué par le public et la critique : « Une écriture enlevée, sombre et claquante… Un polar addictif et original. » (Le Parisien-Aujourd’hui en France).

 

 

Mon résumé

J’avais déjà adoré le premier roman de Chrystel Duchamp, du coup quand j’ai reçu celui-ci, je me suis empressé de finir le roman que j’avais en cours pour vite commencer celui-la.

J’aime bien ce style de roman, ou tout commence gentillet, à la limite de mou et sans intérêt. Oui, je sais j’exagère peut-être un peu, mais pas beaucoup je pense, et puis d’un seul coup, tout s’enchaîne et vous rentrez dans le livre carrément. C’est un peu comme dans Harry Potter avec Voldemort, quand il se fait happer par le livre. Ici, c’est pareil.

Tout commence, lorsque dans cette maison familiale, ou se réunissent cinq frères et sœurs. Ils viennent d’apprendre que leur père vient de mourir, et leur a laissé une lettre ou il exprime ses derniers volontés. C’est à ce moment qu’ils apprennent que leur mère ne se serait pas suicidée, par une dose massive de cacheton, mais, aurait été assassinée. Mais alors qui aurait fait une chose pareille ? A qui aurait profité sa mort ?

Au cours de la nuit, les discussions vont s’enchaîner, qui vont automatiquement déboucher sur des jalousies, des personnes qui n’auraient rien fait de leur vies et ne mériterait pas l’héritage. Le temps se lève et la tempête met son grain de sel !!! Certains vont vouloir partir avant que cela ne soit plus possible, du fait de la tempête. Oui, mais voila, les codes d’accès de la porte d’entrée et du portail ne veulent pas fonctionner. Qui les auraient changés ? pourquoi ?

C’est désormais officiel, ils sont tous les 5 enfermés et vont devoir survivre ensemble malgré leur différents !

 

 

Mon avis

Je le dis sans détour, j’ai passé un super moment dans ce huit-clos. On a pas un moment de répis et on est tout de suite pris dans l’histoire. On est directement plongé dans cette résidence de famille. J’ai adoré et je le conseil vivement

 

 


55106413. sy475

 

Auteur : Hervé Jourdain
Titre :  Terminal 4
Date de parution : 27 août 2020
EAN : 9782265154629 – 317 pages

 

Hervé Jourdain - Printemps du livre de Montaigu

Hervé Jourdain est né à Saint-Maur-des-Fossés le 21 aout 1972

C’est un écrivain français, auteur de roman policier.

Il réussit le concours de gardien de la Paix et s’installe à 20 ans dans le sud de la région parisienne. Parallèlement à son activité professionnelle, il s’inscrit à l’université Paris-I et obtient une licence d’Histoire. Il intègre alors un service de renseignement en 1998 avant de devenir, deux plus tard, officier de police.

Lieutenant à la brigade des mineurs de Paris puis capitaine au sein de la brigade criminelle installée au mythique 36, quai des Orfèvres, il décide par défi de se lancer dans l’écriture de romans policiers.

Il a par ailleurs collaboré à l’écriture d’un long métrage, fait office de conseiller sur le tournage d’un téléfilm policier, effectué une brève apparition dans le film « Contre-enquête » (2007) aux côtés de Jean Dujardin.

En 2017, il reçoit le prix Sang d’encre décerné par le festival de Vienne pour son roman, « Femme sur écoute », paru chez Fleuve Éditions en 2017.

Sous le pseudonyme Clovis Bienvenu (l’identité de son grand-père maternel), il est également l’auteur de « Le 36, quai des Orfèvres à la croisée de l’histoire et du fait divers », paru chez PUF en 2012 dans la collection Questions judiciaires.

 

 

4eme de couverture

Aux abords de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, alors que le soleil n’a pas commencé à pointer, les pompiers se démènent pour étouffer les flammes qui ravagent une dizaine de voitures. Ce qu’ils ne savent pas encore, c’est que dans le coffre de l’une d’elles, un cadavre carbonisé les attend…

Lola Rivière et Zoé Dechaume, conduites dans les environs par les hasards d’une autre enquête, arrivent sur place les premières. Déterminées à résoudre cette affaire, les deux jeunes femmes vont rapidement s’apercevoir que l’aéroport est une zone qui cristallise de multiples tensions. Conflits entre taxis et VTC clandestins, militants installés à proximité des pistes pour s’opposer au projet du nouveau terminal, et luttes politico-économiques autour de la pollution atmosphérique générée par l’aéronautique, les enjeux sont nombreux et les fils à démêler ne manquent pas pour atteindre la vérité…


37912319. sy475

Auteur : Yrsa Sigurðardóttir
Titre : ADN – Edition Actes Sud – Collection Actes noirs
Date de parution : Janvier, 2018
EAN : 978-2-330-09055-5

 

Yrsa Sigurdardottir

 

Vilborg Yrsa Sigurðardóttir, né le 24 août 1963 à Reykjavik, est une écrivaine islandaise, auteure de plusieurs romans policiers et ouvrages de littérature d’enfance et de jeunesse.

Yrsa Sigurðardóttir est titulaire d’une licence en ingénierie civile de l’université d’Islande ainsi que d’une maîtrise dans le même domaine, obtenue en 1997 à l’université Concordia de Montréal. Elle exerce son métier d’ingénieur civile en Islande parallèlement à son métier d’écrivain.

Yrsa Sigurðardóttir vit à Reykjavik avec son mari et ses deux enfants.

 

 

 

4eme de couverture

Elísa Bjarnadóttir méritait d’être punie. Elle devait payer. Mais quelle faute pouvait justifier une telle violence ? On vient de retrouver la jeune femme à son domicile, la tête en­tourée de gros scotch, exécutée de la façon la plus sordide. L’agonie a dû être atroce. Sa fille de sept ans a tout vu, cachée sous le lit de sa mère, mais la petite se mure dans le silence. Es­pérant l’en faire sortir, l’officier chargé de l’enquête se tourne alors vers une psychologue pour enfants. C’est sa seule chance de remonter jusqu’au meurtrier. Ce dernier n’a pas laissé de trace, juste une incompréhensible suite de nombres griffon­née sur les lieux du crime.

Alors que les experts de la police tentent de la déchiffrer, un étudiant asocial passionné de cibi reçoit à son tour d’étranges messages sur son poste à ondes courtes. Que cherche-t-on à lui dire ? Sans le savoir, il va se retrouver mêlé à l’une des séries de meurtres les plus terrifiantes qu’ait connues l’Islande.

Avec ce roman addictif et glaçant, au dénouement inatten­du, Yrsa Sigurðardóttir confirme son statut de reine du polar islandais.

 

 

 

Mon résumé

Lorsque j’ai vu ce roman dans le rayon  polar de la bibliothèque de ma ville, j’ai longtemps hésité, non pas à cause de l’histoire même si elle semblait etrange et mystérieuse mais surtout car, a chaque fois que je m’aventure à lire un polar nordique et scandinave ça finit toujours mal. A savoir, j’ai beaucoup de mal à suivre.

Ici, bizarrement j’ai été emporté dans l’histoire comme un coup de cuillère à pot ! Peut-être aussi est-ce du au fait que les personnages sont moins nombreux que d’habitude et plus facile a comprendre. Bref, une réussite.

Ce qui m’a marqué dans ce roman et je pense que c’est ce qui me l’a fait choisir, est le fait qu’on sens tres bien que la fille dont la mere vient de se faire tuer pratiquement sous ses yeux est plus que retournée. Comme tout enfant dans cette situation dirons nous. Aussi quand elle se fait interroger par une psychologue ou encore par la police, elle a beaucoup de mal à s’exprimer.

Parlons de la police d’ailleurs, et plus particulièrement du flic en charge de l’affaire. Je n’ai pas l’habitude de dire ce que je pense des personnages, mais alors lui, je n’ai pas pu « l’encadrer » du début à la fin du livre. La seule chose qu’il cherche, c’est de faire parler la petite fille et ce par tout les moyens, et quand bien même il serait sur une fausse piste. La seule chose qu’il cherche est de boucler son enquête et on se fiche du coté psychologique. Et après il pense encore pouvoir « boire un verre » avec la psy ? Je crois que tu fais fausse route mon gars  !

Quant à la psychologue, elle se vois confier la garde de la fille et on sens bien qu’elle y va a tatons pour ne par brusquer la fille.

 

 

Mon avis

Un très bon roman islandais et une belle découverte de l’auteure, que j’avais déjà entendu parler mais sans avoir encore lu de roman. Cap franchi et loin d’etre déçu. Comme quoi j’ai bien fait de persévérer dans cette voie.

Je recommande, même si ce thème est dur intérieurement.

 

 


Auteur : Sire Cédric
Titre : La mort en tête
Version : Numerique – Edition Le pré aux clerc
Date de parution : 2013
EAN : B0868VX31N

 

 

4eme de couverture

Le duo d’enquêteurs, à présent incontournable, Svärta/Vauvert est en bien mauvais posture. Ils traquent sans relâche les tueurs psychopathes, mais cette fois ce sont eux les proies d’un criminel sadique. Le suspense est à couper le souffle, le lecteur n’aura pas une seconde de répit. Tout commence en banlieue parisienne, la séance d’exorcisme d’un enfant de huit ans a tourné au drame. Eva Svärta, policière à la Brigade criminelle,enceinte de quatre mois, se rend sur les lieux.
Est-ce un accident? Comment est vraiment mort cet enfant? Sur place, la policière rencontre Dorian Barbarossa, un journaliste à sensation qui vit depuis des années avec une balle de calibre 22 dans son crâne. Eva Svärta ne se doute pas encore de la descente aux enfers qui l’attend…

 

Interview de sire Cédric :

 

 

 

 

Goliat

Publié: 3 Sep 2020 par lecturedesam dans Policier / Polar, Thriller
Tags:

 

 

Goliat

Auteur : Medhi Brunet
Titre : Goliat
Version : Numerique – Editions Taurnada
Date de parution : 3 septembre 2020
EAN : 9782372580748
Lien livraddict

 

 

Mehdy Brunet

Né à Bressuire dans les Deux-Sèvres en 1974, Mehdy Brunet aime le changement : Gironde, Haute-Savoie, Genève, île de la Réunion, Lozère, la Manche, un sentiment de liberté anime sa vie.
Agent de maîtrise dans l’industrie technologique, ce n’est que très tard qu’il découvre sa passion pour l’écriture. Au fil des mots, une facette méconnue de sa personnalité va poindre à l’ombre de sa plume. Avec « Sans raison… » il signe un premier roman réussi, un thriller aussi dramatique que haletant.

 

 

 

 

 

4eme de couverture

La mer de Barents, au large des côtes norvégiennes : Goliat, une plateforme pétrolière en proie aux éléments déchaînés, est le sinistre théâtre d’une série de meurtres odieux. David Corvin, ex-agent du FBI, va devoir utiliser toutes ses compétences pour stopper l’hécatombe. Mais au bout du chemin, il risque de perdre son âme… Et bien plus encore.

 

 

Mon résumé

Un côté huit-clos très oppressant lorsqu’on se retrouve au coeur de Goliat. Là, l’intensité du récit va prendre toute son ampleur et on va ressentir une réelle urgence. J’ai rapidement découvert l’identité du tueur. C’est palpitant à souhait et, jusqu’à la dernière ligne, on est tenu en haleine.

En octobre 2015, des inspecteurs de police aidés d’agents fédéraux enquêtent sur un tueur en série dont la particularité est de littéralement vider ses victimes de leurs organes. Aucune piste ne se profile et les meurtres s’accélèrent.
Goliat, une plateforme pétrolière au large des côtes Norvégiennes, est prise dans une tempête. Impossible pour quiconque d’y accoster comme d’en partir. David Corvin, arrivée depuis peu avec sa femme Abigaël pour y exercer un job de sécurité, va être le témoin de plusieurs meurtres suspects. Il va devoir endosser son costume d’ancien agent du FBI afin de stopper le meurtrier qui multiplie les cadavres.

Jusqu’où ira-t-il pour que les massacres odieux s’arrêtent ?

 

Mon Avis

Un très bon roman de Medhi Brunet que nous avons la. Je n’ai pas lu beaucoup de romans de l’auteur, juste un il me semble pour tout dire mais que du bon jusqu’à présent.

Je vous le recommande, on ne s’ennuie pas.


51259060. sy475

Auteur : Bernard Minier
Titre : La vallée
Version : Numerique – Xo éditions
Date de parution :20 mai 2020
EAN : 9782374481906
Lien livraddict

 

 

4eme de couverture :

Un appel au secours au milieu de la nuit
Une vallée coupée du monde
Une abbaye pleine de secrets
Une forêt mystérieuse
Une série de meurtres épouvantables
Une population terrifiée qui veut se faire justice
Un corbeau qui accuse
Une communauté au bord du chaos
Une nouvelle enquête de Martin Servaz

 

 

 

 

Mon résumé

On retrouve dans La vallée les personnages fétiches de l’écrivain : Martin Servaz, policier au bout du rouleau et sous la menace d’une révocation, la gendarme Irène Ziegler déjà croisée dans Glacé (le premier livre de Minier paru en 2011).

L’histoire se passe dans une vallée des Pyrénées littéralement coupée du monde. Des meurtres rituels particulièrement horribles y sont commis et, comme les enquêteurs, les lecteurs, angoissés, retiennent leur souffle. Minier connaît son affaire. Le livre entamé on peine à le refermer. On ne découvrira le fin mot de l’histoire qu’à la toute fin du livre et même les lecteurs les plus blasés seront bluffés par son dénouement.

Suite à sa dernière enquête, la situation professionnelle du capitaine Martin Servaz s’est encore dégradée. Rétrogradé de commandant à capitaine après Nuits (2017), il est désormais, conséquences des libertés prises avec la procédure dans Sœurs (2018), suspendu, en attente d’un conseil de discipline qui ne paraît pas devoir lui être favorable, bien au contraire. Il risque la révocation pure et simple, ainsi que la privation de sa pension de retraite… Ses finances commencent à s’en ressentir, et son moral également.

Il est contraint de rester dans ses pénates et rester a carreaux jusqu’à la sentence. Oui, mais la ce serait trop lui en demander.

Comment ignorer l’appel au secours de Marianne son ex-compagne, la mère de son fils Gustav, disparue depuis huit ans. Il la croyait morte, assassinée par Hirtman, procureur à Genève et tueur en série pendant ses loisirs. Pourtant, le temps de poser son fils chez des amis, d’expliquer brièvement de quoi il retourne à sa nouvelle amoureuse, Lea, et le voici parti pour cette vallée des Pyrénées d’où provient l’appel.  Là-bas, il va retrouver la gendarme Keller, avec laquelle il a déjà collaboré, et qui va accepter de l’aider même s’il n’a aucun droit d’être là.

Une fois sur place, aucune trace de Marianne…..

 

 

Mon avis

Apres avoir avalé d’une traite M comme l’abime, comment resister a l’envie de reprendre contact avec Servaz. Bernard Minier conduit son intrigue sans nous laisser reprendre notre souffle. Certes suite a la lecture de ce roman certains elements me manquaient pour tout comprendre, aussi je vous recommende tout de meme de lire Soeurs avant celui-la, chose que j’aurais du faire.


52186998. sy475

Auteur : Franck Thilliez
Titre : Il était deux fois
Version : Numérique (kobo) – Edition FleuveNoir
Date de parution :  4 juin 2020
ISBN: 9782823874778
Lien livraddict

 

 

4eme de couverture

En 2008, Julie, dix-sept ans, disparaît en ne laissant comme trace que son vélo posé contre un arbre. Le drame agite Sagas, petite ville au cœur des montagnes, et percute de plein fouet le père de la jeune fille, le lieutenant de gendarmerie Gabriel Moscato. Ce dernier se lance alors dans une enquête aussi désespérée qu’effrénée.
Jusqu’à ce jour où ses pas le mènent à l’hôtel de la Falaise… Là, le propriétaire lui donne accès à son registre et lui propose de le consulter dans la chambre 29, au deuxième étage. Mais exténué par un mois de vaines recherches, il finit par s’endormir avant d’être brusquement réveillé en pleine nuit par des impacts sourds contre sa fenêtre…
Dehors, il pleut des oiseaux morts. Et cette scène a d’autant moins de sens que Gabriel se trouve à présent au rez-de-chaussée, dans la chambre 7. Désorienté, il se rend à la réception où il apprend qu’on est en réalité en 2020 et que ça fait plus de douze ans que sa fille a disparu…

 

 

 

 

 


C'est lundi, que lisez-vous ? [16] - ♧ Hell-eau-dit ♧

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuité été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

42443391. sy475

 

 

 

Ce que je suis en train de lire :

Je l’avais pré commandé il y a environ 3 semaines et j’ai pu le télécharger sur le site de ma librairie des la sortie officielle. A l’heure de la publication il est fort à parier que je l’aurais déjà fini.

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Je vais surement commencer un livre de la bibliotheque en attendant le livre tans attendu, a savoir le dernier de
Franck Thilliez :

Il était deux fois

 

Donc en attendant ce sera surement celui-la :

HARRIET TYCE - Blood orange - Romans policiers - LIVRES - Renaud ...

 

 

 

 

 

♥♥♥♥♥ Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?  ♥♥♥♥♥


51516789. sy475

Auteur : Sebastian Fitzek
Titre : Siege 7A
Version : Numérique – Edition l’archipel
Date de parution : mars 2020
ISBN: 9782809828337
Lien livraddict
Lien Kobo

 

 

Sebastian Fitzek - Deutscher Radiopreis Hamburg 2016 02.jpg

Sebastian Fitzek, né le 13 octobre 1971 à Berlin, est un écrivain et journaliste allemand. Il est considéré comme le maître du roman à suspens allemand, auteur des meilleurs ventes en librairie allemande.

Après des études de droit, il travaille à la radio et à la télévision. Par la magie du bouche-à-oreille, « Thérapie », son premier thriller, s’est retrouvé numéro un des ventes en Allemagne (plus de 220 000 exemplaires vendus). Il a été traduit dans vingt-deux pays.

Fin 2016, 8 de ses romans ont été traduits en français, le dernier étant « La Mémoire cachée » aux éditions l’Archipel.
Il sort en 2017 un thriller intitulé Le Somnambule.

source : wikipedia / babelio

 

4eme de couverture

Mats Krueger, psychiatre renommé qui vit désormais à Buenos Aires, est contraint de surmonter sa phobie de l’avion quand sa fille Nele, avec qui il a perdu contact depuis des années, lui annonce qu’elle est sur le point d’accoucher.
Quand il prend place à bord du vol qui doit le mener à Berlin, il ne se doute pas encore qu’il aura à affronter le pire – ni les turbulences ni les trous d’air n’en seront la cause… Peu après le décollage, Mats reçoit un appel anonyme en forme d’ultimatum. Sa fille vient d’être enlevée. S’il veut éviter qu’elle et son bébé soient exécutés, il n’a d’autre choix que de provoquer le crash de l’avion… Pour cela, on lui suggère de manipuler mentalement Kaya, l’une des hôtesses, qui n’est autre qu’une de ses anciennes patientes. Mais quel rôle joue-t-elle vraiment ?


52857449. sx318 sy475

Auteur : Robert Bryndza
Titre : Liquide inflammable
Version : Numérique – Edition Belfond noir
Date de parution : 5 septembre 2019
ISBN: 9782714481757
Lien livraddict
Lien kobo

 

 

4eme de couverture

L’auteur de thrillers aux plus de deux millions de livres vendus en Grande-Bretagne vous réserve une plongée en plein cauchemar… Retenez votre souffle !
Alors qu’elle sonde les profondeurs d’une vieille carrière inondée à la recherche d’une cargaison de drogue, l’inspectrice Erika Foster fait une macabre découverte : un sac-poubelle renfermant des ossements d’enfant.
Le légiste est formel : le squelette est celui de la petite Jessica Collins, sept ans, dont la disparition en 1990 avait profondément ému l’Angleterre. Un dossier classé sans suite depuis.

Obsédée par ce drame, Erika se jure de faire toute la lumière.
Mais entre la pression de sa hiérarchie, l’effervescence des médias alléchés par ce sordide rebondissement et le silence de la famille Collins, la flic entêtée sent rapidement qu’elle a mis les pieds dans une affaire complexe, aux ramifications aussi noires qu’étonnantes… et dangereuses.

L’eau est un parfait tombeau. Et l’on ne devrait jamais déranger ceux qui y sont engloutis.

 

 


Pandémic - Le premier tome d'un thriller médical angoissant eBook by Philippe Le Douarec

Auteur : Philippe Le Douarec
Titre : Pandemic
Version : Numérique – Edition Glyphe
ISBN: 9782352850724
Lien livraddict
Lien kobo

 

Philippe Le Douarec

Philippe Le Douarec est écrivain.

Chirurgien, fellow of the American College of Surgeons, il a été patron de l’ancienne clinique Les Fougères à Dieppe pendant 30 ans. Il a été président des Unions professionnelles de médecins de Haute-Normandie et Vice-Président de l’Hospitalisation Privée de Normandie.

A la retraite, il a ouvert Medsup à Rouen, une prépa Médecine où il enseigne l’Anatomie et l’Histoire de la Médecine.

 

 

 

4eme de couverture

Quand les vacances tournent au cauchemar…

AFP, 18 juin : « GRAVE ÉPIDÉMIE VIRALE AU MEXIQUE – DES CENTAINES DE MORTS – TOUS LES AÉROPORTS FERMÉS ».

Le docteur Paul Thuiller et sa femme Hélène, virologue réputée, rentrent des États-Unis. Dans l’avion qui les ramène en Europe, deux passagers s’écroulent, asphyxiés par une fulgurante affection respiratoire. Paul est appelé au chevet des malades. Ils portent tous les deux les signes d’une grave infection virale… Le médecin convainc le commandant d’atterrir en urgence, contraint de se poser en Islande, sur une piste trop petite… Malades, blessés et morts sont mis en quarantaine. Tandis que les décès se multiplient, la radio informe la population que les aéroports internationaux ferment les uns après les autres…

Un thriller apocalyptique à la fois angoissant et captivant !

 

 

Mon résumé

Cela fait maintenant 4 semaines que nous sommes tous confinés a cause d’une pandémie qui fait rage de par le monde depuis début décembre 2019. Pandémie surnommée par les scientifiques Coronavirus ou de façon plus courte Covid19. Je me devais donc en cette période, lire un livre en lien avec ce mal mystérieux.

Je dois dire que les ouvrages en lien ne se bouscule pas mais 2 sortes tout de même du lot : Pandemic de Philippe Le Douarec et Pandemie de Robin Cook. Pour ma part j’ai opté pour le premier.

Le roman commence par une banale histoire de couple. La femme, virologue, trop prise par sa vie professionnelle délaisse complètement son mari. Au point que ce dernier pose un ultimatum et décide qu’ils  prendront 15 jours de vacances pour mettre les choses au point. Si leur séjour s’est plus ou moins bien passé, a aucun moment il n’a été question de leurs problèmes conjugales. Vient l’heure de boucler les bagages et de prendre l’avion et cette dernière étape va voir son lot de péripéties.

Pour commencer, alors que l’embarquement semble se dérouler sans histoires, l’heure de départ commence a s’allonger et au bout de 40 mn Paul commence a s’impatienter jusqu’à se demander ce qui peut bien retarder comme ça le départ. Les hôtesses de l’air finissent pas demander au passagers de boucler leur ceintures, signe que l’avion va décoller.

Alors qu’ils sont maintenant partie depuis à peine 30 mn l’hôtesse de l’air demande la presence d’un médecin, un passager semble mal en point. Paul, laisse courir, pensant que quelqu’un va bien se décider a se présenter auprès de l’équipage pour aller soigner le passager malade, cependant, Paul étant de metier chirurgien, et personne ne se manifestant, se lève et se dirige vers la chef de cabine.

Apres analyse du passager, il vois bien que son état est grave. Il apprend bien assez vite que le retard du vol est lié au commandant qui était initialement prévu, présentait les mêmes symptomes. Plus graves encore les 2 malades ont séjournés dans le même hôtel à Shanghai. Pour Paul Thuiller, cela ne fait aucun doute il s’agit d’un virus. H1N1 ? H5N1 ? il ne sait pas encore mais tout semble indiquer qu’il s’agit de quelque chose de similaire.

Pour Paul Thuillier la situation est grave et il faut atterrir immédiatement….

 

 

Mon avis

Tout d’abord, il faut savoir que ce roman date de 2010 donc aucun lien avec ce qu’on vit tous actuellement et pourtant tout semble indiquer que l’origine de la pandémie qui à lieu dans ce roman est dans le meme pays que ce qu’on vit actuellement : La chine. Est-ce une coïncidence ? je n’en suis pas convaincu. Je me dit qu’il y a quelque chose de particulier en chine pour que la réalité rejoigne la fiction mais bon ce n’est que mon avis.

En tout cas j’ai pris beaucoup de plaisir a lire se livre qui reuni medical, aventure et action.

De ce que j’ai compris ce livre et le 1er volet d’une trilogie. LE 2e et 3eme volet étant Glaciales glissades et dernières lignes droites

 


52286386. sy475

 

 

Auteur :  Linwood Barclay
Titre : Champ de tir
Version : Numérique – Edition Belfond Noir
ISBN: 9782714482037
Lien livraddict

 

 

4eme de couverture

Quand des citoyens justiciers sèment la terreur dans une petite bourgade américaine… Meurtres, complots et coups tordus : à Promise Falls, on ne badine pas avec le crime !
D’habitude si paisible, la petite ville de Promise Falls est en ébullition. C’est d’abord un type ahuri qui débarque dans le bureau de l’inspecteur Duckworth en prétendant avoir été kidnappé et passé à tabac. Sur son dos, un tatouage l’accuse d’être un meurtrier.
Et puis il y a l’affaire Jeremy Pilford. Ce gosse de riche arrogant, soupçonné d’avoir écrasé une jeune fille, vient d’engager le privé Cal Weaver pour assurer sa sécurité. Acquitté au tribunal pour irresponsabilité, l’adolescent se retrouve lynché dans les médias et harcelé par une meute d’anonymes.

Qui sont ces bons redresseurs de torts, ces social justice warriors rassemblés sur les réseaux sociaux, déterminés à faire payer les supposés criminels ? Quelles sont leurs intentions ? Et sont-ils toujours bien informés ?

Alors que la ville ressemble à un champ de tir, Duckworth et Weaver ne seront pas trop de deux pour lutter contre cette chasse aux sorcières des temps modernes…

 

Mon avis

Merci à NetGalley et aux editions belfond pour leur confiance.

Nous revoici ici dans un roman de Linwood Barclay mettant en scene l’inspecteur Barry Duckworth et le privé Cal Weaver.
Cette fois-ci les deux hommes vont être entrainés dans une sombre histoire de vengeance, orchestrée par une foule determinée, utilisant réseaux sociaux et sites internet, pour assouvir sa soif de sang. Et avant que Jeremy Pilford deviennent leur nouvelle victime, nos deux héros vont tout faire pour demêler le vrai du faux.

Cal Weaver est engagé pour assurer la protection d’un jeune homme accusé d’homicide involontaire et finalement acquitté mais qui semble déchainer la vindicte populaire. Barry Duckworth va enquêter sur le cas de l’homme qui s’est présenté de lui-même au poste en disant qu’il a été enlevé, battu et porte un message sous la forme d’un tatouage grossier dans le dos.

Les thèmes abordés sont tellement dans l’actualité, on voit cela tous les jours sur les réseaux sociaux où les justiciers et les redresseurs de tort pullulent. Lorsque les médias s’y mettent et en rajoute une couche. On se demande se qu’il va advenir aux personnes ainsi harcelées à tort où à raison.

Un des meilleurs auteurs de thrillers nord-américains actuels ! Surtout, lisez les précédents… ils sont tout aussi bons que celui-ci.


Auteur :  M.J. Arlidge
Titre : A cache-cache
Version : Broché – Edition Les escales
ISBN: 9782365695053 – 380 pages
Lien livraddict

 

 

N'ouvre pas les yeux – John Verdon | Sang d'Encre PolarsFils d’immigrants irlandais, il étudie le journalisme, mais, après l’obtention de ses diplômes, travaille comme rédacteur dans le milieu de la publicité. Il participe à la création de nombreuses campagnes publicitaires, avant d’être nommé directeur d’une grande agence new-yorkaise. À 53 ans, il prend sa retraite de la publicité. Lui et son épouse quittent Manhattan pour s’installer dans une zone rurale au pied des contreforts occidentaux des montagnes Catskill. Là, pendant une dizaine d’années, il crée et conçoit des meubles en bois de cerisier et, dans ses temps libres, dévore des romans policiers d’Arthur Conan Doyle à Reginald Hill, en passant par les enquêtes de Lew Archer signées Ross Macdonald.

En 2010, sous l’insistance de sa femme, il décide de se lancer, avec succès, dans l’écriture du thriller 658 (Think of a Number), premier roman de la série ayant pour héros le détective Dave Gurney.

 

 

4eme de couverture :

Une jeune femme a été retrouvée décapitée le jour même de son mariage, dans la somptueuse propriété des Ashton. Tout accuse le jardinier mexicain, un certain Hector Flores, qui demeure introuvable depuis. L’inspecteur Gurney, appelé en dernier recours par la mère de la victime pour retrouver le meurtrier, s’aperçoit bientôt que la mariée n’avait rien d’une oie blanche… et que ses rapports avec son fiancé, Scott Ashton, jeune et brillant psychiatre, fondateur d’un institut pour enfants « difficiles », sont plus complexes qu’il n’y paraît à première vue.
Gurney ne tarde pas à se rendre compte que rien, dans cette histoire, n’est conforme aux apparences. Et quand il retrouve, déposée chez lui en son absence, une poupée décapitée, il comprend très vite aussi qu’il risque lui-même d’être la prochaine victime. Ce qu’il ne sait pas encore, c’est que son enquête va le mener bien au-delà du meurtre – dans la toile inextricable d’un ennemi terrifiant, tentaculaire et, surtout, très patient.
Après son premier roman et coup de maître 658, Verdon persiste, signe et monte encore le niveau d’un cran. De son ouverture saisissante jusqu’à son finale stupéfiant, N’ouvre pas les yeux est un chef-d’œuvre du genre, servi par une intringue au cordeau et des personnages tourmentés que les lecteurs retrouveront avec bonheur ou découvriront avec frissons. John Verdon s’impose définitivement dans la cour des grands du thriller.

Titre original : Shut your eyes tight (2011)


43825288. sy475

Auteur : Vanessa Savage
Titre : La maison
Version : Numérique – Edition de la martiniere
ISBN: 9782732486277
Lien livraddict

 

 

 

Vanessa Savage est graphiste et illustratrice.

« La Maison » (The Murder House, 2019) est son premier roman.
Elle vit dans le sud du Pays de Galles avec son mari et ses deux filles.
Twitter

 

 

 

4eme de couverture

Toutes les maisons portent en elles une histoire.
Celle-ci est cauchemardesque.

La maison où Patrick a passé toute sa jeunesse n’est pas une demeure comme les autres. Quinze ans plus tôt, elle a été le théâtre d’un drame inconcevable : toute une famille y a été retrouvée, massacrée. Patrick garde pourtant des souvenirs irremplaçables dans ces lieux, comme seule l’enfance sait en créer. Il décide de la racheter. Sa femme, Sarah, et leurs deux enfants s’y installent à contrecœur. Le délabrement, l’atmosphère sinistre qui colle à la maison oppressent Sarah. Ses psychoses reprennent, de plus en plus sombres. Des voisins épient chacun de ses mouvements. La tension monte.
​Dans ce roman tortueux, imprévisible, Vanessa Savage braque la lumière sur chacun des personnages, tour à tour. Patrick, Sarah – et le lecteur – sauront-ils résister à cette infernale spirale du doute et de l’enfermement ? Et jusqu’où les entraînera-t-elle ?

 

 

Mon résumé

Et voila, enfin je me décide ! JE sors enfin un livre de ma PAL. Il faudrait que je fasse ça un livre sur deux. Tout d’abord ce qui m’avais interpellé c’est le résumé. En lisant le résumé, je me suis dis que j’allais adorer la lecture et puis en lisant les premières pages j’ai commencé a douter. LE couple qui veut racheter la maison familiale 15 ans pour changer de vie j’ai commencé a le sentir moyen.

Apres 2-3 chapitres ca a commencé à s’accélérer et tout de suite j’ai commencé a changer d’avis et c’est a partir de la que j’ai commencé a ne plus pouvoir le lâcher : avant de partir au boulot pendant le café lecture, dans le bus et train lecture …

Des la possession des lieux le mari, qui a vécu dans cette maison une bonne partie de son enfance change du tout au tout. Il commence par vouloir tout refaire dans cette maison, et lorsqu’il va pour demander un prêt à la banque pour faire la cuisine aménagée c’est la douche froide !! Il va devenir agressif envers sa femme, il va s’immiscer dans sa vie et vouloir savoir ce qu’elle fait, avec qui et quand. Elle doit jouer le rôle de la femme d’intérieur parfaite !!!

Tout cela ne va bien sur par être de son gout et va vouloir sortir un peu pour avoir des activités qui lui permette de décompresser du quotidien.

 

Mon avis

J’ai pris un vrai plaisir a lire ce livre et aussi a découvrir cette auteure que je ne connaissais pas. Peut-être est-ce un premier roman, ce qui expliquerais peut-être que je ne la connaissais pas auparavant. En tout cas si vous vouloir passer un bon moment je vous le recommande.


C'est lundi, que lisez-vous ? #4 | Lumance

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuité été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

48732569

Je dois encore faire la chronique, dans les jours a venir.

 

 

Ce que je suis en train de lire :

48200502. sy475

 

Ce que je vais lire ensuite :
Rien d’arrêté mais ce sera surement ces 2 romans, sans vraiment être sur de l’ordre dans lequel je vais les lire.

 

42196843. sx318

Hayato Ishida, inspecteur assistant, est sur les traces de meurtriers. Mais est-il réellement préparé… ?

Okinawa, 1993 – Un jeune garçon subit au quotidien les acces de violence de son père. Au plus fort d’un enfance chaotique et solitaire, il noue une amitié solide avec un camarade de classe. Mais l’horreur l’attend au tournant… Tokyo, 2017 – Des meutres en serie dans le quartier cossu de Meguro placent l’inspecteur Alex Nakayama dans une situation désespérée. Son excentrique mais talentueux assistant Hayato Ishida le supplée et va apprendre à ses dépens que les masques de la société japonnaise renferment parfois de lourds secrects… Entre déni et suspicion, le cauchemar ne fait que commencer….

Immersion au coeur du Japon pour un thriller haletant à la poursuite de tueurs en série. La société japonaise n’a pas encore révélé tous ses secrets !

 

Bien sur celui-la je ne l’aurais qu’a partir de mercredi.

L'Institut eBook by Stephen King

Au coeur de la nuit, à Minneapolis, des intrus pénètrent la maison de Luke Ellis, jeune surdoué de 12 ans, tuent ses parents et le kidnappent.

Luke se réveille à l’Institut, dans une chambre presque semblable à la sienne, sauf qu’elle n’a pas de fenêtre. Dans le couloir, d’autres portes cachent d’autres enfants, dotés comme lui de pouvoirs psychiques.

Que font-ils là ? Qu’attend-on d’eux ? Et pourquoi aucun de ces enfants ne cherche-t-il à s’enfuir ?

Aussi angoissant que Charlie, d’une puissance d’évocation égale à Ça, L’Institut nous entraîne dans un monde totalitaire… qui ressemble étrangement au nôtre. Le nouveau chef-d’oeuvre de Stephen King.

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

Persona

Publié: 18 Jan 2020 par lecturedesam dans Suspense, Thriller
Tags:, , , , ,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Maxime Girardeau
Titre : Persona
Version : Numerique – ACSM protegé – Mazarine Thriller
ISBN: 9782863747964
Lien livraddict
Date de sortie officielle : 12 février 2020

 

Je remercie NetGalley et l’éditeur Mazarine pour leur confiance pour ce service presse

 

 

Né en 1980, Maxime Girardeau a travaillé pendant douze ans dans le domaine du marketing digital, notamment au sein d’une des fameuses multinationales rassemblées sous l’acronyme GAFAM. Désormais, il se consacre à l’écriture. PERSONA est son premier roman.

Pour le contacter :
instagram
Twitter

 

 

 

4eme de couverture :

Un homme est retrouvé horriblement mutilé dans un bâtiment désaffecté du centre hospitalier Sainte-Anne à Paris. Pour Franck Sommerset, commissaire à la Crim’, c’est le début d’une enquête étrange et singulière.
Étrange, car ce n’est pas une série d’homicides au sens propre du terme à laquelle il se trouve confronté  : toutes les victimes sont encore en vie, mais elles ont été torturées et «  enfermées  » en elles-mêmes.
Singulière, car pour comprendre, Franck Sommerset va devoir plonger dans l’univers des nouveaux maîtres du monde – les grands du numérique qui maîtrisent nos vies immatérielles.
C’est au cœur de Paris, dans ces tréfonds et au-delà, que Franck va suivre la piste de ce qui ressemble à une vengeance frénétique, folle et pourtant méthodique, où s’affrontent deux mondes, un nouveau qui se persuade de sa toute puissance et un ancien qui ne veut pas mourir …

 

 

Mon résumé

Quand je fais une demande sur NetGalley pour lire et chroniquer un roman, je sais toujours que je vais faire une découverte, que j’en ressorte satisfaite ou déçu. J’ai le plaisir au moins de découvrir une nouvelle plume, ou en tout cas auteur(e) que je ne connais pas encore. CE qui m’a fais choisir  ce lire je ne le cache pas c’est la couverture. C’est la couverture qui m’a incité a vouloir découvrir la 4eme de couverture puis ensuite a vouloir me plonger dans la lecture. Je remercie l’Éditeur Mazarine, de m’avoir donné l’occasion de découvrir l’auteur.

 

Tous commence lorsqu’un homme, est découvert, dans d’atroces circonstances, dans un entrepôt désaffecté de l’hôpital « Saint Anne » à Paris.  Des lors, le commissaire Sommerset , de la brigade criminelle du 36, est chargé d’enquêter sur ces crimes dits spéciaux. Les victimes ont eux leur visages recouvert d’un masque. CE qui en fait une enquête particulière est que les victimes, ont été laissé pour mortes, mais pourtant bien vivantes. Franck et son equipe vont naviguer entre complots, multinationales, numérique, et argent.

Ce qui en fait un roman atypique et que l’ont va suivre la narration et donc la vision de plusieurs personnages.  Franck le commissaire de la crim’, Elga qui travaille chez Google, Kalh Doe dans une multinationale de cosmétiques et le protagoniste.

On ne s’ennuie pas, le rythme du livre est soutenu et nous tient en haleine jusqu’au dénouement de l’intrigue, très bien ficelé.

 

Mon avis

Je peux dire que c’est mon premier coup de coeur de ce début d’année. Il s’agit du 1er roman de l’auteur, et on ne peux qu’espérer que d’autres vont suivre, d’autant plus que l’auteur semble tout a fait abordable. En tout cas les premiers contacts que j’ai pu avoir avec lui sur les réseaux sociaux sont engageants. Je recommande fortement

 


Une putain d'histoire de Bernard Minier - Poche - Livre ...

Auteur : Bernard Minier
Titre : M Le bord de l’abîme
Version : Broché – Edition XO editions – 560 pages
ISBN: 9782374481210
Sortie : 21 mars 2019
Lien livraddict

Je remercie le gentil petit papa noël pour ce cadeau qui m’a fait vraiment plaisir

 

4eme de couverture

Pourquoi Moïra, une jeune Française, se retrouve-t-elle à Hong Kong chez Ming, le géant chinois du numérique ?
Pourquoi, dès le premier soir, est-elle abordée par la police ?
Pourquoi le Centre, siège ultramoderne de Ming , cache-t-il tant de secrets ?
Pourquoi Moïra se sent-elle en permanence suivie et espionnée ?
Pourquoi les morts violentes se multiplient parmi les employés du Centre – assassinats, accidents, suicides ?
Alors qu’elle démarre à peine sa mission, Moïra acquiert la conviction que la vérité qui l’attend au bout de la nuit sera plus effroyable que le plus terrifiant des cauchemars.

VERTIGINEUX ET FASCINANT

Le roman d’un monde en construction, le nôtre, où la puissance de la technologie et de l’intelligence artificielle autorise les scénarios les plus noirs. Bienvenue à Hong Kong. Dans la fabrique la plus secrète du monde. Chez M… Au bord de l’abîme…

 

 

 

Mon résumé

 

Cela faisait longtemps que je m’étais pas plongé dans l’univers de Bernard Minier. Le dernier en date étant Glacé que j’avais chroniqué le 6 août 2016. Et oui ça date pas d’hier !!! Déjà quand je l’ai reçu ce fut une grand surprise car à la vu du paquet, il était pas permis un seul instant d’imaginer que sous ce papier cadeau se cachait un livre…et quel livre !

Quand j’ai lu la 4e de couverture j’avais tout de même un doute sur le fait que j’allais réussir a rentrer dedans.  Ce qui m’a quelque peu rebuté c’est le fait que l’intrigue se déroule en Asie et précisément à Hong-Kong. La plupart des histoires que je lis se déroulant soit aux states (Preston & Child) soit en France et Suisse ( Chattam  / Voltenauer), du coup c’est complètement un nouvel univers dans lequel j’arrive. Une fois l’étape de l’appréhension passée je suis rentré dedans avec une facilité déconcertante, et ce malgré, l’épaisseur du livre.

Quand je vois quand Anaïs à chroniqué le livre je me dis que je suis pas si en retard que ca par rapport a elle. JE n’ai jusque que 6 mois de retard sur elle !!!

Arrivé à cette étape, vous vous dites, mais c’est quand qu’il va nous parler de l’histoire, car après tout c’est ça qui m’intéresse moi !!! Ok, ok j’y viens.

Alors des les premières pages on sais tout de suite qu’on plonge dans un thriller 2.0. On entre en plein dans le mondes des nouvelles technologies. Vous êtes a cheval sur le respect de votre vie privée, vous bannissez les j’aime sur les réseaux sociaux ? Passez votre chemin, ici votre vie privée va devenir scrutée dans les même détails. On va suivre une jeune française qui n’a pas encore atteint la trentaine et va être recrutée par la société ming, une société numérique. Elle va arriver sur le sol asiatique, que directement elle est prise en charge et va tout de suite voir qu’ici  on ne rigole pas avec le numérique. A peine est-il dans la voiture avec un chauffeur attitré qu’elle se voir remettre smartphone, tablette…

Moïra va vite comprendre elle quel point elle est surveillée. Informations concernant son sommeil, son rythme cardiaque, mais aussi la fréquence de ses orgasmes et sa position géographique, quelque soit l’heure du jour ou de la nuit.

Elle va avoir la douce mission d’intégrer l’équipe d’ingénieur en place afin de mettre au point un nouvel outil sensé facilité la vie de tout les habitants de la planète. Très vite elle va s’apercevoir que tout n’est pas rose au sein de l’entreprise et qu’il y a peut-etre des « taupes » . Des que le PDG en a vent il va mettre tout les outils et données en sa possession au service de la jeune femme. Ne serait-ce pas un piège que veux lui tendre Ming ? C’est ce que va devoir découvrir Moïra.

 

 

 

Mon avis

Un pur bijou de technologie que ce roman. J’ai pris énormément de plaisir dans la lecture, cependant il pose beaucoup de questions. Jusqu’où es-t-on prêt à se divulguer quand on vous les bijoux de technologie qu’il existe à l’heure d’aujourd’hui . Es-t-on encore libre de nos mouvements ? Ne serait-on pas en droit de se dire que nos grands parents et leurs propre parents avaient vraiment leur libertés pendant que nous, nous serions presque prisonniers ?

A vous de vous faire votre propre avis sur la question.

 


C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

Avides par [Clearlake, Thomas]

 

 

 

 

 

 

 

 

Par respect pour l’auteure, la chronique ne sera publiée qu’a la sortie du livre (ou plus tôt si j’obtiens l’accord de l’éditeur avant)

 

 

Ce que je suis en train de lire :

Couverture M, Le bord de l'abîme

 

Ce que je vais lire ensuite :

 

 

 

 

 

 

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?