Recherche

Lecture de Sam

Un accro de la lecture en petit format ou en gros pavé

Tag

Netgalley

C’est lundi, que lisez-vous ?


 

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

J’avais commence ce livre mais j’ai vite abandonné, j’arrivais pas a rentrer dedans suffisamment.

Couverture Apocryphe

Du coup j’ai lu un SP sollicité sur NetGalley et j’ai été vraiment touché par la lecture, c’est un roman bouleversant

 

 

 

Ce que je suis en train de lire :

45289533

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Ayant commencé le challenge Netgalley, je poursuivrais surement avec des SP une fois les sollicitations acceptées par les editeurs. Voici donc les lectures que je me suis fixé.

     

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

 

 

C’est lundi, que lisez-vous ?


# 10 C'est lundi... Que lisez vous?

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

Couverture Franck Sharko & Lucie Hennebelle, tome 7 : Luca

 

 

Ce que je suis en train de lire :

41949713

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

IL s’agit de sollicitations formulées sur NetGaley. Il faut juste que je croise les doigts pour qu’elles soient acceptés par les éditeurs.

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

Vraie Folie


 

NetGalley

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Linwood Barclay
Titre : Vraie Folie
ISBN : 9782714475404
392 pages –  Belfond Noir – Numerique EPUB
Lien livraddict

 

4eme de couverture :

Intoxication meurtrière, assassinat sauvage d’une étudiante, disparitions inquiétantes… Après Fausses promesses et Faux amis, un final apocalyptique pour clore la trilogie consacrée à la petite ville (pas si) tranquille de Promise Falls.

A priori, c’est un samedi matin comme tous les autres qui commence à Promise Falls en ce 23 mai. Chacun se réveille, prend sa douche, son café, son petit déjeuner. Mais soudain, une sirène d’ambulance, puis deux, puis trois ; des gens inanimés dans leur cuisine, sur le pas de leur porte, dans la rue, les urgences saturées… Un dénominateur commun à ces victimes : toutes ont bu de l’eau du robinet. Il faut se rendre à l’évidence, le réseau hydraulique de la ville est contaminé. Drame sanitaire ou crime de masse ? Pour l’inspecteur Barry Duckworth, la réponse ne fait aucun doute. L’insaisissable meurtrier fanatique du nombre 23 a encore frappé. Et il n’a certainement pas l’intention de s’arrêter là. Comment préparer les habitants aux dangers qui les menacent ? Le policier et le privé Cal Weaver vont devoir unir leurs forces dans une mortelle course contre la montre. Mais qui sait combien de fous furieux se sont donné rendez-vous à Promise Falls ?

Star aux États-Unis et en Angleterre, Linwood Barclay a déjà publié quinze romans chez Belfond, dont Cette nuit-là (2009), Fenêtre sur crime (2014) etEn lieux sûrs (2017). Tous sont repris chez J’ai lu.

 

 

Mon résumé

Tout commence de maniere banale, un couple se leve comme tout les matins. Monsieur va pour prendre un café, mais comme ca arrive souvent : pas de café de pret. Il se rabat sur un petit jus d’orange ca fera bien l’affaire. Sa femme a soif et prend un verre d’eau au robinet. Peu de temps apres, celle-ci comment a montrer des signes de santé inquiétante.

L’action commence dès le début par un weekend où les urgences ont été surchargées. Les habitants de Promise Falls tombent comme des mouches. Est-ce un virus ? Une contamination de l’eau ? Une intoxication meurtrière qui frappe Promise Falls ?. Drame sanitaire ou crime de masse, il faudra bien que l’inspecteur Duckworth et le privé Weaver unissent leurs forces pour tenter d’élucider ce nouveau mystère ! Mais comment préparer les habitants au danger de cette eau contaminée alors qu’une affaire de disparitions et de meurtres non élucidés répand déjà la terreur et attise la haine des citoyens ?

Ce qui m’a fait m’arrêter sur ce roman est tout d’abord l’auteur. J’avais reçu un service presse déjà de cet auteur et la lecture découlait deja toute seule, sans faire d’efforts. C’est tout naturellement donc, que j’ai voulu découvrir le dernier roman de l’auteur.

De plus le thème change un peu de ce que l’on peut croiser quand on parle de romans policiers et thriller. Ici on parle surtout d’empoissonnement.

 

Mon avis

Je trouve qu’il y a tout de même certaines longtemps dans le roman. Les interrogatoires des différents protagonistes traînent en longueur sans vraiment apporter de réelles indications sur ce que va être la suite. Apres d’autres lecteurs auront peut-être des avis divergents. Il mérite tout de même qu’on s’y attarde un peu

Un dossard pour l’enfer


NetGalley

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à NetGalley et aux editions Rageot  pour leur confiance sans qui cette chronique ne serait peut-être pas possible.

 

Auteur : Jean-Christophe Tixier
Titre :  Un dossard pour l’enfer
ISBN: 9782700258462
Format numérique sécurisé – 192 pages (KOBO Aura) –  Edition Rageot
date de sortie officielle : 16 août 2018

 

4eme de couverture

Passionné par les défis, Alex, 17 ans, participe à un trail en haute montagne. Cette compétition de l’extrême est réservée aux plus endurants, dotés d’un mental d’acier ! Stessy, son amie, l’encourage sur le parcours. Bientôt elle apprend que Mathieu, un coureur, se serait dopé avec un produit très dangereux voire mortel. Elle persuade Alex d’aborder Mathieu afin de le convaincre de renoncer. Mais les dealers et leur drone de surveillance attendent les deux compétiteurs…

 

 

Mon résumé

Alex à envie de se donner un nouveau defi, celui de participer à ce trail en haute montagne. Il s’agit d’une competition de taille, il doit courir pendant pres de 36 heures. Son amie, Stessy est la pour le soutenir tout au long de la course.

Son amie, va bien malgré elle, faire la connaissance d’une fille, qui va lui apprendre que son copain, qui participe également à la course, s’est dopé et à prit des substances dangereuses, et que sa vie pourrait être compromise. Stessy, va persuader Alex de prévenir Mathieu, ce coureur concerné et le convaincre d’arrêter la course. Ce que Stessy ne sait pas, c’est que Mathieu, a prit un engagement auprès de personnes peu recommendable et qu’elles savent désormais que Alex est au courant.

Alors que Stessy attend Alex au point de ravitaillement, celui-ci ne semble pas etre au rendez-vous à l’heure qu’il s’était fixé. dix minutes, une demi heure passe et toujours pas de trace d’Alex en vu. Et si le fait que Alex soit au courant du dopage  l’avait mis en danger ?  Stessy commence sérieusement à s’inquiéter, d’autant plus que la nuit tombe et la neige qui s’y mets…..

 

 

Mon avis

Un très bon roman qui mêle suspense et aventure. Je me suis pas du tout ennuyé dans la lecture, il n’y a aucun blanc, on a l’impression d’être intégré à l’histoire en temps que spectateur. J’ai bien aimé le caractère des personnages. On a un peu de peine pour la copine de Mathieu, face à ce qu’elle doit subir.

Je n’en dis pas plus et vous laisse découvrir ce roman plus que passionnant.

Le pensionnat des innocentes


NetGalley

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à NetGalley et aux editions Belfond Noir pour leur confiance sans qui cette chronique ne serait peut-être pas possible.

 

Auteur : Angela Marsons
Titre :  Le pensionnat des innocentes
ISBN: 9782714476425
Format numérique

 

Résultat de recherche d'images pour "Angela Marsons"

Angela Marsons est un auteur britannique de la fiction policière, du Black Country dans les West Midlands. Elle a vendu un million de romans dans l’année de publication de son premier polar policier.
Angela Marsons est originaire de Brierley Hill dans les West Midlands et est une ancienne gardienne de sécurité du centre commercial Merry Hill . Après avoir été rejetée par de nombreux éditeurs pendant plus de 25 ans, elle a publié trois livres dans sa série policière en 2015 sous la direction de l’éditeur numérique Bookouture . Ses livres ont tous un décor de Black Country, mais l’auteur dit: « Je n’écris jamais sur un groupe de personnes ou sur quelqu’un que je connais, tous mes personnages font croire. » Le personnage principal de la série policière est le détective Kim Stone. Le succès des livres Kim Stone publiés numériquement a donné lieu à un contrat d’impression avec l’éditeur Bonnier Publishing Fiction . Angela Marsons a signé à Bookouture pour un total de 16 livres dans la série Kim Stone.

 

 

4eme de couverture

2004, au cœur du Black Country anglais. En pleine nuit, cinq individus scellent un pacte au-dessus d’une tombe qu’ils viennent de creuser.

Dix ans plus tard, Kim Stone, inspectrice au tempérament rebelle et solitaire, se voit confier une nouvelle enquête. Teresa Wyatt, directrice d’école, a été retrouvée noyée dans sa baignoire. Peu de temps avant sa mort, elle s’était intéressée à une fouille archéologique prévue sur les lieux de Crestwood, un foyer d’accueil pour jeunes filles détruit dans un incendie. Bientôt, un autre ex-employé du foyer est retrouvé assassiné.

Kim, qui a connu enfant l’assistance publique, fait accélérer les fouilles au mépris des procédures. On découvre bientôt plusieurs squelettes, les restes d’adolescentes oubliées de tous…

Les secrets remontent toujours à la surface… Premier volet des enquêtes de l’inspectrice Kim Stone, un polar remarquable, par une nouvelle voix capable de mêler le frisson du suspense à l’émotion brute.

 

Mon résumé

L’histoire commence avec cinq personnes qui semblent-ils scellent un pacte au dessus d’une tombe qu’ils viennent de creuser.

Dix ans plus tard Kim Stone est appelée sur les lieux d’une enquête policière pour la découverte du corps d’une femme retrouvée dans sa baignoire, il ne fait aucun doute qu’elle est morte noyée. Certes, mais comment peut-on finir noyée dans sa baignoire ? Disons qu’on l’a un tant soit peu aidée.

Sans en dire plus, on peut se demander comment on peu passer du premier au deuxième fait, qui rien ne semble lier. Kim Stone, prend en charge l’enquête et apprend de la bouche des policiers étant arrivés les premiers sur les lieux, qu’il s’agit de Teresa Wyatt, directrice d’école, ou plutôt d’un foyer qui recueille des jeunes filles dont personnes ne veux ou qui sont devenues orphelines. Il semblerait que cette directrice ce soit intéressé a des fouilles archéologiques, peu de temps, avant qu’ont apprenne que le foyer ai été incendié. Premeditation ou accident ? Bientôt un autre membre de ce foyer est retrouvé mort.

Kim Stone, fait accélérer ses fouilles archéologiques et finit bientôt par découvrir des restes de squelettes. Kim Stone ayant elle-meme connu l’assistance publique, va faire remonter à la surface des elements que certaines personnes auraient voulus laisser cacher pour ne plus y penser. C’est mal connaitre Kim stone….

 

Mon avis

Au debut l’agressivité de l’heroine Kim Stone, l’enquêtrice rebelle, m’a un peu déroutée, et plus d’une fois j’aurais eu envie de la baffer, et cela ne m’aurait pas surpris d’apprendre qu’elle se fasse virer par son responsable, tellement les règles semblent lui passer au dessus. On sens bien la personne qui se dit « cause toujours, tu m’intéresse !!  » Du coup, on a un peu de peine pour celui qui joue le role de son partenaire d’enquête.

Un livre addictif !! les rebondissements sont tellement nombreux qu’on ne peut lâcher le livre. On a beau se dire « allez, encore un chapitre et j’arrête » mais non on continue, jusqu’à … ce qu’on se rende compte qu’on a terminé le livre.

Je ne suis vraiment pas déçu par ce livre meme si parfois des passages sont assez poignants et qu’on a beaucoup de peine pour les enfants…

Toutes blessent, la dernière tue


39636701

Auteur : Karine Giebel
Titre : Toutes blessent, la dernière tue
ISBN: 9782714479501
Format numerique – EPUB securisé

 

4eme de couverture :

Maman disait de moi que j’étais un ange.
Un ange tombé du ciel.
Mais les anges qui tombent ne se relèvent jamais…

Je connais l’enfer dans ses moindres recoins.
Je pourrais le dessiner les yeux fermés.
Je pourrais en parler pendant des heures.
Si seulement j’avais quelqu’un à qui parler…

Tama est une esclave. Elle n’a quasiment connu que la servitude. Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer. Une rencontre va peut-être changer son destin…

Frapper, toujours plus fort.
Les détruire, les uns après les autres.
Les tuer tous, jusqu’au dernier.

Gabriel est un homme qui vit à l’écart du monde, avec pour seule compagnie ses démons et ses profondes meurtrissures.
Un homme dangereux.
Un matin, il découvre une inconnue qui a trouvé refuge chez lui. Une jeune femme blessée et amnésique.
Qui est-elle ? D’où vient-elle ?

Rappelle-toi qui tu es. Rappelle-toi, vite !
Parce que bientôt, tu seras morte.

 

Mon avis :

Merci à NetGalley et aux éditions Belfond pour cette lecture. Ça ne sera surement pas un secret mais Karine Giebel fait parti de mes auteurs préférés.

D’un côté Tama, 8 ans… les supplices, la torture, l’indicible.
De l’autre Gabriel, un assassin étrange vivant retiré dans la montagne, il voit débarquer une jeune femme mourante, blessée, amnésique qui perturbe sa tranquillité.  Les deux histoires vont s’alterner dans une construction parfaite, sans lien apparent entre elles… et pourtant !

Une plongée terrifiante dans la plus atroce cruauté humaine, l’innommable. On peut dire que le lecteur n’est pas epargné et en prend plein les yeux, à la limite du supportable. Une lecture éprouvante, dérangeante qui nous oppresse et nous émeut.

Karine Giébel revient en force, un peu au même niveau que « Meurtres pour rédemption ». Tama rappelle un peu Marianne. Elle a mal, elle est violentée, elle n’est pas libre. Et dans un rare moment de pause dans ses souffrances, on se dit qu’avec Giébel, le bonheur ne dure jamais.

Alors que son dernier roman m’a plus que déçu, avec ce roman je retrouve l’auteure, Karine Giébel revient à son haut niveau. Je n’ai bien sur pas lu le livre en 24 heures (faut pas abuser des bonnes choses) mais c’est sur que je l’ai lu rapidement.

C’est lundi que lisez-vous ?


Résultat de recherche d'images pour "C'est lundi que lisez-vous ?"

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuité été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

36950250

J’ai pris une grande claque en lisant ce livre ! Commencer ce livre et vous risquer de ne pas dormir, tellement vous serez pris dedans.

 

 

Ce que je suis en train de lire :

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Je n’ai encore rien décidé officiellement mais je me laisserais peut-être tenté par le livre reçu dans la box littéraire du mois.

Résultat de recherche d'images

Il se pourrait aussi que ma prochaine lecture soit une découverte netGalley….l’avenir le dira 🙂

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

C’est lundi que lisez-vous ?


« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuité été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

36256279

 

 

Ce que je suis en train de lire :
Ames soeurs (Hugo Thriller) (French Edition) by [Marrs, John]

 

 

Ce que je vais lire ensuite :
Ca va un peu dependre, car on se rapproche a grand pas de la fin du mois donc au choix

  • L’arrivée de ma nouvelle box « onceuponabook »

  • La masse critique babelio du mois de février

Et si apres avoir fini ma lecture en cours, rien ne pointe le bout de son nez, alors ce sera surement :

Résultat de recherche d'images pour "l'homme craie"

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

La femme à la fenêtre


 

 

 

 

Auteur : A.J.Finn
Titre : La femme à la fenêtre
ISBN: 9782258147218
Format numerique – EPUB

 

Merci à NetGalley et aux Editions Presses de la cité pour leur confiance

 

A.J. FINN
A.J. Finn a collaboré à de nombreux titres de presse, comme le Los Angeles Times, le Washington Post, et le supplément littéraire du Times. Natif de New York, Finn a vécu dix ans en Angleterre avant de retourner s’installer dans la Grosse Pomme.

 

 

 

4eme de couverture : 

Ce n’est pas de la paranoïa si ça a vraiment lieu…

Depuis le départ de son mari et de sa petite fille, Anna vit recluse dans sa maison de Harlem, abreuvée de merlot, de bétabloquants et de vieux polars en noir et blanc. Quand elle ne joue pas aux échecs sur internet ni ne chatte sur un forum réservé aux claustrophobes, elle espionne ses voisins. Surtout la famille Russel – un père, une mère et un adorable ado –, qui viennent d’emménager en face. Un soir, Anna est témoin d’un crime. Mais comment convaincre la police quand on doute soi-même de la véracité de ses souvenirs ?

Qu’est-ce qui est vrai ? Qu’est-ce qui est imaginé ? Qui est en danger ? Qui contrôle ? Dans ce thriller diaboliquement efficace, personne – ni rien – n’est ce qu’il paraît.

 

Mon avis

Je n’ai pas hésité quand j’ai vu ce livre sur NetGalley. J’ai tout de suis été emballé par la 4eme de couverture.

Anna est une femme de 38 ans, qui vit recluse chez elle depuis plus de 11 mois. Les seuls contacts qu’elle ai avec l’extérieur est son mari, Ed (dont elle est séparé) et sa fille, Olivia (par téléphone).  D’autres interactions avec le monde extérieur grâce aux visites hebdomadaires à domicile de son psychiatre, son physiothérapeute et son locataire au sous-sol, David.

Son quotidien ? Boire des litres de Merlot. Jouer aux échecs sur internet, regarder de vieux films en noir et blanc et espionner ses voisins à l’aide de son appareil photo.

On ressens bien la notion de claustrophobie et d’enfermement dans ce livre. Le thème qui ressorte également est celui de l’alcoolisme. Le fait que le personnage principal boivent n’aide pas a être véridique face a des accusations qui restent assez graves. Anna va réussir a se mettre a dos toutes les personnes qui vont chercher à l’aider et lui faire comprendre qu’elle est paranoïaque et qu’elle doit se soigner.

 

Un très bon roman qui se dévore, les pages défilent sans qu’on se rende compte qu’on est déjà à la fin du livre.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :