Articles Tagués ‘edition l’archipel’


C'est lundi, que lisez-vous? – Les livres de Rose

C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuite été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

55349131. sx318

 

56148065. sy475

 

 

 

Ce que je suis en train de lire

Je vais commencer aujourd’hui ce livre offert en partenariat avec NetGalley et BelfondNoir

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite 

Au nom du bien - Jake Hinkson - Éditions Gallmeister

 

 

♥♥♥♥♥ Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque….et aussi ce début d’année 2021 ?  ♥♥♥♥♥


NetGalley

Auteur : James Patterson
Titre : Diamants de sang
Version : Numerique – Edition l’archipel
Date de parution : 7 janvier 2021
EAN : 9782809840391

 

James Patterson — Wikipédia

James Patterson est un écrivain américain.

Il est diplômé de l’Université Vanderbilt. Publicitaire de profession, il travaille chez J. Walter Thompson d’abord comme rédacteur, puis devient directeur général en 1990. En 1996, il démissionne pour se consacrer entièrement à l’écriture. Il avait commencé à écrire deux décennies plus tôt, publiant son premier roman, « The Thomas Berryman Number » (1976), qui obtient le Prix Edgar Allan Poe – Meilleur premier roman d’un auteur américain en 1977.

 

 

James Patterson fut le premier romancier à franchir la barre du million de livres numériques vendus, en juillet 2010, puis des deux millions fin octobre 2010 et finalement des trois millions en juin 2011. Il entre à ce titre au rang de premier best-seller numérique. En 2016, toutes ses nouveautés ont figuré aux premières places des listes des best-sellers du New York Times.

James Patterson vit à Palm Beach, en Floride, avec sa femme et son fils.

 

 

 

4eme de couverture

L’avant-première d’un film à gros budget… Le tout-Manhattan attendu… Alors que la comédienne vedette s’apprête à fouler le tapis rouge, exhibant une parure d’émeraudes et de diamants valant huit millions de dollars, une détonation retentit, suivie du crash d’une Cadillac.

Un crime vient d’être commis. Les bijoux ont disparu… et personne n’a rien vu ! Une enquête cousue main pour le NYPD Red, l’unité d’élite de la police new-yorkaise chargée de protéger les rich and famous.

Des penthouses aux bas-fonds de la ville où le crime ne s’arrête jamais, le détective Zach Jordan et sa partenaire Kylie MacDonald – son ex-petite amie – n’auront guère le temps de chômer. D’autant que le tueur a d’autres cibles en vue…

 

 

Mon résumé

Ma dernière lecture de l’auteur remonte à un peu plus de 2 ans, il est normal que ce nouveau roman m’interpelle, d’autant que l’histoire est intéressante.

Une comédienne très réputée s’apprête a défiler sur le tapis rouge avec une parure de près de 8 millions de dollars autour du cou, lorsque celle-ci est brutalement assassinée.

Les bijoux ont disparus, mais alors qu’il y avait foule, personne ne semble avoir rien vue. L’enquête est aussitôt confié au NYPD Red. C’est le détective Zach Jordan et Kylie MacDonald qui sont sur le coup.

 

Un grand nombre de ces messieurs gravitaient dans les cercles que le Red avait été fondé pour aider et protéger. Alors, si l’un ou l’autre de ses clients d’élites se faisaient prendre en flagrant délit, Q avait dans ses contacts quelqu’un qui pouvait faire disparaître ce malheureux incident.
Cela pouvait donner l’impression que le queutard plein aux as étaient injustement avantagé par rapport au pekin lambda, et c’était vrai. Mais si Q avait pu nous permettre de trouver les auteurs du meurtre d’Elena Travers je n’aurais eu aucun mal à sortir un mandat de Wall Street d’une situation scabreuse.

 

Il n’avait plus besoin d’elle, mais il avait appris une chose en chassant ses proies dans la vallée des riches et des crédules, c’était qu’il ne fallait jamais, jamais brûler ses vaisseaux.

 

Durant leurs enquête, Zack va découvrir bien malgré lui, qu’ils vont devoir non seulement découvrir qui à tué la comédienne, mais aussi retrouver la trace de la parure de huit millions de dollars….et sa copie. Il va découvrir que l’une des personnes qui ont mené cette opération, cherchait a se débarrasser des bijoux en les refourguant à sa mère. La mère ayant toujours nié avoir vu ces bijoux auprès de la police, afin de protéger son fils, qu’elle savait être pas innocent dans la mort de cette fille.

 

 

Mon avis :

Je n’ai pas lu beaucoup de livres de l’auteur, mais le peu que j’en avais lu, j’avais beaucoup apprécié ma lecture. Celui-ci j’ai un peu moi adhéré, peut-être parce que j’ai perdu  un peu le fil par moment. On navigue  un peu trop dans les lieux et les personnages et on a du mal a cerner l’histoire.