Publié dans Policier / Polar, Thriller

Temps mort


Couverture Myron Bolitar, tome 05 : Temps mort

Auteur : Harlan Coben
Titre : Temps mort
Version : Broché – Fleuve noir – 343 pages
ISBN: 9782265076747
Lien livraddict

 

4eme de couverture

Jouer les gardes du corps pour Brenda Slaughter, jeune espoir du basket féminin menacée par des coups de fils anonymes ? Pas vraiment le genre de Myron Bolitar, ex-agent du FBI. Sauf circonstances particulières : à vingt ans d’intervalle, Brenda a vu Anita, sa mère et son père – ancien mentor de Myron – se volatiliser mystérieusement. A l’époque de sa disparition, Anita travaillait pour la puissante dynastie Bradford. Le début d’une piste… Mais à l’heure où l’un des fils Bradford se présente au poste de gouverneur, personne ne semble vouloir se pencher sur la question. Sauf Myron…

 

 

Mon résumé

Nouvelle enquête de Myron Bolitar cette fois-ci dans le monde du basketball, domaine où il a excellé avant sa blessure grave le contraignant à arrêter son rêve. Cet agent sportif, ancien agent du FBI rechigne à la tâche quand il se voit confier la surveillance de Brenda Slaughter, grande joueuse de basket. Une chose le pousse à accepter : le fait que son père a disparu et qu’il s’agit d’un ami de longue date. de plus Brenda pourrait bien avoir besoin d’un agent sportif. de nombreuses pistes se forment, des questions se font sentir, des personnages importants sembleraient mêlés : les éléments essentiels sont réunis pour mettre en place une intrigue digne de ce nom.

Le roman aborde un peu les coulisses les moins reluisantes du basket aux Etats-Unis, magouilles et combines.

Les clichés se succèdent les uns après les autres, tant chez les personnages (deux sbires bien méchants, l’un gros lard sans cervelle, l’autre maigrichon malin très cruel) que dans les situations (des riches qui répandent des pots-de-vin pour taire des secrets). Tout est tellement conventionnel qu’on ne se prend même pas au jeu du suspense, on tourne les pages machinalement jusqu’au mot « fin ».

 

 

Mon avis

J’ai eu beaucoup de mal a rentrer dans l’histoire. Cela ne restera donc pas dans mes préférés de l’auteur. Il restera tout de même dans ma bibliothèque. Je sais que d’autres personnes l’ont apprécié, comme quoi les avis peuvent diverger d’une personne à une autre. N’est-ce pas lecturesdudimanche

 

Publié dans Thriller

Genesis


Couverture Genesis

 

Auteur : Karin Slaughter
Titre : Génésis
ISBN: 978-2-253-16888-1
663 pages – Edition le livre de poche

Karin Slaughter

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Géorgie , le 06/01/1971

Biographie :

N°1 sur les listes internationales de best-sellers, Karin Slaughter est l’un des auteurs les plus populaires et les plus plébiscités dans le monde. Publiée en 33 langues et vendue à plus de 30 millions d’exemplaires, elle est l’auteur de 15 romans, parmi lesquels figurent les séries « Grant County » et « Will Trent », « Blonde Hair, Blue Eyes » ainsi que le roman « Cop Town », qui a été nominé pour l’Edgar Award.

 

 

4eme de couverture

Quelqu’un l’a torturée… torturée longuement… Ancien médecin légiste, Sara Linton travaille depuis trois ans dans un grand hôpital, à Atlanta, où elle tente de se reconstruire. Quand arrive aux urgences une femme très grièvement blessée, elle se retrouve plongée dans le monde de la violence et de la terreur. L’inspecteur Will Trent du Georgia Bureau of Investigation et sa coéquipière Faith Mitchell comprennent rapidement que la patiente de Sara est la première victime d’un tueur sadique, d’un esprit dérangé. Pour mettre fin à cette abominable série de meurtres, seuls eux trois – avec leurs blessures et leurs secrets – seront en mesure d’analyser le cerveau d’un tel détraqué et de retrouver sa trace.

 

Mon résumé

Sara Linton, s’est installée depuis trois ans à Atlanta pour essayer d’oublier les moments atroces et très pénibles qu’elle vient de vivre. Médecin dans un grand hôpital de la ville, elle reconstruit peu à peu sa vie. Quand arrive aux urgences une femme très grièvement blessée, elle se retrouve plongée dans le monde de la violence et de la terreur.

L’inspecteur Will Trent du Georgia Bureau of Investigation, qui se trouve par hasard sur les lieux, va découvrir que la patiente de Sara est la première victime connue d’un tueur sadique, d’un esprit dérangé qui torture ses victimes. Retirant l’affaire à la police locale, Will et sa co-équipière Faith Mitchell vont traquer le tueur.

Pour mettre fin à cette abominable série de meurtres, seuls eux trois – avec leurs blessures et leurs secrets – seront en mesure d’analyser le cerveau d’un tel détraqué et de retrouver sa trace.

 

Mon avis

Le livre reste assez lent a démarrer. Pres de 200 pages avant qu’on commence un peu a en apprendre un peu plus sur les personnages principaux, plus presque autant avant que je sente un réel plaisir dans la lecture. Sara Linton veuve depuis trois ans ne se remet pas de la mort de son mari ancien policier. Une autre jeune femme disparaît et tous les ingrédients d’un thriller sont réunis. Le roman est parsemé de passages torride et de grandes scenes de violence, ce qui n’est pas pour me déplaire et ce sont ces petits ingrédients qui ont fait que j’ai poursuivis le livre jusqu’au dénouement final.

Publié dans Suspense

Descente en enfer


dsc03133

 

Auteur : Preston & Child
Titre : Descente en enfer
ISBN : 978-2809-811278
545 pages

 

Afficher l'image d'origine

Douglas Preston :
Né dans le Massachusetts en 1956, diplomé de littérature anglaise, il a démarré sa carrière en tant qu’auteur et éditeur pour le Muséum d’Histoire Naturelle de New York. Il a également enseigné à l’Université de Princeton.
Durant ces huit années passées au Muséum, il a écrit son premier livre de non-fiction. A la même époque , il fait la connaissance de Lincoln Child, rencontre déterminante pour sa carrière d’écrivain.
Aujourd’hui, il vit dans le Maine avec sa femme et ses trois enfants.
(Source : éditions J’ai lu)
Lincoln Child :
Il est né en 1957 dans le Connecticut.
Diplomé de littérature anglaise, Lincoln Child a été responsable éditorial aux éditions St Martin’s Press à New York avant de se consacré entièrement à l’écriture. Il vit aujourd’hui dans le New Jersey avec sa femme et sa fille.
(Source : éditions J’ai lu)

 

 

4eme de couverture

Après que sa femme, Hélène, est enlevée sous ses yeux, l’agent spécial Pendergast, du FBI, se lance à la poursuite des ravisseurs, les pourchassant à travers les États-Unis jusqu’à Mexico. Mais là, ils lui échappent et Pendergast, brisé, rentre à New York pour s’enfermer dans son appartement, refusant tout contact avec le reste du monde.
C’est son fidèle ami, D’Agosta, qui vient le sortir de sa retraite. Il a besoin de son aide pour résoudre une série de meurtres étranges commis dans plusieurs hôtels de Manhattan. Le coupable ? Un garçon qui semble doué de capacités psychiques hors du commun, au point d’échapper chaque fois à la police de manière inouïe.
Pendergast découvre bien vite que les meurtres sont en fait un message des ravisseurs d’Hélène. Pourquoi ? La réponse se trouve au plus profond d’une forêt d’Amérique du Sud, où Pendergast affrontera un ennemi redoutable. Un vieux démon qu’il avait déjà combattu…

 

Mon résumé

Lorsque sa femme est enlevé, l’inspecteur Pendergast va tout faire pour la retrouver, et va aller jusqu’à traquer ses ravisseurs au Mexique. Celle-ci va être tuer devant ses yeux, et Pendergast va finir par perdre la piste de ceux qui sont à l’origine de sa mort.

Brisé, l’inspecteur décide de rentrer chez lui, pour s’enfermer et couper complètement les ponts avec l’extérieur.

C’est D’agosta qui fini par le sortir de sa tanière. En effet, Il a besoin de son aide pour résoudre une série de meurtres étranges commis dans plusieurs hôtels de Manhattan. Le coupable, semble, de prime abord, être un garçon aux facultés extraordinaires, puisqu’il réussi a déjouer tout les plans machiavéliques que lui tend la police.

Pendergast découvre bien vite que les meurtres sont en fait un message des ravisseurs d’Hélène. Pourquoi ? La réponse se trouve au plus profond d’une forêt d’Amérique du Sud, où Pendergast affrontera un ennemi redoutable. De nombreuses découvertes et une chasse à l’homme vont l’amener au Brésil dans la ville de Nova Godoi où des allemands se sont installés après la Seconde Guerre Mondiale mais personne ne sait ce qu’ils y font…

 

Mon avis :

Ça faisait très longtemps que je m’étais pas penché sur une oeuvre de Preston & Child. Lorsque je l’ai emprunté à la bibliothèque, j’ai très bien pu prendre un autre livre mais non j’ai pris celui-la, et je dois dire que je le regrette pas du tout. La lecture se fait si bien qu’on en ouvrir qu’il fait tout de même 540 pages. J’ai tellement adoré ce livre que je suis prêt à en lire un autre des autres, la preuve en est, que lorsque j’ai découvert qu’a l’occasion de Noel kobo store proposais une de leur oeuvre a 1€ j’ai tout de suite validé ma commande !

Vous devez abolument lire ce livre, surtout ne faites pas l’impasse !