Une nuit au funérarium


56054431. sy475

Auteur : Daryl Delight
Titre : Une nuit au funérarium
Version : Numerique – Auto-édité
Date de parution : 27 novembre 2020
ASIN : B08P5ZVJGQ

 

 

 

4eme de couverture

Si les morts pouvaient parler, ils nous dévoileraient de macabres histoires. Grâce à Jasper, c’est possible !

Meurtre, accident, suicide…

Folie, vengeance, trahison…

Autant de façons de mourir que de raisons.

Jasper prend soin de ses clients. Il les embaume, les maquille, les habille. Et il laisse leurs corps s’exprimer.

Les cadavres défilent dans son funérarium. À Gresly Hill, les décès sont souvent loin d’être de causes naturelles.

Il a gardé les morts les plus insolites de la semaine pour vous les raconter.

 

 

 

Mon résumé

Ça faisait un moment que je guettais la sortie du roman. Etant un habitué de l’auteur, il me fait suffisamment confiance pour m’avoir proposé son roman en avant première et je l’en remercie.

Autant pour Amalia, on avait affaire à un roman pur et dur, autant ici j’ai trouvé le genre quelque peu différent car ça ressemble un peu à un style nouvelle mais sans réelle coupure car entre chaque histoire on rejoins Jasper, un médecin légiste, qui se trouve être notre narrateur. J’ai trouvé l’idée intéressante, étant moins même auteur débutant et ce même si je n’affectionne pas particulièrement ce genre.

J’ai retenu trois principales histoires qui m’ont réellement marquées :

  • L’architecte : on va suivre un architecte, qui se voit convoqué par son responsable. Ce dernier pense, qu’il va recevoir une augmentation, et finalement, se soit plutôt rabaissé, et apprendre qu’il n’est qu’un raté et finalement n’a plus sa place dans l’entreprise. Alors qu’il s’apprête a sortir et à admettre son licenciement, sa conscience le fort à voir la réalité en face. Il doit montrer ce qu’il est vraiment et va tuer son responsable. Si tout semble se dérouler comme sur des roulettes, c’est sans compter sur la presence inopinée d’une de ses anciennes collègues….

 

  • Le maniaque du jeu : C’est l’une de celle qui m’a fait le plus flipper je l’avoue. On découvre un accro du jeu qui claque jusqu’au dernier sou. Lorsqu’un homme type businessman l’interpelle dans la rue et lui propre de se refaire gratuitement sans débourser un centime, il n’y crois pas. Quand on fini l’histoire on comprend un peu mieux pourquoi on avait l’impression qu’il y  avait un loup la dessous.

 

  • Le show-man raté : Une course poursuite inédite, même le show-man lui même a du mal a comprendre ce qui lui arrive.

 

Je ne dévoile intentionnellement que une des trois histoires que j’ai retenu pour le bien de l’auteur mais aussi, que si on devoile tous, il n’y a plus d’interet dans la découverte du roman.

 

 

 

Mon avis

C’est toujours un plaisir de découvrir les sorties de Daryl Delight. Addict  de Thriller poussé à son summum j’ai été encore une fois servi, et le fait que ce soit tourné sous forme de petites histoires n’a rien gâché. Il n’y a aucun temps mort, et quand je dis qu’il n’y a pas de temps mort ce n’est pas seulement dans la tournure des histoires mais aussi pour le lecteur, car comment s’arrêter dans sa lecture avant la dernière page ? Alors oui , c’est encore un très bon ouvrage que nous avons la

 



Catégories :Horreur, Thriller

Tags:, , , ,

1 réponse

Rétroliens

  1. C’est lundi que lisez-vous ? | Lecture de Sam

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :