Archives de la catégorie ‘Auto-édition’


57429830. sy475

Auteur : Chris Ravéri
Titre : Quais maudits sur Garonne
Date de parution : 16 février 2021
EAN : 9782382680421 – Auto-édité

 

Chris Ravéri

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4eme de couverture :

À Bordeaux, sur les quais de la Garonne, un escarpin abandonné est la dernière trace laissée par une jeune femme.
Le commissaire Maxime Grabowski de la brigade criminelle pressent que ce nouveau suicide recouvre d’autres crimes.
À Bayonne, des mouvements suspects sur le port intriguent le capitaine Imanol Etcheberry de la police judiciaire.
Des quais du port de la Lune à ceux basques de l’Adour, en passant par le Médoc et la côte d’Argent landaise, les morts violentes de prostituées et de dealers s’enchaînent.
Pourquoi une avocate pleine d’avenir disparaît-elle subitement ?
Existe-t-il des liens entre les univers feutrés de la finance et du vin et les bas-fonds urbains ?
Les enquêteurs doivent démêler ce noir écheveau au plus vite…

 

 

 

Mon résumé

Nous débutons a bordeaux, plus précisément, aux abords des quais de la garonne. Un escarpin est retrouvé et c’est la dernière trace qu’a laissé une jeune femme avant de disparaître. Les premiers éléments relevés au cours de l’enquête menée par le commissaire Grabowski, et d’après des témoins, laissent à penser qu’elle ai voulu se suicide en se jetant d’un pont.

Un peu plus loin de la, du coté de Bayonne, le capitaine Imanol Etcheberry, fait face à des mouvements louches, du coté du port.

Les deux enquêteurs vont vite unir leur forces et découvrir que des éléments se rejoignent dans leur propre enquête.

Dans le noir, des choses bougent. La jeune femme qu’on croyait disparu, l’ai bien mais au prise d’une geôlière qui semble un peu trop sympathique. Elle va tout d’abord savoir ou elle est, qui est en face d’elle et surtout pourquoi elle est la. Elle va apprendre que sa geôlière se fait appeler Sabrina et que les souffrances que lui fait subir sabrina, elle ne les veut pas particulièrement mais qu’elle est obligée.

Le commissaire va vite tomber sur un maître de chai, qui semble en savoir plus qu’il ne veux bien le faire entendre. Le vignoble recèle des secrets bien cachés…un peu trop caché même. Dans les caves du chai, le commissaire va trouver des tonneaux de vin, et en fouillant un peu plus loin il va découvrir une pièce dans laquelle il y a des traces d’une personne y ayant possiblement été séquestrée.

Au fil des chapitres, l’énigme de la chaussure trouvée sur le bord du quai prend des tournures de chasse à l’homme.

 

 

 

Mon avis

Ce qui m’a particulièrement plus dans ce roman. C’est la finesse et la précision des lieux, l’enchaînement des actions. C’est un livre qui va a 100 à l’heure dans lequel on découvre toute la région bordelaise, et on parcours même les vignobles de la région.

Une fois la lecture de ce roman terminée,  on aurait presque envie de le recommencer une fois sur place et de parcourir les lieux tout en tournant les pages. Une belle lecture a travers les vignobles et la vie bordelaise. Je le recommande.

 

 

 


 

C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuite été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

Terminé hier soir.

Couverture de DES AILES SOUS MA PEAU par CHRIS ROY

 

32764382. sy475

 

 

 

 

Ce que je suis en train de lire

Pour le moment rien mais je dois recevoir un service presse auto-édité grâce au site simplement.pro.

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Je n’ai pas vraiment décidé, la seule chose que je peux dire c’est le livre que j’ai sollicité à NetGalley d’une part et ceux sollicités aupres de mon partenaire L’archipel :

Et a suivre pour les mois a venir

M.E : l’Archipel

·       Collection : Suspense

·       Titre : Le dard du scorpion de Preston & Child

Mois :juin

·       M.E : l’Archipel

·       Collection : Suspense

·       Titre : Dent de dinosaure de Michael Crichton

Mois : juin

·       M.E : Archipoche

·       Collection : Suspense

·       Titre : La menace andromède de Michael Crichton

 

 

♥♥♥♥♥ Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?  ♥♥♥♥♥

 

 


Couverture de DES AILES SOUS MA PEAU par CHRIS ROY

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Chris Roy
Titre :  Des ailes sous ma peau
Date de parution :  30 août 2020
EAN : 9782957091621 – Auto-édité

Service presse simplement.pro

 

Chris RoyChris Roy est sociétaire professionnelle de la SACEM (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique).
Elle est auteure d’un premier roman, « Là-haut les anges » (2017), un thriller psychologique sur fond de réseaux sociaux.
En 2020, elle signe « Des ailes sous ma peau ».

Elle a aussi composé et écrit des chansons.

page Facebook : https://www.facebook.com/ChrisRoyAuteur/

 

 

 

4eme de couverture

Connaît-on vraiment la personne avec laquelle on partage son quotidien ?
Quand Lars retrouve Azel à Molenbeek, il n’imagine pas que sa vie va devenir une longue descente en enfer.
Seulement la belle et magnétique Azel cache un lourd secret.
Pourquoi est-elle en proie à tant de mal-être, de froideur ?
Mensonges, silences, non-dits, manipulations et addiction aux jeux vidéo, un cocktail qui va mener leur existence au chaos.
Un soir, quand Lars rentre du travail, Azel a disparu. La police ouvre une enquête après la découverte de traces de sang dans la maison et de preuves accablantes, Lars devient suspect.
Le commissaire Andriessen, au caractère abrupt et conservateur, et sa jeune collègue Ariane De Backer vont aller de fausses pistes en déconvenues jusqu’à la révélation finale.

C’était sa seule chance. Elle devait la saisir. Enfermée dans son studio depuis trop de temps, elle devenait folle. Les cris de l’enfant, ses cauchemars, comme des petits coups de poignard sous la peau fine de son front. Elle, lui, vivotant dans cet endroit crasseux. « Tais-toi ! » ordonna-t-elle. Les pleurs cessèrent immédiatement. Elle tira le rideau pour un peu d’intimité. Un pis-aller.

 

Après le succès de Là-haut les anges, Chris Roy signe ici son second thriller psychologique. Des personnages troublants, mais néanmoins attachants confrontés à des forces machiavéliques, où se mêlent cybercriminalité, déviances et faux-semblants.

 

 

 

 

 

Mon résumé

Etant plus ou moins en panne de lecture, j’avais envie de retourner un peu vers l’auto-édition et je pense que j’ai très bien fait. Quand je suis tombé sur ce roman, j’ai d’abord un peu hésité au vu du résumé, qui certes tourne vers le polar / thriller mais sans plus. Il laisse présager un ennui certain. Oui, mais voila, ça c’est uniquement si on s’arrête sur le synopsis.

Je ne dis toujours qu’il faut parfois passer outre ses appréhensions et se faire sa propre idée, une fois plongé dans la lecture. Justement parlons un peu de ce roman justement.

Lars et Azel font un couple parfait en compagnie de leur fils. Alors que Lars rentre du travail, il trouve la maison déserté. Il sait que son fils n’est pas toujours très cooperatif, soit refugié dans sa chambre sans parler ou pire carrément absent. Ce jour-la même Azel semble avoir déserté le foyer familial.

Un groupe d’amis de l’enfance en Belgique que la vie sépare comme c’est souvent le cas, études, vies professionnelles, mariages, enfants, tous les prétextes sont bons pour s’éloigner. Mais quand votre amour de jeunesse, dont tous les garçons étaient amoureux et les filles jalouses vous appelle, votre vie peut être chamboulée.

Très vite, Lars décide de prévenir la police, oui mais voila, après inspection de la maison ils finissent par tomber sur des indices compromettant pour le pere.  Des traces de sang sont découvertes, des ustensiles qui pourraient toutefois servir pour des sévices sexuelles et bien d’autres choses encore.

Ce qui était au départ un procès verbal pour personne disparu va vite tourner à la garde a vue.

Pour le commissaire Andriessen et sa collègue Ariane De Backer, tout est clair, Cet homme n’est pas du tout le personnage qui prétend être et pourtant l’enquête va piétiner. Ils vont vite aller de fausses pistes en déconvenues. Mais après tout, que savent-il de Azel ? Est-elle vraiment une victime dans cette histoire ?

 

 

 

Mon avis

Une très belle reprise dans le monde de l’autoédition et pleinement satisfait.
Attention ce roman est très addictif, il est difficile de s’en détacher une fois commencé. Convient parfaitement pour tout fan de romans policiers.
Style, le suspense, la psychologie des personnages… tout y est.

 

Le morpho Bleu

Publié: 25 Nov 2020 par lecturedesam dans Auto-édition
Tags:, , ,

53464265. sy475

Auteur : Jean-Louis Roujean
Titre : Le morpho Bleu
Version : Numerique – Librinova
Date de parution : avril  2020
EAN : 979-1-026249-64-1

 

 

 

 

 

4eme de couverture :

Avril 2031. Quand le corps nu et congelé de Michelle Coltrane est découvert au petit matin à Springfield dans l’État de l’Illinois, l’inspecteur Azor Streyes est bien loin de se douter qu’il a mis le doigt dans un engrenage infernal. Finalement, six corps nus congelés de jeunes femmes vont jalonner la mythique route 66, de Chicago à Los Angeles. Leur point commun ? Un papillon morpho bleu tatoué dans leur cou.
Azor Streyes sera amené à enquêter à travers les Etats-Unis, entraînant le lecteur dans ses découvertes. Un puzzle complexe sur fond d’amours sulfureuses, d’amitiés complexes et de complots familiaux. Des enjeux financiers, artistiques, politiques et scientifiques sont au cœur de cette énigme singulière qui aborde les premiers effets du réchauffement climatique.
Lorsque la mer aura largement grignoté nos côtes et que l’espace habitable sera considérablement réduit, à quoi ressemblera le monde de demain ?
Un début de réponse à vous glacer le sang … même en Floride !

 

 

 

Mon résumé :

Cela faisait longtemps que je n’avais pas été faire un tour sur le site simplement.pro. Quand j’y suis retourné c’était juste par curiosité, pour voir un peu ce qui était proposé dans ma catégorie de prédilection ( le polar et thriller). J’en ai profité pour constater que j’avais des propositions dans ma messagerie, que je n’avais pas pris le temps de consulter et du coup plusieurs demandes se retrouvais expirées. J’ai tout de même tenté le coup avec l’une d’elles en répondant à l’auteur pour proposer une lecture, et donc derrière une chronique, car le résumé semblait intéressante. Mais certains le savent surement, la 4ème de couverture c’est bien mais ça ne fait pas tout.

Nous sommes en 2031, à Springfield, on se retrouve avec le corps d’une femme complètement congelé, retrouvé sur un banc. Bientôt, d’autres corps dans la même situation sont retrouvés tout au long de la route 66.  C’est l’inspecteur Azor Streyes qui va mener l’enquête, qui va l’emmener a travers plusieurs états, et ce sans être inquiéter à aucun moment. N’est-ce pas à la police de chaque état de mener sa propre enquête sur les corps retrouvés dans son état ?  Pour ma part ce qui m’a beaucoup gêné, c’est que l’on semble partir dans plusieurs directions en même temps.  Une fois on se retrouve avec le médecin légiste, plus l’instant d’après on parle de peinture et du morpho bleu. On croit comprendre que les peintures renferment un code couleur qui va plus tard s’avérer nécessaire à l’enquête.

Pour ma part tout ces détails, m’a fait perdre le fil de l’histoire. Je dirais que je n’ai vraiment repris le sens de l’histoire qu’a environ 70% du roman, lorsque l’on apprend que toute cette histoire tourne autour de la cryogénisation et un site militaire.  A ce moment la il est déjà trop tard pour moi que ce roman soit un coup de coeur, pourtant cela semblait prometteur

 

 

Mon avis

Dans ce roman, j’ai trouvé qu’il y avait trop de détails, du coup on se perd rapidement. A plusieurs moments, j’ai eu envie d’arrêter, et finalement, j’ai quand même trouvé le courage de continuer. Je n’ai trouvé que 30 % de bonheur dans cette lecture mais peut-être que je n’étais pas préparé après tout. Je le recommande toutefois, mais je le répète ce n’est pas un coup de coeur pour moi.

lien de partage : https://simplement.pro/c/6102

 


43195861

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "je lis librinova"

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Eve Ruby Lenn
Titre : Les ombres – Les observateurs
ISBN : 979-10-262-1054-2
Sortie le 7 decembre 2018
285 pages  (Kobo) – Edition Librinova

 

4eme de couverture :

Le célèbre historien-enquêteur Wilson Grant se retrouve embarqué malgré lui, dans des circonstances mystérieuses, à Chester, ville du Cheshire, en Angleterre. Seul et perdu, il est accueilli par une singulière famille dont la demeure semble abriter de nombreux secrets. Bientôt, des incidents surviennent et se multiplient. Les langues se délient, les découvertes se font jour quant aux mystérieux hôtes de la propriété des Ombres, tandis que resurgissent d’anciennes superstitions. Wilson s’enlise dans une des plus obscures et intrigantes énigmes qui lui soit offerte. Face à d’incroyables révélations, il va devoir se plonger dans une enquête qui l’obligera à affronter les instincts humains les plus sombres…

 

Mon résumé

L’histoire se passe au tout début du siècle, à la fin de l’ère victorienne. Wilson Grant est un historien-enquêteur. Il doit se rendre à la gare de King-Cross pour prendre le train, car il doit se rendre à un rendez-vous, mais alors qu’il s’assoit sur un banc, il s’endors et à son réveil, il s’aperçoit qu’il ne semble pas être la ou il le pensait. Il se retrouve plongé dans l’univers de Chester, ville du Cheshire, en Angleterre. Il se retrouve, seul et perdu dans cette ville qu’il ne connait pas le moins du moins,.

Grant, s’il est familiarisé avec le paranormal compte tenu de son activité de « chasseur » de fantômes, ne tarde pas à se rendre compte que ce qui se passe aux Ombres, un manoir situé dans la ville de Chester, n’a rien à voir avec tout ce qu’il a pu connaître jusqu’à présent…

Les deux frères, que va rencontrer Grant vont le faire plonger dans un univers où se mêle justice, paranormal, vie après la mort…. a certains moment on a l’impression de retour arriére et de surnaturel.

 

 

Mon avis :

Un roman qui m’a été proposé au travers de la page contact du blog. Certes, ce n’est pas du tout mon domaine de predilection vu qu’on parle de surnaturel et de fantastique, cependant la lecture s’est faite en douceur malgré ce que je craignais au depart. JE ne sais pas encore si j’irai jusqu’à lire le tome 2 cependant cela se lis bien et assez vite.


« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuité été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

Le léopardCyanure by Camilla Läckberg

Bien sur, je continue d’écrire tout en lisant ces livres 🙂

 

 

Ce que je suis en train de lire :

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

J’hésite entre lire un livre que j’ai gagné ou alors opter pour un service presse sur simplement pro (j’ai recu une proposition dernièrement).

Vous m’aidez ? voici les livres concernés

Le Pacte d’Emma – The Bookworm Fox Sébastien Fillion - Noël et un jour - Editions Le Lion Rouge

 

Pour le service presse voici un résumé :

Lorsque Benjamin est malade, il laisse le hasard guider son destin. Ses faits et gestes sont régis par des défis absurdes auxquels il ne peut se soustraire. C’est dans les bras de Coranne, psychologue passionnée, que cette folie contagieuse l’entraîne. Une thérapie s’amorce dans l’hiver parisien. Au bout de cette spirale d’amour et de violence, une guérison semble possible…

 

 

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?


Auteur : Pierre-etienne Bram
Titre : L’interphone ne fonctionne toujours pas
ISBN: 978-2-36538-556-5
259 pages – Edition Rebelle

 

4eme de couverture

« Hola je m’appelle Celia ». Il y a 300 jours, déjà, c’est avec ces mots que j’étais tombé sous le charme de cette belle Argentine, rencontrée sur Meetic. Sa voix n’avait fait que confirmer mon attirance pour elle. Pourtant, nous ne nous étions toujours pas rencontré… J’avais commencé à douter sérieusement de la réalité de son existence vu qu’aucun de nos rdv IRL n’avaient abouti. « Elle est bien réelle et belle comme sur ses photos » m’avait rassuré Caroline, une amie qui, avec son mari, l’avaient rencontrée. Comment expliquer alors son refus perpétuel de concrétiser notre amour ? Tant d’énergie et de temps peut-être perdu, je désespérais de la tenir un jour dans mes bras. Mais en persévérant, on arrive à tout…

 

 

Mon résumé

On avait laissé notre protagoniste alors qu’il n’avait encore pas pu rencontrer Celia. On commence ce 2e tome à un peu moins de un an du premier contact sur meetic. Il va tout faire pour pouvoir concrétiser cette rencontre, rencontre dont son entourage lui recommande de laisser tomber et de passer à autre chose. Elle va commencer sérieusement à empiéter sur sa vie professionnelle.

Par amour il va faire l’impensable : Jouer un jeu de piste dans les rues de la capitale à plus de 9h du soir et ce pendant 2-3 heures, acheter des billets d’avion pour Venise pour partir un weekend en amoureux,…..

Son amie Caroline le soutient au maximum dans toutes les actions qu’il mène pour Celia. Elle sait qu’il la mérite, c’est une belle fille, elle s’en est elle-même fait une amie. Mais alors pourquoi caroline arrive a la voir et ce, à plusieurs reprises , alors que lui ne l’a pas encore rencontrer, a part en photo ?

 

Mon avis

Pour avoir lui les 2 volets de cette histoire, cela ressemble grandement à une histoire vécue, après je peux me tromper. On se demande vraiment comment cet homme qui semble avoir une belle carrière, parvient a supporter une fille qui le balade pendant près de 3 ans et que ça ne semble pas le déranger plus que ça. Certes il le fait comprendre a Celia a plusieurs reprises mais cela finir par être oublié ensuite. Peut-être es-ce une morale a retenir dans toute cette histoire. Ne pas s’attacher lorsqu’on sait que l’histoire ne marchera pas. En résumé je pense que ces 2 romans mérite d’être mis sur le devant de la scène et devraient être publier a grande échelle comme tout bon Best-seller.

 

Secrets Mortels

Publié: 19 Avr 2017 par lecturedesam dans Auto-édition

Résultat de recherche d'images pour "Secrets Mortels"

Auteur : Sam Carda
Titre : Secrets Mortels
ISBN :B00XC7U01M
Format Kindle –  Autoedité

 

Sam Carda

Nationalité : Belgique
Sam Carda est un auteur auto-publié sur la plateforme Amazon.

A son actif, quatre romans:
« Melissa » – publié en janvier 2015
« Secrets Mortels – Saison 1 » publié en juin 2015.
« Secrets Mortels – Saison 2 »
« Secrets Mortels – Saison 3 »
Une version intégrale de secrets mortels est également disponible.
Un cinquième roman est en cours d’écriture. sortie prévue fin 2017

 

 

4eme de couverture : 

Parfois, un secret trop bien gardé peut coûter cher…

Qui oserait pénétrer dans le ‘Domaine des Fontaines’, prestigieuse résidence de la plus puissante et influente famille de Bordeaux ?
Enora Visconti, propriétaire des lieux depuis toujours, met un point d’honneur à sauver la réputation de sa famille et à garder son image de femme froide intacte.

Mais lorsque sa gouvernante Amélie Beaufort  est retrouvée morte dans le jardin, tout bascule.
Accident ? Meurtre ?
La réputation des Visconti est ternie, leur nom est cité dans tous les journaux, la production de leur illustre vin diminue.

Quentin Marina, jeune journaliste ambitieux décide de mener l’enquête afin de dévoiler tous leurs secrets.
Mais tout ne se passe pas comme prévu. Un secret en cache souvent un autre.
La mort frappe à nouveau; elle est encore plus cruelle, plus inattendue, plus spectaculaire !

« Secrets Mortels » est une saga suspense en trois parties.
Dans cette première saison, entrez dans le domaine des Visconti, découvrez qui a tué Amélie Beaufort.
Trouvez la vérité, elle vous surprendra !

Les secrets, n’en ayez aucun, sinon ils vous tueront !

 

Mon avis : 

Ce roman m’a été gracieusement offert par l’auteur que je remercie.  C’est assez par hasard que j’ai decouvert cet auteur au cours de mes navigations sur twitter et j’avoue ne pas être déçu.

Des le départ les fondations sont posées : On entre dans le domaine des fontaines ou un drame s’est récemment déroulé, la gouvernante à été tuée, en tout cas on sait de suite qu’elle est morte. Quentin, Journaliste en devenir, cherche a faire un article sur le domaine et va réussir à se faire engager comme aide cuisinier.

Vinciane, qui, on l’apprendra assez vite, est ni plus ni moins que la mère de Quentin, va quant à elle se faire engager au poste de….gouvernante. Bah oui ! Il faut bien remplacer Amélie.

On va faire la connaissance avec plusieurs personnages, qui vont se révéler être hypocrites et leurs seules raisons de vivre n’est autre que : l’argent bien sur !!!

Sam Carda réussit a trouver les mots pour qu’on pense avoir trouver le responsable et finalement  ? Bah non c’est pas lui, c’est pas elle non plus ! Bizarre ! L’épilogue est plus que surprenante, on fait connaissance avec une personne, qu’on ne s’attendait pas du tout mais bon si vous voulez savoir ou je veux en venir, il n’y a qu’une solution : Ouvrir la première page et découvrir comme moi cette saga qui s’annonce pleine de rebondissements.

CHATSWORTH CREEK

Publié: 17 Août 2016 par lecturedesam dans Auto-édition, Exclusivités, Psychologie, Sentimental

Afficher l'image d'origine

Auteur : Chris Loseus
Titre : CHATSWORTH CREEK
ASIN :B01F18XGLK
Format Kindle

 

4eme de couverture

La vie sourit enfin à Jack Sanders, écrivain sans succès, lorsqu’on l’appelle pour remplacer au pied levé un auteur de best-sellers dans le plus grand talk-show américain. Il y rencontre Janice Woon, championne de ski au palmarès international.
Très vite, une belle histoire d’amour va naître entre eux, les tabloïdes du monde entier s’en emparent et Jack devient le romancier à succès qu’il rêvait d’être.
Mais en s’installant à Chatsworth Creek, dans une vieille maison surplombant la ville quelque temps après la retraite sportive de Janice, Jack voit la frontière entre ses écrits et le monde réel se réduire pour mettre en danger ce qu’il a de plus cher au monde : son amour pour Janice.

Retours Blogs littéraires:
Evadez moi:
A mi-chemin entre Guillaume Musso et Stephen King, Chris LOSEUS a su créer son style et vous transporte lentement mais surement vers un roman fantastique avec des scènes époustouflantes de réalisme.
Un roman à ne pas rater cette année !

 

Résumé / Avis

JAck est écrivain, elle, est sportive. Ils trouvent que leur vie professionnelle les surmènent et n’ont plus de temps a eux. Ils décident de quitter New York pour s’installer dans une maison a Chatsworth Creek. Tout se passe bien au départ, puis assez vite on sent que Jack change et semble obnubilée par l’écriture de son livre, au point qu’il s’éloigne petit a petit de sa femme.

J’ai bien aimé l’histoire, cependant j’ai eu l’impression a certains moment de me traîner dans l’histoire, un grand plat. Heureusement a la fin ça s’accélère un peu. Ça m’a fait du bien de changer un peu de registre, c’est d’ailleurs ce que j’essaye de faire de temps en temps pour couper un peu avec les thrillers.

Les forets d’acora

Publié: 12 Juin 2016 par lecturedesam dans Auto-édition, Science fiction
Tags:, , ,

30369618

 

Auteur : Thomas Clearlake
Titre : Les forets d’acora
ISBN : 979-10-236-0159-6
250 pages  – EPUB

 

4eme de couverture

Dans un futur très lointain, aux confins de l’univers, à des milliers de cycles-lumière de notre galaxie…l’Homme, l’un des premiers colons intergalactique, a porté la semence de notre civilisation sur des planètes fertiles, au cœur de systèmes habités, où il est maintenant une espèce intelligente parmi une multitudes d’autres…
Dans cet univers infiniment vaste, certaines galaxies et systèmes tentent de s’organiser, de trouver une harmonie commune… ailleurs, la technologie sur développée, la matière artificielle, les systèmes méta-évolutifs, ont corrompu l’évolution naturelle. L’éternelle soif de pouvoir a érigé des Empires intergalactiques qui sèment le chaos et dictent leurs lois à des civilisations soumises…dans d’autres régions intersidérales encore, des formes de vies primitives luttent pour leur survie…
À travers l’espace, depuis la nuit des temps, un Ordre bienveillant œuvre dans le plus grand secret au maintien de l’équilibre et à l’unification du Cosmos.
Mon nom est Jaadhur. Je suis un descendant humain…et je suis devenu Ujhaï, une Sentinelle de Vijā Saati, l’Alliance universelle secrète.
Ceci est l’histoire de ma vie, mais c’est aussi et surtout celle d’une quête dont dépendra l’avenir de notre Univers.

 

Mon avis

Je n’en ai pas l’habitude mais mon avis sera assez bref.

Je pensais a une belle découverte mais j’ai été bien déçu. Le fait de lire un livre et devoir a tout bout de champ faire appel a un lexique en fin d’ouvrage me rebute beaucoup. Du coup beaucoup trop de termes trop techniques. De même les noms des personnages m’ont déstabilisé.

L’un des points positifs que j’ai apprécié, ce sont les passages de combats.

Cela dit l’histoire est bien pour un roman de science fiction. Apres tout peut etre aussi que le genre de livre ne me correspond pas après tout.


Afficher l'image d'origine

Auteur : Mickael Paitel
Titre : L’amour ne s’attrape pas au lasso
ISBN : 978-1530308354
176 pages – Amazon

 

4eme de couverture

Germain, un jeune homme au physique agréable, manie l’humour pour masquer sa timidité, son manque de certitudes et d’amour propre. Sa quête d’idéal féminin, se heurtera-t-elle au mur des désillusions ? Est-il, malgré un visage qui fait bonne figure, aussi loyal qu’il y paraît ? Trouvera-t-il un cœur à prendre qui soit compatible, ou forcera-t-il le destin ?

 

Mon resumé

Germain, est chauffeur routier pour une société équarrissage situé a Plouescat . Un jour, alors qui va pour rentrer chez lui apres le boulot, il va se faire rentrer dedans par une femme, au volant d’une alfa… tiens donc ! comme la sienne.Il vont donc faire un constat a l’amiable.

Un fois rentré chez lui, il lui vient l’envie de rappeler celle avec qui il a établit le constat, Francesca Calciata, et de fil en aiguille il va sympathiser et finir par sortir avec elle.

Au bout de quelques temps, il va vite comprendre que Francesca, n’est peut-être pas celle qu’il croyait qu’elle soit.

 

Mon avis :

J’ai trouvé que la relation entre Germain et Francesca arrive un peu trop vite, elle est annoncée comme une évidence. J’aurais plutôt vu cette relation arriver au fur et a mesure de l’histoire, en même temps j’ai un peu ressenti cette Francesca comme une « allumeuse ».

Est-ce que l’auteur voudrait faire passer le message que s’agissant d’une italienne alors forcement….

En tout cas, j’ai bien apprécié cette histoire. Je n’étais pas habitué par ce genre d’histoire de la part de Mickael Paitel mais au final je ne suis pas déçu.


kaczmarek

 

Auteur : Gisele Kaczmarek
Titre : Les sentiers du hasard
ISBN :  978-2-9542999-4-5
154 pages – format PDF

 

Il y a quelque temps j’avais proposé de faire une chronique pour des oeuvres d’auteurs auto-edité et c’est pourquoi de temps en temps il m’arrive de lire des ouvrages d’auteur peu ou pas connu. La plupart du temps j’en ressors plus que satisfait et c’est pas pour déplaire a l’auteur.

Aussi, aujourd’hui je commence le recueil de nouvelles de Gisèle Kaczmarek, que celle-ci m’a gracieusement envoyé 😉

 

Mon résumé : 

  • Au bord du Loch : J’ai déjà eu un sentiment de déjà vu en me rendant dans un endroit inconnu, ou avoir déjà rencontré une personne , qui pourtant je ne connait pas. C’est l’effet que j’ai eu en lisant cette nouvelle.
  • Le train : Au vu de la lecture de cette nouvelle, je considére qu’on ne doit pas applaudir un miracle sur la foi d’un pressentiment. On a évité une catastrophe et c’est tant mieux, on a pas besoin de recevoir une médaille. C’est du moins mon sentiment, et je pense que ce doit également être celui de l’auteure.
  • Expedition en Egypte : Une petite histoire policière qui se déroule au sein de la vallée des rois, en Egypte. J’ai trouvé dommage le fait qu’on devine rapidement, la personne a accuser, un peu plus de suspense, aurait pu être un plus.
  • Le panier : Ca doit être la nouvelle à laquelle j’ai le moins accroché mais ca n’engage que moi.
  • Soir d’été : Belle histoire romantique, ou la fille se trouve tous les défauts du monde, mais qui finalement réussi, contre toutes attentes, a diner aux chandelles, avec un parfait inconnu.
  • Secret defense : Histoire policière, mais on peut aisément le deviner de par le titre. On y raconte l’histoire d’un homme retrouvé mort dans son lit, alors qu’il est sensé être mort au combat, 3 jours plus tot.Usurpation d’identité ? Vengeance ? C’est ce que devra découvrir la brigade de gendarmerie qui est sur l’enquête.
  • A l’ombre des moaï : Ca doit etre la nouvelle la plus longue du recueil, mais j’ai bien aimé cette histoire ou il est question de 2 femmes qui « perdent » leur maris sur l’ile de paques. On aurait presque du mal a croire qu’on puisse perdre une personne sur une ile, et pourtant…

 

Mon avis

Bon recueil de nouvelles qui ne se cantonne pas a un seul theme mais en mêlent plusieurs et ca permet de voir d’autres chose et ca annonce de belles decouvertes.

Pour ceux que ca interesse de decouvrir l’auteur :