Les ombres, tome 1 : Les observateurs


43195861

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "je lis librinova"

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Eve Ruby Lenn
Titre : Les ombres – Les observateurs
ISBN : 979-10-262-1054-2
Sortie le 7 decembre 2018
285 pages  (Kobo) – Edition Librinova

 

4eme de couverture :

Le célèbre historien-enquêteur Wilson Grant se retrouve embarqué malgré lui, dans des circonstances mystérieuses, à Chester, ville du Cheshire, en Angleterre. Seul et perdu, il est accueilli par une singulière famille dont la demeure semble abriter de nombreux secrets. Bientôt, des incidents surviennent et se multiplient. Les langues se délient, les découvertes se font jour quant aux mystérieux hôtes de la propriété des Ombres, tandis que resurgissent d’anciennes superstitions. Wilson s’enlise dans une des plus obscures et intrigantes énigmes qui lui soit offerte. Face à d’incroyables révélations, il va devoir se plonger dans une enquête qui l’obligera à affronter les instincts humains les plus sombres…

 

Mon résumé

L’histoire se passe au tout début du siècle, à la fin de l’ère victorienne. Wilson Grant est un historien-enquêteur. Il doit se rendre à la gare de King-Cross pour prendre le train, car il doit se rendre à un rendez-vous, mais alors qu’il s’assoit sur un banc, il s’endors et à son réveil, il s’aperçoit qu’il ne semble pas être la ou il le pensait. Il se retrouve plongé dans l’univers de Chester, ville du Cheshire, en Angleterre. Il se retrouve, seul et perdu dans cette ville qu’il ne connait pas le moins du moins,.

Grant, s’il est familiarisé avec le paranormal compte tenu de son activité de « chasseur » de fantômes, ne tarde pas à se rendre compte que ce qui se passe aux Ombres, un manoir situé dans la ville de Chester, n’a rien à voir avec tout ce qu’il a pu connaître jusqu’à présent…

Les deux frères, que va rencontrer Grant vont le faire plonger dans un univers où se mêle justice, paranormal, vie après la mort…. a certains moment on a l’impression de retour arriére et de surnaturel.

 

 

Mon avis :

Un roman qui m’a été proposé au travers de la page contact du blog. Certes, ce n’est pas du tout mon domaine de predilection vu qu’on parle de surnaturel et de fantastique, cependant la lecture s’est faite en douceur malgré ce que je craignais au depart. JE ne sais pas encore si j’irai jusqu’à lire le tome 2 cependant cela se lis bien et assez vite.

La vraie vie


Résultat de recherche d'images pour "la vraie vie"

Auteur : Adeline Dieudonné
Titre : La vraie vie
ISBN :9782378800239
266 pages  – Editions L’iconoclaste

 

Adeline Dieudonné est née en 1982. Elle habite Bruxelles. Dramaturge et nouvelliste, elle a remporté grâce à sa première nouvelle, Amarula, le Grand Prix du concours de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Elle a publié une nouvelle, Seule dans le noir aux éditions Lamiroy, et une pièce de théâtre, Bonobo Moussaka, en 2017. La Vraie Vie est son premier roman.

 

Son instagram : https://www.instagram.com/adeline_dieudonne/

 

 

 

 

 

4eme de couverture : 

Chez eux, il y a quatre chambres. Celle du frère, la sienne, celle des parents. Et celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. Un prédateur en puissance. La mère est transparente, amibe craintive, soumise à ses humeurs.

Avec son frère, Gilles, elle tente de déjouer ce quotidien saumâtre. Ils jouent dans les carcasses des voitures de la casse en attendant la petite musique qui annoncera l’arrivée du marchand de glaces. Mais un jour, un violent accident vient faire bégayer le présent. Et rien ne sera plus jamais comme avant.

LA POÉTIQUE DU CAUCHEMAR

La Vraie Vie est un roman initiatique détonant où le réel vacille. De la plume drôle, acide et sans concession d’Adeline Dieudonné jaillissent des fulgurances. Elle campe des personnages sauvages, entiers. Un univers à la fois sombre et sensuel dont on ne sort pas indemne.

 

 

Mon résumé

Ce roman j’en ai énormément entendu parler, que ce soit sur la toile ou au travers des vitrines des libraires. Aussi il fallait absolument que je le lise pour m’en faire ma propre opinion. Il est clair que je n’ai pas mis longtemps à le lire, ce qui a tendance à prouver qu’il vaut vraiment ce que l’on en a dit.

On va suivre une narratrice d’une dizaine d’années et on va s’immiscer dans sa famille entre un père chasseur, avide de sang, parfois violent et une mère soumise qui reçoit les coups de son mari sans se révolter.De leur coté, les enfants vivent tranquillement, partageant leurs jeux dans les épaves des voitures de la casse voisine en attendant la musique annonçant le marchand de glaces.

Tous semble se dérouler tranquillement, dans une vie sereine, jusqu’à l’accident, dont ils seront témoin et ou le garcon ne ressortira pas indemne, au bord de la folie, perdu dans un monde où sa sœur trouvera porte  close.

 

Mon avis

Un premier roman très réussi, que je recommande.

Un matin ordinaire


 

 

 

 

NetGalley

 

 

 

 

 

Auteur : Marjorie Tixier
Titre : Un matin ordinaire
ISBN: 9791026218852
Edition Librinova

 

 

4eme de couverture

Laurence rêve d’un grand voyage mais son mari manque de confiance en lui pour l’emmener à l’autre bout du monde. Et puis surtout, elle a deux petites filles et un père gravement malade. Alors, pour s’évader et se ressourcer, elle court chaque vendredi à heure fixe, selon un rituel immuable.

Ce jour-là, pourtant, une rencontre inattendue l’attend…

C’est donc par un matin ordinaire que le destin de Laurence va basculer et redistribuer les cartes d’une vie de famille jusque-là bien réglée.

Roman polyphonique, Un Matin ordinaire a reçu le premier prix du concours Librinova « Un merveilleux malheur ».

 

 

 

Mon résumé

Depuis toujours, Laurence, conserve, le meme rituel. Chaque vendredi, elle pars courir, tandis que son mari, reste à la maison à l’attendre, en compagnie de ses 2 filles. Toujours le meme parcours et à la meme heure. Elle sait, que son mari est très à cheval sur sa sécurité, aussi elle cours exactement une heure. Pas une minute de plus, pas une minute de moins. Elle se sens tranquille dans cette petite ville, rien ne peut lui arriver, tout cela bien sur serais sans compter sur une rencontre malheureuse, qui pourrais remettre en cause toute sa vie familiale.

Une petite presentation video :

 

La construction du roman est bien pensée. Chaque chapitre est racontée par un personnage, qui change a chaque chapitre. Si d’habitude j’ai énormément de mal avec ce type de narration, dans ce roman cela se déroule de manière tout a fait naturel et je n’ai eu aucun mal a comprendre. L’écriture est fluide tout du long.

 

Mon avis

Le roman  raconte le viol et ses conséquences, sur la victime, sur le violeur, sur leurs proches, et cela se déroule doucement. L’histoire n’est pas racontée de façon dure, ce qui en fait un livre facile à lire malgré le theme qui lui est assez difficile à aborder.

Bonne lecture

 

Quelqu’un pour qui trembler


32561850

Auteur : Gilles Legardinier
Titre :  Quelqu’un pour qui trembler
ISBN: 9782266273350
Format poche– Edition Pocket – 473 pages

 

Gilles Legardinier est un écrivain et scénariste français né le 27 octobre 1965 (52 ans) à Paris. Son roman Demain j’arrête ! obtient un grand succès.
Gilles Legardinier est abandonné à la naissance et recueilli par une famille d’accueil, comme il le raconte dans Vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance ? publié en 2017 avec Mimie Mathy. Il travaille sur les plateaux de cinéma américains et anglais, notamment comme pyrotechnicien. Il réalise également des films publicitaires, des bandes-annonces et des documentaires sur plusieurs blockbusters.
Il se consacre aujourd’hui à la communication pour le cinéma pour de grandes sociétés de production, ainsi qu’à l’écriture de scénarios de bandes dessinées et de romans.

Source : wikipedia

 

4eme de couverture

Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent.
Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu. Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l’aide de ceux que le destin placera sur sa route.
Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies.

 

Mon résumé

De temps en temps je prend plaisir à m’arrêter à la boite à livres proche de chez moi et meme si je ne trouve pas souvent de lectures qui font tilt, c’est toujours un plaisir d’un faire un tour. Et ca ne vous étonnera peut- être pas mais il m’arrive parfois de trouver autre chose que des livres. Oui il arrive que certains y depose des k7 audio ou video (rien a voir avec la fonction premiere de ce lieu mais bon…vaut mieux ça et que ça serve à quelqu’un plutôt que de les jeter). Pourquoi je vous dis tout ça ? Et bien tout simplement car le livre dont il est question dans cette chronique n’est pas un livre que j’ai acheté mais que j’ai déniché dans la boite à livres.

Ici, il s’agit de mon deuxième roman de Gilles Legardinier. Ayant eu l’occasion de voir plusieurs couvertures de romans de cet auteur, je me serais attendu a ce qu’il y ai un chat ( est-ce que l’auteur serait fan de chats ? ) mais non une fois n’est pas coutume et c’est une peluche. Peux-être est lié au fait que le synopsis fait mention d’un enfant dans le principal protagoniste n’avais pas eu connaissance.

Thomas est ce que j’appellerais un médecin humanitaire,un toubib parti du jour au lendemain dans des pays en voie de développement, en manque de docteurs. Ses fonctions l’on amené a partir régulièrement en mission au detriment de sa vie familiale et personnelle. Thomas est installé, en inde, depuis maintenant vingt ans lorsqu’il apprend qu’il a une fille en France, une fille déjà bien grande qui ne connaît malheureusement pas l’identité de son papa biologique. Cette revelation, faite par un de ses collègues, sur place, va l’inciter à revenir en France afin de faire la connaissance d’Emma.
Il souhaite l’approcher tout en douceur afin de ne pas la brusquer, c’est pourquoi il accepte un poste de directeur dans une maison de retraite non loin de l’endroit où habite sa fille.

 

Mon résumé

Voila, un roman, qui m’a permis de la zone de confort, dans laquelle je m’étais trop longtemps réfugié. En lisant Gilles Legardinier on est sur de passer un bon moment. Le genre de lecture rafraîchissante, qui nous font oublier la canicule qui persiste sur la France.

A l’occasion je dirais pas non a une future lecture de cet auteur.

 

Le cimetiere de Prague


cimetiere

Auteur : Umberto Eco
Titre : Le cimetière de Prague
ISBN :  978-2-246-78389-3
546 pages – format papier

 

4eme de couverture

De Turin à Paris, en passant par Palerme, nous croisons une sataniste hystérique, un abbé qui meurt deux fois, quelques cadavres abandonnés dans un égout parisien.
Nous assistons à la naissance de l’affaire Dreyfus et à la création de l’évangile antisémite, Les Protocoles des sages de Sion.

Nous rencontrons aussi des jésuites complotant contre les francs-maçons, des carbonari étranglant les prêtres avec leurs boyaux. Nous découvrons les conspirations des renseignements piémontais, français, prussien et russe, les massacres dans le Paris de la Commune où l’on se nourrit d’illusions et de rats, les coups de poignard, les repaires de criminels noyés dans les vapeurs d’absinthe, les barbes postiches, les faux notaires, les testaments mensongers, les confraternités diaboliques et les messes noires…

 

Mon avis

Je me suis rendu compte arrivé a environ la moitie du livre que decidemment c’était pas du tout mon genre de lecture. Plutôt que de me forcer a lire un livre qui de tout manière ne me plait pas, j’ai préféré arrêter. Les conflits religieux c’est pas du tout pour moi, mais bon j’aurais essayé.

Marion, 13 ans pour toujours


il y a quelques temps j’avais regardé une émission sur les violences dans la cadre scolaire et çà m’avais marqué, aussi j’ai souhaité lire un livre en rapport avec ce thème

 

Voici une interview de l’auteur suite au deces de marion : 

C’est un livre touchant et il faut tout faire afin de faire baisser le fléau, qui si les chiffres sont proche est énorme : 10% des élèves touchés par le harcèlement.
Il faut que les élèves en parlent, mais aussi faudrait que le gouvernement avise car les mots c’est bien mais bien souvent les actent s’envole en poussière.
je terminerais sur ces quelques mots :

RIP MARION FRAISSE

Une fille de pasteur


41NPRTvYI6L._SY344_BO1,204,203,200_

Auteur : George Orwell
Titre : Une fille de pasteur
ISBN :9782268060729
350 pages 

4eme de couverture

Fille unique, Dorothy vit une existence morne avec son père, le pasteur acariâtre d’une petite paroisse du Suffolk. Frappée par une soudaine amnésie, elle se retrouve à la rue et va partager l’existence des déshérités, des clochards de Londres aux cueilleurs saisonniers de houblon. Mais, à mesure que la mémoire lui revient, Dorothy trouvera-t-elle en elle-même la force d’aspirer à une autre vie ?

Publié en 1935 et inédit en français, Une fille de pasteur est l’un des premiers romans de George Orwell. Avec une lucidité et une acuité implacables, Orwell dépeint l’hypocrisie, la pauvreté et la misère spirituelle qui vont accompagner Dorothy dans son odyssée à travers l’Angleterre des années trente.

George Orwell, nom de plume d’Eric Arthur Blair, né le 25 juin 1903 à Motihari (Inde) pendant la période du Raj britannique et mort le 21 janvier 1950 à Londres, est un écrivain et journaliste anglais.

Son œuvre porte la marque de ses engagements, qui trouvent eux-mêmes pour une large part leur source dans l’expérience personnelle de l’auteur : contre l’impérialisme britannique, après son engagement de jeunesse comme représentant des forces de l’ordre colonial en Birmanie ; pour la justice sociale et le socialisme, après avoir observé et partagé les conditions d’existence des classes laborieuses à Londres et à Paris ; contre les totalitarismes nazi et soviétique, après sa participation à la guerre d’Espagne.

Mon résumé

L’histoire se passe dans l’Angleterre des années 30.

Dorothy a toujours vécu dans un environnement religieux et de ce fait a reçu une éducation qui fait qu’elle se met au service du pasteur, son père. Son père ne pense qu’à lui même et se fiche bien des autres, à tel point qu’avoir des dettes auprès des commerçants lui passe complètement au dessus de la tête et quand bien même Dorothy lui explique les conséquences.

Elle va finir par arrêter de penser à cette situation et continuer sa petite vie pépère, enfin presque, jusqu’au jour où elle va perdre la mémoire et se réveiller en pleine rue entourée de SDF. A partir de ce moment là Dorothy va devoir vivre sa vie par elle-même et son chemin va être semé d’embûches et il sera difficile de s’en sortir.

Mon avis

Malgré le fait qu’il s’agit d’un roman ayant été publié pour la première fois dans les années 30. l’histoire est très bien et j’ai eu plaisir à le lire malgré une grande appréhension sur le thème initial qu’est la religion et le monde de l’eglise