Némésis


Némésis - Xavier Massé - Taurnada Éditions

 

Maison d'édition} Taurnada. – Bookscritics

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Xavier Massé
Titre : Némésis
Version : poche – Editions Taurnada
Date de parution : 5 novembre 2020
EAN : 9782372580762

Merci à Joel et aux éditions Taurnada pour ce service presse

 

 

4eme de couverture

« David… ? C’est moi, c’est Vincent ! Il faut que tu viennes ! Il faut que tu me rejoignes dans notre village d’enfance… il s’est passé quelque chose… c’est horrible, je n’ai jamais vu ça !… »
Une disparition anormale, un meurtre sans précédent, un village divisé entre croyances et superstitions, une atmosphère étouffante…
David et Vincent, deux gosses d’Assieu devenus flics, vont s’immerger dans cette enquête, et sans le savoir vont descendre aux portes de l’enfer…

 

 

 

 

Mon résumé

David et Vincent sont 2 enfants qui ont vécus leur jeunesse à Assieu. Ils sont désormais devenus flics, mais chacun de leur connus et dans des services différents. Lorsque Vincent l’appelle, en catastrophe, un peu de manière apeuré, David ne sait pas trop à quoi s’attendre. David, veux que son ami rapplique immédiatement à Assieu car quelque chose de grave s’est produit. Lorsque celui-ci finit par lui apprendre qu’un enfant, à été mortellement blessé et de manière plus que violence, ce dernier lui rappelle que c’est de son domaine pas du sien et qu’il ne peut donc pas intervenir.

Oui, mais lorsque son supérieur hiérarchique finit par l’appeler afin de savoir si il est déjà sur place, et qu’il n’en est rien, la il commence a se dire que c’est peut-être plus sérieux qu’il ne le pensait de prime abord. Il s’habille vite fait, bien fait et s’empresse de rejoindre Vincent.

Une fois sur place, il se rend compte que tout le village semble apeuré et n’espère qu’une chose : que lumiere soit faite très rapidement. Apres tout un corps a tout de même été retrouvé dans l’église du village et ça ce n’est pas rien.

 

 

 

Mon avis

Autant le précédent roman de Xavier Massé, j’avais eu un peu de mal a rentrer dedans, autant celui-ci j’ai tout de suite accroché. on rentre directement dans l’histoire et on est impatient de connaitre la suite, au fur et a mesure qu’on tourne les pages. Du coup on finit le roman sans s’en apercevoir.

Un extrait du roman vous mettra peut-être l’eau à la bouche : https://issuu.com/taurnada/docs/extrait_nemesis_xm

C’est lundi que lisez-vous ?


C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuité été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

Tout d’abord je vous rappelle les concours en cours sur le blog :

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :


Chronique en ligne le 5 novembre

 

 

 

Ce que je suis en train de lire

Les Protégés de sainte Kinga - broché - Marc Voltenauer - Achat Livre ou ebook | fnac

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Normalement

sinon ce sera un emprunt de la bibliotheque

Watership Down - Nouvelle édition française

 

♥♥♥♥♥ Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?  ♥♥♥♥♥

L’archipel des lärmes


 

 

Auteur :  Camilla Grebe
Titre : L’archipel des lärmes
Version : Numérique – Edition Calmann Levy Noir
ISBN: 9782702166635
Lien livraddict

 

Résultat de recherche d'images pour "Camilla Grebe"

Camilla Grebe, née le 20 mars 1968 à Älvsjö, est une romancière suédoise.
Détentrice d’un maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École d’économie de Stockholm, elle fonde la maison d’édition Storyside, spécialisée dans le livre audio. Elle y cumule les fonctions de directrice du marketing et de directrice générale, puis dirige une société de conseil.

En 2009, elle écrit, en collaboration avec sa sœur Åsa Träff (de), une psychiatre, Ça aurait pu être le paradis (Någon sorts frid), un roman policier qui se déroule dans le milieu des cliniques psychiatriques.

Elle vit à Stockholm.

 

 

4eme de couverture

TROP DE LARMES ONT COULÉ
SUR L’ARCHIPEL DE STOCKHOLM

Une nuit de février 1944, à Stockholm, une mère de famille est retrouvée morte chez elle, clouée au sol. Trente ans plus tard, plusieurs femmes subissent exactement le même sort.
Dans les années 80, le meurtrier récidive mais ce n’est qu’aujourd’hui que des indices refont surface.
Britt-Marie, Hanne, Malin…
À chaque époque, une femme flic se démène pour enquêter, mais les conséquences de cette traque pourraient s’avérer dévastatrices.

L’Archipel des larmes, magistralement construit, nous fait traverser les décennies suédoises en compagnie de femmes hors du commun, avides de justice, et déterminées à arrêter ce monstre.

 

Mon résumé

En 1944 à Stockholm, une mère de famille prostituée est sauvagement assassinée par un client. En 1974 puis en 1985, d’autres jeunes mères connaissent le même sort. Au fil des générations, des femmes policières enquêteront sur ces crimes qui resteront longtemps des énigmes. Mystères, tensions, fausses pistes, ambiances réalistes… tous les ingrédients d’un bon polar sont présents dans ce thriller !

Au-delà de l’enquête qui se déroule sur des décennies, l’auteure nous décrit la mutation de la société suédoise sur deux aspects bien particuliers. Le premier est l’évolution de la banlieue de la capitale, avec la classe modeste qui accède à de nouveaux bâtiments modernes dans les années 70, la dégradation des quartiers dans les années 80 puis leur gentrification récente.

Toujours avec sa plume élégante, Camilla Grebe m’impressionne, elle ne laisse rien au hasard, c’est passionnant par les détails historiques qui marquent les époques, le style parfois poétique qui sert au décor.

Je crois que c’est l’une des auteures scandinaves avec laquelle j’ai la plus grande facilité à lire car les auteurs scandinaves pour la plupart ce qui me bloque dans la lecture ce sont les termes mais pour beaucoup les noms propres, qui fait que je me pers assez vite.

 

 

Mon avis

L’archipel des larmes est loin d’être mon premier roman de l’auteure et à chaque fois j’en ressors comblé. Si vous voulez vous faire une idée de mes ressentis voici ses autres romans que j’ai chroniqué :

Je vous invite vivement à la découvrir si vous ne la connaissez pas encore.

C’est lundi, que lisez-vous ?


C'est lundi, que lisez-vous ? #4 | Lumance

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuité été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

48732569

Je dois encore faire la chronique, dans les jours a venir.

 

 

Ce que je suis en train de lire :

48200502. sy475

 

Ce que je vais lire ensuite :
Rien d’arrêté mais ce sera surement ces 2 romans, sans vraiment être sur de l’ordre dans lequel je vais les lire.

 

42196843. sx318

Hayato Ishida, inspecteur assistant, est sur les traces de meurtriers. Mais est-il réellement préparé… ?

Okinawa, 1993 – Un jeune garçon subit au quotidien les acces de violence de son père. Au plus fort d’un enfance chaotique et solitaire, il noue une amitié solide avec un camarade de classe. Mais l’horreur l’attend au tournant… Tokyo, 2017 – Des meutres en serie dans le quartier cossu de Meguro placent l’inspecteur Alex Nakayama dans une situation désespérée. Son excentrique mais talentueux assistant Hayato Ishida le supplée et va apprendre à ses dépens que les masques de la société japonnaise renferment parfois de lourds secrects… Entre déni et suspicion, le cauchemar ne fait que commencer….

Immersion au coeur du Japon pour un thriller haletant à la poursuite de tueurs en série. La société japonaise n’a pas encore révélé tous ses secrets !

 

Bien sur celui-la je ne l’aurais qu’a partir de mercredi.

L'Institut eBook by Stephen King

Au coeur de la nuit, à Minneapolis, des intrus pénètrent la maison de Luke Ellis, jeune surdoué de 12 ans, tuent ses parents et le kidnappent.

Luke se réveille à l’Institut, dans une chambre presque semblable à la sienne, sauf qu’elle n’a pas de fenêtre. Dans le couloir, d’autres portes cachent d’autres enfants, dotés comme lui de pouvoirs psychiques.

Que font-ils là ? Qu’attend-on d’eux ? Et pourquoi aucun de ces enfants ne cherche-t-il à s’enfuir ?

Aussi angoissant que Charlie, d’une puissance d’évocation égale à Ça, L’Institut nous entraîne dans un monde totalitaire… qui ressemble étrangement au nôtre. Le nouveau chef-d’oeuvre de Stephen King.

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

L’art du meurtre


48732569

Auteur : Chrystel Duchamp
Titre : L’art du meurtre
Version : Broché – 262 pages – Edition l’archipel
ISBN: 9782809827774
Lien livraddict
Date de sortie officielle : 16 janvier 2020

 

 

Née en 1985, Chrystel Duchamp se passionne très tôt pour la littérature de genre, notamment le fantastique et la série noire. Elle et son conjoint, Eric Barge, montent la maison d’édition Le Miroir aux Nouvelles, où ils publient plusieurs romans illustrés de Chrystel : La Boîte aux objets perdus (2013), 47°9’S – 126°43’W (2014), La Vallée dérangeante (2015). Son dernier roman, À l’ombre des sureaux, a paru en 2018. Elle habite près de Saint-Etienne.

 

 

4eme de couverture

Quatre victimes. Et aucun coupable.

Des relations amoureuses sans lendemain. Une mère possessive et intrusive. Des nuits entières à errer. La vie d’Audrey, 34 ans, pourrait se résumer à une succession d’échecs. Seul son métier de lieutenant à la PJ lui permet de garder la tête hors de l’eau.

En ce jour caniculaire de juillet, Audrey et son équipe sont appelés sur une scène de crime. Le corps de Franck Tardy, avocat à la retraite, est retrouvé dans son luxueux appartement du XVIe arrondissement. Son corps a été torturé, mutilé, partiellement écorché, puis mis en scène sur une table dressée pour un banquet. Pour compléter cette vanité, un crâne humain lui fait face : celui de sa défunte épouse, dont la tombe a été profanée quelques jours auparavant.

Audrey et son équipe découvrent rapidement que l’homme est un habitué des clubs sadomasochistes parisiens et que, richissime, il a dépensé sa fortune en achetant des œuvres d’art. Au point de finir ruiné.

Quand un deuxième meurtre est commis dans des conditions similaires, Audrey sait qu’elle fait face à un psychopathe. À elle de plonger dans les milieux interlopes parisiens, des maisons de vente aux clubs SM, pour débusquer ce tueur, dont les méthodes extrêmes n’ont d’égale que son appétit meurtrier.

 

 

 

Mon résumé

Je tiens tout d’abord a remercier les éditions l’archipel pour l’envoi de ce servie presse, mais également l’auteure pour la dédicace du roman.

4 corps sont retrouvés torturés et mutilés, dans des décors magnifiques atypiques.

Audrey, passionnée par l’art, qu’elle a trop tot abandonnée, va suivre les pas de son père décédé, et rejoindre la police. Quant à sa mère, elle ne voit d’un bon œil, que sa fille, passe ses journées, à résoudre des enquêtes policières et devoir voir des corps ensanglantés à longueur de temps. Audrey trouve sa mère trop protectrice et se voit parfois contrainte de lui raccrocher au nez, pour avoir un peu la paix, et enfin pouvoir souffler.

La relation qu’unie Audrey et Patricia, sa responsable hiérarchique est incroyable. Il ne s’agit pas vraiment d’un lien hiérarchique mais est presque  assimilé à lien fraternel, ou du moins une relation de copines qui se raconterait ses histoires de coeur. Sauf, que cette relation, ne marche qu’a sens unique. En effet, Audrey garde pour elle son jardin secret et plus particulièrement sa relation, qu’elle a avec un témoin de l’enquête.

Quand les scènes de crimes semblent être l’objet de plusieurs tableaux, les enquêteurs en perdent leur latin et décident de tenter le tout pour le tout….

 

 

Mon avis

Un très bon roman dans lequel on ne s’ennuie pas un instant. L’écriture est simple, fluide, et on tourne les pages avec bonheur. On visite le milieu SM, les dessous trash du monde de l’art, parcourant au passage la Foire internationale d’art contemporain qui a lieu précisément à ce moment-là. L’auteure se permet même  un hommage à Léonard de Vinci et ses planches d’anatomie. A savourer sans attendre.

 

 

C’est lundi, que lisez-vous ?


 

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

  • Romans

  Dans son silence par Michaelides   Couverture L'Inconnue de l'équation

 

  • Mangas

43593749Manga - Manhwa - Jagaaan Vol.2

 

 

Ce que je suis en train de lire :

45156229

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

 

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

Un dossard pour l’enfer


NetGalley

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à NetGalley et aux editions Rageot  pour leur confiance sans qui cette chronique ne serait peut-être pas possible.

 

Auteur : Jean-Christophe Tixier
Titre :  Un dossard pour l’enfer
ISBN: 9782700258462
Format numérique sécurisé – 192 pages (KOBO Aura) –  Edition Rageot
date de sortie officielle : 16 août 2018

 

4eme de couverture

Passionné par les défis, Alex, 17 ans, participe à un trail en haute montagne. Cette compétition de l’extrême est réservée aux plus endurants, dotés d’un mental d’acier ! Stessy, son amie, l’encourage sur le parcours. Bientôt elle apprend que Mathieu, un coureur, se serait dopé avec un produit très dangereux voire mortel. Elle persuade Alex d’aborder Mathieu afin de le convaincre de renoncer. Mais les dealers et leur drone de surveillance attendent les deux compétiteurs…

 

 

Mon résumé

Alex à envie de se donner un nouveau defi, celui de participer à ce trail en haute montagne. Il s’agit d’une competition de taille, il doit courir pendant pres de 36 heures. Son amie, Stessy est la pour le soutenir tout au long de la course.

Son amie, va bien malgré elle, faire la connaissance d’une fille, qui va lui apprendre que son copain, qui participe également à la course, s’est dopé et à prit des substances dangereuses, et que sa vie pourrait être compromise. Stessy, va persuader Alex de prévenir Mathieu, ce coureur concerné et le convaincre d’arrêter la course. Ce que Stessy ne sait pas, c’est que Mathieu, a prit un engagement auprès de personnes peu recommendable et qu’elles savent désormais que Alex est au courant.

Alors que Stessy attend Alex au point de ravitaillement, celui-ci ne semble pas etre au rendez-vous à l’heure qu’il s’était fixé. dix minutes, une demi heure passe et toujours pas de trace d’Alex en vu. Et si le fait que Alex soit au courant du dopage  l’avait mis en danger ?  Stessy commence sérieusement à s’inquiéter, d’autant plus que la nuit tombe et la neige qui s’y mets…..

 

 

Mon avis

Un très bon roman qui mêle suspense et aventure. Je me suis pas du tout ennuyé dans la lecture, il n’y a aucun blanc, on a l’impression d’être intégré à l’histoire en temps que spectateur. J’ai bien aimé le caractère des personnages. On a un peu de peine pour la copine de Mathieu, face à ce qu’elle doit subir.

Je n’en dis pas plus et vous laisse découvrir ce roman plus que passionnant.

En lieux surs


40657112

 

 

 

 

 

Auteur : Lindwood Barclay
Titre :  En lieux surs
ISBN: 9782290154519
Format papier – 575 pages – Edition J’ai lu Thriller –

 

Je remercie le site lecteurs.com et les editions j’ai lu pour m’avoir sélectionné

 

4eme de couverture

État de New York, près de la frontière canadienne, de nos jours C’est le week-end, votre fille sort avec son petit ami. Par jeu, par défi, par inconscience, ces derniers décident de pénétrer dans une habitation. Mais cette maison n’est pas n’importe quelle maison : c’est la cache d’un mafieux local. Un homme puissant, un ami qui vous a aidé autrefois. Et lorsque cette petite soirée tourne mal, que vous avez besoin d’aide pour couvrir les actes de votre fille, que faire ? Oserez-vous accepter la main tendue de malfaiteurs en échange d’un dangereux service ? Jusqu’où êtes-vous prêt à aller pour sauver votre enfant ? Le piège fatal se referme et la machine s’emballe…

Titre original : No Safe House

 

 

Mon résumé

Mon premier roman de l’auteur que j’ai découvert grace à lecteurs.com et je dois dire que c’est une belle découverte. Il rentre parfaitement dans la catégorie thriller, on ne s’ennuie pas un seul instant et les rebondissements sont nombreux.

On entre, ici, dans le domaine de la famille Archer, un père, une mere et une fille, adolescente de 14 ans, Grace. Tout n’est pas au beau fixe dans cette famille. Il y a des étincelles, entre Grace, et sa mere, Cynthia. Faut dire que Cynthia, ne semble pas non plus la mere idéale. Une personne très angoissée, paranoïaque, et qui ne trouve rien de mieux que de reporter sa colère, sur sa fille. Inévitablement, s’ennuie des conflits, qui vont amener, Grace a faire des choses, qu’elle n’aurait pas fait en temps normal. Une situation, plutôt difficile pour Teddy, son père, qui se retrouve prit entre deux feux, et à du mal a faire la part des choses et en vient à ne pas trop savoir qui défendre.

Cynthia, trouve, tout de meme le temps de se rendre que ces tensions ne sont plus supportables, et prefere s’éloigner de la famille pour un certain temps, histoire de faire le point.

Grace sort avec Stuart, qui pour tuer l’ennui et l’épater, lui propose d’aller essayer une Porsche. Il s’avère que celle-ci se trouve, être dans le garage d’une maison vide pour quelques jours….Et si c’était le debut des ennuis ? Et puis à qui elle appartient cette baraque, se dit Grace ? Elle ne se sens pas vraiment rassurée finalement. Et Stuart, d’ou tient-il cette information ?

 

Mon avis

Encore une fois, un très bon roman. Ce que j’ai pu apprendre en farfouillant un peu le net, c’est qu’il s’agit ici d’une suite. Le premier volet s’intitulant Cette nuit-la. Je ne l’aurais pas découvert, je crois que ca m’aurais pas dérangé plus que ca. Ce qui prouve bien que les deux romans peuvent tout a fait se lire séparément.

Le coup du lapin


Auteur : Didier Paquignon
Titre :  Le coup du lapin et autres histoires extravagantes
ISBN: 9782370551603
Format papier – Edition le tripode

 

Je remercie lecteurs.com et les editions le tripode pour leur confiance pour m’avoir envoyé ce livre

 

Avec ce livre je sors complètement de ma zone de confort. Pour rappel, la lecture de romans policiers et thriller.

Ici, l’auteur est un artiste peintre contemporain. Il a réussi a dénicher des faits divers, qui pour certains sont pour le moins extraordinaire et d’autres tellement tirés par les cheveux qu’on auraient presque du mal a y croire.

Pour illustrer chaque histoire Didier paquignon, les accompagne q’une peinture de son cru. On peut dire sans hésiter que certaines sont loufoques et complètement surréalistes. L’artiste arrive parfaitement à mettre en adéquation histoire et peinture, sans que cela choque plus que ca.

Franchement chapeau l’artiste.

 

Si vous voulez en savoir plus sur l’ouvrage : Le coup du lapin et autres histoires extravagantes

Les Prières de sang


Couverture Les prières de sang

 

 

 

 

 

 

Auteur : Jean-Marc Dhainaut
Titre :  Les prieres de sang
ISBN: 978-2-37258-045-8
Format numérique – EPUB – Edition Taurnada

 

4eme de couverture

Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère. Et dire que tout a commencé parce qu’une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n’avait pas perdu la mémoire…

Disponible au format papier & numérique le 5 juillet 2018…

 

 

 

Mon résumé

Tout débute lorsqu’une étudiante achète une vieille armoire, suite a son installation dans une maison. Elle se mets a ressentir a des choses étranges et voir des choses bouger. Elle se sens pas a l’air et pourtant souhaite rester dans cette maison dans laquelle elle se sen bien malgré tout. Aussi elle decide de faire appelle à un spécialiste en la matière.

Alan Lambin, se voit convier une note de la main de son assistante dans laquelle on le convient pour cette mission. Pour lui, ce n’est qu’une perte de temps et ce n’est pas dans ses attributions, ce n’est que psychologique tout ca, non vraiment il a pas envie de se déplacer pour si peu. Cependant, au fond ‘elle meme son assistante sent, qu’il y a quelque chose a creuser et veut tout faire pour que Alan Lambin, prenne cette affaire en main.

Bon prince, il se déplace et finis par inspecter la Matisse qui va le ramener a examiner d’un peu pus pres une armoire dite d’époque. En y regardant d’un peu plus pres, il finit par mettre la main, dans une petite trappe, sur un parchemin…

est-ce un attrape nigaud ? Ce parchemin est-il vraiment d’époque ? Alan Lambin finirait-il par se dire que cette affaire n’est peut-être pas aussi inutile que ça, après tout !

 

Mon avis :

Le premier roman de Jean-Marc Dhainaut, je l’avais acheté. Sur Kobo me semble-t-il, et j’avais carrément adoré. Faut dire qu’il y avait eu beaucoup de bruit et meme si ce n’est pas la grande publicité comme on pourrais en croiser pour un grand best-seller, on ne pourrais pas resister à l’appel. Aussi c’est tout naturellement que j’ai répondu une fois encore à la proposition de Joel de Taurnada. ET…..Une fois encore j’en ressors tout chamboulé, mais de façon positive bien entendu.

Ai-je besoin d’en dire plus pour faire éclater ma joie ou vous allez tout de suite aller l’acheter ? Je dis ca, mais bon vous faudra être patient, tout de meme  jusqu’au 5 juillet (je sais je vous en demande un peu trop) .

Nuit sans fin


Éditions l'Archipel

 

Auteur : Preston & Child
Titre :  Nuit sans fin
ISBN: 9782809824063
363 pages – Editions L’archipel

 

Je remercie mon partenaire pour l’envoi de ce livre

 

4eme de couverture

Pendergast face à un psychopathe coupeur de têtes. Quel point commun entre la fille d’un milliardaire, un ancien avocat véreux, un oligarque russe et une lauréate du Prix Nobel de la paix ?Tous ont été assassinés à New York, que la presse surnomme bien vite la Cité des Ténèbres. Surtout, ils ont tous été décapités, et leur tête a disparu, comme si l’assassin était une sorte de collectionneur morbide…Quelles sont ses motivations ? Comment choisit-il ses victimes ? C’est ce que Vincent d’Agosta, de la police de New York, et l’agent spécial Pendergast, du FBI, s’efforcent de comprendre. Et si l’ultime cible du psychopathe n’était autre que Pendergast lui-même ?Avec ce nouvel opus, Preston & Child renouent avec leur veine polar. Une enquête parsemée de fausses pistes où l’intelligence l’emportera sur la force brute.

 

 

Mon résumé

En lisant le résumé on comprend que plusieurs personnes vont perdre la tete, et visiblement ce n’est pas qu’une vue de l’esprit mais en débutant le livre on a du mal a s’imaginer à quel moment des personnes vont bien pouvoir perdre la tete. Tout commence avec deux adolescents qui vont vouloir commettre un méfait et ne trouvent rien de mieux que de balancer une boite entière d’œufs sur une voiture qui se trouve à l’intérieur d’une propriété. Ce n’est bien sur sans compter que cela finis par alerter le propriétaire qui finit par débarquer, armé d’une chevrotine ! Les deux chenapans ont pas trente secondes pour déguerpir et finissent pas se réfugier dans un garage. L’un des jeunes tombe par terre après avoir buté sur quelque-chose caché sous un tas de feuille…..il semblerait qu’ils viennent de faire une macabre découverte.

L’inspecteur D’agosta va se voir confier l’affaire par le responsable du NYPD. Lors de son entrevue, il va apprendre que le corps qui à été découvert ne possédait pas de tete. Si D’agosta pense a priori être tombé sur une simple affaire de routine, va vite déchanter lorsqu’il va constater que les corps s’enchaînent sans que cela semble s’arrêter.

Des crimes qui semblent dirigés vers contre la caste des plus riches de New York.

 

 

Mon avis

C’est un plaisir que de retrouver les inspecteurs Pendergast et D’agosta dans cette ultime enquête.
Je remarque que l’inspecteur Pendergast est toujours aussi loquace et coopératif. Le type de personne qui se croit seul et a qui on ne peut rien refuser.

Comme souvent dans ce type de roman, on a envie de savoir qui est le coupable, et bien une fois n’est pas coutume, j’ai réussi a viser juste après un peu plus de la moitié du roman. Peut-être y aurait-il fallut un peu plus de suspense dans la découverte du meurtrier ?

J’ai particulièrement adoré le final, car il est vrai que tout du long du roman on se pose une grande question : Trouver le meurtrier bien sur, mais ou sont donc passées les têtes ?

Je l’ai dévoré en deux jours….je n’ai donc pas décroché un seul instant. Quand on commence Du Preston & Child on peut jamais prévoir quand on va relever la tete. La tete ? D’ailleurs la votre est-elle encore accrochée ? !! 🙂

C’est lundi, que lisez-vous ?


« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuité été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :
En partenariat avec NetGalley et les editeurs

 

 

Ce que je suis en train de lire :
Pour changer un peu j’ai sorti ce livre de la PAL

18657420

 

Ce que je vais lire ensuite :

NetGalley

« Le chef gendarme y va de son laïus. Ils ont toutes les raisons de penser qu’il est arrivé quelque chose au fils de la femme ici présente et il précise qu’il serait dans l’intérêt de tous de collaborer. Aucune réponse. Silence de mort. Le jour se lève. Les yeux de la femme s’agrandissent d’horreur, ceux de Serge et de Marie-Hélène de stupeur.

Dans le jardin, flottant sur des lambeaux de brouillard, scène d’épouvante, un homme est crucifié. On voit qu’il est encore vivant. »

Pour Serge, flic déclassé et Marie-Hélène juge déchue,  affectés à la MIOLDS (Mission interministérielle d’observation et de lutte contre les dérives sectaires) c’est la possibilité du rachat.

Lancés sur les traces d’une organisation démoniaque, les deux partenaires, dans un premier temps dubitatifs, vont pourtant faire face à des forces mystérieuses et puissantes, qui semblent décider du sort du monde.

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

Nouveau partenariat


Bonjour mes Followers,

Quoi de mieux pour debuter l’année que de vous annoncer une merveileuse nouvelle. J’avais remplis le formulaire proposé par les editions l’archipel pour faire parti des nouveaux chroniqueurs.

Que vois-je au courrier de ce soir :

Tout d’abord, je me dis, tiens !! bizarre !! Je me souviens pas avoir participé a un concours pour ce livre. Mais en lisant le courrier qui l’accompagnait, tout est plus clair.

 

Voici donc une nouvelle aventure qui commence pour moi.

C’est lundi, que lisez vous ?


Afficher l'image d'origine

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

Afficher l'image d'origine

L’image contient peut-être : texte

Ce que je suis en train de lire :

34338221

Il s’agit d’un partenariat avec les éditions Hélène Jacob

Ce que je vais lire ensuite :

un 2eme partenariat avec Lecteurs.com mais dont je ne connais pas le titre du livre. Ce sera la grande surprise.

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

Haig, le secret des monts rouges


 

haig

Livre envoyé gracieusement par les editions Taurnada dans le cadre du partenariat 

 

Auteur : Thierry Poncet
Titre : Haig, le secret des monts rouges
ISBN : 978-2-37258-019-9
306 pages – EPUB

 

 

4eme de couverture : 

Des tronçonneuses et de l’alcool. Voilà ce que vend l’aventurier Haig, sur sa péniche la Marie-Barjo, à travers la jungle, dans le Cambodge tout juste libéré de la guerre, depuis le fleuve Mékong jusqu’au pied des mystérieux Monts Rouges. Mais quel est cet être qui semble répandre la mort devant lui ? Qui est cette Espagnole trop sexy pour ce far-west des camps forestiers cambodgiens ? Pourquoi a-t-elle absolument voulu le suivre ?

 

Mon résumé

Tout d’abord : pas taper, pas taper !! Je plaide coupable, j’ai lu le livre en à peine 36 heures ! 😮
Et oui je l’ai trouvé excellent !

L’histoire d’un navire de commerce qui parcours les rivières. Une fille va vouloir monter a son bord et l’emmener aux monts rouges mais sans lui dire pourquoi. Apres quelques jours, a chercher a la connaitre et leur relations se faisant plus intime, elle lui révèle vouloir retrouver son père qui se cacherais la-bas.
Lorsque arrive le moment fatidique, il va vite déchanter et se rendre compte que cette fille n’est pas ce qu’il semblais être et que faute de père c’est surtout un trésor qu’elle est venu chercher.

 

Mon avis :

J’ai adoré ce livre ou on mêle aventure et thriller / crime. On est vite absorbé par cette aventure que vie Haig et son équipage. Personnellement, j’ai assez vite cerné le personnage de la fille. Je me suis tout de suite dis que cette fille cachais quelque chose, c’était presque trop idyllique !

J’ai trouvé que la fin arrivais trop vite et du coup je suis resté un peu sur ma fin. Une suite est peut-être prévue ?