Articles Tagués ‘garonne’


C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous créé par Mallou et s’inspire du It’s Monday, What are you reading ? par One Person’s Journey Through a World of Books. il a ensuite été repris par Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

57429830. sy475

il s’agit d’un livre auto-édité que j’ai obtenu depuis le site simplement.pro et que l’auteur m’a gentiment envoyé, dédicacé. Un pur moment de plaisir, je vous le recommande. Vous pouvez le trouver en service presse sur la plateforme simplement.pro ou aupres de l’auteur par mail

 

 

 

 

 

Ce que je suis en train de lire

Il s’agit d’un service presse en partenariat avec NetGalley et les éditions les presses de la cité. Il s’agit de mon 2eme roman de l’auteur malgré le nombre impressionnant de ses écrits.

Si vous souhaitez découvrir ma première chronique sur l’auteur, allez lire ce que j’en dit sur son roman Étrange printemps aux Glénan

 

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Au vu du silence de l’auteur suite à ma première sollicitation,j’ai réitéré tout de même ma demande sur une autre plateforme et j’ai cette fois eu la réponse en à peine 24 heures. Du coup je vais en profiter 😉

 

 

 

♥♥♥♥♥ Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?  ♥♥♥♥♥


57429830. sy475

Auteur : Chris Ravéri
Titre : Quais maudits sur Garonne
Date de parution : 16 février 2021
EAN : 9782382680421 – Auto-édité

 

Chris Ravéri

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4eme de couverture :

À Bordeaux, sur les quais de la Garonne, un escarpin abandonné est la dernière trace laissée par une jeune femme.
Le commissaire Maxime Grabowski de la brigade criminelle pressent que ce nouveau suicide recouvre d’autres crimes.
À Bayonne, des mouvements suspects sur le port intriguent le capitaine Imanol Etcheberry de la police judiciaire.
Des quais du port de la Lune à ceux basques de l’Adour, en passant par le Médoc et la côte d’Argent landaise, les morts violentes de prostituées et de dealers s’enchaînent.
Pourquoi une avocate pleine d’avenir disparaît-elle subitement ?
Existe-t-il des liens entre les univers feutrés de la finance et du vin et les bas-fonds urbains ?
Les enquêteurs doivent démêler ce noir écheveau au plus vite…

 

 

 

Mon résumé

Nous débutons a bordeaux, plus précisément, aux abords des quais de la garonne. Un escarpin est retrouvé et c’est la dernière trace qu’a laissé une jeune femme avant de disparaître. Les premiers éléments relevés au cours de l’enquête menée par le commissaire Grabowski, et d’après des témoins, laissent à penser qu’elle ai voulu se suicide en se jetant d’un pont.

Un peu plus loin de la, du coté de Bayonne, le capitaine Imanol Etcheberry, fait face à des mouvements louches, du coté du port.

Les deux enquêteurs vont vite unir leur forces et découvrir que des éléments se rejoignent dans leur propre enquête.

Dans le noir, des choses bougent. La jeune femme qu’on croyait disparu, l’ai bien mais au prise d’une geôlière qui semble un peu trop sympathique. Elle va tout d’abord savoir ou elle est, qui est en face d’elle et surtout pourquoi elle est la. Elle va apprendre que sa geôlière se fait appeler Sabrina et que les souffrances que lui fait subir sabrina, elle ne les veut pas particulièrement mais qu’elle est obligée.

Le commissaire va vite tomber sur un maître de chai, qui semble en savoir plus qu’il ne veux bien le faire entendre. Le vignoble recèle des secrets bien cachés…un peu trop caché même. Dans les caves du chai, le commissaire va trouver des tonneaux de vin, et en fouillant un peu plus loin il va découvrir une pièce dans laquelle il y a des traces d’une personne y ayant possiblement été séquestrée.

Au fil des chapitres, l’énigme de la chaussure trouvée sur le bord du quai prend des tournures de chasse à l’homme.

 

 

 

Mon avis

Ce qui m’a particulièrement plus dans ce roman. C’est la finesse et la précision des lieux, l’enchaînement des actions. C’est un livre qui va a 100 à l’heure dans lequel on découvre toute la région bordelaise, et on parcours même les vignobles de la région.

Une fois la lecture de ce roman terminée,  on aurait presque envie de le recommencer une fois sur place et de parcourir les lieux tout en tournant les pages. Une belle lecture a travers les vignobles et la vie bordelaise. Je le recommande.