Publié dans Partenariat, Thriller

L’archipel des lärmes


 

 

Auteur :  Camilla Grebe
Titre : L’archipel des lärmes
Version : Numérique – Edition Calmann Levy Noir
ISBN: 9782702166635
Lien livraddict

 

Résultat de recherche d'images pour "Camilla Grebe"

Camilla Grebe, née le 20 mars 1968 à Älvsjö, est une romancière suédoise.
Détentrice d’un maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École d’économie de Stockholm, elle fonde la maison d’édition Storyside, spécialisée dans le livre audio. Elle y cumule les fonctions de directrice du marketing et de directrice générale, puis dirige une société de conseil.

En 2009, elle écrit, en collaboration avec sa sœur Åsa Träff (de), une psychiatre, Ça aurait pu être le paradis (Någon sorts frid), un roman policier qui se déroule dans le milieu des cliniques psychiatriques.

Elle vit à Stockholm.

 

 

4eme de couverture

TROP DE LARMES ONT COULÉ
SUR L’ARCHIPEL DE STOCKHOLM

Une nuit de février 1944, à Stockholm, une mère de famille est retrouvée morte chez elle, clouée au sol. Trente ans plus tard, plusieurs femmes subissent exactement le même sort.
Dans les années 80, le meurtrier récidive mais ce n’est qu’aujourd’hui que des indices refont surface.
Britt-Marie, Hanne, Malin…
À chaque époque, une femme flic se démène pour enquêter, mais les conséquences de cette traque pourraient s’avérer dévastatrices.

L’Archipel des larmes, magistralement construit, nous fait traverser les décennies suédoises en compagnie de femmes hors du commun, avides de justice, et déterminées à arrêter ce monstre.

 

Mon résumé

En 1944 à Stockholm, une mère de famille prostituée est sauvagement assassinée par un client. En 1974 puis en 1985, d’autres jeunes mères connaissent le même sort. Au fil des générations, des femmes policières enquêteront sur ces crimes qui resteront longtemps des énigmes. Mystères, tensions, fausses pistes, ambiances réalistes… tous les ingrédients d’un bon polar sont présents dans ce thriller !

Au-delà de l’enquête qui se déroule sur des décennies, l’auteure nous décrit la mutation de la société suédoise sur deux aspects bien particuliers. Le premier est l’évolution de la banlieue de la capitale, avec la classe modeste qui accède à de nouveaux bâtiments modernes dans les années 70, la dégradation des quartiers dans les années 80 puis leur gentrification récente.

Toujours avec sa plume élégante, Camilla Grebe m’impressionne, elle ne laisse rien au hasard, c’est passionnant par les détails historiques qui marquent les époques, le style parfois poétique qui sert au décor.

Je crois que c’est l’une des auteures scandinaves avec laquelle j’ai la plus grande facilité à lire car les auteurs scandinaves pour la plupart ce qui me bloque dans la lecture ce sont les termes mais pour beaucoup les noms propres, qui fait que je me pers assez vite.

 

 

Mon avis

L’archipel des larmes est loin d’être mon premier roman de l’auteure et à chaque fois j’en ressors comblé. Si vous voulez vous faire une idée de mes ressentis voici ses autres romans que j’ai chroniqué :

Je vous invite vivement à la découvrir si vous ne la connaissez pas encore.

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.