C’est lundi, que lisez-vous ?


 

C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

48574087. sx318

 

 

Ce que je suis en train de lire :

28101839. sy475

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Pour ceux que j’avais prévu  la semaine dernière, l’un à été archivé avant que je puisse le télécharger ( j’aurais du vérifier mes notifications plus tôt) et l’autre m’a tout simplement été refusé par la ME.

Benzos par Boudou

Et si NetGalley me répond rapidement je devrais pouvoir avoir aussi celui-la

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

C’est lundi, que lisez-vous ?


Never Enough Shelf Space: It’s Monday What Are You Reading ...

C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

Couverture Serre-moi fort

48488184. sy475

 

 

Ce que je suis en train de lire :

Couverture Commissaire Edwige Marion, tome 13 : Féroce

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

J’ai sollicité 2 titres sur NetGalley, donc pour le moment je ne sais pas trop si ce sera validé mais en attendant voici les 2 titres que j’ai demandé :

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

Dans son silence


Dans son silence par Michaelides

hachette.fr | Vos envies de lecture commencent ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Alex Michaelides
Titre : Dans son silence
ISBN : 9782702164921
371 pages –  Calmann Lévy Noir –

Lien livraddict

 

 

4eme de couverture :

Un remarquable thriller psychanalytique !

Alice Berenson est une jeune peintre britannique très en vogue qui vit dans une sublime maison aux alentours de Londres avec Gabriel, photographe de mode. Mais dès la première scène, le portrait de famille s’effondre : Alice est retrouvée chez elle, hagarde et recouverte de sang, devant son mari, ligoté et défiguré par des coups de couteaux fatals. Aussitôt arrêtée, Alice ne prononce plus jamais le moindre mot, ni devant la presse qui la diabolise aussitôt, ni au tribunal. Elle est jugée mentalement irresponsable et envoyée dans une clinique psychiatrique.

Six ans plus tard, le docteur Theo Farber, jeune psychiatre ambitieux, n’a qu’une obsession : parvenir à refaire parler Alice afin de pouvoir écrire un livre à succès sur son cas. Lorsque Theo apprend qu’une place se libère dans la clinique d’Alice, il fonce, et se fait embaucher. Quel choc pour lui de découvrir la si jolie peintre dans un tel état de laisser-aller et d’hébétude – elle est bourrée de calmants. Tout en baissant progressivement ses doses, il entame une série de face-à-face glaçants dans l’espoir de lui extirper un mot. Alors qu’il commence à perdre espoir, Alice s’anime soudain, mais sa réaction est tout sauf ce qu’il attendait… En parallèle, nous rencontrons l’Alice d’avant le drame, grâce aux pages de son carnet intime. Nous découvrons une jeune artiste très touchante, éperdument amoureuse de Gabriel, mais meurtrie par une panne d’inspiration, et inquiète par une présence qu’elle sent autour de la maison, quand Gabriel n’est pas là.

Une lecture époustouflante aux retournements absolument inouïs, qui ravira fans de thrillers comme lecteurs avides de récits parfaitement prenants. Et une passionnante réflexion sur la folie et la créativité.

 

Mon résumé :

Lorsque Calman Levy à proposé l’envoi d’un thriller pour une chronique du blogueur que je suis, c’est tout naturellement que j’ai répondu. Bien sur j’avais pris la précaution de lire le résumé du roman auparavant, histoire d’être sur de savoir si ça allait me correspondre et correspondre a la politique de mon blog. J’allais pas lire une romance sachant que je suis plus ciblé polar / thriller, et ce quand bien même je divertis régulièrement mes lectures. Faut pas pousser quand même.

Quand j’ai vu le résumé, j’ai tout de même soupçonné une petite part de psychologie et de psychanalyse dans le roman, mais je ne pensais pas du tout que ça pourrait de quelque manière que ce soit, perturber ma lecture. Et bien, je me suis trompé !!! Je me suis ennuyé pour près de 80% du livre. Une histoire au sein d’un hôpital psychiatrique, dans lequel on raconte l’histoire d’une femme que tout accuse du meurtre de son mari, ce n’est pas vraiment pour moi. Ça aurait pu être intéressant si vraiment la psychanalyse n’avait pas été si présente et qu’on se soit plus attaché du coté de l’enquête policière.

Aussi, je ne m’attacherais pas a vous raconter l’histoire, qui de toute manière est décrite plus haut dans la 4eme.

Par mes propos, vous constaterez, que si, on trouve de nombreuses critiques faisait les éloges de ce livre, au contraire, il y a aussi des avis moins glorieux, comme le mien.

 

Mon avis

Amis lecteurs, si vous cherchez une histoire policière, ce livre n’est pas vraiment fait pour vous. Ici on parle plus du coté psychologie et psychanalyse de la personne.

A ceux qui pensais que je ne publiais que des avis positifs, cette chronique vous démontre le contraire. J’espère toutefois ne pas offusquer les fans du genre.

 

Le colis


Couverture Le colis

Éditions l'Archipel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Sebastien Fitzek
Titre : Le colis
ISBN :9782809826050
320 pages – Edition l’archipel
Lien livraddict

Sortie officiel le 6 mars 2019

 

Merci à Mylene des editions l’archipel pour sa confiance et l’envoi de ce roman

 

4eme de couverture

Vous n’auriez jamais dû accepter ce colis !

Psychiatre, Emma Stein a été victime d’une agression nocturne dont elle s’est miraculeusement sortie. Depuis, elle vit recluse dans sa maison, de peur de croiser à nouveau la route de ce psychopathe que la presse a surnommé le Coiffeur.

Un jour, son facteur lui demande d’accepter un colis pour l’un de ses voisins. Emma connaît tous ceux qui habitent dans sa rue.
Or, jamais elle n’a entendu parler de cet homme…

 

 

 

 

Mon résumé

Quelle joie, quand je me suis vu proposé ce roman par les editions l’archipel. A joie de lire un auteur que je n’avais pas lu depuis…2015. Et ouais 4 ans que je n’avais pas ouvert un roman de Sebastien Fitzek. Vous allez me dire, et le passager 23 ? Certes, mais y a tellement de livres a lire que j’ai jamais réussis trouver le moment opportun.

Emma Stein, est psychiatre et vit enfermée dans sa maison, depuis le jour ou elle s’est fais agressée. Elle ne s’en remets pas vraiment et prefere éviter que ca ne recommence. Elle ne souhaite pas recroiser celui qui se fais surnommer par la presse le coiffeur. Un jour son facteur sonne a sa porte, pour lui délivrer son courrier. Cette fois, son facteur lui demande un service. Il doit délivrer un colis a un de ses voisins mais celui-ci ne répond pas, il souhaite qu’elle prenne son colis et lui, déposera un avis indiquant que le colis est chez elle.

Quand elle prend le colis et qu’elle voit le nom de son voisin, elle se dit qu’elle n’a jamais entendu parler de lui, et pourtant ca fait longtemps qu’elle habite la, elle connait donc ses voisins. Elle decide d’aller a l’adresse indiqué sur le colis, mener « sa petite enquête ». Quand elle entre dans le salon elle commence a entendre des voix, des voix qui auraient tendance à ressembler à du russe…..Tout de suite, emma, cherche a se cacher pour éviter de se faire repérer. Quand elle entre dans la chambre, elle découvre quelqu’un en train de dormir. Sauf, qu’au meme moment, elle sens une presence inhospitalière derriere elle. Elle se dit qu’il est temps qu’elle taille la route si elle veut pas avoir plus d’ennuies encore.

Lorsqu’elle arrive enfin chez elle, Emma, se rend compte, que dans la bousculade et la precipitation, elle a perdu son téléphone….

 

Mon avis : 

Un tres bon livre, bourré de suspense et de rebondissement. Ca me motive davantage a me decider à lire son precedent ouvrage. Un tres bon auteur Allemand dont on ne parle pas assez en france, bien dommage

Dark secrets 3 – Le tombeau


43225011

 

Auteur : Michael Hjorth & Hans Rosenfeldt
Titre : Dark Secrets 3 – Le tombeau
ISBN : 9782810413683
474 pages – Edition Prisma

 

Michael Hjorth

 

Michael Hjorth, né le 13 mai 1963 à Visby, est un producteur, réalisateur, scénariste et romancier suédois.

Après avoir réalisé, en 1999, un épisode de la série télévisée suédoise Jakten på en mördare, il produit, écrit et réalisé, en 2000, le film Det okända (sv) qui remporte le Grand prix du Cinénygma – Luxembourg International Film Festival. En 2006, il réalise le film 7 miljonärer.

À partir de 2011, il publie, en collaboration avec Hans Rosenfeldt, une série littéraire centrée sur les enquêtes du profileur et psychologue de la police suédoise Sebastian Bergman.

Source : wikipedia

 

 

4eme de couverture

Sebastian Bergman mène une nouvelle enquête sur le meurtre de six personnes mortes dans d’atroces souffrances… En randonnée dans les collines du Jämtland, deux femmes font une macabre découverte : la main d’un squelette sortant de terre. La police locale met au jour non pas un, mais six corps : quatre adultes et deux enfants. Le profiler Sebastian Bergman et ses collègues arrivent de stockholm pour mener l’enquête. Si deux corps s’avèrent être ceux d’un couple de Néerlandais disparu dix ans auparavant, l’identification des quatre autres corps pose problème. Leur ADN prouve qu’il s’agit des membres d’une même famille mais aucune famille n’a été portée disparue. Les enquêteurs s’intéressent aussi de près à une mystérieuse Américaine qui s’est volatilisée après un accident de voiture la semaine même de la disparition du couple de Néerlandais. Parallèlement, un journaliste d’investigation a été contacté par une femme qui croit que son mari a été assassiné plusieurs années auparavant. L’homme, d’origine afghane, a disparu avec son cousin. Le journaliste apprend avec étonnement qu’à l’époque les services secrets suédois s’étaient occupés de l’affaire. Pourrait-il s’agir d’autre chose que d’un cas typique de demandeurs d’asile ayant tenté de se soustraire à l’administration suédoise ? Dans un cas comme dans l’autre, des forces puissantes semblent vouloir protéger à tout prix leurs agissements coupables mais Sebastien Bergman n’est pas homme à se laisser impressionner.

 

 

Mon résumé : 

Je ne connaissais ni le titre ni les auteurs avant de recevoir le livre dans ma box du mois de novembre. Lorsque j’ai vu qu’il s’agissait d’un tome 3, je me suis dis mais attend, ils auraient pas pu me mettre le 1 pour commencer ? Mais quand j’ai vu le petit commentaire mensuel habituel, j’ai compris que c’était pas si grave que ça en avait l’air.

 

Il s’agit d’auteurs suédois, donc quoi de plus naturel que l’action du roman se déroule principalement en suede et de retrouver des noms de personnages ou de lieux à consonance scandinave. Petit clin d’œil à Anaïs du blog  anaisseriallectrice mais que vous pouvez également retrouver sur sa page instagram.

Tous commence lorsque deux randonneuses vont faire la découverte d’une main au cours d’une de leurs randonnées, main qui s’avère être une infime partie d’un squelette qu’elles mettent au jour. Très vite la police intervient pour découvrir non pas un mais pas moins de 6 squelettes : 4 adultes et 2 enfants. Sebastian Bergman est appelé en renfort depuis Stockholm.  Leur enquête les mènent vite a se mettre sur la trace d’une femme sortie indemne d’un accident de voiture. Le problème est que cette femme ne semble exister nulle part  hormis sur le permis de conduire qui à été retrouvé dans le véhicule. A priori il semblerais s’agir d’une américaine mais ni en suede ni aux états-unis, cette personne ne semble avoir une existence. Mais qui donc est-elle ? et surtout, qu’est-elle devenue ?

Parallèlement, un journaliste d’investigation, enquête sur la possible disparition du mari d’une femme afghane. Il aurait disparu en meme temps que son cousin. Le rapport annonce qu’il aurait été assassiné mais pour la femme, ce n’est pas admissible. Son fils, va tout faire pour faire éclater la vérité, au risque d’y laisser la peau.

Mais quel lien peut-il donc y avoir entre ces 2 enquêtes, qui semblent ne rien avoir en commun ?

 

Mon avis

Un très bon thriller psychologique. On a tout les ingredients qui font que stopper la lecture s’avère compliqué. On y trouve du suspense, des querelles amoureuses, une enquête policière à la sauce suédoise. Que rajouter de plus, si ce n’est qu’il mérite qu’on si attarde un peu plus que simplement lire le synopsis…

La menace


34356584

Auteur : S.K.Tremayne
Titre : La menace
ISBN : 9782258138407
380 pages – Edition Presse de la cité

Livre emprunté à la bibliothèque municipale

Résultat de recherche d'images pour "S.K. Tremayne"

 

S. K. Tremayne est un des pseudonymes de l’écrivain et journaliste Sean Thomas, qui utilise également celui de Tom Knox pour certains de ses ouvrages.

Né en 1963 dans le Devon en Angleterre, il a étudié la philosophie à Londres. Il se tourne ensuite vers le journalisme, et rédige des articles pour le Times, le Daily Mail, le Sunday Times, et le Guardian.

 

 

 

 

4eme de couverture

Quand Rachel épouse David Kerthen, un bel et brillant avocat, sa vie prend enfin un sens. Loin de Londres et de ses années de célibat elle y gagne le grand amour, la richesse, un sublime manoir en Cornouailles et un beau-fils affectueux, Jamie. Une existence parfaite en apparence.
Mais la jeune femme déchante rapidement. Les lieux, hantés par l’ombre de Nina la première épouse de David, ressemblent à une sinistre prison. L’atmosphère devient étouffante le jour où Jamie commence à faire des prédictions dérangeantes. A-t-il sombré dans la folie? Et si la mort de Nina n’était pas un accident? Qu’est-il arrivé à Nina ? Que lui cache son mari? Tandis que la suspicion commence à ronger le couple, Jamie prédit à Rachel qu’elle mourra à Noël…

 

Mon résumé

David épouse Rachel. Rachel reste toute sa semaine avec le fils de David, Jamie, pendant que celui-ci est à Londres pour ses affaires. Jamie pense voir sa mère qui a tragiquement disparue. Rachel doit combattre ses propres fantômes du passé. Jamie semble avoir des dons de voyance et lorsqu’il annonce à Rachel qu’elle va mourir pour Noël, la suspicion s’installe. Rachel veut découvrir ce qui s’est passé le jour où la mère de Jamie est morte. Rachel va finir par vouloir savoir ce qui s’est réellement passé à la mort de la précédente femme de son mari. David n’apprécie pas du tout qu’elle cherche comme cela, et quand Rachel veut envoyer Jamie voir un psychiatre, tout s’écroule.

Rachel va meme jusqu’à fouiller dans le bureau de son mari, quant bien meme celui-ci lui a interdit d’y entrer, et découvre des lettres qui semblent avoir été écrite par Jamie. Pourquoi ? Est-ce David, qui a demandé a Jamie de les écrire ? Décidément, Rachel ce dit que tout cela est bien mystérieux. Et si Nina, n’était pas morte accidentellement ?

 

Mon avis

Le fait de faire des chapitres à la façon compte à rebours, ca done une forte impression de suspense et ca motive encore plus a tourner les pages afin de savoir comment tout va finir. JE regrette toutefois la suite, qui suit noel, en gros, l’epilogue qui pour moi semble avoir été un peu bâclée. JE trouve cet epilogue pas assez développé et on en sait pas suffisamment sur la fin, c’est dommage.

Dans la cave


Résultat de recherche d'images pour "dans la cave minette walters"

 

Auteur : Minette Walters
Titre : Dans la cave
ISBN: 9782221191958
241 pages – Edition Robert Laffont
Livre emprunté à la bibliothèque municipale

Résultat de recherche d'images pour "Minette Walters"

 

Minette Walters, née Minette Caroline Mary Jebb le 26 septembre 1949 à Bishop’s Stortford dans le comté d’Hertfordshire, est une romancière anglaise, auteur de romans policiers.
Elle travaille comme rédactrice et éditrice pour différents magazines et complète ses revenus en écrivant des histoires courtes et des séries pour la presse. Elle publie un premier roman en 1992 intitulé The Ice House qui est un succès critique et commercial et qui lance sa carrière.

 

 

4eme de couverture

En apparence, une famille bourgeoise sans histoire, émigrée en Angleterre depuis un pays africain : la mère, le père et les deux fils. Mais les Songoli cachent un secret : Muna, quatorze ans, orpheline. Elle dort à la cave, vit recluse, sans que personne de l’extérieur ne soupçonne son existence, et sert d’esclave à toute la famille.
Puis un jour, le plus jeune des deux fils ne revient pas de l’école. Scotland Yard investit la maison afin d’enquêter sur sa disparition. Face à la police, le couple Songoli est obligé de donner le change et de traiter Muna comme sa fille. Mais ce que ses tortionnaires n’ont pas deviné, c’est que Muna est extrêmement intelligente… Manipulatrice de génie, elle organise méticuleusement sa vengeance.
Une plongée oppressante dans la psyché d’une adolescente criminelle. Si vraisemblable, si proche de ce qu’on peut lire à la page des faits-divers, qu’on ne peut s’en détacher, fasciné.

 

Mon résumé

Mina, est une petite émigrée de 14 ans qui à été recueillie par la Famille Songolie. Les Songolis, est une famille d’émigrés qui sont venus d’Afrique, pour s’installer dans la banlieue Londonienne.

Muna dort sur un simple matelas jeté au sol dans la cave, et n’est pas autorisée à sortir. Elle exécute toutes les tâches ménagères et elle est le souffre-douleur des deux enfants et de Yetunde. Pour la famille, cette situation est normale, car après tout il l’on recueilli , aussi elle doit le leur rendre à leur manière.

La famille poursuit son petit bonhomme de chemin, jusqu’à ce que Abiola le cadet de la famille disparaisse. Une chance pour Mina, qui va enfin pouvoir sortir de l’ombre. La Police ayant investi la maison, la famille n’a plus d’autre choix que de la considérer comme leur fille et la mettre au meme niveau que leur 2 autres enfants. Du moins en apparence, car les deux parents la font passer aux yeux de la police comme une handicapée mentale.

Une aubaine pour Muna, qui prend la situation à son avantage et va en profiter pour se venger de tout ses sévices qu’elle à subit durant ses 6 longues années de captivité dans la cave.

 

 

Mon avis 

Cette histoire tant à montrer les outrages et les sévices commis sur certains enfants, devenus esclave de leur propre famille. Une histoire qu’ont pourrait facilement découvrir en lisant les journaux ou faire l’objet de la rubrique fait divers.

Cette histoire m’a fais un peu penser au dernier livre de Karine Giebel mais à un niveau moindre. Theme bien trop souvent laissé de coté et dont on voudrait oublier pour ne pas dévoiler les atrocités qui persistent dans notre société de nos jours.