La famille Nilsen


 

 

Auteur : Daryl Delight
Titre : La famille Nilsen
ISBN :
583 pages –  Autoedition
Sortie Officielle le 17 mai 2019

 

Mon résumé : 

Quand vous voyez une couverture comme ça, la première chose qu’on se dit, c’est que ca risque fort de saigner ! d’un autre coté cette main qui semble frotter, comme sur du bois, est bien mystérieux. Vous réunissez les deux éléments et non seulement vous savez que vous risquez de plonger dans un grand thriller, mais également que vous risquez de ne pas pouvoir décrocher !!

La famille Nilsen a tout pour être heureuse. Un couple sans histoire avec 2 enfants qui vont au collège : un garçon, Bruce, et une fille, Lisa.
Bruce et Lisa vont a l’école ensemble, ils vont a la même école, et Bruce est en charge de protéger sa sœur comme tout frère le ferait. Apres quelques temps, Lisa, voit bien que son frère ne se sens pas bien, et va tout faire pour comprendre. Son frère lui avoue assez vite, que le fait d’être seul, de ne pas avoir de petite copine le rend triste. Ce qu’elle ne sait pas c’est qu’en plus de ça il est aussi la brebis galeuse d’un garçon teigneux de son école, et c’est loin de l’aider a s’épanouir.

Lisa, sa sœur, voyant les difficultés que rencontre son frère, va vouloir lui montrer comment exciter un mec et par cela elle va jouer temporairement le rôle de « la petite copine » sur le chemin de l’école, mais ceux qui ne savent pas, c’est qu’ils sont épier par le gars qui harcèle Bruce et ce qui va être un simple jeu, va être le début des ennuis mais aussi la veille de leur fuite pour une autre vie.

C’est à partir de ce moment la qu’ils vont décider d’arrêter de se laisser faire et vont se battre, a tout prix, même si ils doivent semer des corps sur leur passage.

 

Mon avis : 

Un roman plein de rebondissements, de suspense, et de sang. On va y découvrir La dure vie de Bruce et Lisa, qui au départ sont frère et sœur mais au fils du temps on découvre ce que veux dire  le mot inceste. Ce livre est remplit de passages assez crus ou blessants, alors si vous êtes un tant soit peu fleur bleue, inutile de commencer ce livre, dirigez vous plutôt vers le rayon harlequin, il sera peut-être plus a votre hauteur. Oui, c’est certes brutal, mais bon, on va pas se voiler la face, non plus !

Dans la dernière partie du roman, on remarque qu’il y a quelques points de détails qui nous rappelle quelque chose, et pour cause, puisque l’on va voir débarquer dans l’hôtel….AMALIA !!!

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.