Publié dans Suspense, Terreur, Thriller, Thriller Psychologique

La porte


51003203. sx318

Auteur : Samuel Palladino
Titre : La porte
Version : Numérique – Rebelle Editions
Date de parution : 30 novembre 2019
ISBN: 9782365388429
Lien livraddict
Lien Kobo

 

 

4eme de couverture

Ville de Dabort, de nuit.
L’inspecteur Otten dresse le périmètre de sécurité tout en se remémorant ce qu’il vient de voir à l’intérieur de la maison. Cuisine : sécateur, traces de sang et bougies consumées sur le plan de travail. Collier de serrage et amas de cheveux blonds près du radiateur. Hypothèse : crime rituel. Corridor : hache de cuisine à côté du premier cadavre. Traînée de sang sur le sol jusqu’à la porte du salon. Hypothèse : corps transporté. Bureau : carcasse d’oiseau. Fauteuil sali d’excréments. Taches blanchâtres sur le sol. Hypothèse : sperme. Le bruit d’un moteur déchire le calme de la nuit. Le véhicule des experts scientifiques entre dans la cour.

Ville de Dabort, de jour – Quelques mois plus tôt.
La voiture de Léo Versari entre dans la cour. Il vient de s’installer avec sa famille dans la maison dont il vient d’hériter. Sa compagne Anaëlle et leur fils Martino ont quitté Paris à contrecœur pour le suivre. Quelques jours plus tard, en nettoyant la cave, il découvre une porte cachée dans un des murs en brique. Lorsqu’il l’ouvre, les comportements de chaque membre de la famille changent.

Vous ne tenez pas en main un livre, mais une porte donnant accès à un monde de terreur. Oserez-vous l’ouvrir ?

 

 

Mon résumé

A la question posée par la 4eme de couverture, je répondrais oui ! j’ai osé. Qui aurait pi predire que je lirais cet auteur ? A priori rien, puisque je ne le connaissais pas auparavant ou alors juste de nom, pour avoir vu passer des messages sur un groupe Facebook, et plus précisément sur Thriller & vous.

C’est par ce chemin la que j’ai souhaité découvrir l’auteur et je dois dire que j’ai pas du tout perdu mon temps.

Passons au roman. Au début j’ai eu un peu l’impressions de me trainer, mais surement du au temps que l’intrigue se mette en place.

Tout commence alors que Léo Versari, sa femme et son fils viennent s’installer dans cette maison dont ils viennent d’hériter. Un héritage surprenant car il ne semble y avoir aucun lien de parentés entre les précédents propriétaires et la famille Versari.

Tout semble bien se passer, jusqu’à ce que Léo découvre une pièce cachée au sous sol derrière une grande tapisserie murale. Quant à sa femme, elle, se découvre une passion énorme pour la jardinerie après avoir découvert de nombreux ouvrages sur le sujet, au grenier. LA pièce, elle le découvrira plus tard semble similaire à celle découverte par Leo, a la cave.

A partir de ce moment la leur caractères change radicalement. La maison prendrait-elle possession de leurs corps ? Une entité vivrait-elle dans la maison ? Et ses hallucinations d’ou viennent-elles ?

 

Mon avis

Ayant lu les 2 romans de l’auteur, je dois dire que je me suis pas ennuyé un instant et ça vaux le détour. Alors arrêtez de ne pensez qu’aux best sellers des grandes maisons d’editions. Il y a aussi de très bons auteurs chez rebelles éditions.

En tout cas je vous recommande de lire cet auteur, vous ne le regretterez pas !

Publié dans Suspense, Thriller

Chantage


Chantage eBook by Samuel Palladino

Auteur : Samuel Palladino
Titre : Chantage
Version : Numerique  – Rebelle Editions
Date de parution : 27 novembre 2018
ISBN: 9782365387293
Lien livraddict
Lien kobo

 

 

Samuel Palladino est un auteur Liégeois (Belgique) né le 9 novembre 1977 d’un père immigré italien et d’une mère belge.
Ardent pratiquant d’arts martiaux et de sports de combat, il est également instructeur en self défense et se passionne particulièrement pour le Mastro Defence System, une méthode de combat issue du penchak silat.
Passionné par la littérature depuis son adolescence, il a d’abord écrit de nombreux poèmes, avant de rédiger un scénario, mais aussi d’inventer des histoires pour enfants afin de répondre aux nombreuses questions que se posait sa petite fille. Fort de cette expérience littéraire, il décide d’écrire son premier roman, Chantage. Influencé par son auteur phare, Stephen King, son genre littéraire est le thriller fantastique où la psychologie des personnages occupe une place importante.

 

 

4eme de couverture

Certaines limites ne devraient jamais être dépassées. Gabriel Rogero, homme politique à la carrière en plein essor, le sait. Cela ne l’empêche pourtant pas de se rapprocher de Marie, la compagne de son meilleur ami.
Tout lui sourit jusqu’à ce qu’un inconnu exerce sur lui un chantage abominable.
Quel est l’objet de ce chantage ? Sa famille et sa carrière y résisteront-elles ?
Autant de questions qui trouveront une réponse dans ce thriller maléfique.
Mon résumé : 
J’avais souvent entendu parler de l’auteur mais j’avais jamais oser franchir le cap de la lecture. Je me suis enfin décidé et j’ai même pris ses 2 romans mais pour le moment on va parler du premier Chantage.
Dans la première partie du roman j’avoue que j’ai bien cru m’être trompé de livre et avoir affaire à un roman érotique mais il n’en était rien et passé le cap du quart du roman on commence à entrer dans le vif du sujet et c’est à partir de ce moment la que le titre du roman prend tout son sens.
On va suivre la vie de Gabriel Rogero, un homme politique en pleine campagne. Sa vie de couple bat un peu de l’aile ou du moins n’est pas au beau fixe. Lorsqu’il croise Marie, la compagne de son meilleur ami, il se dit qu’elle n’est pas tel qu’il l’a voyait auparavant. Elle est plutôt attirante et il se dit qu’après tout vu la situation dans laquelle il est, si il fait les choses bien ça se saura pas. Surtout qu’elle même est plutôt partante.
Tout se passe a merveille et au fil du temps elle prend le rôle de la maîtresse idéale….
Du moins tout se passe bien jusqu’à ce qu’il croyait être un rendez vous pour sa campagne, est en faite le rendez-vous d’un maître chanteur, qui s’il n’obtient pas ce qu’il veut, fera tout pour faire tomber Gabriel, que ce soit professionnellement mais aussi personnellement, preuves à l’appui.
Va s’ensuivre une longue descente aux enfer pour Gabriel…..mais aussi pour Marie, la femme de son meilleur ami et également sa maîtresse…..
Je dois tout de même rajouter deux choses sans toutefois trop en dévoiler :
– La femme de Gabriel je l’ai trouvé un peu trop confiante à la limite de la naïveté quand bien même elle se doute de quelque chose surtout sachant comment le roman se termine.
– Fulcreï on a beaucoup de mal a le cerner. Qui est t-il pour vouloir décider ce qui est bon ou moment ? Apres tout n’est t-on pas libre de nos actes ? on est pas dans une monarchie que je sache !!  Fulcreï me donnerais un peu l’impression d’être l’incarnation du diable.
Mon avis
Un roman qui est très addictif. Personnellement j’ai eu beaucoup de mal à le lâcher et des que je m’arrêtais, des que j’avais un moment je m’y remettais. C’est du très lourd et pas dans le mauvais sens. C’est vraiment un très bon livre que je conseillerais a tout bon lecteur addict de thriller et de polar.
Et si vous l’apprécier ou que vous l’avez déjà lu, passez sur La porte son second roman. Pour ma part je fais une pause avec un autre auteur que j’affectionne particulièrement et ensuite je me replonge dans l’univers de Samuel Palladino.
Si vous voulez en savoir plus sur l’auteur vous pouvez le retrouver sur les reseaux sociaux :
Publié dans Suspense, Thriller

Les yeux des ténèbres


Auteur : Dean Koontz
Titre : Les yeux des ténèbres
Version : Numérique – Edition l’archipel
Date de parution : 9 avril 2020
ISBN: 9782809829099
Lien livraddict

 

4eme de couverture

Un thriller prophétique

En exclusivité numérique dès le 9 avril 2020 ! 

roman traduit de l’américain par Jacqueline Lenclud

Le roman prévoyait même la période où l’épidémie se propagerait : vers l’an 2020.

Les symptômes de ce micro-organisme viral, issus de l’arme biologique nommée Wuhan-400, ressemblent à s’y méprendre à ceux du coronavirus Covid-19– : vertiges, fièvres, courbatures, nausées…

Dans le monde entier, journalistes et bloggeurs ont relevé cette série incroyable de coïncidences avec l’épidémie actuelle qui a déjà affecté plus de 100 000 personnes et tué 4000 d’entre elles.

Épuisé depuis vingt ans, ce roman prémonitoire est réédité aux éditions de l’Archipel, éditeur de Dean Koontz. Vendu depuis sa parution, ce suspense aujourd’hui prophétique s’est vendu à 3 millions d’exemplaires dans le monde. Nul doute qu’il va sans aucun doute continuer à essaimer…

 

 

Mon résumé

Quand j’ai lu le résumé faisant allusion à une épidémie, sachant qu’on la vie pleinement en ce moment je me suis tout de suite dit que ce roman allait me plaire. Mais voila que rendu à un quart du livre je ne la vois que très peu évoquée, voire pas du tout. En relisant le résumé j’ai tout de suite compris la bourde que j’vais faite : J’avais sois mal lu le résumé soit mal interprété. Peu importe puisque le but premier de ma lecture était respecté : prendre du très grand plaisir et être accroché comme jamais.

On va suivre le parcours de Tina, qui a vécu la mort de son fils. Elle n’a pas pu assister à la mise en bière car l’état de son fil était jugée trop endommagée. Les mois ayant passés et pour Tina, son fils n’est pas mort.

Elle va faire la connaissance d’un avocat qui va tout faire pour l’aider et même risquer sa place pour y parvenir. C’est grâce a lui que l’exhumation de son fils va peut-être être possible mais pour cela elle doit obtenir l’accord de son ex-mari. Elle va vite s’apercevoir qu’elle ne peut rien attendre de sa part. Elle va devoir enquêter en sous marin….

Ce livre est certes un peu angoissant, mais est truffé de rebondissants et de suspects à chaque pages.

 

 

Mon avis

Mon dernier roman de l’auteur ne remonte pas a si loin quand on y repense et c’est toujours avec bonheur que je tourne la dernière page.  Lecteur, si tu t’attend a un roman tourné virus et pandémie tu fait fausse route. Il en est bien fait allusion mais tu aura déjà presque fini le roman lors que tu apprendra de quoi il en retourne.

C’est un roman que je recommande vivement et pas seulement parce que il à été édité chez les éditions l’archipel mais surtout parce qu’il vaut vraiment le détour.

Publié dans Fantastique, Thriller

L’institut


L'Institut eBook by Stephen King

Auteur : Stephen King
Titre : L’institut
Version : Broché – Edition Albin Michel – 600 pages
ISBN : 9782226443274
Lien livraddict

 

 

4eme de couverture

Au cœur de la nuit, à Minneapolis, des intrus pénètrent la maison de Luke Ellis, jeune surdoué de 12 ans, tuent ses parents et le kidnappent.

Luke se réveille à l’Institut, dans une chambre presque semblable à la sienne, sauf qu’elle n’a pas de fenêtre. Dans le couloir, d’autres portes cachent d’autres enfants, dotés comme lui de pouvoirs psychiques.

Que font-ils là ? Qu’attend-on d’eux ? Et pourquoi aucun de ces enfants ne cherche-t-il à s’enfuir ?

Aussi angoissant que Charlie, d’une puissance d’évocation égale à Ça, L’Institut nous entraîne dans un monde totalitaire… qui ressemble étrangement au nôtre. Le nouveau chef-d’œuvre de Stephen King.

 

 

Mon avis

Comme vous le savez déjà, j’ai toujours adoré Stephen King et ce depuis l’age de 12-13 ans, ou j’avais commencé en empruntant ses livres à la bibliothèque de ma ville. Ça a toujours été un plaisir de les lire même si dans mes souvenirs ça faisait un peu peur. Depuis j’ai réussi a réunir tout ses livres et j’ai même un exemplaire en version originale et encore un autre, dédicacé. Ça prouve que je suis un fan inconditionnel du King.

Tout ça pour dire que pour le cas présent je pensais bien qu’il en serait de même, et pourtant….

Des le début j’ai eu un énorme mal à accrocher. Déjà si j’avais pas repris la 4ème de couverture je n’aurais jamais sur qu’on était dans une clinique et que l’on pratiquait des expériences sur des enfants. Lorsque l’un des enfants s’enfuit pour tenter d’échapper à ses bourreaux, je sens que je commence vraiment à entrer dans le livre et que je vais enfin prendre du plaisir dans ma lecture. L’espoir fut de courte durée car après environ 40-50 pages de plus l’illusion est redescendu et j’ai eu l’impression de me traîner et qu’on me forçait à lire un livre. Un peu comme on nous imposait des livres au collège, c’est dire !

Est-ce utile de continuer et vous dire que je n’ai pas spécialement apprécié cette lecture ?

Qu’un fan de Stephen King me trouve des arguments et me prouve qu je me trompe et peut-être que je me dirais que peut-être n’ai-je pas été assez attentif à ma lecture.

Comme à  chaque fois que je termine une chronique : Bonne lecture a ceux qui souhaiterais tout de même se laisser tenter ou a ceux qui sont en pleine lecture de ce roman.

 

Publié dans littérature américaine, Thriller

Croisière maudite


Couverture Croisière maudite

Auteur : Preston & Child
Titre : Croisière Maudite
Version : Broché – Edition l’archipel – 472 pages
ISBN: 9782290023686
Lien Livraddict

 

4eme de couverture

Depuis que l’inspecteur Aloysius Pendergast et Constance Greene, sa pupille, ont embarqué sur le Britannia en quête d’un coffre volé dans un monastère, de mystérieux phénomènes se multiplient. Qui a bien pu soulever le couvercle du coffre contenant l’énigmatique relique tibétaine, l’Agozyen ? D’où vient la puissance maléfique qui se déchaîne, semant la panique à bord du luxueux paquebot de croisière ? La lutte qui s’engage semble désespérée… A moins que le secret de Constance puisse éviter la catastrophe.

 

Mon résumé

Aloysius Pendergast et Constance Greene se trouvent dans un monastère au Tibet pour se recueillir. les moines ont une faveur à demander à Pendergast… récemment l’Agozyen, un objet mystérieux, à été volé et c’est gravissime. Il se trouve dans un coffret d’1 mètre de long et personne ne doit poser les yeux sur ce qui se trouve à l’intérieur. Ils chargent Pendergast de le retrouver coûte que coûte car l’Agozyen est une véritable malédiction. Mais l’agent du FBI ne peut pas obtenir la description de l’objet en question… aucun moine ne l’a vu car celui qui pose les yeux dessus se changera en une personne monstrueuse autant qu’il puisse l’être.

Pendergast et Constance retrouvent la trace de l’objet sur un luxueux paquebot de croisière, le Britannia. Bientôt, leurs soupçons se portent sur Blackburn, un collectionneur d’art asiatique, au moment où une série de meurtres terrorise équipage et passagers. La rumeur circule sur la présence à bord d’une entité impalpable, qui aurait pris possession de plusieurs des victimes.

 

Mon Avis

L’histoire franchement invraisemblable ne me laissera pas un souvenir indélébile. Tout est bien qui finit bien pour le Britania et ses passagers multi-millionnaires. Les méchants sont punis, bien heureusement. Quelques pauvres hères sans défenses qui passaient par là font les frais de la fureur du « tueur ».

Moralité : Faut pas toujours se fier à la couverture en pensant tomber sur une pépite, parfois il n’en est rien. La preuve en est avec ce roman, pourtant d’habitude je suis pleinement satisfait des roman de Preston & Child

Publié dans Erotique

La demeure des lemures


La Demeure des lémures par Abeille

Auteur : Leo Barthe
Titre : La demeure des lémures
Version :  poche – Edition La musardine
ISBN: 9782364905788

 

MASSE CRITIQUE BABELIO DE SEPTEMBRE 2019

 

4eme de couverture

[LIVRE RÉSERVÉ À UN PUBLIC AVERTI – ÉROTIQUE]

Une petite bonne est engagée dans la maison du maître, où règnent le silence et le mystère. Si elle se donne du mal pour se montrer irréprochable, elle ne peut oublier cet homme austère, croisé ici et là, dont le charme et le charisme lointains la troublent jusque dans ses rêves. Encore naïve des choses du sexe mais avide de découvertes, elle entreprend alors de le séduire. Sa fougue et son impudeur ont bientôt raison de l’apparente impassibilité du maître, qui prend sur lui d’éduquer la petite bonne – bientôt plus si naïve, et plus du tout innocente. Dans la moiteur de l’été, tandis que les amants se rejoignent chaque nuit et que la volupté de leurs ébats trouble la somnolence de la demeure ancestrale, un complot se trame dans l’ombre…

Léo Barthe construit ici un monde de sensualité et de transgression, dans lequel le lecteur se retrouve enfermé jusqu’au dénouement, évidemment sulfureux. Un livre ciselé, un conte oscillant entre érotique et fantastique, qui comblera jusqu’aux plus exigeants des lecteurs.

 

 

Mon résumé

Bonjour a tous,
Pour la dernière masse critique j’ai eu le privilège d’être tiré au sort parmi la sélection de livre que j’avais faite. En général, j’essaye de me limiter à environ une dizaine de livres. Si ma zone de confort se limite habituellement au polar et thriller, la on sort complètement de ce cadre puisqu’il s’agit d’un roman érotique.
Vu que ce n’est pas mon style de lecture habituelle, j’avais une certaine appréhension, et finalement il se lit plutôt facilement, même si bien évidemment il y a beaucoup de passages assez subjectifs et qu’on limitera à un public averti (du moins pour moi, après c’est à l’appréciation de chacun).

On y fait la rencontre d’une petite bonne qui se fait engager dans une demeure qui semble bien sous tout rapport. Cette bonne qui ne connait pas grand chose des choses de la vie, ne demande qu’a les découvrir et pour se faire, va tenter de séduire le maître de maison. Si au départ celui-ci va rester de marbre et lui faire comprendre ou est sa place, il va finir par prendre sur lui et va faire l’éducation de cette bonne.
Très vite les rôles s’inversent et la bonne va en demander de plus en plus. Les amants vont finir par se rejoindre chaque nuit afin d’assouvir leurs désirs naturels, jusqu’à troubler la quiétude de cette demeure ancestrale….

 

 

Mon avis

Je remercie tout d’abord Babelio et les éditions La musardine pour l’envoi de ce roman. C’est vrai que je n’ai pas l’habitude de lire ce genre de roman, cependant j’ai pris du plaisir à le lire. Même pour de non initiés aux genre, ca se lire très bien et sans difficultés aucune.

 

Publié dans Thriller

Avalanche Hotel


Couverture Avalanche Hôtel

Auteur : Nicko Tackian
Titre : Avalanche Hotel
ISBN : 9782702163290
266 pages  – edition Calmann Levy

 

 

4eme de couverture

Surtout, ne vous fiez pas à vos souvenirs ! Un thriller hypnotique signé Niko Tackian 

Janvier 1980, à l’Avalanche Hôtel, sublime palace des Alpes suisses. Joshua Auberson, agent de sécurité, enquête sur la disparition d’une jeune cliente, avec un sentiment d’étrangeté. 
Quelque chose cloche autour de lui, il en est sûr. Le barman, un géant taciturne, lui demande de le suivre dans la montagne, en pleine tempête de neige. Joshua a si froid qu’il perd conscience…
… et revient à lui dans une chambre d’hôpital. Il a été pris dans une avalanche, il est resté deux jours dans le coma. 
Nous ne sommes pas en 1980 mais en 2018. Joshua n’est pas agent de sécurité, il est flic, et l’Avalanche Hôtel n’est plus qu’une carcasse vide depuis bien longtemps. 
Tout cela n’était qu’un rêve dû au coma.
Un rêve, vraiment ?

 

 

Mon résumé

Nous sommes en 1980. Un homme se reveille dans une salle de bain, totalement nu. Il ne semble pas vraiment savoir ce qu’il lui arrive, ni ou il est. Il semble avoir totalement perdu la mémoire. A son réveil le seul indice qu’il possède est une veste sur l’accueil il est noté A.H. Agent de sécurité. Il travaillerais dans en tant qu’agent de sécurité ? Ok, mais ou est-il ? Qu’est-ce A.H ? Alors qu’il commence a sortir de ce qui semble être un rêve, son telephone sonne. Une personne qui vraisemblablement est sa responsable, l’invite urgemment a descendre dans le salon bleu, c’est qu’il est plus qu’en retard. 

Une fois qu’il a réussit à prendre ses repéres il s’aperçoit qu’il se trouve dans la chambre 81 d’un hotel en pleine montagne, et qu’il va devoir trouver assez rapidement ce fameux salon bleu. On finit par lui apprendre que la fille Alexander à disparu et qu’il est chargé de la retrouver.

Quelques pages plus tard, le mystère reste entier. 
Pourtant, à nouveau il se réveille. Et cette fois nous sommes à l’hôpital. Il sort du coma et nous sommes cette fois bel et bien en 2018 …

 

Elle se tenait sur le bord d’un abîme dans lequel elle allait disparaître sans laisser la moindre trace. Les morts n’existent qu’à travers le souvenir des vivants et dans son cas, personne ne s’étaient manifesté, ni famille ni amis … Elle était seule dans les abysses, il n’y avait rien de plus froid que l’oubli.

 

 

 

Mon avis

Les inconditionnels de Stephen king auront reconnu l’ambiance de l’overlook Hotel. Un Hotel situé en pleine montagne plus ou moins à l’abandon. A la difference qu’ici nous ne sommes pas dans la chambre 217 mais 81. Dans ce livre j’ai été un peu perturbé car on navigue entre rêve d’un coté et réalité de l’autre, on finis pas plus vraiment savoir ou on se situe. J’ai un peu regretté le moment on on faire la découverte de la petite fille disparue. A partir de ce moment la, j’ai compris toute l’histoire et je s’avais d’office comment ça allais se terminer. La fin est trop prévisible je trouve. Et vous comment l’avez-vous ressenti ? Dites-moi tout.

 

Publié dans Horreur, Thriller

La legende de Spellman


36526264

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Daryl Delight
Titre : La légende de Spellman
ISBN : 9781549978210
142 pages – Auto édition

 

Daryl Delight

 

Daryl Delight a publié son premier roman début 2017.
Il se considère comme un auteur éclectique qui peut écrire dans tous les genres. Ceci dit, il a un penchant certain pour l’horreur, le fantastique et le thriller.
Il rêve depuis toujours d’être écrivain mais s’était tourné vers le cinéma et l’écriture scénaristique étant un fan inconditionnel du 7éme art. Il a fait quelques études dans l’audiovisuel, mais gardait une place importante pour l’écriture de romans.

 

source : Amazon

 

 

4eme de couverture

Vous aimez écouter des histoires d’horreur autour d’un feu ?

Trois jeunes garçons se racontent chacun leur tour une histoire sur la légende de Spellman. Une légende qui hante les esprits, depuis que quatre adolescents ont été retrouvés massacrés.
Le premier évoque un tueur en série sanguinaire.
Le second imagine un sorcier avec un pouvoir de résurrection sur les animaux.
Le troisième explique que l’esprit de Spellman se nourrit d’âmes humaines.
Mais attention. Celui qui aura la moins bonne histoire aura un gage !

Un véritable hommage aux films d’horreur !

Slasher, épouvante, gore… Il y a tout ça dans « La légende de Spellman ».

 

 

Mon résumé

On découvre la légende de Spellman, raconté chacun à leur tour par 3 adolescents. Une légende, qu’on pourrais qualifier de légende urbaine, depuis que 4 adolescents ont été découverts mortellement mutilés, d’une façon indescriptible, tellement l’état des corps fait peur à voir.

Le premier présente Spellman, comme un tueur en série, assoiffé de sang. Personnellement je l’imagine assez bien, armée d’une machette avec un manche en bois orné de signes arum-baya. Oui, je sais je regarde trop la TV.

Le second explique que Spellman est accompagné d’un chien diabolique qui aurait dépecé ses victimes.

 

 

Mon avis

Certes, je n’ai pas lu les roman de Daryl Delight dans l’ordre, mais je crois que ce n’est pas plus mal. J’ai tellement « Kiffé » Amalia, que j’étais assez d’adorer la lecture de la légende de Spellman. Je dirais que l’écriture est douce, simple, sans fioriture. Ca se lis sans fin.

Publié dans Tag

C’est lundi, que lisez-vous ?


« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

La menace par Tremayne

42206313

 

 

 

Ce que je suis en train de lire :

42752611

 

 

Ce que je vais lire ensuite : 
Il s’agit d’un service presse qui m’a été proposé par mail  la semaine dernière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

 

 

Publié dans Jeunesse, Thriller

C’est lundi, que lisez-vous ?


Résultat de recherche d'images pour "it's monday what are you reading"

 

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

Résultat de recherche d'images pour "l'effet matilda"

 

41740555

 

 

 

Ce que je suis en train de lire :

J’ai repris une lecture dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge

  • Automne enchanteur

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite : 

Dans le genre pavé je vais poursuivre avec ce livre emprunté à la bibliothèque de mon quartier

Résultat de recherche d'images pour "surtensions olivier norek"

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

 

Publié dans Thriller

La rivière de l’oubli


 

 

 

 

 

NetGalley

 

 

 

Merci à NetGalley et a Xo Editions  pour leur confiance sans qui cette chronique ne serait peut-être pas possible.

 

Auteur : Cai Jun
Titre : La rivière de l’oubli
ISBN: 978-2-37448-061-9
Format numérique – 438 pages – Xo Editions
Date de parution : 13 septembre 2018

 

4eme de couverture

Surnommé « le Stephen King chinois », Cai Jun a 40 ans et vit à Shanghai. Ses romans se sont vendus  à plus de 13 millions d’exemplaires.

Chine du Nord, juin 1995. Shen Ming, jeune et brillant professeur, est suspecté d’avoir assassiné une lycéenne, quelques jours après, il est poignardé près de l’école, dans une usine désaffectée. Neuf ans plus tard, le mystère s’épaissit. Les présumés meurtriers du professeur sont envoyés, eux aussi, au royaume des morts.

La rumeur se répand alors : et si Shen Ming avait traversé la rivière de l’oubli pour se réincarner et se venger ?

Maître du suspense, Cai Jun nous réserve un final stupéfiant.

Il signe un thriller aux confins du réel, tout en brossant un portrait saisissant de la Chine d’aujourd’hui.

La Rivière de l’Oubli est le roman de la vie après la mort, de la vengeance parfaite, mais aussi de cette lueur qui, toujours, finit par transpercer l’obscurité.

Publié dans Aventure, Fantastique

Gwendy et la boite à boutons


 

 

 

NetGalley

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Stephe King & Richard Chizmar
Titre : Gwendy et la boite à boutons
ISBN: 9782253236726
124 pages – Format numérique – Le livre de poche

 

4eme de couverture

Trois chemins permettent de gagner Castle View depuis la ville de Castle Rock : la Route 117, Pleasant Road et les Marches des suicidés. Comme tous les jours de cet été 1974, la jeune Gwendy Peterson a choisi les marches maintenues par des barres de fer solides qui font en zigzag l’ascension du flanc de la falaise. Lorsqu’elle arrive au sommet, un inconnu affublé d’un petit chapeau noir l’interpelle puis lui offre un drôle de cadeau : une boîte munie de deux manettes et sur laquelle sont disposés huit boutons de différentes couleurs.

La vie de Gwendy va changer. Mais le veut-elle vraiment ? Et, surtout, sera-t-elle prête, le moment venu, à en payer le prix ? Tout cadeau n’a-t-il pas sa contrepartie ?

 

Mon résumé

Gwendy est une petite fille prudente, elle a bien retenu la leçon de maman :  » ne parle pas aux inconnus et passe ton chemin ». Gwendy a plusieurs chemins possible pour rentrer chez elle. Elle pourrait prendre un chemin different cette fois, mais Gwendy prefere la prudence. Comme tout les jours elle va emprunter Les marches des suicidés. Mais au fait, pourquoi un tel nom ? Serais-ce que certains se sont suicidés en prenant se chemin, qui semble-t-il borde une falaise ? Toujours est-il que ce n’est pas ce qui va dissuader notre petite Gwendy. Lorsqu’elle arrive au sommet, elle va tomber sur un homme avec un petite chapeau Noir qui va l’interpeller. Elle va bien chercher à l’éviter, mais elle sais désormais très bien que c’est trop tard et va devoir bien malgré elle l’aborder.

Apres quelques instants, elle va tenter de s’échapper en répétant ce que maman lui a dit plusieurs fois mais cet inconnu parvient à lui faire comprendre que maintenant qu’ils ont entamé la conversation, ils ne sont plus vraiment inconnu non !! Cet individu plus qu’étrange et qui malgré tout reste un inconnu va tout de meme lui offrir un cadeau : Une boite à boutons. Cette boite possède 2 manette ainsi que plusieurs boutons. Cet inconnu, qui s’avère, se prénommer M.Farris va lui apprendre la fonction de chaque bouton. Elle va vite comprendre que de temps en temps et en utilisant certains boutons elle va pouvoir une piece d’or datée de 1891, rien que ça et également un chocolat.

Mais finalement, à quoi va bien pouvoir lui servir cette boite à boutons ? Va-t-elle vraiment lui changer la vie ?

C’est ce que va devoir découvrir Gwendy.

 

Mon avis

Tout comme on a pu le découvrir avec la trilogie M.Mercedes, Stephen King nous offre une autre facette de sa plume. J’avoue que c’est pas désagréable. J’ai eu un grand plaisir avec ce roman. Enfin !! Roman c’est beaucoup dire quand on sait qu’on est plus habitué à de beau pavés de 600-700 pages et que la on frôle a peine 124 pages (ebook).

Ayant eu connaissance qu’il ne s’agit que d’un prologue à son prochain roman, vous devez bien vous douter que j’ai hate de le découvrir.

 

Publié dans Policier / Polar, Thriller

Ashley Loyd


Auteur : Matthieu Elhacoumo
Titre : Ashley Loyd
ISBN:  B079DDZPW5
55 pages – EPUB – Autoedition

 

Résultat de recherche d'images pour "Matthieu Elhacoumo"

Né en 1997 à Angers, Matthieu (alias Paul Woodman) a obtenu son bac littéraire en 2016. Il a déjà publié plusieurs nouvelles en tant qu’auteur indépendant chez Amazon

 

 

 

 

 

 

4eme de couverture

Je m’appelle Ashley Lloyd, je suis morte il y a trois jours, je me suicidée après avoir subi de nombreuses intimidations, des insultes et après qu’un mec m’a brisé le cœur.

 

Mon résumé :

Ce livre m’a directement été proposé par l’auteur. Il s’agit plus d’une nouvelle que d’un roman vu qu’il ne fait que 55 pages numerique. Il ne se présente pas tel qu’on a l’habitude de voir un roman, chapitres par chapitres. Ici on trouve tout d’abord la lettre laissée par Ashley puis vienne les rapports cliniques de la victime et les rapports d’enquêtes des inspecteurs en charge de l’affaire.

C’est une nouvelle qui se lit d’une traite. Je ne m’étendrai pas sur le contenu de ce fait, cependant je dirais que c’est une nouvelle digne d’un bon film d’épouvante qui aurait pu donner des idées a Coppola.

Les themes abordés sortent certes de l’ordinaire mais pour ma part, je n’ai pas du tout aimé. Un peu repugnant mais ce n’est que mon avis.

Publié dans Aventure, Suspense

Le codex


Auteur : Douglas Preston
Titre : Le codex
ISBN: 9782841878826
405 pages – Edition l’archipel – Emprunt de la bibliothèque municipale

 

4eme de couverture :

« Bonjour du pays des morts ! »
Ainsi débute la vidéo laissée par un richissime collectionneur à ses trois fils. Ils apprennent bien vite que leur père s’est enterré vivant avec ses trésors dans une cité perdue, quelque part en Amérique centrale. Celui qui découvrira sa retraite héritera de sa fortune. Mais les trois frères ne sont pas les seuls à convoiter ces pièces inestimables… En particulier un manuscrit maya du IXe siècle, le Codex, qui pourrait révolutionner l’industrie pharmaceutique. Les sommes en jeu sont colossales. La chasse au trésor est lancée. Mais ne s’improvise pas aventurier qui veut… D’autant que la jungle du Honduras n’a jamais semblé si hostile. Et que certains sont prêts à tuer pour s’approprier les secrets du Codex.

 

Mon résumé

Je crois bien que c’est la premiere fois que je lis un livre qui ne soit écrit que pas Preston. Egalement surprenant de ne pas avoir affaire au commissaire Pendergast et au lieutenant D’agosta. Mais comme je le dis toujours, ca ne fait pas de mal de changer un peu d’univers littéraire. Je classerais donc ce roman dans le genre roman d’aventure et non plus dans le policier / thriller.

Tout commence lorsque 3 freres recoivent tous la meme lettre, provenant de leur pere et les conviant dans la demeure familiale afin de leur faire une revelation de la plus haute importance. Leur pere, venant de passer l’arme à gauche, vient leur annoncer sous forme de video, sa mort, mais surtout comment l’heritage allait etre reparti et surtout comment l’acquerir.
Les 3 frères vont devoir partir en expedition fin de retrouver l’endroit ou leur père s’est fait enterré, et ce afin de pouvoir profiter de l’heritage qui va être le leur.

Une expedition qui va se faire au Honduras avec moustiques, disputes familiales, famine, fièvre bisi, anaconda et poursuites haletantes en pirogue…Un vrai plaisir de voir toutes ces descriptions et ses courses poursuites auxquelles vont devoir être affrontés les 3 frères. Les 3 frères vont partir chacun de leur coté, mais sans le savoir vont vite se retrouver et unir leur forces pour retrouver leur père mais aussi affronter son ennemi juré…..mais ca ils ne le découvriront que bien plus tard.

 

Mon avis

Un beau livre d’aventure que nous a fait la Douglas Preston. Par moment on aurait presque l’impression de regarder un film tellement les descriptions sont nombreuses et bien faites. On est vraiment baignés dans l’action qu’on ne parvient pas a décrocher et on veut vraiment savoir ce qui va se passer à la page suivante. Raison pour laquelle le le classe non seulement en aventure mais aussi dans la categorie suspense.

Publié dans Epouvante, Horreur

Gestation


39885537

Auteur : Douglas Clegg
Titre : Gestation
ISBN: 9782277233336
Format papier – 345 pages – Edition j’ai lu

 

 

Image associéeDouglas Clegg est un auteur américain de romans d’horreur, de fantasy et de science fiction. Il est né le 1er avril 1958 à Alexandria en Virginie.
Oeuvres :
Gestation (J’ai Lu SF, 1992)
Neverland (J’ai Lu SF, 1999)
La Danse du bouc (J’ai Lu SF, 2001)

 

4eme de couverture : 

Un bébé pleurait, quelque part. Le son semblait venir du sous-sol. Rachel s’avança avec précaution, évitant les éclats de verre et les gravats. L’enfant devait se trouver là-dessous. Mais où menait cet escalier ?

Et il faisait si froid dans cette pièce, bien plus froid qu’à l’extérieur. Il y régnait une atmosphère étrange, maléfique. Peut-être parce qu’il faisait nuit ? Soudain, Rachel frissonna : quelque chose grattait les marches. Les griffes d’un animal. Un rat ? La maison en était infestée.

En emménageant dans cet ancien hôtel particulier qu’ils comptaient restaurer, Rachel et son mari espéraient commencer une nouvelle vie, oublier les épreuves qu’ils venaient de traverser, le bébé qu’ils avaient perdu. Ils ignoraient qu’ils allaient habiter avec le diable et connaître l’enfer…

J’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune organisée par le forum Zone d’ombre (lien dans la barre de menu)

Publié dans Bit-Lit, Romance

Le pacte d’Emma


Couverture Le pacte d'Emma

Auteur : Nine Gorman
Titre : Le pacte d’Emma
ISBN: 9782226397799
398 pages – Edition Albin Michel

 

 

À tout juste 14 ans, Nine Gorman découvre L’Herbe bleue de Beatrice Sparks. Le livre lui inspire un premier roman qui suscite la panique chez ses parents qui croient y lire le journal intime de leur fille. Passionnée par les livres et l’écriture, elle crée sa chaîne YouTube en 2013. Elle est aujourd’hui la booktubeuse francophone la plus populaire. En 2015, elle reprend l’écriture du Pacte d’Emma sur la plateforme Wattpad. Il rassemble aujourd’hui une communauté de près d’un million de lecteurs.

 

 

4eme de couverture
Emma, 21 ans est atteinte du syndrome de Beckyngton, une maladie neurodégénérative. Elle est pourtant bien décidée à profiter des dernières années de sa vie, alors elle se rend à New York où elle trouve un poste auprès du directeur d’un groupe prestigieux : Anderson Corp. Cette rencontre bouleverse sa vie, mais Emma ne sait pas si elle peut faire totalement confiance à cet homme.

 

Mon résumé :

A sa sortie ce livre a fais beaucoup de bruit sur les réseaux sociaux, mais tout d’abord sur wattpad sur lequel Nine Gorman avait commencé son livre ou il avait déjà du succès. Au vu du bruit, je me suis vraiment demandé si il valait vraiment le coup ou si c’est uniquement une promotion médiatique. Il me fallait moi-même le lire pour m’en rendre compte et quand la bouquinerie jeunesse à annoncé faire un concours pour gagner un exemplaire dédicacé, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion mais sans vraiment y croire. Et pourtant me voila aujourd’hui avec LE roman dédicacé 🙂

 

Nous allons suivre Emma, jeune fille malade qui va quitter sa ville natale avec son frère afin d’essayer « d’oublier » Becky, la maladie qui la ronge depuis 6 ans. (Petit coté Nos Etoiles contraires)
Emma décide de vivre sa vie à fond tant qu’il est encore temps et de partir s’installer à New York, son frère la suit car il lui est impossible de la laisser seule. Emma est une femme courageuse qui ne se laisse pas abattre par cette maladie qui lui pourrit vraiment la vie. Elle va faire une rencontre qui va lui redonner l’espoir d’une vie meilleure sans maladie.

Andrew et Matthew sont frère, il travaille tous les deux pour la Anderson Corporation (dirigée par Andrew). Ce sont des personnages assez énigmatiques, on les sent torturés,  ils nous donnent l’impression que tout les oppose, ils sont en conflit perpétuel sans qu’on en connaisse la raison. Emma va rencontrer Matthew puis Andrew pour lequel elle va passer un entretien et obtenir le poste d’assistante.

Des personnages attachants qu’on suit avec plaisir au fil des pages, des rebondissements qu’on avait tout simplement pas vu venir et qui rajoute une valeur à l’histoire.

 

Mon avis

J’avais de tomber trop bas dans la romance du style twilight et cie mais c’est dosé à sa juste valeur et on se laisse bien embarquer dans l’histoire sans le voir venir. J’ai tourné les pages sans m’en apercevoir. Le coté vampire est bien tourné et pas du tout surdosé et ça j’ai bien aimé.

Si vous avez l’envie ou l’occasion lisez-le. Un très bon roman YA.

 

Publié dans Policier / Polar, Thriller

L’héritage du Loch Ness


Auteur : Boyd Morrison
Titre : L’heritage du Loch Ness
ISBN: 9782811237332
469 pages – Edition Milady Thriller

 

4eme de couverture

Lorsqu’un sommet politique au premier étage de la tour Eiffel fait l’objet d’une attaque terroriste, l’ingénieur militaire Tyler Locke parvient de peu à éviter le désastre. Mais la faction extrémiste en cause ne compte pas s’arrêter là : elle aurait mis au jour une arme biologique redoutable, capable d’accélérer le vieillissement des cellules humaines.

De Paris à Seattle, en passant par les Highlands écossaises, Tyler tente désespérément d’enrayer une conspiration à l’échelle mondiale…

Titre original : The Loch Ness Lagacy (2013)

 

Mon résumé :

Un sommet politique à lieu au 2eme étage de la tour Eiffel lorsqu’une bande armée fait irruption avec le secret espoir de descendre le maximum de personnes. Tout ceci n’est sans compter sur la presence de Tyler Locke. Il parvient en effet à éviter le désastre. Le groupe armée a bien compris que leur entreprise a été avortée, compte bien se venger et vont rependre une arme biologique redoutable, arme qui sera en mesure d’accélérer le vieillissement et ainsi faire un maximum de victimes.

Dès les premiers instants, le ton est donné. L’héritage du Loch Ness se concentre uniquement sur des combats rapprochés, des fusillades et autres courses-poursuites.Toutefois, ce déluge frénétique en oublie quelque peu son sujet principal.
En effet, il faut dépasser la centaine de pages pour se pencher sur le nœud du problème. Le rythme baisse sensiblement pour se focaliser sur un jeu de piste astucieux à travers une construction d’énigmes subtiles. Le monstre du Loch Ness est sans doute l’une des énigmes les plus célèbres et insolubles de notre époque. Tout ou presque a été dit au sujet de Nessie et de sa nature. Des théories les plus farfelues à des hypothèses scientifiques singulières et néanmoins plausibles, le mystère demeure.

 

Pour ceux que ça intéresse, l’interview (anglais) de l’auteur :

 

 

Mon avis

Une fois qu’on a mis de coté la tentative d’attentat à la tour Eiffel, on est en droit de se demander si l’action va évoluer. Personnellement je me suis vu entrer vraiment dans l’histoire qu’après environ 100 pages. A partir de ce moment les devinettes et enquêtes se succèdent et la on entre vraiment dans l’action. On rentre vraiment dans le vif du sujet et on comprend mieux le pourquoi du monstre du Loch Ness. Bon je m’arrête la sinon vous n’aurez plus aucun but à la lecture de ce superbe roman.

Publié dans Psychologie, Thriller

Les yeux


 

 

 

 

NetGalley

 

 

 

 

Auteur : Slimane-Baptiste Berhoun
Titre : Les yeux
ISBN: 9791028104160
Format numerique

Sortie librairie prevue à partir du 15 novembre 2017

 

 

Description de cette image, également commentée ci-après

Slimane-Baptiste Berhoun, né le 22 mars 1985, est un réalisateur, scénariste, écrivain et acteur français. Également présentateur de la série Big Bug Hunter puis Big Bang Hunter, il occupe occasionnellement d’autres fonctions comme directeur de la photographie ou encore cadreur.

Slimane-Baptiste Berhoun interprète entre autres le Docteur Henry Castafolte dans Le Visiteur du Futur3 et a écrit à partir de 2014 la suite de la série dans le roman La Meute.

 

 

4eme de couverture

Tout en haut du Plateau, le vent pouvait rendre fou.
On avait choisi d’y construire un asile. L’Orme : une grande bâtisse lugubre, battue par les vents et la neige. Même les bombardements de 44 n’avaient pu en venir à bout. À croire qu’il échappait à toute influence humaine.
Et des morts étranges, violentes, il y en avait toujours eu et il y en aurait encore, là-haut. D’ordinaire, personne ne venait s’en mêler. Ni la gendarmerie du Village, ni les réducteurs de tête de Paris.
Si on avait écouté les fous enfermés derrière les murs de l’Orme, on y aurait peut-être vu l’œuvre d’un monstre. Mais les fous, ça ne s’écoute pas, ça se traite. Ce que le psycho-chirurgien à la tête des affaires médicales de l’établissement sait faire d’une main de fer. À l’abri des regards. À condition de parvenir à se débarrasser définitivement de cette trop curieuse disciple de Lacan venue fouiner dans les dossiers de ses malades.

 

 

 

Mon résumé

 

L’histoire se passe en 1952, quelque part dans le Berry, sur un haut plateau reculé du reste de la population, qu’on a commencer à parler de cet asile, qu’on pourrait également appeler un hôpital psychiatrique.

A la tête de l’établissement, Vidal, un administrateur qui s’accroche à sa position, contre vents et marée. Le chirurgien responsable de la partie médicale s’appelle Valmont, sévère et vaguement inquiétant d’apparence. Pasquier et Saint-Juste, deux grosses brutes qui traitent les patients avec violence, sont chargés de maintenir l’ordre. Le jeune Gaultier s’occupe de la pharmacie.

Un jeune patient est retrouvé mort dans la cour et les circonstances sont mystérieuses. En parallèle, l’asile nommé L’Orme, accueille une jeune étudiante envoyé par un éminent professeur parisien.

Elle est ici pour ausculter une patiente atteinte de prosopagnosie (non-reconnaissance des visages), qui pourrait bien être la clé d’une enquête non résolue. Valmont va vite tourner l’arrivée de cette étudiante à son avantage et faire d’elle-même une patiente.

Je ne vous donne pas plus de détails pour ne rien vous gâcher de l’intrigue.

 

Mon avis

J’ai eu beaucoup de mal a rentrer dans l’histoire mais une fois qu’on a accroché, impossible de s’arrêter et on est aspiré dans la spirale infernale mise en place par Valmont… Un tres bon livre.

A mettre dans votre whish-List

Publié dans Policier / Polar, Suspense, Thriller

Noir sanctuaire


Résultat de recherche d'images pour "Noir sanctuaire"

 

Auteur : Douglas Preston & Lincoln Child
Titre : Noir Sanctuaire
ISBN: 9782809822533
432 pages – edition l’archipel

Résultat de recherche d'images pour "Douglas Preston & Lincoln Child"

 

4eme de couverture

Après une mauvaise rencontre dans les marais d’Exmouth, Massachusetts, l’agent spécial du FBI Aloysius Pendergast est porté disparu. . . Bouleversée par la perte de son protecteur, Constance Greene se retire dans les souterrains du manoir de Pendergast, au 891 Riverside Drive, à New York, où une bien mauvaise surprise l’attend… Diogène, le frère cadet d’Aloysius, que tout le monde croyait mort, fait sa réapparition et réussit à convaincre la jeune femme de le suivre sur une île mystérieuse. Sur place, il lui fait visiter son sanctuaire, un petit temple à colonnades aux hautes fenêtres munies de vitres anthracite, où il collectionne les souvenirs de tous ses crimes et forfaits. Croyant à un enlèvement, Proctor, l’indéfectible majordome de Pendergast, s’est lancé à leur poursuite, mais il semble toujours avoir un coup de retard sur Diogène. Quels sont les noirs desseins de ce dernier ? Pourra-t-il enfin se venger de son aîné à qui il voue une haine farouche ? A moins que Constance ait elle aussi échafaudé un plan machiavélique… Depuis Relic (1995), Douglas Preston et Lincoln Child forment l’un des duos d’auteurs les plus connus dans le monde du suspense. Ensemble, ils ont signé 23 romans, dont 16 mettant en scène l’inspecteur Aloysius Pendergast du FBI, le Sherlock Holmes des temps modernes.

 

Mon resumé :

Encore une belle histoire que nous ont sortis Preston & Child.

Des le départ on apprend que Constance, une jeune fille, trouve refuge dans les souterrains du manoir de Pentergast. En apprenant que ce dernier est porté disparu.

Diogene, qu’on croyait mort refait soudainement surface et fini par convaincre Constance de l’accompagner sur une île paradisiaque. Diogene ? Oui, mais au fait qui est Diogene !? Et bien, pour ma part je découvre à la lecture de ce roman qu’il s’agit du mauvais garçon de la famille….Pendergast ! Et oui, rien que ça !

Son majordome voyant que Constance aussi a disparu, se met aussitôt a sa recherche. Il découvre bien assez vite que Diogène y est peut-être un peu pour quelque chose. Il va affronter de nombreuses aventures à travers plusieurs pays et océans et ce au péril de sa vie mais aussi de la vie des personnes auxquelles il fait appel. Il ira même jusqu’à donner beaucoup d’argent pour avoir ce qu’il veut. Malheureusement pour lui, a force de tirer sur la corde, à la fin elle casse.

Vous allez me dire, c’est bien beau tout ça mais Pendergast dans l’histoire. Je vous répondrais que, comme a son habitude, il mène une longue des plus compliqué, et ce, en solo. Jusqu’à ce qu’on entende plus parler de lui.

 

Et la suite ? Bah la suite se trouve dans le roman bien sur….

 

Mon avis

Un roman comme je les aime : beaucoup d’aventure, un peu de thriller et le summun, un inspecteur hors paire, qui sait se faire désirer. Ce n’est pas mon 1er Preston & Child, et ça ne risque pas d’être le dernier. Non, vraiment leur style me plais beaucoup et je ne peux que vous recommander de les découvrir, si ce n’est pas encore le cas.

Publié dans Aventure, Policier / Polar, Thriller

la dernière licorne


Résultat de recherche d'images pour "presse de la cité"

 

NetGalley

 

 

 

 

Auteur : Tobby Rolland
Titre : La derniere licorne
ISBN : 9782258144873
Presse de la cité

 

 

4eme de couverture : 

Un thriller ambitieux au rythme effréné. Une intrigue historique diaboliquement séduisante qui embarque le lecteur dans une course folle, de Bordeaux à Erevan en passant par le Vatican et Hong Kong, à la poursuite d’un secret qui n’est rien de moins que celui de l’humanité tout entière.

Turquie, marché d’Igdir. Aman, la fillette kurde dont la famille est gardienne millénaire du mystère de l’Ararat, n’aurait pas dû accepter cette licorne en bois… Elle savait que c’était interdit.
Melbourne, Parlement mondial des religions. Un rapport secret est alarmant : les glaces du mont Ararat fondent inexorablement. L’« anomalie d’Ararat », cette forme détectée au cœur du glacier, est-elle « la » preuve que l’arche de Noé s’y est échouée comme le racontent la Torah, la Bible et le Coran ?
Arménie, Etchmiadzine. Quatorze mercenaires font irruption dans la cathédrale pour s’emparer d’une relique inestimable : un fragment de l’arche. Leur but : ne laisser aucun témoin. C’est le déclenchement d’une vague de meurtres aux quatre coins du monde.
Vatican, enfer de la Bibliothèque apostolique. Zak Ikabi, ethnologue et aven¬turier, a moins de trois minutes pour photographier l’original du sulfureux Livre d’Enoch. Quel secret, dont dépend l’avenir de toutes les religions, relie les mythes de l’arche, du Déluge et des licornes ?
Université de Toulouse-Le Mirail, laboratoire du DIRS. La glaciologue Cécile Serval se trouve nez à nez avec Zak, venu lui dérober son rapport secret. C’est le début d’une course qui nous emporte de l’Arménie au Vatican, du Nakhitchevan à Hong Kong… Pour s’achever sur les flancs de l’Ararat…
Là où la vérité dépasse l’imagination.

 

Mon résumé

Je dois dire que j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire. Cela est en grande partie du au fait que je ne lis pas souvent de livres qui ont trait à l’histoire ou à des événements bibliques.

Différents groupes aux quatre coins du monde s’emparent de reliques tournant autour de l’arche de Noé : fragment de poutres trouvées sur le mont Ararat, textes religieux interdits, rapports sur la fonte des neiges… Et dans leur sillage des morts. L’action s’enchaîne très vite sans temps mort dans une course poursuite effrénée, rythmée par les dangers et les révélations. On a aucun mal a se rendre compte que tout les détails sont réels et sont des éléments véridique de la bible, qu’il s’agisse des témoignages des chercheurs d’arche, de l’énigme scientifique posée par l’anomalie d’Ararat, des révélations sur les animaux unicornes, sur le déluge universel, sur le Livre d’Enoch et les anges.

J’ai particulièrement apprécié le personnage de Zak, caractère bien trempé et réussi a se faire imposer auprès de la scientifique avec un culot ! D’ailleurs, elle va finir par succomber au charme de Zak.

 

Mon avis

Très bon roman qui mêle histoire biblique, thriller et aventure. Comme dit précédemment ce n’est pas mon style préféré mais il reste cependant un très bon livre et qui est a recommander. Bonne lecture si vous êtes en train de le lire ou avez l’intention de vous le procurer.