Les protégés de Sainte Kinga


55527099. sx318

Auteur : Marc Voltenauer
Titre : Les protégés de Sainte Kinga
Version : Broché – Edition Slatkine & Cie
Date de parution :  1 novembre 2020
EAN : 9782889441457

 

Marc Voltenauer (auteur de Le Dragon du Muveran) - Babelio

 

 

 

 

 

 

 

 

4eme de couverture

1826. Aaron Salzberg descend d’une diligence sur la place de Bex. Il a quitté le royaume de Pologne où il est né pour venir travailler dans les mines de sel qui ont fait la fortune de cette petite ville suisse.

2020. L’inspecteur Andreas Auer est appelé en urgence : une prise d’otages est en cours dans les mines de sel de Bex, toujours en activité. Un wagon avec un homme solidement attaché à son bord sort de l’étroite galerie souterraine et s’embrase sous le regard stupéfait des négociateurs et des forces de l’ordre. Andreas et son équipe n’ont que quelques heures pour découvrir l’identité des ravisseurs et leurs motivations. Une enquête qui les conduira à remonter jusqu’à l’origine des mines.

 

Mon résumé

Je te vois venir, petit coquin !! tu te  demande déjà, comment, l’histoire débutant en 1826, on peut arriver dans les mines de sel de Bex en 2020 ? la question est normale mais bon vois-tu cher petit lecteur la réponse n’arrivera qu’au 3/4 du livre. Ce serait donc gâcher tout ton plaisir de lecture que de te révéler comment on en est arrivé la, mais aussi qui est donc ce Aaron Salzberg, mit à part que tout le destine à travailler dans les mines de sel de Bex. Bien on parle de Aaron mais a aucun moment tu te dis que l’inspecteur Auer dois bien apparaître à un moment donné ? Quoi, je suis trop lent a t’expliquer les choses ? Bon, bah pour ce que j’en dis si tu veux qu’on en vienne au but, alors allons-y !

L’inspecteur Auer, que tout le moment connais dans la petite bourgade de bex, est appelé en urgence. Une prise d’otage est en cours au sein même des mines de sel. Le preneur d’otages à fait prisonniers les élèves d’une classe de l’enseignement secondaire. Mais il retient également quelques membres d’une organisation d’extrême droite, dont il a déjà fait une première victime. Tout laisse à penser qu’il ne compte pas s’arrêter la. L’inspecteur Auer va être épaulé de Karine, la commissaire et d’un négociateur, Bakary.

Après les premiers éléments de l’enquête, le preneur d’otage semble bien décidé a négocier que par vidéo interposée, grâce à l’ingénieux site qu’il a mis sur pieds, mais cerise sur le gâteau, non content de se faire appeler Charlot, il en tiens aussi le rôle, il ne parle pas, il mime. C’est donc par geste et par panneaux qu’il vont devoir dans un premier temps communiquer. Ce qui n’est pas vraiment du gout de l’equipe de Auer et de karine.

 

Quand on vois dans quoi tombe l’inspecteur Auer, on comprend mieux de quoi on parle quand on dit qu’on joue au chat et à la souris. Sauf que la, on ne joue plus et de nombreuses vies sont en jeu. Surtout que l’un des otages est Adam, le neveu de l’inspecteur….

 

 

Mon avis

Comme toujours, avec Marc Voltenauer, un avis très positif. Dès ce dernier roman, on y côtoie beaucoup de thèmes divers et variés et cela fit notre plus grand plaisir. Tout d’abord on plonge encore un peu plus dans la vie des alpes vaudoises, mais aussi dans l’histoire qui entoure Bex et les mines de sel. On y découvre la vie des mineurs de sel de l’époque.

Pour ma part c’est toujours un plaisir d’avoir affaire à la plume de l’auteur, c’est fluide, net, sans bavure. Arrivé au 1er tiers du roman, je me suis dis que ça allait être bien long et deux heures après j’étais a cent pages de la fin. JE vous fais un dessin ou vous avez compris la ou je veux en venir. Bien sur que vous avez compris, voyons !

 

 

M Le bord de l’abîme


Une putain d'histoire de Bernard Minier - Poche - Livre ...

Auteur : Bernard Minier
Titre : M Le bord de l’abîme
Version : Broché – Edition XO editions – 560 pages
ISBN: 9782374481210
Sortie : 21 mars 2019
Lien livraddict

Je remercie le gentil petit papa noël pour ce cadeau qui m’a fait vraiment plaisir

 

4eme de couverture

Pourquoi Moïra, une jeune Française, se retrouve-t-elle à Hong Kong chez Ming, le géant chinois du numérique ?
Pourquoi, dès le premier soir, est-elle abordée par la police ?
Pourquoi le Centre, siège ultramoderne de Ming , cache-t-il tant de secrets ?
Pourquoi Moïra se sent-elle en permanence suivie et espionnée ?
Pourquoi les morts violentes se multiplient parmi les employés du Centre – assassinats, accidents, suicides ?
Alors qu’elle démarre à peine sa mission, Moïra acquiert la conviction que la vérité qui l’attend au bout de la nuit sera plus effroyable que le plus terrifiant des cauchemars.

VERTIGINEUX ET FASCINANT

Le roman d’un monde en construction, le nôtre, où la puissance de la technologie et de l’intelligence artificielle autorise les scénarios les plus noirs. Bienvenue à Hong Kong. Dans la fabrique la plus secrète du monde. Chez M… Au bord de l’abîme…

 

 

 

Mon résumé

 

Cela faisait longtemps que je m’étais pas plongé dans l’univers de Bernard Minier. Le dernier en date étant Glacé que j’avais chroniqué le 6 août 2016. Et oui ça date pas d’hier !!! Déjà quand je l’ai reçu ce fut une grand surprise car à la vu du paquet, il était pas permis un seul instant d’imaginer que sous ce papier cadeau se cachait un livre…et quel livre !

Quand j’ai lu la 4e de couverture j’avais tout de même un doute sur le fait que j’allais réussir a rentrer dedans.  Ce qui m’a quelque peu rebuté c’est le fait que l’intrigue se déroule en Asie et précisément à Hong-Kong. La plupart des histoires que je lis se déroulant soit aux states (Preston & Child) soit en France et Suisse ( Chattam  / Voltenauer), du coup c’est complètement un nouvel univers dans lequel j’arrive. Une fois l’étape de l’appréhension passée je suis rentré dedans avec une facilité déconcertante, et ce malgré, l’épaisseur du livre.

Quand je vois quand Anaïs à chroniqué le livre je me dis que je suis pas si en retard que ca par rapport a elle. JE n’ai jusque que 6 mois de retard sur elle !!!

Arrivé à cette étape, vous vous dites, mais c’est quand qu’il va nous parler de l’histoire, car après tout c’est ça qui m’intéresse moi !!! Ok, ok j’y viens.

Alors des les premières pages on sais tout de suite qu’on plonge dans un thriller 2.0. On entre en plein dans le mondes des nouvelles technologies. Vous êtes a cheval sur le respect de votre vie privée, vous bannissez les j’aime sur les réseaux sociaux ? Passez votre chemin, ici votre vie privée va devenir scrutée dans les même détails. On va suivre une jeune française qui n’a pas encore atteint la trentaine et va être recrutée par la société ming, une société numérique. Elle va arriver sur le sol asiatique, que directement elle est prise en charge et va tout de suite voir qu’ici  on ne rigole pas avec le numérique. A peine est-il dans la voiture avec un chauffeur attitré qu’elle se voir remettre smartphone, tablette…

Moïra va vite comprendre elle quel point elle est surveillée. Informations concernant son sommeil, son rythme cardiaque, mais aussi la fréquence de ses orgasmes et sa position géographique, quelque soit l’heure du jour ou de la nuit.

Elle va avoir la douce mission d’intégrer l’équipe d’ingénieur en place afin de mettre au point un nouvel outil sensé facilité la vie de tout les habitants de la planète. Très vite elle va s’apercevoir que tout n’est pas rose au sein de l’entreprise et qu’il y a peut-etre des « taupes » . Des que le PDG en a vent il va mettre tout les outils et données en sa possession au service de la jeune femme. Ne serait-ce pas un piège que veux lui tendre Ming ? C’est ce que va devoir découvrir Moïra.

 

 

 

Mon avis

Un pur bijou de technologie que ce roman. J’ai pris énormément de plaisir dans la lecture, cependant il pose beaucoup de questions. Jusqu’où es-t-on prêt à se divulguer quand on vous les bijoux de technologie qu’il existe à l’heure d’aujourd’hui . Es-t-on encore libre de nos mouvements ? Ne serait-on pas en droit de se dire que nos grands parents et leurs propre parents avaient vraiment leur libertés pendant que nous, nous serions presque prisonniers ?

A vous de vous faire votre propre avis sur la question.