Engloutie


46997486. sy475

 

Auteur : Arno Strobel
Titre : Engloutie
Version :  numérique – Epub Kobo – Edition l’archipel
ISBN: 9782809826852
Lien Livraddict

 

Description de cette image, également commentée ci-après

 

Arno Strobel, né le 18 août 1962 à Sarrelouis en Allemagne, est un écrivain allemand, auteur de roman policier et littérature d’enfance et de jeunesse.

Son premier roman, Magnus (2007) est un thriller se découlant au Vatican pour lequel Strobel avait fait des recherches à Rome. Son premier gros succès demeure toutefois un autre thriller, plus psychologique, intitulé Der Trakt (2010). Depuis, tous ses livres sont des best-sellers en Allemagne.

Arno Strobel vit maintenant avec sa famille près de Trèves.

 

 

 

 

4eme de couverture

Deux couples passent leurs vacances sur une île de la mer du Nord, réputée pour son calme et la beauté de ses paysages. Peu après leur arrivée, des crimes d’un sadisme inouï sont commis.

Après avoir e te enlevés, une femme et un homme sont amenés sur une plage a la nuit tombée. Et la , ce dernier assiste impuissant au supplice de sa compagne. Car la marée monte, qui va engloutir celle qu’on a enterrée dans le sable – et dont seule la tête dépasse…

Le tueur prend d’autant plus de plaisir a ces spectacles qu’il se sait supérieurement intelligent… donc infaillible. Personne, jamais, ne le soupçonnera.
Raconte de plusieurs points de vue, dont celui de l’assassin, un suspense qui glace le sang jusqu’a l’ultime page

 

Mon résumé

Deux couples viennent passer d’agréables vacances sur une île de la mer du Nord, des couples bien sous tout rapport. Bon, mais voila que soudainement on apprend qu’un couple a été retrouvé sur la plage. Il semblerait que l’homme ai été attaché solidement à un poteau, tandis que la femme ai été retrouvée a quelques mètres de son mari enterrée dans le sable, avec uniquement la tete à la base du sable. Il semblerais que le meurtrier ai cherché a faire en sorte que la femme se fasse emportée par la marée, tandis que le mari assiste à la scène impuissant.

Alors que l’enquête semble piétiner aux yeux de tous, tous, sauf bien sur pour Harmsen qui continue encore et toujours à s’obstiner a accuser Michael, et ce malgré les faibles indices qu’il a pu récolter.

Personnellement, je n’ai pas aimé du tout le personnage de Harmsen, il me parait égocentrique, imbu de sa personne et ne tiens en aucun compte des remarques qu’on peut bien lui faire. Il est encré dans ses idées et n’en démord pas. Alors qu’il a vécu dans le passé une enquête ou il s’est lamentablement trompé  sur toute la ligne. Visiblement cela ne l’empêche pas de remettre le couvert….

 

Mon avis

L’auteur arrive à nous emmener là ou il veux à la perfection, il arrive faire en sorte qu’on ai de la peine pour Michael, qu’on sente la personne persécutée par le flic alors qu’elle n’a rien fait. On aurait presque envie de foutre des baffes à ce flic ripoux, tellement on est navré pour ce pauvre Michael.

C’est mon 2eme roman de l’auteur et je constate que lorsqu’il s’agit de parler d’enterrement ( qu’il s’agisse d’un enterrement complet ou partiel) Arno Strobel est au rendez-vous. Cela n’enlève rien au bonheur que j’ai pris pour la lecture, bien au contraire je tourne les pages encore et encore tellement le besoin de connaitre l’issu finale est présente.

Je vous le recommande, et si toutefois vous souhaitez également connaitre mon avis sur son roman précédent c’est ICI.

La petite fille du phare


42206313

Auteur : Christophe Férré
Titre : La petite fille du phare
ISBN : 9782809825107
441 pages – Edition L’archipel

Anecdote : environ une fois tout les deux mois je participe au club de lecture de la bibliothèque, et il y a toujours plein de livres exposés. Celui-ci en faisait parti et il m’a tapé dans l’œil. En plus il s’agit d’une nouveauté de ce mois-ci alors…

4eme de couverture : 

Qui a kidnappé le bébé ?
Le temps d’une soirée dans un pub tout proche de leur villa située sur la côte de granit rose de Ploumanac’h, Morgane et Elouan ont laissé la garde de leur fille de 10 jours, Gaela, à son frère adolescent, Arthur.
Mais au retour, un berceau vide les attend.
Aucune trace d’effraction, pas de demande de rançon. À la douleur de la disparition, s’ajoute la violence du soupçon de la gendarmerie. Morgane est une mère déjà éprouvée par la perte d’un enfant, Elouan, un père souvent absent…
Les pistes se multiplient mais l’enquête n’avance pas.
Pourtant, près d’un mois plus tard, le miracle : Gaela est rendue à ses parents. Le soulagement l’emporte sur l’incompréhension.
Sauf pour Arthur, convaincu que ce bébé n’est pas sa sœur…

Mon résumé :
Alors que Morgane et Elouan, un couple vivant àPloumanac’h dans une petite ville côtière bretonne, sont sorti  prendre un verre dans un pub tout proche, ils décident de faire garder leur nouveau né d’a peine 10 jours à Arthur, leur fils adolescent. Mais a leur retour, ils découvre leur fils, qui semble venir de se réveiller, et le berceau…vide.
Aucune trace d’effraction et aucune demande de rançon pour étayer l’enlèvement. Morgane , la mere de Gaela, le nouveau-né disparu, decide de contacter la gendarmerie, et ce sachant qu’elle a déjà été éprouvée 10 ans plus tot par ce qu’on appelle « la mort subite du nourrisson ».
Le miracle se produit 4 semaines plus tard, une joggeuse vient frapper a sa porte, pour lui rapporter Gaela, qui aurait été découvert sur une plage à proximité. Alors qur tout le monde semble content d’avoir pu récupérer le bébé, pour Arthur, ca ne fait aucun doute, ce n’est pas sa sœur. Sa sœur avait des grains de beauté sur le dos, ce bébé n’en a pas.
L’enquête des gendarme suis son cours, et plus le temps passe, plus Morgane sens que les indices l’a font se rapprocher de plus en plus vers la prison, et ce quand bien meme elle clame son innocence. Elle finit par se tourner vers une blogueuse journaliste vers qui elle trouve un peu de réconfort malgré ce qu’elle écrit dans ses articles….
Mon avis : 
Un très bon livre ou le suspense est omniprésent. Je ne parle pas des rebondissement, la aussi on ne s’ennuie pas. On n’a pas trop envie de lâcher le livre même si parfois on à pas trop le choix. Si vous aime le suspense quant à une histoire de disparition d’enfant, ce livre est fait pour vous.