Articles Tagués ‘inceste’

La famille Nilsen

Publié: 17 Mai 2019 par samthriller dans Thriller
Tags:, , , ,

 

 

Auteur : Daryl Delight
Titre : La famille Nilsen
ISBN :
583 pages –  Autoedition
Sortie Officielle le 17 mai 2019

 

Mon résumé : 

Quand vous voyez une couverture comme ça, la première chose qu’on se dit, c’est que ca risque fort de saigner ! d’un autre coté cette main qui semble frotter, comme sur du bois, est bien mystérieux. Vous réunissez les deux éléments et non seulement vous savez que vous risquez de plonger dans un grand thriller, mais également que vous risquez de ne pas pouvoir décrocher !!

La famille Nilsen a tout pour être heureuse. Un couple sans histoire avec 2 enfants qui vont au collège : un garçon, Bruce, et une fille, Lisa.
Bruce et Lisa vont a l’école ensemble, ils vont a la même école, et Bruce est en charge de protéger sa sœur comme tout frère le ferait. Apres quelques temps, Lisa, voit bien que son frère ne se sens pas bien, et va tout faire pour comprendre. Son frère lui avoue assez vite, que le fait d’être seul, de ne pas avoir de petite copine le rend triste. Ce qu’elle ne sait pas c’est qu’en plus de ça il est aussi la brebis galeuse d’un garçon teigneux de son école, et c’est loin de l’aider a s’épanouir.

Lisa, sa sœur, voyant les difficultés que rencontre son frère, va vouloir lui montrer comment exciter un mec et par cela elle va jouer temporairement le rôle de « la petite copine » sur le chemin de l’école, mais ceux qui ne savent pas, c’est qu’ils sont épier par le gars qui harcèle Bruce et ce qui va être un simple jeu, va être le début des ennuis mais aussi la veille de leur fuite pour une autre vie.

C’est à partir de ce moment la qu’ils vont décider d’arrêter de se laisser faire et vont se battre, a tout prix, même si ils doivent semer des corps sur leur passage.

 

Mon avis : 

Un roman plein de rebondissements, de suspense, et de sang. On va y découvrir La dure vie de Bruce et Lisa, qui au départ sont frère et sœur mais au fils du temps on découvre ce que veux dire  le mot inceste. Ce livre est remplit de passages assez crus ou blessants, alors si vous êtes un tant soit peu fleur bleue, inutile de commencer ce livre, dirigez vous plutôt vers le rayon harlequin, il sera peut-être plus a votre hauteur. Oui, c’est certes brutal, mais bon, on va pas se voiler la face, non plus !

Dans la dernière partie du roman, on remarque qu’il y a quelques points de détails qui nous rappelle quelque chose, et pour cause, puisque l’on va voir débarquer dans l’hôtel….AMALIA !!!

Amalia

Publié: 11 Août 2018 par lecturedesam dans Suspense, Thriller
Tags:, , ,

Couverture de Amalia par Daryl Delight

Auteur : Daryl Delight
Titre :  Amelia
ISBN:  978-1-980476-70-2
Format numérique EPUB – Auto édité

 

4eme de couverture

Amalia se rend au manoir des rêves pour y retrouver Daniel, son mari. Un lieu qu’ils connaissent puisqu’ils y ont passé leur nuit de noces dix ans auparavant. Bien avant que les disputes ne deviennent la routine dans leur couple et qu’ils décident de faire une pause. Ils s’y retrouvent pour tenter une réconciliation.
Et même si l’orage et la pluie décident de lui pourrir le week-end, Amalia compte bien régler ses comptes avant de laisser Daniel poser à nouveau les mains sur elle.
Malheureusement, le naturel de son mari manipulateur revient au galop et une dispute éclate. Dans la tourmente, Amalia l’assassine accidentellement.
Prise de panique, elle va tout faire pour élaborer un stratagème et se débarrasser des preuves.
Mais une fois revenue dans la chambre, alors que tout semble se dérouler parfaitement, Amalia découvre que le cadavre a disparu…
Rêve ? Folie ? Manipulation ? Le cauchemar ne fait que commencer.

 

 

Résumé

Déjà il y  quelques temps quand j’avais vu la couverture de La légende de Spellman ça avait fait tilt, et d’autant plus après lecture de la 4eme de couverture. Alors quand j’ai eu l’occasion de lire le dernier roman de Daryl Delight, je n’ai pas hésité un seul instant.
Quand j’ai lu la dernière ligne, je me suis dis en moi Ouahhh !! ca à bien chauffé !! En meme temps ils l’on bien cherchés.

Amalia se rend au manoir des rêves, pour y retrouver son mari, qui doit la rejoindre, de son coté. Elle connait déjà un peu le manoir, pour y avoir séjourné lors de sa nuit de noces avec Daniel, son mari, il y a de cela 10 ans. Ils se sont convenu ensemble de se retrouver dans ce lieu mythique, afin de recoller les morceaux, les disputes étant devenues trop présentes dans leur quotidiens.

Malheureusement, ce qui devait être une reconciliation, vire une fois de plus à la dispute, à la limite du pugilat, quoi que….cette fois la limite à été un peu trop dépassée, et Amalia tue son mari accidentellement. Dans la panique, Amalia va tout faire pour faire disparaître les preuves.

Elle decide de commencer par creuser un trou pour son mari, mais alors qu’elle revient dans sa chambre, une preuve d’environ quatre-vingt kilos vient à disparaitre et c’est la que commence le drame. Est-ce que la situation lui a fait perdre la boule ? Est-ce que quelqu’un serait present et aurait fait disparaitre le corps ? Soit :! mais faire disparaitre un corps en si peu de temps ?

 

 

Mon avis

Un roman ou on ne s’ennuie pas un seul instant, l’action est omniprésente dans ce roman et c’est un vrai plaisir de vivre, ce que ressens Amalia. On a vraiment beaucoup de compassion pour elle, quand on sais dans quelle univers elle est tombée, et ce qu’elle va devoir faire pour survivre. Vraiment, j’aurais vraiment du lire la légende de Spellman, je sens que j’aurais pris autant de plaisir.

 


NetGalley

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à NetGalley et aux editions Belfond Noir pour leur confiance sans qui cette chronique ne serait peut-être pas possible.

 

Auteur : Angela Marsons
Titre :  Le pensionnat des innocentes
ISBN: 9782714476425
Format numérique

 

Résultat de recherche d'images pour "Angela Marsons"

Angela Marsons est un auteur britannique de la fiction policière, du Black Country dans les West Midlands. Elle a vendu un million de romans dans l’année de publication de son premier polar policier.
Angela Marsons est originaire de Brierley Hill dans les West Midlands et est une ancienne gardienne de sécurité du centre commercial Merry Hill . Après avoir été rejetée par de nombreux éditeurs pendant plus de 25 ans, elle a publié trois livres dans sa série policière en 2015 sous la direction de l’éditeur numérique Bookouture . Ses livres ont tous un décor de Black Country, mais l’auteur dit: « Je n’écris jamais sur un groupe de personnes ou sur quelqu’un que je connais, tous mes personnages font croire. » Le personnage principal de la série policière est le détective Kim Stone. Le succès des livres Kim Stone publiés numériquement a donné lieu à un contrat d’impression avec l’éditeur Bonnier Publishing Fiction . Angela Marsons a signé à Bookouture pour un total de 16 livres dans la série Kim Stone.

 

 

4eme de couverture

2004, au cœur du Black Country anglais. En pleine nuit, cinq individus scellent un pacte au-dessus d’une tombe qu’ils viennent de creuser.

Dix ans plus tard, Kim Stone, inspectrice au tempérament rebelle et solitaire, se voit confier une nouvelle enquête. Teresa Wyatt, directrice d’école, a été retrouvée noyée dans sa baignoire. Peu de temps avant sa mort, elle s’était intéressée à une fouille archéologique prévue sur les lieux de Crestwood, un foyer d’accueil pour jeunes filles détruit dans un incendie. Bientôt, un autre ex-employé du foyer est retrouvé assassiné.

Kim, qui a connu enfant l’assistance publique, fait accélérer les fouilles au mépris des procédures. On découvre bientôt plusieurs squelettes, les restes d’adolescentes oubliées de tous…

Les secrets remontent toujours à la surface… Premier volet des enquêtes de l’inspectrice Kim Stone, un polar remarquable, par une nouvelle voix capable de mêler le frisson du suspense à l’émotion brute.

 

Mon résumé

L’histoire commence avec cinq personnes qui semblent-ils scellent un pacte au dessus d’une tombe qu’ils viennent de creuser.

Dix ans plus tard Kim Stone est appelée sur les lieux d’une enquête policière pour la découverte du corps d’une femme retrouvée dans sa baignoire, il ne fait aucun doute qu’elle est morte noyée. Certes, mais comment peut-on finir noyée dans sa baignoire ? Disons qu’on l’a un tant soit peu aidée.

Sans en dire plus, on peut se demander comment on peu passer du premier au deuxième fait, qui rien ne semble lier. Kim Stone, prend en charge l’enquête et apprend de la bouche des policiers étant arrivés les premiers sur les lieux, qu’il s’agit de Teresa Wyatt, directrice d’école, ou plutôt d’un foyer qui recueille des jeunes filles dont personnes ne veux ou qui sont devenues orphelines. Il semblerait que cette directrice ce soit intéressé a des fouilles archéologiques, peu de temps, avant qu’ont apprenne que le foyer ai été incendié. Premeditation ou accident ? Bientôt un autre membre de ce foyer est retrouvé mort.

Kim Stone, fait accélérer ses fouilles archéologiques et finit bientôt par découvrir des restes de squelettes. Kim Stone ayant elle-meme connu l’assistance publique, va faire remonter à la surface des elements que certaines personnes auraient voulus laisser cacher pour ne plus y penser. C’est mal connaitre Kim stone….

 

Mon avis

Au debut l’agressivité de l’heroine Kim Stone, l’enquêtrice rebelle, m’a un peu déroutée, et plus d’une fois j’aurais eu envie de la baffer, et cela ne m’aurait pas surpris d’apprendre qu’elle se fasse virer par son responsable, tellement les règles semblent lui passer au dessus. On sens bien la personne qui se dit « cause toujours, tu m’intéresse !!  » Du coup, on a un peu de peine pour celui qui joue le role de son partenaire d’enquête.

Un livre addictif !! les rebondissements sont tellement nombreux qu’on ne peut lâcher le livre. On a beau se dire « allez, encore un chapitre et j’arrête » mais non on continue, jusqu’à … ce qu’on se rende compte qu’on a terminé le livre.

Je ne suis vraiment pas déçu par ce livre meme si parfois des passages sont assez poignants et qu’on a beaucoup de peine pour les enfants…