Le patient 127


Le patient 127 eBook by Gilbert Gallerne

Auteur : Gilbert Gallerne
Titre : Le patient 127
Version : Numérique
Date de parution : 11 décembre 2014
ISBN: 9791091981590
Lien livraddict
Lien kobo

 

Description de cette image, également commentée ci-après

Gilbert Gallerne, né en 1954, est un écrivain français de roman policier, lauréat du prix du Quai des Orfèvres 2010. Banquier de profession, il a été critique littéraire et a traduit plusieurs best-sellers américains.

Gilbert Gallerne, né en 1954, est un écrivain français de roman policier, lauréat du prix du Quai des Orfèvres 2010. Banquier de profession, il a été critique littéraire et a traduit plusieurs best-sellers américains.
Ayant pratiquement appris à lire dans les Bob Morane, c’est tout naturellement que le fantastique est devenu son domaine de prédilection lorsqu’il s’est mis à écrire. Sous le pseudonyme (transparent) de Gilles Bergal, il a publié de nombreuses nouvelles, et deux romans d’horreur au Fleuve noir (Cauchemar à Staten Island et Camping Sauvage), et sous le nom de Milan, a signé dans la collection « Anticipation » du Fleuve Noir deux ouvrages constituant un cycle, Le Clone Triste, et Le Rire du Klone.

En 1992, il décide d’abandonner les pseudonymes pour signer de son nom deux ouvrages de criminologie : Edward Gein le Psycho et Sacrifices Humains à Matamoros au Fleuve noir dans la collection « Crime story ». Il change de genre à partir de cette date : il passe du fantastique au thriller. Ses œuvres principales qui ont la caractéristique de se dérouler en France sont : Teddy est revenu (Lefrancq, 1997), La Mort au soleil (Flammarion, 2000), Le Prix de l’angoisse (Belfond, 2002), Le Patient 127 (Belfond, 2004).

 

4eme de couverture

Hôpital de Cressac. Vingt-deux heures. Service des urgences. Plongé dans un coma profond, un homme impossible à identifier est conduit chambre 127. Pas de papiers, plus d’empreintes, un visage modifié par la chirurgie esthétique. La police soupçonne un cas de grand banditisme, et la presse s’empare de l’affaire… Carole Masson, l’infirmière en charge du mystérieux « patient 127 », est intriguée. Sorti de sa léthargie, le blessé affirme être amnésique… Jusqu’au jour où il lui fait cette confidence : sur l’écran de télévision il s’est reconnu en la personne de Luigi Belladone, un chanteur de variétés oublié du public. La ressemblance est frappante, mais Carole ne sait que penser. Tandis que la police piétine, la jeune femme décide de résoudre le mystère et se lance dans une enquête qui la mène directement à… Luigi Belladone. Et bientôt, les cadavres s’additionnent, car dans l’ombre rôde un assassin qui ne veut pas voir la vérité éclater et n’hésite pas à recourir au meurtre pour éliminer les témoins. « 127 » est-il fou, ou bien cherche-t-il à manipuler Carole ? Peut-elle vraiment se fier à cet inconnu qui, s’il l’attire irrésistiblement, pourrait se révéler très dangereux ? Entre cet homme et le policier qui enquête, son cœur balance. Va-t-elle trouver l’amour ou bien la mort entre les mains d’un fou criminel ? Car, crime après crime, le meurtrier se rapproche d’elle. Saura-t-elle l’arrêter avant d’en être la victime ? Dans ce roman policier en trompe l’œil où les personnages se dédoublent, Gilbert Gallerne distille savamment fausses pistes, séduction amoureuse et conflits d’intérêts jusqu’à faire culminer une indicible angoisse.

Par l’auteur de « Teddy est revenu », « Le prix de l’angoisse », « L’ombre de Claudia » et « Au pays des ombres » (Prix du Quai des Orfèvres 2010).

 

Mon résumé

IL s’agit la d’un roman que je n’aurais pas forcement pris si j’avais du l’acheter, aussi vu que la je ne l’ai pas payer je n’allais pas faire la fine bouche. Merci à kobo pour proposer de bon roman gratuit de temps en temps.

L’histoire commence lorsque qu’un homme est découvert lors d’un accident de voiture. Il se retrouve à l’hôpital de Cressac au service des urgences. Il se trouve dans un profond coma et on ne sait rien de lui. Aucun papiers retrouvés sur lui, plus d’empreintes digitales et un visage modifié par la chirurgie esthétique. Pour le corps médical, il est un parfait inconnu.

Voila qu’au bout de 3 semaines de coma, il semble revenir à lui. Cette résurrection, ne va pas pour autant aider les médecins à savoir qui il est et ce qui a pu lui arriver. D’autant plus lorsque la police débarque et semble se faire présente et insistante pour savoir qui il est. LA seule personne qui semble compréhensif face a ce patient mystérieux, c’est Carole l’infirmière, qui est tous les jours a son chevet.

c’est elle, qui, de façon discrète, va l’aide a se souvenir. Ce que fait Carole va finir pas se savoir au sein de sa hiérarchie….

 

Mon avis

Si l’auteur a fait bien d’autres roman, il s’agit ici, pour ma part de mon premier roman. Avant cette lecture je ne connaissais pas Gilbert Gallerne. J’avais certes entendu parler d’un des romans qu’il a fait : Teddy est revenu mais sans avoir jamais lu aucun roman.  JE découvre même qu’il a écrit sous différents pseudonyme.

Et vous, connaissez vous cet auteur ? avez vous déjà lu des livres ? dites- moi tout.

Un commentaire sur “Le patient 127

  1. Ping : C’est lundi, que lisez-vous ? – Lecture de Sam

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :