Les galeries hurlantes


Auteur : Jean Marc Dhainaut
Titre : Les galeries Hurlantes
ISBN : 9782372580564
224 pages – format papier – Edition Tarnada

Sortie Officielle : 4 Juillet 2019

 

 

4eme de couverture : 

Karine, dix ans, joue avec un ami imaginaire. Tout ce qu’elle sait, c’est son âge et qu’il n’aime pas Alan Lambin, le spécialiste en paranormal que son père, désemparé et dépassé par une succession de phénomènes étranges, a appelé à l’aide.
Et si l’origine de tout cela se trouvait dans les anciennes galeries minières existant toujours sous ce village du Nord ? Le seul moyen d’accéder à ce dédale oublié de tous serait les sous-sols d’un hôpital abandonné et hanté par le souvenir de tous ceux qui y laissèrent leur vie, un matin d’hiver, treize ans plus tôt.

 

Mon résumé :

Je ne peux décemment pas commencer ce résumé sans évoquer la maison bleu horizon !!! Allons bon !!! J’en vois déjà certains ouvrir de grands yeux, en se disant, mais de quoi il nous parle la ! Bon, si vous vous sentez concerné, vous commencez bien mal et je vais devoir refaire votre éducation littéraire. Oui, oui, je vais devoir tout vous réapprendre, a commencer par le fait qu’on ne peut pas lire les galeries hurlantes si on a pas lu le génialissime 1er roman de Jean Marc Dhainaut : La maison bleu horizon

Si je prend le temps de vous en toucher un mot, c’est pas pour toucher des royalties, non, vous en parler ne me rapporte pas le moindre kopeck. C’est surtout pour que vous fassiez connaissance avec Alan Lambin, au combien grand spécialiste du paranormal et tout ce qu’il semble s’en rapprocher. Surtout ne lui parlez pas de fantôme et de revenants, sinon vous risqueriez de continuer a vivre dans une maison hantée ou du moins dans une demeure ou réside un esprit combien même celui-ci ne serait pas méchant.

Bon, avec tout ça vous devez commencer a vous demander peut être si je vais finir par parler de ce livre. Ok, ok j’y viens.

Alan Lambin, est appelé par un père, qui semble bien désemparé et ne sais plus quoi faire. D’un coté, il y a sa fille, âgée a peine d’une dizaine d’années, qui semble jouer avec un ami imaginaire, que seule elle-meme reussi a voir. D’un autre coté, il y a sa mère, qu’il héberge a son domicile, et qui ressasse sans cesse les mêmes paroles. Elle affirme que son mari, mineur, ne va pas tarder a rentrer. Elle est en train de lui tricoter un pull qu’elle compte bien lui offrir, pour se faire pardonner d’une dispute qu’elle a eu avec lui, le matin même. Cependant le matin en question, remonte déjà a de nombreuses années. En effet son mari, a disparu dans la mine alors que celle-ci etait en cours d’évacuation. Le mari n’a jamais pu sortir de la mine et est supposé mort enseveli.

Et sa femme dans tout ça ? Cccrriiii…attendez, mais….mais…qui êtes vous ??? et oui, son mari semble etre face a des apparitions.

A vu de tout ces événements, Alan décide, malgré la vision qu’il en a, de s’occuper de cette famille, qui semble bien désemparée. En voyant comment Alan mène son enquête, le père commence a perdre patiente et à s’énerver. Il finit par se dire qu’il perd son temps et n’a pas vraiment les moyens financiers pour faire face a une personne qui ne semble pas savoir ce qu’il fait. Il porte ce jugement lorsqu’il voit qu’Alan Lambin enquête en dehors de la maison, alors que tout ce qu’il doit y avoir a chercher pour résoudre tout ces mystères, c’est a l’intérieur qu’ils doivent se trouver, pas dehors !!!

 

Mon avis :

Vu la situation dans laquelle je me trouvais lorsque j’ai récupéré le livre, autant dire que je l’ai dévoré en un rien de temps. JE l’ai lu alors que j’étais en cours d’hospitalisation. Comme je le dis je l’ai dévoré, une écriture d’une telle douceur. Attention ne pas confondre douceur et livre jeunesse, on reste tout de même dans une histoire assez évoluée tout de même.

Je vous invite vivement a en faire l’acquisition, pour sa sortie, qui je le rappelle est prevue demain 😉  Et si vous ne l’aviez pas encore compris profitez en pour prendre en même temps la maison bleu horizon. Je vais même être bon prince et je vous donne lie lien qui va bien : https://www.taurnada.fr/catalogue/fantastique/la-maison-bleu-horizon/

 

2 réflexions sur “Les galeries hurlantes

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.