L’aigle de sang


Résultat de recherche d'images pour "slatkine & cie"

44428271

Auteur : Marc Voltenauer
Titre : L’aigle de sang
ISBN :978-2-88944-094-8
511 pages – Edition Slatkine & cie
Lien livraddict

Sortie officielle : 14 mars 2019

 

Je remercie Marc Voltenauer pour sa confiance et sa maison d’edition pour l’envoi postale de son dernier roman

 

 

4eme de couverture

Un secret de famille, une épitaphe mystérieuse, une inquiétante confrérie viking… L’inspecteur Auer était parti sur l’île de Gotland à la recherche de ses origines, il se retrouve prisonnier d’une enquête vertigineuse, entre Suisse et Suède, sur fond de meurtre rituel et de disparitions. En dénouant les hypothèses, il remonte au plus lointain de son enfance. Mais qui est vraiment Andreas Auer ?

Après l’immense succès du Dragon du Muveran et que Qui a tué Heidi ?, Marc Voltenauer livre enfin la troisième saison des aventures de l’inspecteur Auer. De Gryon à Gotland, en passant par Paris, un voyage dont vous n’êtes pas près de revenir.

 

petite interview mediatisée de l’auteur  : https://www.rts.ch/play/tv/redirect/detail/10307464

 

 

 

Mon résumé :

Il faut tout d’abord savoir que j’ai découvert cet auteur par pure coincidence. Il a suffit que je gagne son roman Le dragon de Murevan pour que je tombe sous le charme de l’écriture. C’est d’une fluidité, que des qu’on commence a lire, on a pas envie de s’arrêter. J’avais tellement adoré ce roman, qu’il était normal que je souhaite découvrir son 2eme roman Qui à tué heidi ? 

Quelle ne fut pas ma surprise quand quelque jour après avoir publié ma chronique sur mon blog et sur les réseaux sociaux, j’ai eu l’agréable surprise que l’auteur me propose son prochain roman. Celui dont vous êtes en train de lire la chronique, par consequent. Avant meme de tourner la premiere page, je savais donc a quoi m’attendre, et je dois dire que cela va au delà de mes espérances. Je me doutais que ca risquais d’être du bon mais alors la ! Bon assez papoté, entrons dans le vif du sujet.

L’inspecteur Auer va quitter son petit village de Gryon, il doit laisser seul Mickael durant sa convalescence, du moins pas vraiment seul car il sera en compagnie de Karine qui est d’accord pour rester avec lui. Il doit partir sur l’ile de Gotland, situé sur les terres suedoises afin de decouvrir d’ou il vient et en apprendre plus sur son passé. Bien malgré lui, si effectivement il va apprendre d’ou il vient, ce qu’il va decouvrir ne va pas lui faire plaisir. Mais en plus de ca, il va tomber bien malgré lui, dans une histoire macabre. Il va tomber sur des histoires de sacrifices au sein d’une confrerie viking.

L’auteur nous fait voyager dans le temps puisque le récit se déroule de 1944 à 2016.
Mais également de la Suisse à l’Île de Gotland, puis jusqu’à Paris.

C’est le premier roman de l’auteur qui ne laisse aucun doute quant à ses origines, on sent bien que l’auteur est issu de suisse. Je parle notamment de l’écriture des chiffres typique des belges et des suisses : nonante, septante….

 

 

Mon avis

Apres avoir refermé la dernière page, personnellement je me pose une grand question !! Serais-ce la fin de Andreas Auer ? Au vu de toutes les revelations qui sont semées un peu partout dans le roman, on est en droit de se poser la question. JE ne le souhaite bien sur pas, et j’ai hate de le redécouvrir dans un prochain roman.

Est-ce utile de preciser qu’avec ce 3eme roman j’ai pris une grosse claque ? bien sur que non voyons.

 

Un cri sous la glace


34104482

Auteur : Camilla Grebe
Titre : Un cri sous la glace
ISBN: 978-2-7021-6021-3
Format Papier – Calmann Levy – Emprunté à la bibliothèque

Il s’agit d’une lecture commune avec Chocobook du blog lecture passion et du forum Zone d’ombres.

 

4eme de couverture :

AVEZ-VOUS DÉJÀ PERDU LA TÊTE
PAR AMØUR ?

Emma, jeune Suédoise, cache un secret : son patron Jesper,
qui dirige un empire de mode, lui a demandé sa main.
Mais il ne veut surtout pas qu’elle ébruite la nouvelle.
Deux mois plus tard, Jesper disparaît sans laisser de traces et l’on retrouve
dans sa superbe maison le cadavre d’une femme, la tête tranchée.
Personne ne parvient à l’identifier.

Peter, policier émérite, et Hanne, profi leuse de talent, sont mis en tandem pour enquêter. Seul problème, ils ne se sont pas reparlé depuis leur rupture amoureuse dix ans plus tôt. Et Hanne a aussi un secret : elle vient d’apprendre que ses jours sont comptés.

Dans un Stockholm envahi par la neige, un double récit étourdissant prend forme. Chaque personnage s’avère cacher des zones d’ombre. À qui donc se fier pour résoudre l’enquête ?

 

 

 

Cyanure


Cyanure by Camilla Läckberg

Auteur : Camilla Lackberg
Titre : Cyanure
ISBN: 9782330001346
156 pages – Edition Acte Sud – Livre emprunté à la bibliotheque

 

Camilla Läckberg

Né en 1974, Camilla Läckberg est diplômée de l’université d’économie de Göteborg, avant de déménager à Stockholm où elle a travaillé pendant quelques années en tant qu’économiste.

Cependant, un cours d’écriture de crime créatif est devenu le déclencheur d’un changement radical de carrière. Ses quatre premiers romans sont tous devenus des best-sellers suédois. Les livres de Läckberg sont toujours situés dans ou autour de son lieu de naissance, la petite ville suédoise de la côte ouest de Fjällbacka.

 

 

4eme de couverture
Martin Molin accompagne sa petite amie Lisette sur l’île de Valö pour une réunion de famille juste avant Noël. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un magnat industriel, meurt étouffé, juste après avoir annoncé à ses enfants qu’il les a déshérités. Martin se rend vite compte qu’il a été assassiné au cyanure. Une tempête de neige fait rage, l’île est isolée du monde et Martin décide de mener l’enquête.

Offrant une pause à Erica Falck, Camilla Läckberg tisse un polar familial délicieusement empoisonné.

 

Mon résumé : 

À l’occasion des fêtes de fin d’année, toute la famille Liljecrona se rend sur la petite île de Valö où ils louent une maison quelques jours. Martin Molin accompagne Lisette, à contre cœur.

Martin regrette d’avoir accepter de venir dû au fait qu’il trouve ça trop sérieux de rencontrer la famille de celle qu’il considère comme une « amourette de vacances » et ce sentiment ne va que s’intensifier au fur et à mesure de l’histoire à cause des événements qui vont se passer.

Le grand-père estime que tous, à l’exception de Matte, un de ses petits fils, dilapide sans remords ni scrupules son argent, et alors qu’il annonce qu’il les déshérite tous, voila qu’il s’effondre. Ruben, le grand-père, meurt des suites d’un empoisonnement au cyanure.

Dehors, la tempête de neige violente bloque les convives sur l’île et leur hôtes, un couple de restaurateur.

 

» Son éclat de colère avait dû lui donner soif, car il saisit son verre d’eau d’une main tremblante et le but d’un trait. Tout le monde se taisait et se tenait absolument immobile. Ruben reposa le verre. Il semblait que ses poumons se vidaient lentement, comme un ballon qui se dégonfle. »

 

Mon avis :

Malgré un avis mitigé de la part de la bibliothécaire, je ne me suis pas ennuyé. L’histoire est fluide et bien menée.

Un premier livre de l’auteure, qui pourrait m’inciter à en lire d’autres. Notamment je pense à un qui a fait du bruit fut un temps : La princesse des glaces.

Block 46


Afficher l'image d'origine

 

Auteur : Johana Gustawsson
Titre : Block 46
ISBN : 9782352949091
336 pages

Afficher l'image d'origine

Née en 1978 à Marseille et diplômée de Sciences Politiques, Johana Gustawsson a été journaliste pour la télévision et la presse française.

Elle vit aujourd’hui à Londres, en Angleterre.

 

 

 

4eme de couverture : 

Falkenberg, Suède. Le commissaire Bergström découvre le cadavre terriblement mutilé d’une femme.
Londres. Profileuse de renom, la ténébreuse Emily Roy enquête sur une série de meurtres d’enfants dont les corps présentent les mêmes blessures que la victime suédoise : trachée sectionnée, yeux énucléés et un mystérieux Y gravé sur le bras.
Étrange serial killer, qui change de lieu de chasse et de type de proie…
En Suède, Emily retrouve une vieille connaissance : Alexis Castells, une écrivaine pleine de charme spécialisée dans les tueurs en série.
Ensemble, ces deux personnalités discordantes se lancent dans une traque qui va les conduire jusqu’aux atrocités du camp de Buchenwald, en 1944.

 

Mon resumé :

Tout commence par la découverte en Suède d’un corps mortellement mutilé découvert par le commissaire Bergstrom. A Londres, un profileur, travaille sur la découverte de corps d’enfants qui semblent présenter les mêmes mutilations. De fils en aiguilles les indices vont les amener à remonter bien loin dans le temps, près de 60 ans en arrière à l’époque des camps de concentrations.

Ils finissent par découvrir qu’un déporté avait réussi à intégrer le Block 46. Un bâtiment où un professeur menait des expériences supposées médicales. Le déporté va au fil du temps se rapprocher du professeur et commencer à apprécier son travail….

 

Mon avis

Même si il est vrai, que certains passages sont morbides et désagréables, quand on arrive à s’imaginer la vie que cela a du être dans les camps de concentration, le roman n’en reste pas moins extra-ordinaire et se lit très facilement. Pour ma part je tournais les pages sans m’en rendre compte. Je clôturerais cet article en disant : Âmes sensibles, s’abstenir !

La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette


Afficher l'image d'origine

 

Auteur : Stieg Larsson
Titre : Millenium 2 –La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette
ISBN : 9782742765010
EPUB

Tout d’abord pour la petite histoire on pourrait se demander pourquoi ce titre alors il faut savoit que le titre original se traduit littéralement par « La fille qui jouait avec le feu ».

 

4eme de couverture

Tandis que Lisbeth Salander profite de sa nouvelle fortune, Mikael Blomkvist gère son magazine économique Millénium qui grâce à l’affaire Wennerström bénéficie d’une très bonne réputation.
La rencontre entre Blomkvist, Dag et Mia, un journaliste indépendant et une thésarde, sur le sensible et sulfureux thème du commerce du sexe entre la Suède et les Pays baltes décide Blomkvist à publier sur le sujet dans Millénium.
Dag et Mia sont retrouvés assassinés à leur domicile, juste après une conversation téléphonique avec Blomkvist évoquant de nouvelles découvertes. Les empreintes digitales sur l’arme du crime ne laissent aucun doute à la police sur la responsabilité de Lisbeth Salander, dont le tuteur Bjurman est également découvert assassiné chez lui.Lisbeth se cache dans son nouvel appartement, la police traque selon les médias une « psychopathe mentalement dérangée, lesbienne et sataniste ». Lisbeth entraîne malgré elle ses amis dans une tourmente violente et meurtrière où chaque protagoniste trouve une place au plus près de Lisbeth et de son histoire, commencée 14 ans plus tôt dans le sang et la violence la plus abjecte.

Elle n’hésite pas à se sacrifier pour mettre un terme à une série d’affaires mêlant l’État lui-même et conclure son histoire dramatique en traquant un nouvel homme qui n’aimait pas les femmes.
Dans le roman, Lisbeth explore les mathématiques dans un livre intitulé Dimensions in Mathematics, dans lequel elle apprend des notions à propos du dernier théorème de Fermat et sur les nombres parfaits.

Une petite image tirée du film :

Afficher l'image d'origine

 

Mon resumé

On garde encore a l’esprit la fin du 1er volet dans lequel Bloomvist parvient a faire la une des journaux et des médias grâce a l’affaire Wennerström.

Au début de ce 2eme volet, le journaliste continue sa vie journalistique au sein du journal Millenium, tandis que Lisbeth mène sa petite vie bien tranquille et dépense sans compter. D’ailleurs tous ceux qui entendent parler d’elle et du train de vie qu’elle mène se demandent comment elle peut vivre sachant qu’elle ne travaille plus et quand on lui fait remarquer, les remarques semblent lui passer totalement au-dessus.

Cette reprise au sein du journal fait apparaître un journaliste indépendant, qui souhaite faire publier une longue enquête qu’il a mené concernant le commerce du sexe entre la Russie et la Suède. Au lendemain d’une conversation téléphonique entre Bloomvist et Dia, le journaliste indépendant, celui-ci ainsi que sa femme, sont retrouvés morts a leur domicile.

Les empreintes retrouvées sur l’arme du crime ne font aucun doute, il s’agit de Lisbeth Salender. C’est a partir de ce moment la que le jeu du chat et de la souris va commencer entre la police et Lisbeth va commencer…..

 

Mon avis :

Un volet bien passionnant, que j’ai eu du mal a lâcher j’avoue. On rentre facilement dans l’histoire des personnages et on s’image facilement l’environnement. J’ai décidé de faire une chronique separé entre le 2e et le 3e volet, cependant une chronique pour l’ensemble des 2 aurait été plus judicieuse peut-etre.

Les hommes qui n’aimaient pas les femmes


Afficher l'image d'origine

 

Auteur : Stieg Larsson
Titre : Millenium 1 – Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
ISBN : 9782742761579
575 pages

Afficher l'image d'origineStieg Larsson, de son nom complet Karl Stig-Erland Larsson, né le 15 août 1954 (à Skelleftehamn, dans la région de Västerbotten) et mort le 9 novembre 2004 (à Stockholm) d’une crise cardiaque, est un journaliste et écrivain suédois connu pour son engagement contre l’extrémisme de droite et le racisme. Publiée à titre posthume entre 2005 et 2008, sa trilogie Millénium le rend mondialement célèbre.

 

4eme de couverture

Ancien rédacteur de Millénium, revue d’investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans.
Dans le huis clos d’une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu’un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires.
Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée, placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu’il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu’au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier.
Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers. lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l’écorchée vive vont résoudre l’affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu’il faudrait peut-être taire.

 

Resumé

Mikael Blommvist est un grand journaliste et travaillait pour le journal Millenium, jusqu’à la divulgation d’une affaire estée en justice et qui lui causer du tors, aussi il va préférer se retirer durant quelque temps du monde du journalisme. Durant le temps qu’il va rester au journal il va embaucher Lisbeth Salander, même si au départ il va avoir de grands doutes sur ses capacités d’analyse mais qui finalement va se trouver être une personne redoutable pour déceler la moindre faille, le moindre indice et pour qui décortiquer la moindre information d’un ordinateur ne se révèle que de la « nioniotte ».

Suite a son départ du journal, le journaliste va se faire embaucher par un des plus gros industriel de la région, Henrik Vanger, afin de rouvrir une enquête laissé a l’abandon, faute d’indices, pour retrouver sa nièce disparu depuis prés de 30 ans.

On va finalement se rendre compte que le journaliste va réussir la ou d’autres ont littéralement échoués.

 

Mon avis

JE dirais que le seul point faible de ce roman, et je pense le serais également dans les autres volets, sont les noms des villes et quartiers évoqués car rappelons qu’il a été ecrit par un suedois. Passé cette difficulté, il se lis tout seul et ont a hâte de tout apprendre de la famille Vanger.

Je m’en vais tout de suite commencer le 2eme volet et rien qu’au titre ça promet.