Archives de la catégorie ‘Horreur’


 

C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuite été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

2732365

56129232. sy475

55260539. sx318

 

 

Ce que je suis en train de lire

55556883. sx318

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Ce sera surement un service presse signé Taurnada

Résultat de recherche d'images pour "une arete dans la gorge taurnada"

 

 

♥♥♥♥♥ Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?  ♥♥♥♥♥


2732365

Auteur : Patrick Senécal
Titre :  Les sept jours du talion
Date de parution : 1er octobre 2002
EAN : 9782922145663 – Format poche – éditeur A lire

 

 

Description de cette image, également commentée ci-après

Patrick Senécal, né le 20 octobre 1967 à Drummondville, est un scénariste, réalisateur, dramaturge et un écrivain de fantastique, d’horreur et de roman policier québécois.

Bachelier en études françaises de l’Université de Montréal, Patrick Senécal a enseigné un peu plus de 10 ans la littérature, le cinéma et le théâtre au cégep de Drummondville. Il publie en 1994 un premier roman d’horreur mâtiné d’intrigue policière : 5150 rue des Ormes (adapté au cinéma en 2009). Il est suivi, un an plus tard, par Le Passager, autre roman à suspense. Au printemps 1997, le Théâtre La Licorne monte à Montréal sa première pièce, Les Aventures de l’inspecteur Hector. Son troisième roman, Sur le seuil (Alire, 1998), inspire un long métrage réalisé par Éric Tessier, avec Michel Côté et Patrick Huard.

 

 

 

 

4eme de couverture

Mieux vaut avoir l’estomac solide pour traverser Les Sept Jours du talion tant certaines scènes frôlent l’insoutenable. On dévore pourtant avidement ce thriller psychologique de Patrick Senécal.

La vie de Bruno Hamel plonge dans les ténèbres lorsque sa petite Jasmine est violée et assassinée. Il concocte alors un ingénieux plan pour kidnapper “le monstre” à qui il infligera les pires tortures (le justicier est chirurgien), tout en le maintenant en vie. Pour les policiers, c’est le début d’un haletant compte à rebours, et pour Bruno, le cauchemar ne fait que commencer… “À la vue de cet embryon de sourire, Bruno ouvrit enfin les portes de son cœur et de son âme à la haine qu’il contrôlait depuis une semaine. Si d’abord elle s’infiltra en lui par un mince ruisseau, elle se transforma en quelques secondes en rivière, en torrent, en fleuve déchaîné qui déferla dans son être en détruisant tout sur son passage.”

Entre les scènes de sévices flirtant avec l’horreur, un genre que l’auteur de Sur le seuil connaît bien, on accueille avec soulagement la description du déroulement de l’enquête. En décortiquant le comportement de plus en plus erratique de Bruno et les interrogations du détective Mercure, Patrick Senécal explore les ressorts de la vengeance, cette tentation horriblement humaine. Très habilement mené, ce cinquième livre de l’un des rares auteurs québécois de roman noir démontre jusqu’où peut mener la haine. —Marie Labrecque

 

 

 

Mon résumé

Apres avoir refermé ce livre j’en reste encore un peu secoué je dois dire mais cependant je pense que je vais commencer à aimer cet auteur Quebecois.

Bruno est un médecin réputé et qui aime sa fille. Lorsqu’un jour il découvre que sa petite Jasmine n’est pas la, il commence à la chercher et finit par la découvrir inanimé proche de la maison. Il apprend quelques jours plus tard qu’elle est la victime d’un homme qui l’a violé et tuée. Durant plusieurs jours, il se morfond, ainsi que sa compagne. Il perds gout a tout jusqu’a ce qu’il imagine un plan machiavélique et atroce.

Il compte enlever l’assassin de sa fille, comme lui même avait enlevé sa fille. Il va lui fait subit les plus inimaginables tortures tout en le maintenant en vie. En tant que chirurgien, ce n’est pas bien dur.  Afin de préparer sa salle de torture, il fait appel a un homme a qui il va demander de concevoir la pièce dans laquelle il compte torturer l’assassin de sa fille. Bien sur, cet homme ne sait rien sur le but de ce qu’il doit concevoir. Il doit se taire et accepter la somme d’argent qui devra récupérer chaque jour que va durer la torture, a savoir durant 7 jours.

Sa compagne ne sachant rien de tout ça, décide d’aller vivre chez sa sœur. Elle vois bien que Bruno n’est plus comme avant.

A partir de ce moment là, va commencer un jeu du chat et de la souris entre la police et Bruno.

 

 

 

Mon avis

Encore une fois, nous avons la un roman assez atroce et nécessite d’avoir le coeur bien accroché. Une moralité quand même dans ce roman. Comment réagiriez-vous en apprenant que votre enfant à été violé et assassiné et que le responsable à été retrouvé ? Le laisser en prison pendant 25 ans ou alors faire justice vous-même ? Entre chagrin et justice dure de faire la part des choses !

Je ne sais plus comment je suis tombé sur ce roman, mais en tout cas je ne suis pas déçu de l’avoir trouvé.

Petite precision qui à son importance : Le roman est truffé d’expression et d’insultes typiquement canadienne / québécoises…prenez votre dictionnaire 😉

 

Une nuit au funérarium

Publié: 1 Déc 2020 par samthriller dans Horreur, Thriller
Tags:, , , , ,

56054431. sy475

Auteur : Daryl Delight
Titre : Une nuit au funérarium
Version : Numerique – Auto-édité
Date de parution : 27 novembre 2020
ASIN : B08P5ZVJGQ

 

 

 

4eme de couverture

Si les morts pouvaient parler, ils nous dévoileraient de macabres histoires. Grâce à Jasper, c’est possible !

Meurtre, accident, suicide…

Folie, vengeance, trahison…

Autant de façons de mourir que de raisons.

Jasper prend soin de ses clients. Il les embaume, les maquille, les habille. Et il laisse leurs corps s’exprimer.

Les cadavres défilent dans son funérarium. À Gresly Hill, les décès sont souvent loin d’être de causes naturelles.

Il a gardé les morts les plus insolites de la semaine pour vous les raconter.

 

 

 

Mon résumé

Ça faisait un moment que je guettais la sortie du roman. Etant un habitué de l’auteur, il me fait suffisamment confiance pour m’avoir proposé son roman en avant première et je l’en remercie.

Autant pour Amalia, on avait affaire à un roman pur et dur, autant ici j’ai trouvé le genre quelque peu différent car ça ressemble un peu à un style nouvelle mais sans réelle coupure car entre chaque histoire on rejoins Jasper, un médecin légiste, qui se trouve être notre narrateur. J’ai trouvé l’idée intéressante, étant moins même auteur débutant et ce même si je n’affectionne pas particulièrement ce genre.

J’ai retenu trois principales histoires qui m’ont réellement marquées :

  • L’architecte : on va suivre un architecte, qui se voit convoqué par son responsable. Ce dernier pense, qu’il va recevoir une augmentation, et finalement, se soit plutôt rabaissé, et apprendre qu’il n’est qu’un raté et finalement n’a plus sa place dans l’entreprise. Alors qu’il s’apprête a sortir et à admettre son licenciement, sa conscience le fort à voir la réalité en face. Il doit montrer ce qu’il est vraiment et va tuer son responsable. Si tout semble se dérouler comme sur des roulettes, c’est sans compter sur la presence inopinée d’une de ses anciennes collègues….

 

  • Le maniaque du jeu : C’est l’une de celle qui m’a fait le plus flipper je l’avoue. On découvre un accro du jeu qui claque jusqu’au dernier sou. Lorsqu’un homme type businessman l’interpelle dans la rue et lui propre de se refaire gratuitement sans débourser un centime, il n’y crois pas. Quand on fini l’histoire on comprend un peu mieux pourquoi on avait l’impression qu’il y  avait un loup la dessous.

 

  • Le show-man raté : Une course poursuite inédite, même le show-man lui même a du mal a comprendre ce qui lui arrive.

 

Je ne dévoile intentionnellement que une des trois histoires que j’ai retenu pour le bien de l’auteur mais aussi, que si on devoile tous, il n’y a plus d’interet dans la découverte du roman.

 

 

 

Mon avis

C’est toujours un plaisir de découvrir les sorties de Daryl Delight. Addict  de Thriller poussé à son summum j’ai été encore une fois servi, et le fait que ce soit tourné sous forme de petites histoires n’a rien gâché. Il n’y a aucun temps mort, et quand je dis qu’il n’y a pas de temps mort ce n’est pas seulement dans la tournure des histoires mais aussi pour le lecteur, car comment s’arrêter dans sa lecture avant la dernière page ? Alors oui , c’est encore un très bon ouvrage que nous avons la

 

C’est lundi, que lisez-vous ?

Publié: 17 Fév 2020 par lecturedesam dans Fantastique, Horreur, Tag, Thriller
Tags:,

 

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuité été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

L'Institut eBook by Stephen King

 

 

Ce que je suis en train de lire :

48243767. sy475

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Je pense sortir ce livre de ma PAL

Couverture La maison

 

 

Pour celui-la c’est une sollicitation NetGalley donc ça dépendra de la maison d’édition mais sachant que c’est l’un de mes partenaire ca devrais le faire  :

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

C’est lundi, que lisez-vous ?

Publié: 29 Avr 2019 par lecturedesam dans Horreur, Policier / Polar, Tag, Thriller

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

45156229

44244388

34867031

 

 

 

Ce que je suis en train de lire :

11486936

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Si ma sollicitation NetGalley est acceptée par l’editeur, ma prochaine lecture sera celle-ci

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?


« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

 

  • Romans :

4020474942957055

 

 

  • Mangas :

187585603328667511987281198726

 

 

 

Ce que je suis en train de lire :

J’ai commencé ce roman hier après-midi que j’ai obtenu grave a NetGalley et Presse de la cité


La chronique suivra par la suite

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Alors la c’est l’éternelle question. En ce moment c’est beaucoup en fonction des arrivages mais ce qui ressort du lot :


Si je suis selectionné par NetGalley

 

Sinestra par Carbonel
Lorsque ma bibliothécaire m’aura averti de la disponibilité du roman

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

 


42957055

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Mattias Köping
Titre : Le manufacturier
ISBN : 9791091447881
550 pages  – edition Ring
Lien Livraddict

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

Mattias Köping est né au Havre en 1972. Passionné de littérature nord-américaine et de boxe anglaise, il se consacre aujourd’hui à l’écriture.

Mattias Köping partage son temps entre deux grandes passions, les arts martiaux et la littérature.
« Les Démoniaques » (2016) est son premier roman, a été salué uniquement par les critiques et a recu deux prix litteraires : Le grand prix du jury des mines noires (2018) et le prix decouverte des géants du polar (2018).
Il vit en Normandie.

Source : Ring / Babelio

 

 

4eme de couverture

Le 19 novembre 1991, une poignée de paramilitaires serbes massacrent une famille à Erdut, un village de Croatie. Laissé pour mort, un garçonnet échappe aux griffes des tortionnaires, les Lions de Serbie. Un quart-de-siècle plus tard, l’avocate Irena Ilic tente de remonter la piste jusqu’à la tête du commando, le sinistre Dragoljub.

Le 1er avril 2017, les cadavres d’une femme et de son bébé sont retrouvés dans la banlieue du Havre, atrocement mutilés. Niché dans le dark Web, un inconnu sous pseudonyme revendique le double meurtre et propose les vidéos de ses crimes à la vente sur son site Internet… Depuis quand sévit-il ? Prêt à transgresser la loi, le capitaine de police Vladimir Radiche s’empare de l’affaire qui sème la panique sur le pays, au risque de voir l’inimaginable s’en échapper.

Les deux investigations vont se percuter avec une violence inouïe. L’avocate et le flic ont des intérêts divergents et se livreront une guerre sans merci. Emportés dans l’abîme du terrifiant conflit yougoslave, les enquêteurs évoluent dans un vertige noir, gangrené par la violence et la corruption, où les plus pourris ne sont peut-être pas ceux que l’on croit. Crimes contre l’humanité, meurtres en série, fanatismes religieux, trafics entre mafias sans scrupules, l’étau se resserre au fil des chapitres. Les égouts de l’Histoire finiront par déborder et vomir des monstres, trop vite oubliés.

N’ayez pas peur.

Oui, il y a tout cela dans Le Manufacturier. Non, il n’y a pas d’autre issue.

 

 

 

Mon résumé

Avant de poser l’histoire, il peut-être nécessaire de savoir comment ce roman est arrivé jusqu’à moi. Ca ne tiendrait qu’a moi, je ne suis pas du tout sure que je serais tombé sur ce roman. Pour ceux qui ne l’aurais pas encore constaté, la plupart du temps je suis sur les réseaux sociaux des personnes ayant les memes goûts littéraires que moi, ou du moins qui s’en rapproche. Ici je ne parlerais évidemment de la personne qui m’a amené a vouloir lire ce livre, que je suis sur tout les réseaux sociaux ( instagram, facebook, twitter, blog) : Anaisseriallectrice. Et oui, qui d’autre que toi aurait pu me donner envie de lire ce livre….meme si d’autre personne semblaient autant emballées lorsqu’elles ont découvert la photo de ce livre.

Et bien évidemment, Anaïs, tu remets le couvert !!! A lala !! on te retiens plus.

Deuxième point a noter, pour toi qui lit cette chronique. Je recommande ce livre uniquement a un public adulte averti, en effet ce roman est truffé de passages a ne pas recommander à un mineur, meme adolescent, ca pourrait choquer. Maintenant chacun prend ses responsabilités. Vous viendrez pas dire après que je vous ai pas prévenu. Parents, essayez autant que possible de surveiller ce que lisent vos enfants.

Maintenant  que les faits sont posés, on va pouvoir entrer dans le vif du sujet.

On débute les faits en 1991, alors qu’une troupe de paramilitaire massacrent toute une famille serbe au sein du village de Erdut, un village croate. Seul un garcon en réchappe. Pres de 25 ans plus tard, une avocate, Irena Ilic, tombe sur l’affaire et decide de remonter la filière afin de retrouver les responsables. Elle finit par trouver l’homme situé à la tete de cette « milice » : Dragoljub

Revenons en France, plus précisément dans la banlieue du havre, nous sommes en avril 2017. Les corps extrêmement mutilés d’une femme et de son enfant sont retrouvés dans une usine désaffecté en bordure de la route. D’après les premieres constatations il sembleraient qu’on ai cherché a jouer au puzzle avec ces corps. Une personne anonyme, se cachant au sein meme du dark web, se revendique l’auteur de ce massacre, et propose à l’achat la video de la reconstitution de son crime sur son site internet.

Le capitaine de police du havre, Vladimir Radiche, s’empare aussitôt de l’affaire, qui commence déjà a faire du bruit a travers le pays.

Les deux affaires vont vite se télescoper sans que l’on s’en rende compte. On va vite découvrir que les deux affaires vont vite voir leur origine dans les conflits Serbo-croate.

 

Mon avis

Lorsque j’ai reçu le livre en milieu de semaine  (Mercredi si ma mémoire flanche pas trop) et que j’ai vu l’énorme pavé que c’était, je me suis dis, mais attends je reprend le travail lundi, je vais jamais pouvoir le mettre dans mon sac en plus de mon repas du midi. Et puis mon sac va être hyper lourd. Mais arrivé vendredi, mon discours a totalement changé. Emmener le livre au boulot ? Mais tu reve mon petit !!! Il sera finis avant la fin du week-end ouais ! Et finalement j’ai finis le livre samedi soir. Ce livre a beau fait 550 pages, quand vous tombez sur un roman qui vous tiens aux tripes, il est impossible de décrocher, quand bien meme il ferait 1000 pages.

Je vous le dis clairement, ce roman va faire partir de mon premier coup de coeur 2019.


36526264

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Daryl Delight
Titre : La légende de Spellman
ISBN : 9781549978210
142 pages – Auto édition

 

Daryl Delight

 

Daryl Delight a publié son premier roman début 2017.
Il se considère comme un auteur éclectique qui peut écrire dans tous les genres. Ceci dit, il a un penchant certain pour l’horreur, le fantastique et le thriller.
Il rêve depuis toujours d’être écrivain mais s’était tourné vers le cinéma et l’écriture scénaristique étant un fan inconditionnel du 7éme art. Il a fait quelques études dans l’audiovisuel, mais gardait une place importante pour l’écriture de romans.

 

source : Amazon

 

 

4eme de couverture

Vous aimez écouter des histoires d’horreur autour d’un feu ?

Trois jeunes garçons se racontent chacun leur tour une histoire sur la légende de Spellman. Une légende qui hante les esprits, depuis que quatre adolescents ont été retrouvés massacrés.
Le premier évoque un tueur en série sanguinaire.
Le second imagine un sorcier avec un pouvoir de résurrection sur les animaux.
Le troisième explique que l’esprit de Spellman se nourrit d’âmes humaines.
Mais attention. Celui qui aura la moins bonne histoire aura un gage !

Un véritable hommage aux films d’horreur !

Slasher, épouvante, gore… Il y a tout ça dans « La légende de Spellman ».

 

 

Mon résumé

On découvre la légende de Spellman, raconté chacun à leur tour par 3 adolescents. Une légende, qu’on pourrais qualifier de légende urbaine, depuis que 4 adolescents ont été découverts mortellement mutilés, d’une façon indescriptible, tellement l’état des corps fait peur à voir.

Le premier présente Spellman, comme un tueur en série, assoiffé de sang. Personnellement je l’imagine assez bien, armée d’une machette avec un manche en bois orné de signes arum-baya. Oui, je sais je regarde trop la TV.

Le second explique que Spellman est accompagné d’un chien diabolique qui aurait dépecé ses victimes.

 

 

Mon avis

Certes, je n’ai pas lu les roman de Daryl Delight dans l’ordre, mais je crois que ce n’est pas plus mal. J’ai tellement « Kiffé » Amalia, que j’étais assez d’adorer la lecture de la légende de Spellman. Je dirais que l’écriture est douce, simple, sans fioriture. Ca se lis sans fin.

L’essence des ténèbres

Publié: 7 Juin 2018 par lecturedesam dans Horreur, Paranormal, Policier / Polar, Thriller

40373995

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Tom Clearlake
Titre :  L’essence des ténèbres
ISBN: 9782956131618
591 pages (PDF numérique) – Autoédition Moonlight

 

4eme de couverture

La petite ville de St. Marys est frappée par des disparitions d’enfants inexpliquées. Cinq au total, en l’espace de quatre mois. Bien qu’aucun indice formel n’ait été relevé par les forces de police, tout porte à croire qu’il s’agit d’enlèvements. Le FBI est chargé du dossier.
L’agent spécial Eliott Cooper est envoyé sur place pour enquêter.
Peu à peu, il va être confronté à des faits qui ne relèveront plus de ses compétences d’agent, mais de sa capacité à lutter contre un mal obscur qui semble s’être emparé des forêts alentour de la ville… et ça n’est que le début de son enquête.

 

 

Mon résumé : 

L’histoire se passe à St Merys en Pennsylvanie, l‘agent fédéral, Eliott Cooper, y est invité à s’y rendre pour des disparitions inquiétantes d’enfants. Ses recherches vont le mener jusqu’à une foret, proche de l’endroit ou auraient disparus ces enfants, le mal semble y être present. Il va le découvrir à ses dépens. l y emporte de quoi se sustenter mais également du matériel de pointe utilisé par le FBI, afin de sonder cet abysse végétal à la recherche du moindre indice qui prouverait la présence ou le passage des jeunes enfants, ou de leurs bourreaux.

Mais ce qu’il va trouver dans ces forêts va aller bien au-delà de cette simple enquête de disparition.  Aide par Lauren collègue et amoureuse de celui ci, ils vont tout donner pour sauver l’humanité entière qui va plonger dans le chaos le plus total.

On comprend vite qu’on a affaire à une intrigue fantastique et pleine de rebondissements, construite de manière brillante et machiavélique.
L’histoire nous tient en haleine et en alerte ! Les personnages sont bien ficelés et bien campés dans le décor. Un savant mélange d’angoisse et de peur s’empare de nous. On va suivre elliot dans cette foret qui mêle angoisse, peur et sorcellerie. Vous avez peur ? dites vous bien que ce n’est que le debut.

 

Mon avis

J’avais eu l’occasion de lire son premier roman Les forêts d’Acora auquel je n’avais pas vraiment adhéré, s’agissant d’un roman de science fiction. Ici, on est vraiment dans une enquête policier cependant mêlé de fantastique mais je m’y retrouve beaucoup plus dans ce que j’aime dans la littérature. On est pris dans l’action et les pages défilent sans que l’on s’en rende compte. Vraiment un très bon roman, que je vous recommande.

Je remercie Laure Malagoli de me l’avoir proposé.

Gestation

Publié: 1 Mai 2018 par lecturedesam dans Epouvante, Horreur
Tags:, ,

39885537

Auteur : Douglas Clegg
Titre : Gestation
ISBN: 9782277233336
Format papier – 345 pages – Edition j’ai lu

 

 

Image associéeDouglas Clegg est un auteur américain de romans d’horreur, de fantasy et de science fiction. Il est né le 1er avril 1958 à Alexandria en Virginie.
Oeuvres :
Gestation (J’ai Lu SF, 1992)
Neverland (J’ai Lu SF, 1999)
La Danse du bouc (J’ai Lu SF, 2001)

 

4eme de couverture : 

Un bébé pleurait, quelque part. Le son semblait venir du sous-sol. Rachel s’avança avec précaution, évitant les éclats de verre et les gravats. L’enfant devait se trouver là-dessous. Mais où menait cet escalier ?

Et il faisait si froid dans cette pièce, bien plus froid qu’à l’extérieur. Il y régnait une atmosphère étrange, maléfique. Peut-être parce qu’il faisait nuit ? Soudain, Rachel frissonna : quelque chose grattait les marches. Les griffes d’un animal. Un rat ? La maison en était infestée.

En emménageant dans cet ancien hôtel particulier qu’ils comptaient restaurer, Rachel et son mari espéraient commencer une nouvelle vie, oublier les épreuves qu’ils venaient de traverser, le bébé qu’ils avaient perdu. Ils ignoraient qu’ils allaient habiter avec le diable et connaître l’enfer…

J’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune organisée par le forum Zone d’ombre (lien dans la barre de menu)

[MANGA] Freak Island

Publié: 30 Jan 2018 par lecturedesam dans Horreur, Manga
Tags:, ,

Bonjour a tous,

Peut-etre aurez vous remarqué la rubrique Manga sur le blog. En effet je me suis mis à la lecture de Manga (lecture orientale).

Dernièrement j’ai reçu dans Ma kube le 1er tome d’une saga de manga qui m’a scotché et que j’ai adoré. Le thème se rapprochant de mes lectures habituelles, ça aide : Polar/Thriller. Ici c’est plus Gore.

Je kiffe tellement cette saga, que j’ai dors et déjà commandé le tome 2 et 3. Viendra par la suite le 4 et 5. Allez je vous fais pas mariner plus longtemps et je vous le présente :

 

Manga - Freak Island

ISBN : 9782756086873
160 pages

 

Synopsis :

Les six membres d’un club de fouilles s’approchent de l’île déserte de Kikuike pour visiter ses ruines. Alerté par ce qui lui semble être un naufragé, Higashiyama rejoint le rivage… et se retrouve face à un homme à tête de cochon ! Tandis que ce dernier lui explose littéralement la cervelle à coups de marteau, le bateau des étudiants fait naufrage. Ils n’ont pas d’autre choix que de se réfugier sur l’île…

 

Manga - Manhwa - Freak Island Vol.2Manga - Manhwa - Freak Island Vol.3Manga - Manhwa - Freak Island Vol.4Manga - Manhwa - Freak Island Vol.5


Dreamcatcher

Auteur : Stephen King
Titre : Dreamcatcher
ISBN: 9782253151449
Edition le livre de poche

 

4eme de couverture

Quatre amis se retrouvent annuellement pour une partie de chasse dans une forêt du Maine. Elle fut jadis leur terrain d’aventures, en compagnie de Duddits, l’enfant mongolien qu’ils avaient adopté comme un petit frère. Et le théâtre, aussi, d’événements qu’ils se sont efforcés d’oublier. Mais les mystères ressurgissent, sous la forme de présences étranges et menaçantes que l’armée a entrepris de surveiller de près. Au point de vouloir éliminer tous ceux qui ont pu être au contact de la chose…

Titre original : Dreamcatcher (2001)

 

Petit extrait de l’adaptation télévisée :