Serre moi fort


Couverture Serre-moi fort

Auteur : Claire Favan
Titre : Serre moi fort
Version :  Broché – Edition Robert Lafont La bête noire
ISBN: 9782221190395
Lien Livraddict

 

4eme de couverture

« Serre-moi fort. » Cela pourrait être un appel au secours désespéré.
Du jeune Nick, d’abord. Marqué par la disparition inexpliquée de sa soeur, il est contraint de vivre dans un foyer brisé par l’incertitude et l’absence. Obsédés par leur quête de vérité, ses parents sont sur les traces de l’Origamiste, un tueur en série qui sévit depuis des années en toute impunité.
Du lieutenant Adam Gibson, ensuite. Chargé de diriger l’enquête sur la découverte d’un effroyable charnier dans l’Alabama, il doit rendre leur identité à chacune des femmes assassinées pour espérer remonter la piste du tueur. Mais Adam prend le risque de trop, celui qui va inverser le sens de la traque. Commence alors, entre le policier et le meurtrier, un affrontement psycho logique d’une rare violence…

 

Mon résumé

Tout commence lorsqu’une mère s’inquiète que sa fille ne l’ai pas rejoint au centre commercial alors qu’elles avaient convenues de faire les boutiques ensemble. C’est tout naturellement qu’elle va interroger son frère afin de savoir si il sait ou elle pourrait se trouver. Bien sur il ne sait rien, et de toute façon ses relations avec sa sœur s’avèrent assez limitées. S’ensuit une déclaration de disparition auprès de la police. Très bien vite, la mère de Nick, plonge dans une dépression ultime, jusqu’à refuser ce que peux lui préparer son fils. Quant à son père, son salaire s’envole dans ses virées dans les bars. Il finit par ressembler au parfait alcoolique.

plus le temps passe et plus Nick, se retrouve seul pour affronter toutes les choses banals de la vie. Quant à sa sœur, elle finit par n’être qu’un souvenir pour Nick. Ses parents continue de s’obstiner a la chercher coûte que coûte ( épluchage des journaux, groupe de soutien, messes à l’église…)

Pour l’inspecteur Adam Gibson, a qui à été confié l’enquête cela piétine durant 2-3 ans jusqu’au dernier indice qui va être peut-être l’indice de trop. Il est appelé dans une prison où il se passe des choses assez particulières….

Mon avis

certains se diront mais comment se-fait-ce qu’il n’ai lu ce livre que maintenant ? et bien tout simplement que j’ai envie de sortir du lot ! Lot des personnes qui se jettent sur les livres le jour même de leur sorties, voire ceux qui profitent des services presse et les lisent quelques jours ou quelques mois avant tout le monde. Enfin bref, tout ça pour dire que je vient de tomber depuis longtemps sur un roman d’une puissance incontestée. Cela faisait longtemps que je n’avais pas avalé un livre aussi vite. Autant dire que si vous l’avez pas encore lu, n’hésitez pas plus longtemps.

Inexorable


41021592

Auteur : Claire Favan
Titre : Inexorable
ISBN :9782221217092
369 pages –  La bete Noire
Lien livraddict

 

Résultat de recherche d'images pour "Claire Favan"

 

Claire Favan, née le 12 avril 1976 à Paris, est une femme de lettres française, auteure de roman policier.

Claire Favan vit à Paris et exerce dans la finance. Elle écrit ses romans durant ses loisirs. En 2010, elle publie son premier roman, Le Tueur intime, premier volume d’un diptyque consacré au tueur en série Will Edwards. Avec ce roman, elle est lauréate du grand prix VSD du polar 2010 et du prix Sang pour Sang Polar en 2011.

Elle participe à l’écriture d’un cadavre exquis, Les Aventures du Concierge masqué, publié en 2013. Avec le collectif Les Auteurs du noir, elle publie deux nouvelles dans les recueils Santé et Irradié.

 

Source : wikipedia

 

 

4eme de couverture

Vous ne rentrez pas dans le moule ? Ils sauront vous broyer.

Inexorables, les conséquences des mauvais choix d’un père.
Inexorable, le combat d’une mère pour protéger son fils.
Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l’éternel coupable.
Inexorable, la volonté de briser enfin l’engrenage…
Ils graissent les rouages de la société avec les larmes de nos enfants.

« Claire Favan franchit un cap avec cette histoire qui touchera inexorablement votre âme. » Yvan Fauth, blog EmOtionS.
« À l’enfant qui est en vous, ce livre peut raviver des douleurs. À l’adulte que vous êtes devenu, il vous bousculera dans vos certitudes. » Caroline Vallat, libraire Fnac Rosny 2

 

A la base il devait s’agir d’un service presse NetGalley, mais comme il a jamais été validé, j’ai du me rabattre sur une nouveauté de la bibliothèque municipale

 

 

Mon résumé

Tout d’abord, je vais commencer par vous expliquer les conditions qui m’ont amené a la lecture de ce livre, mais surtout la galère que ça a été de pouvoir lire ce livre. J’avais vu ce livre sur de nombreux blog que je suis et j’en ai par ailleurs entendu beaucoup de bien, il était donc naturel que je veuille lire ce livre. Etant membre de NetGalley, j’ai eu l’agréable surprise de voir que ce livre était proposé en service presse, aussi j’ai sauté sur l’occasion. Lorsque 2 semaines après je n’avais toujours aucun retour de NetGalley et de La bête noire, éditeur du livre, je me suis permis de leur envoyer un mail. Réponse bateau au mail, beaucoup de demandes donc ça peut prendre du temps ! Certes mais ça m’empêche que je n’ai finalement eu aucun retour.

Suite a cette deception, je me suis fait à l’idée de ne jamais lire ce livre….a moins de me decider à l’acheter, mais j’ai jamais sauté le pas.

Lorsque lors du dernier café des lecteurs organisé par la bibliothèque de la roseraie j’ai vu le livre en exposition parmi tant d’autres livres, je me suis dis qu’il ne fallait pas que je le rate cette fois et je m’en suis aussitôt emparé. Voila comment vous allez enfin avoir mon avis sur ce thriller signé Claire Favan.

Commençons par la couverture. Oui, je sais j’ai pas pour habitude de parler de la couverture mais vous comprendrez par la suite le pourquoi du comment. La première chose qui m’a interpolé est pourquoi cette image sur la couverture pour un thriller, va-t-on entrer dans une histoire qui se passe dans le monde de l’industrie ? Non pas vraiment, mais quand on cite le mot de ce que représente l’image a haute voie et qu’on le fait alors qu’on a déjà lu près de 1/4 du livre alors l’image prend tout son sens  : Engrenage.

L’histoire : Alexandra, la maman de Milo se bat pour protéger son fils qui, depuis l’arrestation de son père, va mal et enchaîne des comportements violents en classe. Victor, son père sera donc arrêté de façon violente devant son fils et sa femme en pleine nuit. Victor, adulé par son fils se verra condamné à le délaisser et à le faire souffrir. L’amour qu’il porte pour son petit Milo est pourtant bien présent mais ne pourra lui dire. Les conséquences de cette arrestation vont être dramatiques. Le père de milo va se faire tuer durant son incarcération. Face a cette dure étape, Milo va aller de mal en pis, et Alexandra, va tout faire pour que son fils revienne a la raison mais c’est peine presque perdu face a son fils qui devient tyrannique.

Alexandra ne veut surtout pas que son fils suive le même chemin que son père. Cela elle ne le veut à aucun prix !! Pourtant son fils va finir par être accusé d’un meurtre, bien malgré lui….

 

Mon avis

Mon premier livre de Claire Favan, et je dois dire que même si j’ai mis du temps a le lire (sortie en octobre 2018 et lu en mars 2019) cela a été une belle découverte. J’ai eu beaucoup de mal a lâcher le bouquin. Vous connaissez peut-être le slogan de tout bon lecteur : « encore un chapitre et j’arrête » . Ici, beaucoup d’émotion. On a de la tristesse pour Milo qui a perdu son père, a la fois parce qu’il est en prison puis ensuite face a son décès, mais également de la tristesse face a l’acharnement de Alexandra qui veut coûte que coûte pouvoir élever son fils sereinement. Saura-t-elle affronter cela toute seule ? C’est ce que vous saurez en lisant ce livre

Surtensions


28942778

 

Auteur : Olivier Norek
Titre :  Surtensions
ISBN : 978-2-7499-2816-6
505 pages – Edition Michel lafon

 

4eme de couverture

Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de la prison la plus dangereuse de France ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui ont fait irruption dans sa maison et qui comptent y rester ? Comment cinq criminels (un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur) se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ?
Des âmes perdues, des meurtres par amour, des flics en anges déchus : la rédemption passe parfois par la vengeance… Olivier Norek pousse ses personnages jusqu’à leur point de rupture. Et lorsqu’on menace un membre de son équipe, Coste embrasse ses démons.