Les heures souterraines


Couverture Les heures souterraines

 

Auteur : Delphine de Vigan
Titre :  Les heures souterraines
ISBN : 9782709635851
186 pages – Format numerique EPUB – Edition J.C Lattes

 

Résultat de recherche d'images pour "Delphine de Vigan"

Née à Boulogne Billancourt le 01/03/1966, Delphine de Vigan est une romancière française.
Son premier roman, « Jours sans faim » est paru en 2001 aux éditions Grasset sous le pseudonyme de Lou Delvig.

En 2007, « No et moi » reçoit le Prix des Libraires. Ce « roman moral » à succès sur une adolescente surdouée qui vient en aide à une jeune SDF a été récompensé par le prix du Rotary International 2009 et par le Prix des libraires 2009. Il a été traduit en vingt langues et une adaptation au cinéma a été réalisée par Zabou Breitman, film sorti en novembre 2010.

 

J’ai lu ce livre dans le cadre du Challenge Pumpkin Autumn ChallengeCatégorie Automne douceur de vivre

 

 

4eme de couverture

Mathilde, après la mort de son mari il y a dix ans, a recommencé à vivre normalement avec ses trois enfants grâce à Jacques Pelletier, le patron de l’entreprise qui l’a embauchée 8 ans auparavant, lui donnant un but dans la vie, une raison de se lever le matin. Sans raison, un jour, Jacques se met à la haïr, faisant tout son possible pour lui nuire ; allant même jusqu’à inventer qu’elle l’insulte.
Thibault, un médecin travaillant à domicile, se résout finalement à quitter Lila, sa petite amie qu’il aime passionnément, ce qui n’est pas réciproque lui semble-t-il. Perdu sans elle, il continue machinalement sa vie tel un automate denué de but.

 

Résumé

 
Mathilde, a dû remonter la pente, après avoir affrontée la mort de son mari. Elle est mere de trois enfants.
C’est grace à la personne qui l’a embauché, 8 ans auparavant, Jacques pelletier, qu’elle retrouve un but dans sa vie.
Un jour, sans qu’elle pourtant pas changer sa façon de travailler, qu’elle n’ai manqué de respect, ni à ses colleges, ni à lui-meme, il se met à lui rendre la vie impossible.

Alors qu’au bout de 8 ans de bon et loyaux services, elle était devenue le bras droit de Jacques Pelletier, elle se voit désormais attribuée un bureau vide, dont une des cloisons se trouve être, celle des toilettes. Elle va donc avoir droit à tous les bruits qui en découlent. C’est à ce moment-la qu’elle va comprendre que le bureau qui était le sien, à été réaffectée à une ex-stagiaire. Du jour au lendemain, elle se retrouve avec un bureau, mais sans aucune activité, plus aucun dossiers à traiter, ses anciens collègues ne lui parlent plus. Elle se retrouve « au placard ».

 

Mon avis

La lecture de ce livre, à été pour moi une occasion de découvrir une nouvelle auteure. Bien sur, j’en avais entendu parler et pas qu’un peu. Notamment le ivre qui me reste en mémoire et que bien sur je n’ai pas encore lu est « D’après une histoire vraie« .
Aussi, pour ceux qui comme moi, n’avait pas encore découvert la plume de l’auteure, je vous invite a sauter le pas.
Petite anecdote pour finir, j’ai lu ce livre en l’espace de 24 heures.
 
 
 
 
 

Une réflexion sur “Les heures souterraines

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.