Articles Tagués ‘sexe’


Chantage eBook by Samuel Palladino

Auteur : Samuel Palladino
Titre : Chantage
Version : Numerique  – Rebelle Editions
Date de parution : 27 novembre 2018
ISBN: 9782365387293
Lien livraddict
Lien kobo

 

 

Samuel Palladino est un auteur Liégeois (Belgique) né le 9 novembre 1977 d’un père immigré italien et d’une mère belge.
Ardent pratiquant d’arts martiaux et de sports de combat, il est également instructeur en self défense et se passionne particulièrement pour le Mastro Defence System, une méthode de combat issue du penchak silat.
Passionné par la littérature depuis son adolescence, il a d’abord écrit de nombreux poèmes, avant de rédiger un scénario, mais aussi d’inventer des histoires pour enfants afin de répondre aux nombreuses questions que se posait sa petite fille. Fort de cette expérience littéraire, il décide d’écrire son premier roman, Chantage. Influencé par son auteur phare, Stephen King, son genre littéraire est le thriller fantastique où la psychologie des personnages occupe une place importante.

 

 

4eme de couverture

Certaines limites ne devraient jamais être dépassées. Gabriel Rogero, homme politique à la carrière en plein essor, le sait. Cela ne l’empêche pourtant pas de se rapprocher de Marie, la compagne de son meilleur ami.
Tout lui sourit jusqu’à ce qu’un inconnu exerce sur lui un chantage abominable.
Quel est l’objet de ce chantage ? Sa famille et sa carrière y résisteront-elles ?
Autant de questions qui trouveront une réponse dans ce thriller maléfique.
Mon résumé : 
J’avais souvent entendu parler de l’auteur mais j’avais jamais oser franchir le cap de la lecture. Je me suis enfin décidé et j’ai même pris ses 2 romans mais pour le moment on va parler du premier Chantage.
Dans la première partie du roman j’avoue que j’ai bien cru m’être trompé de livre et avoir affaire à un roman érotique mais il n’en était rien et passé le cap du quart du roman on commence à entrer dans le vif du sujet et c’est à partir de ce moment la que le titre du roman prend tout son sens.
On va suivre la vie de Gabriel Rogero, un homme politique en pleine campagne. Sa vie de couple bat un peu de l’aile ou du moins n’est pas au beau fixe. Lorsqu’il croise Marie, la compagne de son meilleur ami, il se dit qu’elle n’est pas tel qu’il l’a voyait auparavant. Elle est plutôt attirante et il se dit qu’après tout vu la situation dans laquelle il est, si il fait les choses bien ça se saura pas. Surtout qu’elle même est plutôt partante.
Tout se passe a merveille et au fil du temps elle prend le rôle de la maîtresse idéale….
Du moins tout se passe bien jusqu’à ce qu’il croyait être un rendez vous pour sa campagne, est en faite le rendez-vous d’un maître chanteur, qui s’il n’obtient pas ce qu’il veut, fera tout pour faire tomber Gabriel, que ce soit professionnellement mais aussi personnellement, preuves à l’appui.
Va s’ensuivre une longue descente aux enfer pour Gabriel…..mais aussi pour Marie, la femme de son meilleur ami et également sa maîtresse…..
Je dois tout de même rajouter deux choses sans toutefois trop en dévoiler :
– La femme de Gabriel je l’ai trouvé un peu trop confiante à la limite de la naïveté quand bien même elle se doute de quelque chose surtout sachant comment le roman se termine.
– Fulcreï on a beaucoup de mal a le cerner. Qui est t-il pour vouloir décider ce qui est bon ou moment ? Apres tout n’est t-on pas libre de nos actes ? on est pas dans une monarchie que je sache !!  Fulcreï me donnerais un peu l’impression d’être l’incarnation du diable.
Mon avis
Un roman qui est très addictif. Personnellement j’ai eu beaucoup de mal à le lâcher et des que je m’arrêtais, des que j’avais un moment je m’y remettais. C’est du très lourd et pas dans le mauvais sens. C’est vraiment un très bon livre que je conseillerais a tout bon lecteur addict de thriller et de polar.
Et si vous l’apprécier ou que vous l’avez déjà lu, passez sur La porte son second roman. Pour ma part je fais une pause avec un autre auteur que j’affectionne particulièrement et ensuite je me replonge dans l’univers de Samuel Palladino.
Si vous voulez en savoir plus sur l’auteur vous pouvez le retrouver sur les reseaux sociaux :

Prendre les loups pour des chiens

Publié: 18 Nov 2018 par lecturedesam dans Policier / Polar
Tags:, , ,

Image associée

Auteur : Hervé Le corre
Titre : Prendre les loups pour des chiens
ISBN :9782743642013
350 pages  – Editions Rivages / Noir

 

Résultat de recherche d'images pour "Hervé Le corre"

Hervé Le Corre, né le 13 novembre 1955 à Bordeaux, est un auteur de roman policier.
Professeur de lettres dans un collège de Bègles, il est un lecteur passionné entre autres de littérature policière. Il commence à écrire sur le tard à l’âge de 30 ans des romans noirs et connaît un succès immédiat.
Il a obtenu plusieurs distinctions dont on peut citer :

Grand prix de littérature policière 2009
Prix Mystère de la critique 2005 et 2010
Prix Landerneau polar 2014

 

 

4eme de couverture :

Franck, environ 25 ans, sort de prison après un braquage commis en compagnie de son frère aîné. Il est accueilli par une famille toxique : le père, fourbe, retape des voitures volées pour des collectionneurs, la mère, hostile et pleine d’amertume, la fille Jessica, violente, névrosée, animée de pulsions sexuelles dévorantes et sa fille, la petite Rachel, mutique, solitaire et mystérieuse, qui se livre à ses jeux d’enfant. Nous sommes dans le sud de la Gironde, dans un pays de forêts sombres et denses, avec des milliers de pins qui s’étendent à perte de vue, seulement ponctués par des palombières. Dans la moiteur, la méfiance et le silence, un drame va se jouer entre ces êtres désaxés. Dans le prolongement stylistique des Cœurs déchiquetés, ce nouveau roman d’Hervé Le Corre saisit par son atmosphère et la force de ses personnages, ancrés dans un paysage angoissant, propice à l’épanouissement de passions vénéneuses. Entre le « country noir » des Américains et le roman noir du terroir à la française, Le Corre fait entendre sa voix inimitable.

 

Mon résumé

Je remercie ma compagne pour ce roman offert à l’occasion de mon anniversaire.

Comme pour beaucoup de livre que je lis, ca démarre tout doucement, ce qui laisse présager un profond ennui pour environ 300 pages et finalement après un démarrage assez lent, je prends un reel plaisir dans la lecture.

Franck, vient de sortir de prison après avoir commis un braquage en compagnie de son frère. C’est tout naturellement qui compte rejoindre son frère. Malheureusement, il ne semble pas être ou il le pensais. La famille dans laquelle il est gentiment accueilli, lui apprend qu’il est partit en Espagne pour régler quelques petites affaires et qu’il n’est sensé revenir que sous 3 semaines – 1 mois.

En attendant il va devoir vivre au sein de cette maisonnée, qui il va vite le comprendre n’est pas toute rose. Une seule personne semble sortir du lot et mérite qu’en y prête attention, la petite Rachel, la fille de Jessica la compagne de son frère. Il faut dire que sa mere n’est pas un reel soutien, elle prefere se droguer et est surtout portée sur le sexe. Franck va bien malgré lui, se faire entraîner dans une série de mésaventures pour le moins dangereuses et sanglantes. Son seul réconfort, retrouver au plus vite la trace de son frère.

 

Mon avis :

Si de prime abord la couverture ne laisse pas indiquer un roman noir ou polar, il n’en demeure pas moins qu’une fois entré dedans on entre dans du suspense et des rebondissements a n’en plus finir. Pour ma part ce qui m’a motivé est de connaitre le fin mot de l’histoire, et savoir ce qu’il est vraiment advenu du frère de Franck. J’ai adoré.


 

 

NetGalley

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Olivier Demangel
Titre : Station Service
ISBN: 9782376220480

 

Olivier Demangel

 

Olivier Demangel vit à Paris.
Il est scénariste pour le cinéma (collaborateur au scénario de 9 mois ferme d’Albert Dupontel) et la télévision.

111 est son premier roman.

 

 

4eme de couverture

D’où vient-il ? Qui est-il ?
Que fait-il dans les toilettes de cette station-service ?
Notre héros y vit une expérience étonnante : aucune goutte d’urine ne sort de son sexe. Fasciné par ce qu’il considère comme un don, il décide de changer de route et de donner une nouvelle tournure à son voyage.
Sur son chemin, il rencontre une jeune femme, tout aussi mystérieuse en apparence. Leur histoire d’amour déroutante, au parfum de balade sauvage, va leur faire traverser la France et les mener aux confins du désir – et de la violence.

Olivier Demangel distille au fur et à mesure de la lecture des indices sur son personnage et sur ce qui l’a amené jusqu’à cette station-service.
Est-il vraiment celui qu’il dit être ? Quels secrets cache-t-il ? De quelle vérité est-il venu témoigner ?
Et surtout, jusqu’où ira-t-il ?

Olivier Demangel, avec une maîtrise prodigieuse, nous attire, sans qu’on puisse jamais savoir où il nous mène, dans un récit haletant et captivant.
Entre road-trip et exploration mentale, il nous entraîne dans les profondeurs d’une âme égarée.

 

Mon résumé :

L’histoire commence avec cet homme qui s’arrête dans cette station service et va aux toilettes. C’est la qu’il découvre qu’il ne parvient plus a faire la petite commission.
J’ai sélectionné ce livre sur NetGalley pour son titre un peu mystérieux je dois dire. J’ai lu la 4eme de couverture qui me semblais quand meme prometteuse. Tout bon lecteur le dira, si il peut être bien de choisir ses lectures en fonction de la couverture ou du résumé, il arrive tout de meme parfois que ce n’est pas le bon  plan.
La preuve en est ici, je n »ai pas vraiment apprécié cette lecture, meme si je suis allé jusqu’au bout. Il est vrai que sachant tout ce que le personnage à ingurgité et bu la veille, il n’est pas normal qu’il ne puisse se soulager, mais de la à en faire tout un bouquin….
J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de lenteur et de passage dont on aurait pu se passer. ET puis ou est l’intérêt de raconter le passage ou le personnage veut retrouver cette fameuse Sixtine Tran pour finalement découvrir qu’il ne s’agit que d’un diminutif pour interpeller une société de transport ?

Bref, pour résumé un vrai échec ! Avec NetGalley, ca m’arrive pas souvent mais en voila un !

 

Mon avis

Station service n’est pas super bien écrit, j’ai eu une forte impression de remplissage. L’auteur écrit tout et n’importe quoi, ce n’est pas toujours cohérent et je me suis perdue


Résultat de recherche d'images pour "C'est lundi que lisez-vous ?"

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuité été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

36950250

J’ai pris une grande claque en lisant ce livre ! Commencer ce livre et vous risquer de ne pas dormir, tellement vous serez pris dedans.

 

 

Ce que je suis en train de lire :

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Je n’ai encore rien décidé officiellement mais je me laisserais peut-être tenté par le livre reçu dans la box littéraire du mois.

Résultat de recherche d'images

Il se pourrait aussi que ma prochaine lecture soit une découverte netGalley….l’avenir le dira 🙂

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

Histoires à faire rougir

Publié: 30 Avr 2016 par lecturedesam dans Erotique
Tags:, , , ,

Couverture de Histoires à faire rougir

Auteur : Marie Gray
Titre : Histoires à faire rougir
ISBN :  978-2266196512
113 pages – Format EPUB

 

4eme de couverture

Sept nouvelles érotiques pour le plaisir du corps, des sens et de l’âme.
Sept fantasmes délicieux, racontés avec humour, tendresse, volupté ou légèreté… qui vous feront vivre des moments fort agréables. Marie Gray est une jeune auteure québécoise croyant fermement en la beauté de la vie : chaque instant, chaque sentiment, doit être goûté et savouré à sa pleine mesure… surtout la passion. Histoires à faire rougir est son premier recueil de nouvelles érotiques, qu’elle nous livre sans pudeur ni prétention.
Un regard tendre et espiègle sur les gens qui nous côtoient ou qui partagent notre vie. Un hommage à la sensualité et, surtout, un clin d’œil affectueux au merveilleux monde du plaisir.

 

Mon avis :

J’ai voulu changer un peu de registre et j’avoue que ces histoires sont bien racontées. JE ne dis pas que j’irai jusqu’à lire 50 nuances de grey, faut pas exagérer non plus mais bon ça fais du bien de changer un peu de registre de temps en temps. Attention tout de même si vous vous aventurer a ouvrir ce livre , on rentre vraiment dans les détails donc, âmes sensibles s’abstenir.

Je dirais qu’il s’agit d’un bon livre erotique, facile a lire

Angemort

Publié: 2 Mar 2016 par lecturedesam dans Fantasy, Horreur Fantastique, Science fiction, Surnaturel
Tags:, , , , ,

Afficher l'image d'origine

 

Auteur : Sire cédric
Titre : Angemort
ISBN : 978-2842-283766
278 pages

 

4eme de couverture

Un mystérieux collectionneur amateur de cadavres. Une jeune fille dotée d’un don de voyance très particulier. Une âme d’ange cherchant à semer de dangereux poursuivants. Des criminels n’hésitant pas à tout ravager sur leur passage pour récupérer leur proie.
Un roman délirant, mêlant aventures et horreur, par Sire Cédric, l’auteur de  » Déchirures « .

 

Mon avis

Angemort, c’est l’histoire d’un ange qui se fait kidnapper et dépecer par une nécromancienne. L’âme de l’ange, cependant, arrive à se glisser dans la peau qui lui est arrachée tout entière. Le jardinier de la nécromancienne, amoureux de l’ange, la vole alors. Mais elle lui est à son tour volée (alors qu’il se fait dévorer vivant par les ombres de la nécromancienne qui recherche son bien) par un revendeur d’objets bizarres, pour un acheteur nécrophile (oui oui) nommé Cheverny.

Et donc tout au long de l’histoire la nécromancienne recherche l’âme de l’ange, qui se trouve chez Cheverny, avec sa jeune servante Jad, qui elle aussi a des pouvoirs spéciaux.
Les personnages sont à la limite de la caricature mais parfaitement défini les uns par rapport aux autres. On s’attache aux deux héros et on déteste très vite les deux antagonistes.
Cheverny, collectionneur morbide, excentrique et milliardaire vient d’acquérir une sublime peau humaine d’une blancheur sans pareil, et surtout sans aucun défaut. Il va installer sa merveilleuse relique au fond de ses catacombes où il a élu domicile avec Jad, son employée et amante à l’occasion. Si Cheverny collectionne les morts et morceaux de morts, Jad elle collectionne les livres. Ce qu’il ne sait pas, c’est que Jad a le DON. C’est une sorte de médium. Un simple contact et elle entrevoit les pensées et le passé. En un mot, elle communique avec l’âme des gens, des choses. L’âme de l’Ange, réfugiée dans la belle peau immaculée, va la prévenir de l’attaque imminente de Maddalena.

Maddalena est le personnage odieux par excellence, mais il n’en sublime que plus les autres. Cheverny également est à baffer, mais Sire Cédric lui prête un bon humour et le met dans des situations tellement cocasses.

Je clôturerai en disant que ce roman est comme le dit l’auteur lui-même trash, je dirais même très trash, c’est assez spécial et les âmes un peu sensibles doivent passer leur chemin.


Afficher l'image d'origine

 

Auteur : Stieg Larsson
Titre : Millenium 2 –La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette
ISBN : 9782742765010
EPUB

Tout d’abord pour la petite histoire on pourrait se demander pourquoi ce titre alors il faut savoit que le titre original se traduit littéralement par « La fille qui jouait avec le feu ».

 

4eme de couverture

Tandis que Lisbeth Salander profite de sa nouvelle fortune, Mikael Blomkvist gère son magazine économique Millénium qui grâce à l’affaire Wennerström bénéficie d’une très bonne réputation.
La rencontre entre Blomkvist, Dag et Mia, un journaliste indépendant et une thésarde, sur le sensible et sulfureux thème du commerce du sexe entre la Suède et les Pays baltes décide Blomkvist à publier sur le sujet dans Millénium.
Dag et Mia sont retrouvés assassinés à leur domicile, juste après une conversation téléphonique avec Blomkvist évoquant de nouvelles découvertes. Les empreintes digitales sur l’arme du crime ne laissent aucun doute à la police sur la responsabilité de Lisbeth Salander, dont le tuteur Bjurman est également découvert assassiné chez lui.Lisbeth se cache dans son nouvel appartement, la police traque selon les médias une « psychopathe mentalement dérangée, lesbienne et sataniste ». Lisbeth entraîne malgré elle ses amis dans une tourmente violente et meurtrière où chaque protagoniste trouve une place au plus près de Lisbeth et de son histoire, commencée 14 ans plus tôt dans le sang et la violence la plus abjecte.

Elle n’hésite pas à se sacrifier pour mettre un terme à une série d’affaires mêlant l’État lui-même et conclure son histoire dramatique en traquant un nouvel homme qui n’aimait pas les femmes.
Dans le roman, Lisbeth explore les mathématiques dans un livre intitulé Dimensions in Mathematics, dans lequel elle apprend des notions à propos du dernier théorème de Fermat et sur les nombres parfaits.

Une petite image tirée du film :

Afficher l'image d'origine

 

Mon resumé

On garde encore a l’esprit la fin du 1er volet dans lequel Bloomvist parvient a faire la une des journaux et des médias grâce a l’affaire Wennerström.

Au début de ce 2eme volet, le journaliste continue sa vie journalistique au sein du journal Millenium, tandis que Lisbeth mène sa petite vie bien tranquille et dépense sans compter. D’ailleurs tous ceux qui entendent parler d’elle et du train de vie qu’elle mène se demandent comment elle peut vivre sachant qu’elle ne travaille plus et quand on lui fait remarquer, les remarques semblent lui passer totalement au-dessus.

Cette reprise au sein du journal fait apparaître un journaliste indépendant, qui souhaite faire publier une longue enquête qu’il a mené concernant le commerce du sexe entre la Russie et la Suède. Au lendemain d’une conversation téléphonique entre Bloomvist et Dia, le journaliste indépendant, celui-ci ainsi que sa femme, sont retrouvés morts a leur domicile.

Les empreintes retrouvées sur l’arme du crime ne font aucun doute, il s’agit de Lisbeth Salender. C’est a partir de ce moment la que le jeu du chat et de la souris va commencer entre la police et Lisbeth va commencer…..

 

Mon avis :

Un volet bien passionnant, que j’ai eu du mal a lâcher j’avoue. On rentre facilement dans l’histoire des personnages et on s’image facilement l’environnement. J’ai décidé de faire une chronique separé entre le 2e et le 3e volet, cependant une chronique pour l’ensemble des 2 aurait été plus judicieuse peut-etre.