La forêt


 

Auteur : Luca Tahtieazym
Titre : La forêt
Date de parution : 27 mars 2018
EAN : 9791096772223
Version numérique EPUB

 

 

4eme de couverture

1958.
Lors d’une sortie scolaire, sept enfants s’égarent en forêt et se réfugient dans une cabane abandonnée, au centre d’une clairière.
Très vite, ils réalisent que toute tentative de fuite les ramène systématiquement à leur point de départ. Un constat s’impose : ils sont prisonniers.
Mais le pire n’est peut-être pas la menace de cette Chose qui rôde la nuit ; le pire pour un survivant, ce sont parfois les autres survivants

 

 

 

Mon résumé :

Les acteurs de l’histoire sont de jeunes garçons et filles, le cadre où se déroule l’histoire est propice au mystère, à une ambiance sombre et pour l’y aider, un champ lexical de la nuit est très développé.
Trois gros chapitres composent le livre correspondant chacun à une période : 1958, 1963 et 2018.
Tout au long du récit, on palpe aisément le stress, la crainte de ces jeunes ados, livrés à eux-mêmes. On sent la peur les gagner. Tous se retrouvent isolés et démunis ; ils devront se débrouiller pour survivre. Rapidement, certaines personnalités, certains traits de caractère se dévoilent. Des amitiés se créent, des animosités aussi. Il faut sortir de là coûte que coûte. La faim les tenaille. La peur les gagne, les oppresse. Les ados grandissent, les années passent…
Comment se sont-ils retrouvés là ?
Quel espoir d’en sortir ?
Combien de temps encore vont-ils pouvoir tenir ?
Quel avenir pour eux ?

Durant les 430 pages que compte le livre, le lecteur vit au rythme des saisons, au rythme des années passées en compagnie de Claire, Achille, Nagib, Simon, Elise, Romain et Louis. Si le début de l’histoire peut paraître un peu long, si parfois les dialogues sont un peu légers, il ne faut pas oublier que nous avons affaire à de jeunes ados, tout droit sortis de l’enfance. Mais au fil des pages, le récit gagne en intensité, l’ambiance devient tendue et les ados devront affronter des phénomènes bizarres. Le suspense est entretenu jusqu’à la fin qu’on a hâte de découvrir.

 

 

Mon avis 

Lorsque je selectionne mes livres, j’aime bien lire le résumé histoire de voir de quoi ca parle, mais aussi lire quelques critiques de lecteurs sur le livre (sans pour autant connaitre toute l’histoire du livre, sinon ca n’a plus aucun interet) mais quans je tombe sur des commentaires du style : « complementement nul » , je me dis que les auteurs des commentaires feraient mieux de s’abstenir ou alors d’argumenter ca sera pus benefique pour tout le monde mais surtout pour l’auteur du livre.

Pour ma part j’ai pris beaucoup de plaisirs à suivre la vie en autarcie de ces 7 jeunes, qui se retrouvent livrés à eux memes.



Catégories :Suspense, Thriller

Tags:, , , , , , , , , , , , , , ,

1 réponse

  1. Il y a quand même un minimum de respect à avoir pour le travail des auteurs, d’autant que aimer ou détester, ça reste totalement subjectif !

    J’aime

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :