Snjór


30185047. sy475

Auteur : Ragnar Jónasson
Titre : Snjór
Date de parution : 12 mai 2016 – edition de la martinière
EAN : 9782732478500
Format numerique
Fiche du roman sur goodreads

 

 

4eme de couverture :

Snjór. La neige, en islandais.
Celle qui tombe sans discontinuer sur la ville la plus au nord de l’Islande, Siglufjördur. Un village de pêcheurs auquel on ne peut accéder que par un tunnel étroit, creusé à même la montagne. Ari Thór, qui vient de terminer l’école de police à Reykjavik, y est envoyé pour sa première affectation. Sa fiancée refuse de le suivre dans ce trou paumé.
Siglufjördur, la ville où il ne se passe rien, où personne ne ferme jamais sa porte à clef. Mais voilà : une jeune femme est retrouvée morte, à moitié nue dans la neige ; un vieil écrivain renommé fait une chute mortelle dans le théâtre local… Ari Thor se retrouve plongé au cœur d’une petite communauté où chacun tient l’autre par ses mensonges et ses secrets.Une avalanche et des tempêtes de neiges incessantes ferment temporairement l’accès du tunnel. La nuit polaire ne réserve plus une seule minute de jour… Un effroyable sentiment de claustrophobie submerge peu à peu Ari, que viennent également tourmenter des résurgences de son passé. L’étau se resserre autour du policier, aveuglé par la neige et les faux-semblants, sombrant dans sa propre noirceur.
Angoissant, entêtant, Snjór est le premier roman de la série Dark Iceland.

 

 

 

Mon résumé

Ari thor est au début de sa carrière et on vient de lui proposer un poste dans une contrée reculée. Il se dit que c’est une aubaine, mais voila il n’en a pas encore parlé à sa compagne et dois absolument prendre la décision immédiatement, au risque que le poste lui passe sous le nez. Il décide donc d’accepter et en parle tout de même à sa compagne mais qu’âpres coup. Comme on s’en doute, celle-ci le prends très mal et prend la décision de ne pas le suivre, mais apres tout aurait-elle accepté en connaissance de cause ? rien n’est moins sure.

 

Depuis son arrivée, il avait éprouvé par tous les pores de sa peau l’impression d’être un nouveau venu dans un lieu étrange. Personne ne l’approchait, et pourtant, tout le monde savait qui il était – tout le monde savait qui était tout le monde dans cette ville repliée sur elle même. Au club de sport ou à la piscine, personne ne venait lui parler. Il croisait souvent des regards interrogateurs, qui jaugeaient cette nouvelle recrue de la police locale.

 

Ari thor accepte donc le poste tout en sachant qu’il part pour un vilage ou il ne se passe jamais rien (selon ce qu’on lui a raconté). Alors comment expliqué qu’a peine arrivé une jeune femme est retrouvé dans la neige ? ou encore comment expliquer qu’un vieil écrivain fait une chute mortelle dans le théâtre ? Ari compte bien démêler le vrai du faux et va mener son enquête et poser tout un tas de questions aux locaux, meme si cela ne semble pas vraiment du gout de son responsable de secteur. Alors que Ari mène son enquête, une tempête de neige arrive et les routes vont devenir impraticable et il va se retrouver enfermer à Siglufjördur.

 

L’idée d’ignorer ses menaces et de se mettre à hurler, à hurler avec tout ce qui lui restait de force, traversa son esprit. Mais il n’y avait pas beaucoup de gens susceptibles de l’entendre, et leurs maisons étaient séparées de la sienne par de grands jardins.
Elle était prisonnière de sa propre prospérité, dans cette vaste maison indépendante au cœur d’un quartier tranquille, où les gens n’hésitaient pas à mettre le prix pour se couper des problèmes du monde.

 

Ari Thór est un héros attachant, un peu déboussolé, qui, oui, se pèle un peu les miches mais arrive quand même à résoudre sa première affaire ! Sans gore, un peu à la manière d’une Agathe Christie toute en moonboots et galerie de suspects frigorifiés.

 

 

 

Mon avis

On sent que l’auteur a du potentiel, et que ce qui va suivre va être meilleur. Que ce soit au niveau du style, ou de l’histoire. Snjor reste néanmoins un bon roman pour passer le temps,qui se lit relativement rapidement. Je ne vais pas vous le cacher maintenant que j’ai commencé a decouvrir l’auteur, je compte bien continuer sur cette lancée, en variant tout de meme les plaisirs de temps en temps.

 



Catégories :Thriller

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

1 réponse

Rétroliens

  1. c’est lundi, que lisez-vous ? – Lecture de Sam

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :