Cul de sac


cul_de_sac

Auteur : Agnes Boucher
Titre : Cul de sac
ISBN : 978-2-37011-494-5
334 pages -EPUB

Ceci une exclusivité des Editions Helene Jacob. Le livre sortant officiellement le 24 octobre prochain.

 

 

4eme de couverture :

Le commissaire Tahar Agnelli vient d’enterrer son père en Corse.
En tant qu’aîné d’une fratrie insulaire devenue orpheline, la joie, l’honneur et l’avantage de gérer au mieux la petite famille lui reviennent de droit.

Après les terribles attentats terroristes qui ont traumatisé Paris et ses habitants, le policier n’a pas le temps de s’ennuyer.
Côté vie privée, sa jeune sœur Sarah songe à prendre le voile et son frère Simon est amoureux transi d’une beurette universitaire, ambitieuse et studieuse. Hélas pour elle, la demoiselle est affublée de deux consanguins belliqueux, l’un trafiquant de drogue et l’autre apprenti djihadiste.
Enfin, s’ajoutent à ce sac de nœuds quelques nantis qui font des leurs. L’un d’eux, chasseur de têtes professionnel, trouve plaisante l’idée de se faire trucider dans le parking d’un des clients du cabinet où il officiait.

Dans une atmosphère lourde et menaçante, Agnelli va devoir mettre de côté ses bonnes vieilles valeurs, renoncer à ses principes et se recentrer sur l’essentiel. Heureusement pour lui, quelques alliés surprenants, mais non moins fidèles, vont lui apporter leur aide.

 

Mon avis :

Mon avis est assez mitigé. On rentre assez vite dans l’histoire et c’est très bien. On cotoie plusieurs thématique dans ce roman, Tout d’abord l’action se passant dans le département de la Seine-saint-Denis et plus précisément, dans la banlieue on baigne assez rapidement dans le monde du trafique d’armes, de drogue….

Les 2 personnages principaux se prénomment Mohammed et Rachid. Pourquoi avoir voulu suivre la reputation de ce département en prenant des prénoms à connotation maghrébine ?

J’ai bien aimé avoir décidé de faire le parking d’un immeuble, la scène de crime.

Si dans l’ensemble j’ai bien aimé ce livre, en revanche j’ai eu un peu plus de mal vers la fin du roman, je m’en suis un peu détaché et je pense que c’est du au fait que plus on avance dans le livre , plus il y a de personnages qui font leur apparition et finalement on s’y perd un peu.

Le livre ne sortant que la semaine prochaine, je m’en dirait pas plus et je vous invite chers lecteurs à le decouvrir.

Voici le lien editeur : Cul-de-sac

CHATSWORTH CREEK


Afficher l'image d'origine

Auteur : Chris Loseus
Titre : CHATSWORTH CREEK
ASIN :B01F18XGLK
Format Kindle

 

4eme de couverture

La vie sourit enfin à Jack Sanders, écrivain sans succès, lorsqu’on l’appelle pour remplacer au pied levé un auteur de best-sellers dans le plus grand talk-show américain. Il y rencontre Janice Woon, championne de ski au palmarès international.
Très vite, une belle histoire d’amour va naître entre eux, les tabloïdes du monde entier s’en emparent et Jack devient le romancier à succès qu’il rêvait d’être.
Mais en s’installant à Chatsworth Creek, dans une vieille maison surplombant la ville quelque temps après la retraite sportive de Janice, Jack voit la frontière entre ses écrits et le monde réel se réduire pour mettre en danger ce qu’il a de plus cher au monde : son amour pour Janice.

Retours Blogs littéraires:
Evadez moi:
A mi-chemin entre Guillaume Musso et Stephen King, Chris LOSEUS a su créer son style et vous transporte lentement mais surement vers un roman fantastique avec des scènes époustouflantes de réalisme.
Un roman à ne pas rater cette année !

 

Résumé / Avis

JAck est écrivain, elle, est sportive. Ils trouvent que leur vie professionnelle les surmènent et n’ont plus de temps a eux. Ils décident de quitter New York pour s’installer dans une maison a Chatsworth Creek. Tout se passe bien au départ, puis assez vite on sent que Jack change et semble obnubilée par l’écriture de son livre, au point qu’il s’éloigne petit a petit de sa femme.

J’ai bien aimé l’histoire, cependant j’ai eu l’impression a certains moment de me traîner dans l’histoire, un grand plat. Heureusement a la fin ça s’accélère un peu. Ça m’a fait du bien de changer un peu de registre, c’est d’ailleurs ce que j’essaye de faire de temps en temps pour couper un peu avec les thrillers.

Océan d’amour, Océan de la peur


ocean-damour

 

Auteur : Joselyne Tribot
Titre : Océan d’amour Océan de la peur
ISBN :  non connu
48 pages – Format EPUB

 

Resumé de l’editeur (Bookelis – auto edition)

Maémie, petite fille de huit ans, vivant avec ses parents aux abords de l’océan. Un tremblement de terre puis un tsunami dévaste tout sur son passage. Elle est sauvée in extremis de l’eau. Ses parents sont introuvables, elle va devoir suivre des inconnus au travers la ville réduite en miette et va faire face au massacre qui est devenu sa vie d’enfant.

 

Ce que j’en retiens :

L’histoire d’une petite fille de 8 ans vivant avec ses parents, à proximité de la mer et qui doit faire face a un tremblement de terre puis qui se transforme en tsunami. Elle est sauvé des eaux in extremis par une femme et son bébé qui se prénomme Manu. Elle va cependant vouloir voir sa mère mais va apprendre que celle-ci a été emporté par les flots du tsunami.

Suite a quoi elle va suivre un long parcours, jusqu’à ce qu’elle soit recueilli dans un foyer….

Je trouve la fin bien bouleversante, alors qu’on la crois finalement bien se terminer.

 

Mon avis :

Ce roman me fait un peu penser a un ouvrage que j’ai lu il y a pas si longtemps que ca et qui m’avait aussi un peu bouleversé : Wave . A la différence celui-ci est une histoire alors que Wave était une autobiographie, mais a leur niveau les 2 ouvrages valent d’être lu même si ils restent bouleversant.

Je pense qu’il aurait cependant mérité d’être plus long, âpres c’est peut-être du au fait que je suis habitué aux longues histoires.

Les sentiers du hasard


kaczmarek

 

Auteur : Gisele Kaczmarek
Titre : Les sentiers du hasard
ISBN :  978-2-9542999-4-5
154 pages – format PDF

 

Il y a quelque temps j’avais proposé de faire une chronique pour des oeuvres d’auteurs auto-edité et c’est pourquoi de temps en temps il m’arrive de lire des ouvrages d’auteur peu ou pas connu. La plupart du temps j’en ressors plus que satisfait et c’est pas pour déplaire a l’auteur.

Aussi, aujourd’hui je commence le recueil de nouvelles de Gisèle Kaczmarek, que celle-ci m’a gracieusement envoyé 😉

 

Mon résumé : 

  • Au bord du Loch : J’ai déjà eu un sentiment de déjà vu en me rendant dans un endroit inconnu, ou avoir déjà rencontré une personne , qui pourtant je ne connait pas. C’est l’effet que j’ai eu en lisant cette nouvelle.
  • Le train : Au vu de la lecture de cette nouvelle, je considére qu’on ne doit pas applaudir un miracle sur la foi d’un pressentiment. On a évité une catastrophe et c’est tant mieux, on a pas besoin de recevoir une médaille. C’est du moins mon sentiment, et je pense que ce doit également être celui de l’auteure.
  • Expedition en Egypte : Une petite histoire policière qui se déroule au sein de la vallée des rois, en Egypte. J’ai trouvé dommage le fait qu’on devine rapidement, la personne a accuser, un peu plus de suspense, aurait pu être un plus.
  • Le panier : Ca doit être la nouvelle à laquelle j’ai le moins accroché mais ca n’engage que moi.
  • Soir d’été : Belle histoire romantique, ou la fille se trouve tous les défauts du monde, mais qui finalement réussi, contre toutes attentes, a diner aux chandelles, avec un parfait inconnu.
  • Secret defense : Histoire policière, mais on peut aisément le deviner de par le titre. On y raconte l’histoire d’un homme retrouvé mort dans son lit, alors qu’il est sensé être mort au combat, 3 jours plus tot.Usurpation d’identité ? Vengeance ? C’est ce que devra découvrir la brigade de gendarmerie qui est sur l’enquête.
  • A l’ombre des moaï : Ca doit etre la nouvelle la plus longue du recueil, mais j’ai bien aimé cette histoire ou il est question de 2 femmes qui « perdent » leur maris sur l’ile de paques. On aurait presque du mal a croire qu’on puisse perdre une personne sur une ile, et pourtant…

 

Mon avis

Bon recueil de nouvelles qui ne se cantonne pas a un seul theme mais en mêlent plusieurs et ca permet de voir d’autres chose et ca annonce de belles decouvertes.

Pour ceux que ca interesse de decouvrir l’auteur :

 

La rose cassante


La rose cassanteHJ

Je remercie les editions Helene Jacob pour cette exclusivité

Auteur : Charles Demassieux
Titre : La rose cassante
Sortie officielle :  14 mars 2016
171 pages – EPUB

4eme de couverture

Un tueur mutile ses victimes en déposant sur leur cadavre des énigmes en forme de courts poèmes.
Le lieutenant Étienne Proto, une pointure de la Criminelle, est chargé de l’enquête.
Cet homme, issu d’une famille bourgeoise de province, n’était pas destiné à devenir enquêteur. La mort violente de sa petite sœur de 16 ans n’y est pas étrangère.

Seulement, le lieutenant Proto n’a, jusqu’à présent, jamais été confronté à un tueur aussi imprévisible et raffiné que celui qu’il pourchasse.
Le tueur en question est un énigmatique et fin lettré, joueur de surcroît. Ses victimes appartiennent, pour la plupart, au monde de la Culture et des médias.

Ses meurtres sont-ils gratuits ou répondent-ils à un autre motif ? Question à laquelle l’enquêteur, aidé de son équipe, va tenter de répondre, fouillant à la fois dans le présent et le passé, le sien y compris…

 

Mon avis

On commence sur les chapeaux de roue : un premier cadavre est découvert et du coup on rentre tout de suite dans l’action.

Du coté des personnages, l’auteur sait bien montrer leurs traits de caractères et ça c’est bien. J’ai particulièrement bien aimé le caractère de Etienne et celui de sa responsable, Véronique, qui va se rapprocher assez rapidement et deviendra bien plus que sa responsable.

Du coté de l’enquête, le suspense est bien conservé jusqu’à la fin. On a donc plaisir à tourner les pages et à en apprendre toujours plus. On est impatient de savoir quel est le but recherché par le meurtrier.

Je ne connaissais pas cet auteur avant que les Editions Hélène Jacob me le fassent découvrir et c’est une belle découverte.

Les plaines de mayjong


les_plaines_de_Mayjong

Auteur : Emma Cornellis
Titre : Les plaines de Mayjong
ISBN : 978-2-37011-400-6
EPUB – 370 pages

 

Exclusivité des Editions Helene Jacob

4eme de couverture

Dans une ville du sud de la France, la vie de Pauline s’écoule tranquillement entre la faculté de Lettres où elle étudie et les week-ends chez ses parents au bord de la Méditerranée. Elle est secrètement amoureuse de Christophe, un garçon très populaire plus âgé qu’elle, qui suit le même cursus universitaire.
Mais voilà que Pauline commence à faire des rêves étranges. Au début, ce ne sont que des visions éphémères : une plaine, une tempête, le visage d’un inconnu.
Un jour, au hasard d’un détour chez un libraire, le paysage d’un calendrier va profondément la perturber. Elle a déjà vu cet endroit, mais quand et où ?
Dès lors, tout s’accélère. Ses rêves prennent l’allure d’une vie parallèle et le visage de l’inconnu l’obsède jusqu’à lui faire oublier son amour pour Christophe !
Folie, rêve ou réalité ? Et si le monde était bien plus vaste que ce qu’elle pouvait percevoir ?

 

Mon resumé

Pauline est une etudiante qui vit sa vie tranquillement . Elle est secretement amoureuse de la vedette du lycée en la personne de christophe, qu’elle croit etre inaccessible mais apres avoir discuter avec ses amies et apres une soirée bien arrosée se retrouve finalement dans son lit.

On pourrait se dire que tout va bien comme dans le meilleur des mondes, mais c’est jusqu’au jour ou elle commence a faire un reve qui va la plonger dans un autre univers et dont elle va avoir du mal a comprendre la signification. Elle va donc vouloir en parler a sa meilleure amie, puis a sa grand mere mais elle est prise plus ou moins pour une folle. Et puis il  y a le fait qu’elle fait des nuits a n’en plus finir entre 12 et 15 heures et a vraiment du mal a se l’expliquer…..

 

Mon ressenti

je ressors de ce livre plus que comblé, j’ai literralement adoré et je l’ai lu en a peine 3 jours. Et ouais, lorsqu’un livre me plais je decroche pas.

L’histoire est bien menée et on a pas le temps de s’ennuyer. On passe du monde du reve au monde reel sans difficulté, moi qui pensait que j’allais etre perdu et bien pas du tout, j’ai reussi a suivre l’histoire sans probleme. C’est un livre que je dirais grand public, a partir de disons 14-15 ans.

Votre mission prioritaire sur tout le reste : vous procurer l’ouvrage et ne pas perdre une seconde pour ouvrir la 1ere page 🙂

La legende de Yamuni – La cité de cediria


Capture du 2016-01-27 18:03:24

 

Auteur : Jeremie Labbé
Titre : La legende de Yamuni – La cité de cediria
offert gracieusement par l’auteur
format PDF – 164 pages

 

L’histoire :

Cédiria est une cité entourée par un désert et un océan qui bascule dans le vide au bout du monde. Sur cette cité isolée règne un empereur despotique du nom de Cléon. Un jour, une météorite traverse le ciel et s’écrase devant la cité, au centre du cratère se trouve un homme, sans nom ni mémoire, portant une marque étrange : YAMUNI

 

Mon ressenti

je dois dire que j’ai eu plaisir a lire ce 1er roman de l’auteur, il se lis assez bien. J’ai tout particulièrement apprécier le moment des combats afin de détrôner l’empereur et la reprise en main de la cité.

Le dernier paragraphe presage une suite ou alors je ne répond plus de rien 😉

S’agissant du 1er roman de l’auteur , je ne souhaite pas en dévoiler plus mais je vous invite vivement a vous le procurer aupres de la maison d’edition donc voici le lien : La legende de Yamuni