Bons baisers du tueur


10444063

Auteur : James Patterson
Titre :  Bons baisers du tueur
ISBN : 9782809804201
317 pages – Edition l’archipel

Emprunté à la bibliothèque de ma ville

 

 

4eme de couverture  : 

ILS PARCOURENT L’EUROPE…

Paris, Madrid, Berlin… Autant de villes magnifiques à visiter. Pour la plupart des gens, s’entend. Pas pour Jacob Kanon. Inspecteur au NYPD, il traque les meurtriers de sa fille, exécutée à Rome avec son boyfriend.

SÈMENT LES CADAVRES…

D’autres couples de touristes ont subi le même sort à travers l’Europe. Avant chaque meurtre, une carte postale annonçant le crime est envoyée à un journaliste, qui reçoit ensuite un Polaroid des corps baignant dans leur sang.

ET NARGUENT LES AUTORITÉS !

À Stockholm, Kanon fait la connaissance de Dessie Larsson, qui vient justement de recevoir une carte postale. Grâce à elle, Kanon participe à l’enquête, bien décidé à stopper ces messagers de la mort…
Titre original : The Postcard Killers (2010)

 

 

Mon résumé :

James Kanon, est ce qu’on pourrais appeler un père inconsolable, qui à la suite du meurtre de sa fille, va vouloir par tout les moyens, retrouver le responsable. C’est au cours de son enquête qui va le mener aux quartes coins de l’Europe, qu’il va faire la connaissance, à Stockholm, de  Dessie Larsson, qui tout comme lui, va recevoir une carte postale. Carte postale qui commence, presque toujours de la meme façon : « être ou ne pas être à Stockholm… »
Dessie Larsson, va tout d’abord avoir des doutes sur l’individu, qui ose la côtoyer, jusqu’à la porte de chez elle. Et si il lui voulait du mal ?
Faut dit qu’il est loin d’être presentable ! Et  puis l’odeur qu’il dégage est presque repoussante. Finalement, elle en parle a une amie, qui la fait changer d’avis. Elle finit pas enquêter sur l’affaire en sa compagnie.

Au fur et à mesure de l’enquête ils finissent par découvrir des similitudes entre la position des corps découverts et la representation de peintures de grand maîtres de l’art. et si le ou les tueurs ne cherchait qu’a reproduire des peintures ?

 

 

Mon avis

Les editions l’archipel m’avaient proposés il y a bientôt un an de découvrir et chroniquer un ouvrage de James Patterson que j’avais avalé presque à m’en étouffer !!! autant dire que ce roman ne fais pas exception et je l’ai lu en a peine un peu plus de 24 heures. Je pense donc pouvoir ajouter cet auteur dans mon top 5 de mes auteurs préférés.

Ce qui ressort le plus du livre ce sont les détails horribles de l’assassinat des jeunes couples par un autre jeune couple, sérial killer….
Je recommande cet ouvrage de James Patterson qui se lit d’une traite et dont l’intrigue ne faiblit pas du début à la fin.

Station service


 

 

NetGalley

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Olivier Demangel
Titre : Station Service
ISBN: 9782376220480

 

Olivier Demangel

 

Olivier Demangel vit à Paris.
Il est scénariste pour le cinéma (collaborateur au scénario de 9 mois ferme d’Albert Dupontel) et la télévision.

111 est son premier roman.

 

 

4eme de couverture

D’où vient-il ? Qui est-il ?
Que fait-il dans les toilettes de cette station-service ?
Notre héros y vit une expérience étonnante : aucune goutte d’urine ne sort de son sexe. Fasciné par ce qu’il considère comme un don, il décide de changer de route et de donner une nouvelle tournure à son voyage.
Sur son chemin, il rencontre une jeune femme, tout aussi mystérieuse en apparence. Leur histoire d’amour déroutante, au parfum de balade sauvage, va leur faire traverser la France et les mener aux confins du désir – et de la violence.

Olivier Demangel distille au fur et à mesure de la lecture des indices sur son personnage et sur ce qui l’a amené jusqu’à cette station-service.
Est-il vraiment celui qu’il dit être ? Quels secrets cache-t-il ? De quelle vérité est-il venu témoigner ?
Et surtout, jusqu’où ira-t-il ?

Olivier Demangel, avec une maîtrise prodigieuse, nous attire, sans qu’on puisse jamais savoir où il nous mène, dans un récit haletant et captivant.
Entre road-trip et exploration mentale, il nous entraîne dans les profondeurs d’une âme égarée.

 

Mon résumé :

L’histoire commence avec cet homme qui s’arrête dans cette station service et va aux toilettes. C’est la qu’il découvre qu’il ne parvient plus a faire la petite commission.
J’ai sélectionné ce livre sur NetGalley pour son titre un peu mystérieux je dois dire. J’ai lu la 4eme de couverture qui me semblais quand meme prometteuse. Tout bon lecteur le dira, si il peut être bien de choisir ses lectures en fonction de la couverture ou du résumé, il arrive tout de meme parfois que ce n’est pas le bon  plan.
La preuve en est ici, je n »ai pas vraiment apprécié cette lecture, meme si je suis allé jusqu’au bout. Il est vrai que sachant tout ce que le personnage à ingurgité et bu la veille, il n’est pas normal qu’il ne puisse se soulager, mais de la à en faire tout un bouquin….
J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de lenteur et de passage dont on aurait pu se passer. ET puis ou est l’intérêt de raconter le passage ou le personnage veut retrouver cette fameuse Sixtine Tran pour finalement découvrir qu’il ne s’agit que d’un diminutif pour interpeller une société de transport ?

Bref, pour résumé un vrai échec ! Avec NetGalley, ca m’arrive pas souvent mais en voila un !

 

Mon avis

Station service n’est pas super bien écrit, j’ai eu une forte impression de remplissage. L’auteur écrit tout et n’importe quoi, ce n’est pas toujours cohérent et je me suis perdue

Soul Breakers


33950239Auteur : Christophe Lambert
Titre : Soul Breakers
ISBN: 9782747-064842
588 pages – Format papier – Bayard

 

Christophe Lambert

 

Né à Chatenay-Malabry
Christophe Lambert est un écrivain français.

Auteur très prolifique, il a près d’une trentaine de romans touchant à tous les genres : policier, aventure, fantasy, science-fiction.

Après des études de cinéma, il réalise plusieurs courts métrages puis travaille pour la télévision (notamment pour M6) et dirige des ateliers vidéos dans les collèges. Depuis quelques années, il ne vit cependant plus que de sa plume et réussit à publier environ trois romans par an.

 

 

 

 

4eme de couverture

Un voyage épique dans l’Amérique des années 1930, et au cœur des âmes humaines.

USA, 1936.
Des milliers d’Américains victimes de la Grande Dépression sont jetés sur les routes. Parmi eux, Teddy Gentliz, 15 ans, voyage vers la Californie avec son père et sa petite sœur Amy dans l’espoir d’une vie meilleure.
En Arizona, la famille croise un étrange groupe de forains et son charismatique chef : Sirius Huntington. Après avoir assisté à leur spectacle, Amy est soudainement frappée par un mal mystérieux…
Persuadé que les forains ont volé l’âme de sa sœur, Teddy se lance à leur poursuite à travers les États-Unis.
Sur son chemin, entre dangers, amitiés, amour et magie, l’adolescent va faire l’apprentissage intense du monde. Et de lui-même.

 

 

Mon résumé :

Voici donc la selection du mois de Juillet de ma Box Once Upon A Book et je dois dire que je l’ai sorti de ma PAL bien plus vite que je ne pensais et c’est pas désagréable. Ici c’est d’un livre jeunne dont on va parler, et je dois dire que pour un jeunesse un pavé de 580 pages, ca me surprend, mais bon !

Nous debarquons dans ce livre, en plein milieu des années 30. S’etant fait expropriés leur ferme de l’arizona, Teddy et sa soeur Amy accompagne leur pere, afin de faire route vers la californie. Ils caresse le doux espoir de pouvoir y trouver du travail et de quoi avoir un toit sur leur tete. Durant leur escapade, ils s’arrete dans un campement pour recuperer un peu. C’est alors qu’arrive un cirque avec à sa tête Sirius Huntington et son étrange équipée : un nain, un colosse, une voyante et un ours. Intrigués et curieux, Teddy et Amy assistent à la représentation du soir.

Le lendemain, Amy, tombe gravement malade. Elle ne bouge plus et ne parle plus. Pour Teddy, tout est clair, Sa soeur à été ensorcelée.
Teddy retourne sur le lieu de campement du cirque mais celui-ci a disparu. Pour le jeune homme, il n’y a plus qu’une seule solution : partir à la recherche de Sirius et récupérer l’âme de sa petite sœur.

On va suivre Teddy à travers le pays et suivre avec lui les bons et les mauvais cotés de cette vie dans les années 30.  Du désert de l’Arizona à la Nouvelle-Orléans, en passant par El Paso et Chicago. On va vite remarquer que la crise à frapper de plein fouet tout les Etats-unis sans exception : Agriculteurs ruinés et expropriés, ouvriers exploités dans les mines de charbons et qui se mettent en grève, xénophobie….

Malgré cela, on trouve tout de meme de bon coté , avec Teddy qui va partir à la découverte des premiers amours.

 

 

Mon avis

Ce roman, a beau avoir été mis dans la case jeunesse, J’aurais peut-être un peu de mal a le mettre entre les mains d’une personne pas encore suffisamment  mise au fait des différents themes abordés. Je pense que ce livre est plus réservé a des adolescent de 15-16 ans minimum pas avant.

Un très bon roman d’aventure qui permet d’en apprendre beaucoup sur la vie des années 30, aux états-Unis.

 

20000 lieues sous les mers


 

Auteur : Jules Verne
Titre : 20000 lieues sous les mers
ISBN: 9782010045097
Format numerique  Amazon- Libre de droit

 

Résultat de recherche d'images pour "Jules Verne"

Jules Verne, ou Jules-Gabriel Verne sous son nom de naissance, né le 8 février 1828 à Nantes et mort le 24 mars 1905 à Amiens.

C’est un écrivain français dont l’œuvre est, pour la plus grande partie, constituée de romans d’aventures utilisant les progrès scientifiques propres au XIXe siècle.

 

 

 

4eme de couverture :

L’apparition d’une bête monstrueuse en 1866 dans plusieurs mers du globe défraie la chronique. L’animal, rapide, fusiforme et phosphorescent, est responsable de plusieurs naufrages, brisant le bois des navires avec une force colossale. De retour d’une expédition dans le Nebraska, Pierre Aronnax, professeur suppléant au Muséum national d’histoire naturelle, émet l’hypothèse d’un narval géant.

Les compagnies d’assurances maritimes menacent d’augmenter leurs prix et demandent que le monstre soit éliminé. Une grande chasse est alors organisée à bord de l’Abraham Lincoln, fleuron de la marine américaine, mené par le commandant Farragut. Aronnax reçoit une lettre du secrétaire de la Marine lui demandant de rejoindre l’expédition pour représenter la France. Le scientifique embarque avec son fidèle domestique flamand, Conseil. A bord, ils font la connaissance de Ned Land, harponneur originaire de Québec. Après des mois de navigation, la confrontation avec le monstre a enfin lieu, et l’Abraham Lincoln est endommagé. Un choc entre le monstre et la frégate projette Aronnax, Conseil et Ned par-dessus bord. Ils échouent finalement sur le dos du monstre, qui n’est autre qu’un sous-marin en tôle armée. Les naufragés sont faits prisonniers et se retrouvent à bord du mystérieux appareil. Ils font alors connaissance du capitaine Nemo, qui refuse de leur rendre la liberté.

 

 

Mon avis :

J’avais envie de me replonger dans du classique, j’ai souhaité commencer par celui la. J’en ai bien sur d’autre qui m’attendre mais on verra plus tard.

« L’apparition d’une bête monstrueuse en 1866 dans plusieurs mers du globe défraie la chronique. » Pierre Aronnax, professeur suppléant au Muséum d’histoire naturelle de Paris, émet l’hypothèse d’un narval géant. ne grande chasse est alors organisée à bord de l’Abraham Lincoln, fleuron de la marine américaine, mené par le commandant Farragut. Le scientifique embarque avec son fidèle domestique flamand, Conseil. A bord, ils font la connaissance de Ned Land, harponneur originaire de Québec.  Apres une longue lutte avec le monstre, le bateau « L’abraham-Lincoln » subit une avarie et Le commandant et son domestique, ainsi que Ned Land, survivre dans la mer  tant bien que mal, au risque d’être noyé…ou pire. Ils sont finalement projetés contre le monstre marin, qui n’est autre qu’un sous-marin fait de tôles d’acier. Il vont être fait prisonniers et recueillies à bord de l’étrange vaisseau. Il vont faire la connaissance du Capitaine Némo qui va refuser de leur rendre leur liberté..

 

 

richesses cachées de la mer, découvertes scientifiques, aventures périlleuses, innovations remarquables… un périple qui ne manquera pas de surprises et d’interrogations !

 

 

 

 

Mon avis

J’en attendais mieux de ce livre pourtant culte, malheureusement pour un roman que je pensais d’aventure, il se transforme assez vite en roman scientifique d’époque. On est noyé sous les informations factuelles : des chiffres, des animaux, des mesures, des positions géographiques, et même parfois des termes soit inconnu, soit qui oblige a aller chercher son dictionnaire et le garder sous la main. Cela dit cela reste une belle aventure car Jules Verne réussi à nous faire voyager sous la mer pendant…..vingt mille lieues.