Rentre avant la nuit


Rentre avant la nuit par [Lisa Jewell, Adèle Rolland-le Dem]

Auteur : Lisa Jewell
Titre : Rentre avant la nuit
ISBN : 978-2381224664
Date de sortie  : 2 novembre 2022
456 pages – edition Hauteville

 

 

 

4eme de couverture :

Une affaire à creuser…

Tallulah, 19 ans, n’est pas rentrée de sa soirée. Elle a confié son fils, qui n’est encore qu’un nourrisson, aux soins de sa mère. Jamais elle ne l’aurait abandonné. Si elle n’est pas de retour chez elle, c’est que quelque chose – ou quelqu’un – l’en a empêchée. La dernière fois qu’elle a été vue, c’était aux Cendres, un domaine situé à lisière de la forêt.

Deux ans après la disparition de l’adolescente, Sophie s’installe à Maypole House, le prestigieux pensionnat dont son compagnon vient de devenir directeur. Dans le jardin de leur cottage, elle découvre un morceau de carton punaisé sur la clôture qui porte l’inscription « Creusez ici ».

Il n’en faut pas davantage pour que Sophie s’empare de cette affaire classée un peu trop vite. C’est le début d’un jeu de piste étourdissant.

« Le meilleur thriller de Lisa Jewell à ce jour ! » – Harlan Coben
« Brillant, émouvant et d’une justesse saisissante. » – Paula Hawkins
« Lisa Jewell au sommet de son art ! » – Publishers Weekly
« Un thriller haletant dont les dernières pages m’ont tiré des larmes. » – The Guardian
« La maestra du thriller est de retour. » – PopSugar

 

 

 

Mon résumé

L’auteure tient en haleine ses lecteurs du début jusqu’au final. Meme si ce n’est que le 2eme roman que je lis de l’auteure, je dois tout de meme dire qu’elle a mit la barre tres haute. Une histoire temporelle sur trois années, qui va augmenter la tension de ce roman.

L’atmosphère est d’une extrême noirceur, un suspens et une intrigue passionnantes et angoissantes. Une histoire menée par des mains de maitre, rien n’est laissé au hasard, tout à son importance. La psychologie des personnages est travaillée en profondeur, mettant en avant le côté terrifiant du récit.

Une histoire à multiples rebondissements, aucun temps morts, un rythme qui monte crescendo. C’est l’histoire de Talluha , qui décide de passer une soirée, entre « amis », elle confie la garde de son fils à sa mère. Talluha et le père de son enfant Zac, vivent sous le même toit , un amour fusionnelle et toxique entre mère et fille.

 

Ils étaient mignons comme tout, les amoureux. Il avait acheté une bouteille de champagne. Ils ont commandé un plateau de fruits de mer. Adorables, vraiment. Il y avait un groupe de jeunes à quelques tables de là, je pense qu’ils venaient de Maypole. Bruyants, tapageurs, vous voyez le genre. Ils avaient l’air de connaître votre fille. Ils se sont carrément incrustés à leur table. Adieu le dîner romantique… Je me sentais mal pour eux !

 

Talluha ne reviendra pas , elle a disparu aucun indice. Qu’est elle devenue? Pourquoi elle?

Avons nous encore un espoir de la retrouver vivante? Ou, est-elle morte?

Nous assistons en direct, à la peine, au désespoir, d’une mère , qui ne trouve aucune réponse la disparition de sa fille. Elle se retrouve seule à élever son petits fils.

Kim n’a jamais eu d’affinités avec les bébés. Elle a aimé la maternité, bien sûr, mais elle avait trouvé les premières années éprouvantes. Dès que ses deux enfants avaient enfin fait leurs nuits, Kim avait été soulagée de renouer avec les bienfaits d’un sommeil réparateur. Elle avait eu ses enfants jeune, et aurait eu assez de temps et d’amour pour en avoir d’autres. Mais elle ne pouvait se résoudre à passer de nouvelles nuits blanches.

Sophie, écrivaine, et son mari, nouveau proviseur, viennent de s’installer. Ils trouvent dans leur jardin , une pancarte où est inscrit « Creusez ici ». cette histoire peut être ,un sujet d’écriture d’un nouveau thriller pour Sophie. Son enquête remet tout en question, nous sommes loin de la réalité, pourquoi autant de mystère.

Le dénouement final est digne du roman. L’auteure joue avec les nerfs de ses lecteurs, c’est totalement frustrant, démoniaque. Une écriture fluide, percutante , entrainant une lecture addictive et captivante.

 

 

Mon avis

Je ne suis qu’a mon 2e roman de l’auteur, mais je dois dire que tout les elements sont reunis pour que je ne m’ennuie pas. Une fois que l’intrigue se mets en place on est sure de s’accrocher au roman et ne plus le quitter jusqu’a la fin. Certes il y a eu parfois des moments ou j’ai un peu decroché, entre les flashs backs et les differentes interventions des personnages. On passe « du coq a l’ane » sans s’en rendre compte et ca peut-etre parfois destabilisant.

 



Catégories :Suspense, Thriller

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

1 réponse

Rétroliens

  1. c’est lundi, que lisez-vous ? – Lecture de Sam

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :