32561850

Auteur : Gilles Legardinier
Titre :  Quelqu’un pour qui trembler
ISBN: 9782266273350
Format poche– Edition Pocket – 473 pages

 

Gilles Legardinier est un écrivain et scénariste français né le 27 octobre 1965 (52 ans) à Paris. Son roman Demain j’arrête ! obtient un grand succès.
Gilles Legardinier est abandonné à la naissance et recueilli par une famille d’accueil, comme il le raconte dans Vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance ? publié en 2017 avec Mimie Mathy. Il travaille sur les plateaux de cinéma américains et anglais, notamment comme pyrotechnicien. Il réalise également des films publicitaires, des bandes-annonces et des documentaires sur plusieurs blockbusters.
Il se consacre aujourd’hui à la communication pour le cinéma pour de grandes sociétés de production, ainsi qu’à l’écriture de scénarios de bandes dessinées et de romans.

Source : wikipedia

 

4eme de couverture

Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent.
Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu. Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l’aide de ceux que le destin placera sur sa route.
Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies.

 

Mon résumé

De temps en temps je prend plaisir à m’arrêter à la boite à livres proche de chez moi et meme si je ne trouve pas souvent de lectures qui font tilt, c’est toujours un plaisir d’un faire un tour. Et ca ne vous étonnera peut- être pas mais il m’arrive parfois de trouver autre chose que des livres. Oui il arrive que certains y depose des k7 audio ou video (rien a voir avec la fonction premiere de ce lieu mais bon…vaut mieux ça et que ça serve à quelqu’un plutôt que de les jeter). Pourquoi je vous dis tout ça ? Et bien tout simplement car le livre dont il est question dans cette chronique n’est pas un livre que j’ai acheté mais que j’ai déniché dans la boite à livres.

Ici, il s’agit de mon deuxième roman de Gilles Legardinier. Ayant eu l’occasion de voir plusieurs couvertures de romans de cet auteur, je me serais attendu a ce qu’il y ai un chat ( est-ce que l’auteur serait fan de chats ? ) mais non une fois n’est pas coutume et c’est une peluche. Peux-être est lié au fait que le synopsis fait mention d’un enfant dans le principal protagoniste n’avais pas eu connaissance.

Thomas est ce que j’appellerais un médecin humanitaire,un toubib parti du jour au lendemain dans des pays en voie de développement, en manque de docteurs. Ses fonctions l’on amené a partir régulièrement en mission au detriment de sa vie familiale et personnelle. Thomas est installé, en inde, depuis maintenant vingt ans lorsqu’il apprend qu’il a une fille en France, une fille déjà bien grande qui ne connaît malheureusement pas l’identité de son papa biologique. Cette revelation, faite par un de ses collègues, sur place, va l’inciter à revenir en France afin de faire la connaissance d’Emma.
Il souhaite l’approcher tout en douceur afin de ne pas la brusquer, c’est pourquoi il accepte un poste de directeur dans une maison de retraite non loin de l’endroit où habite sa fille.

 

Mon résumé

Voila, un roman, qui m’a permis de la zone de confort, dans laquelle je m’étais trop longtemps réfugié. En lisant Gilles Legardinier on est sur de passer un bon moment. Le genre de lecture rafraîchissante, qui nous font oublier la canicule qui persiste sur la France.

A l’occasion je dirais pas non a une future lecture de cet auteur.