Lecture de Sam

Un accro de la lecture en petit format ou en gros pavé

Meurtres à Pekin

Posted by samthriller sur 19 Mai 2020


29928704. sy475

Auteur : Peter May
Titre : Meurtres à Pekin
Version : Broché – Edition du Rouergue – 414 pages
Date de parution : 28 octobre 2005
ISBN: 9782841567089
Lien livraddict

 

 

 

Peter May est un scénariste de télévision et romancier écossais, auteur de roman policier.

Il s’est fait un nom à la télévision britannique en créant et transcrivant les scénarios de séries télévisées, très prisées outre-Manche.

Nommé, à 21 ans, « jeune journaliste de l’année », il abandonne le journalisme lors de la publication de « The Reporter » (1978), son premier roman, à l’âge de 26 ans. Il a été porté à l’écran pour la série « The Standard » sur la BBC à une heure de grande écoute. À partir de ce moment-là, Peter May est devenu très connu, à la fois comme producteur, scénariste et réalisateur de séries dramatiques pour la télévision britannique, signant plus de 1000 scénarios en 15 ans, tel que « Take the High Road » qui fût diffusé dans le monde entier. Naturalisé français depuis le 19 avril 2016, il habite dans le Lot.
son site web

 

 

4eme de couverture :

Pékin, ville baignée de tradition mais avide de modernité, une société qui se rue dans le capitalisme moderne mais profondément marquée par le système communiste. Le cadavre carbonisé d’un homme est découvert un matin dans le parce. Le même jour, deux autres corps sans vie sont trouvés à deux endroits différents de la ville. Pour seul indice, un mégot de cigarette à côté de chacun des trois corps, comme une signature. Margaret Campbell, médecin légiste aux Etats-Unis, spécialisée dans les brûlés, qui se trouve à Pékin pour une série de conférences, va se voir embarquée malgré elle dans l’enquête de Li Yan, fraîchement promu commissaire. L’Américaine rigoureuse et le policier chinois, ironique et énigmatique, choisissent deux approches totalement différentes d’un même objectif. Deux mondes s’affrontent, mais devant la complexité d’une affaire qui cache un secret monstrueux, les deux investigateurs vont devoir taire leurs oppositions et unir leurs talents pour découvrir la vérité, fût-ce au péril de leur vie. Car si les lieux sont exotiques et chargés de traditions, les dangers, eux, sont bien du XXIe siècle menace des OGM et remous dans les milieux politiques.

Titre original : Beijing, book 1 : The Firemaker (1999)

 

Mon résumé

Ce livre fait partie d’un lot de 4 romans qui m’ont été sélectionné par la bibliothèque municipale. De moi même je sais pas si j’aurais forcement choisi ce roman.

Margaret est un médecin légiste d’origine américaine et part travailler dans une université chinoise pour y donner des conférences. La chine est un pays totalement inconnu pour Margaret Campbell, c’est pourquoi on lui remet toute une documentation sur les us et coutumes du pays auxquels elle est contrainte de se référer. Le temps passe et voila qu’elle arrive sur le sol chinoise, mais a aucun moment elle n’a pris le temps de lire les informations qu’on lui a transmis sur les usages locaux.

A peine arrivée elle est prise en charge par Lily et Bob qui vont lui faire rapidement visiter l’université et lui apprendre qu’elle est conviée à un banquet le soir même.  Elle qui pensait se reposer avant d’entrer dans le vif du sujet, c’est raté.

Alors qu’elle finit une conférence devant tout un groupe d’étudiants, elle se voit présenté auprès de Li yan fraîchement promu commissaire. On lui propose d’assister le commissaire dans une enquête qui va se révéler bien compliquée. En effet le cadavre carbonisé d’un homme est découvert un matin dans un parc de pékin, proche de la place Tian’anmen. Le jour même, deux autres corps sont retrouvés à d’autres endroits de la ville.

Margaret et Li Yan vont devoir faire équipe bien malgré eux et vont devoir démêler le vrai du faux dans cette affaire qui par moment va toucher au monde politique, même si pour cela ils vont devoir travailler « en sous marin ».

 

 

Mon avis :

Un très bon roman que je n’ai pas lâché un seul instant. On rentre dans le monde de la vie chinoise des les premières pages et on se prend vite au jeu, on a presque l’impression d’avoir vécu en chine depuis toujours. Les 2 personnages principaux Li Yan et Margaret sont particulièrement bien réussi. Vraiment un très bon roman.

 

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
%d blogueurs aiment cette page :