Mortelle tentation


48225142. sy475 Éditions l'Archipel

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Christophe Ferré
Titre : Mortelle Tentation
Version :  broché – Edition L’archipel
ISBN: 9782809827217
Lien Livraddict

Sortie officielle : 9 octobre 2019

Je remercie Mylène des éditions l’archipel pour l’envoi de ce service presse, mais cerise sur le gâteau c’est la dédicace de l’auteur et ça m’a fait très plaisir.

 

4eme de couverture

Quand l’homme que vous aimez est accusé du pire, la confiance et la passion vacillent… Connaît-on vraiment la personne qui partage notre vie ? Dans un coin sauvage des Pyrénées, le cadavre d’une jeune femme est retrouvé entièrement nu. Peter, le mari d’Alexia, randonne en solitaire à cet endroit mais il est injoignable depuis le jour du meurtre. D’abord inquiète qu’il ait croisé la route de l’assassin, Alexia découvre avec effroi qu’il connaissait la victime. Et s’il était en réalité le meurtrier ? Déchirée entre l’amour et le doute, Alexia doit faire éclater la vérité.

 

 

Mon résumé : 

Alexia, est mariée à Peter, un joueur du stade toulousain. Il a pris sa retraite professionnelle  mais il continue toujours de faire du Rugby. Il est architecte d’intérieur et sa passion est la randonnée.

Il est parti en randonnée pour quelques jours. Lorsqu’il part, Alexia sait qu’il peut ne pas être joignable, car après tout dans la montagne il y a encore des endroits ou le téléphone portable ne passe pas, mais lorsqu’un ami appelle Alexia, suite à un repas, et qu’elle n’arrive pas à joindre son mari, l’épouse commence à prendre peur.

Elle a beau lui laisser des tonnes de messages, rien. Plus inquiétant, la découverte d’un cadavre vers le lieu où se passe sa randonnée. La police veut voir Peter, Alexia le protège en ne disant qu’elle ne sait pas où il est. Elle décide de fouiller dans son ordinateur et découvre qu’il a une liaison. Lorsqu’elle apprend que le cadavre retrouvé est la maîtresse de Peter, tout vacille.

Malgré qu’elle soit epaulé de ses 2 meilleurs amis Chloé et Léo, tout vacille, elle ne sait plus ou donner de la tete, et se rends compte qu’elle ne sait plus vraiment qui est son mari.

 

 

Mon Avis

J’avais déjà lui le roman précédent de l’auteur et j’avais bien aimé ce suspense qui tiens jusqu’au bout du roman. Alors quand Mylène des éditions l’archipel m’a proposé ce dernier roman de l’auteur, je ne pouvais pas refuser. Et bien sur comme a chaque fois je ressors comblé. Alors si j’en ressors satisfait comment pourrait-il en être autrement pour vous ? Allez, allez vite vous le procurer.

 

Tréfonds


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Thomas Clearlake
Titre : Tréfonds
ISBN : 978-2-9561316-4-9
320 pages (KOBO)  – Edition Moonlight

 

 

 

4eme de couverture

 

 

Mon résumé :

Luca, est un jeune flic du 36 quai des orfèvres. Il doit partir en intervention sur un braquage. Celui-ci tourne mal et lors d’une riposte, une passante qui n’avait rien demandé à personne, est tuée. C’est Luca, qui a tiré, et ce afin de protéger son co-équipier, qui s’est fait lui-meme touchée et dont la vie est plus que réservée.

Le service des affaires interne, l’accuse et le condamne d’une mise a pied de 6 mois. Luca, doit déjà faire face, à la separation, d’avec sa femme. Avec cette mise à pied, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Il commence a se noyer dans l’alcool et commence a perdre gout à la vie.

Une nuit, ou il decide de sortir un peu pour se changer les idées, il rencontre une fille, Tanya,  qui lui révèle être en danger, et a besoin qu’on l’aide a regagner, la Russie, son pays d’origine. ll finit par coucher avec elle. Mais , au petit matin, alors qu’il finit par lui reveler être flic, elle trace la route sans demander son reste….

Quelques jours plus tard, une fille est retrouvée à Pigalle, décapitée, au fond d’une poubelle. Luca, pense connaitre cette fille et fait intervenir son collègue et ami, afin d’être autorisé a identifier cette fille, malgré sa suspension. La jeune fille porte un tatouage. Luca se souvient bien, que Tanya, portait le meme tatouage.

Dès lors, Luca, est bien décidé a faire la lumiere. Pour lui, ca ne fait aucune doute, le fait que Tanya et cette fille retrouvée dans la poubelle, à un lien commun….

 

Mon avis

Certains l’auront peut-être compris grace au logo en tete de chronique, pour moi ce livre n’est pas a mettre entre toutes les mains. Je le destine à un public adulte averti. En effet il y a des passages de par les meurtres assez sanglants et/ou au details évoqués peuvent faire peur a de non initiés.

Dans les details concernant l’église et le satanisme en plein coeur de Paris, je ne sais pas si c’est tiré de faits réels ou pur fantaisie de l’auteur, toutefois, cela à de quoi faire peur.

En tout cas, je crois bien que c’est le premier de l’auteur dans lequel je prends un plaisir indescriptible, tellement le livre est prenant. On passe vraiment par toutes les phases et themes que peut amener le domaine du polar dans le monde de la littérature : orgies sexuels, esclavage sexuels, sectes satanistes, Satan, cryptes, …..

Qui je suis


Merci à NetGalley et les éditions Mazarine pour m’avoir permis de decouvrir ce livre mais également l’auteure.

 

Auteur : Mindy Mejia
Titre : Qui je suis
ISBN: 9782863744024
Edition numérique – EPUB protegé

 

Résultat de recherche d'images

 

Diplômée d’un BA à l’Université du Minnesota et d’un MFA à l’Université Hamline, elle a travaillé comme gestionnaire de crédit.

Elle est auteure des nouvelles publiées dans diverses anthologies dont « Things Japanese: A collection of short stories » (2009) et « Atria Mystery Sampler 2016 » ainsi que dans THIS Literary Magazine.

« The Dragon Keeper » (2012) est son premier roman, suivi de « Qui je suis » (Everything You Want Me to Be, 2017).

 

 

 

4eme de couverture

Hattie Hoffman a passé sa vie à jouer de nombreux rôles : la bonne élève, la bonne fille, la bonne petite amie. Mais Hattie rêve d’autre chose, d’une expérience plus intense… et qui se révèle extrêmement périlleuse. Lorsque son corps sauvagement poignardé est découvert, une redoutable onde de choc traverse la ville de Pine Valley.
Très vite, il apparaît que Hattie entretenait une relation secrète, hautement compromettante et potentiellement explosive. Quelqu’un d’autre était-il au courant ?
Et jusqu’où cette personne était-elle prête à aller pour mettre fi n à cette relation ? Le petit ami de Hattie semble désespéré par sa mort. Son amour profond serait-il devenu une obsession ? Ou l’intrépide Hattie s’est-elle simplement retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment ?
Suggestif et tranchant, ce roman examine la frontière entre l’innocence et la culpabilité, l’identité et la duperie. L’amour conduit-il à la découverte de soi… ou à la destruction ?

 

Mon résumé

On va suivre la vision tour a tour de 3 personnages principaux : Hattie la victime, Del, chargé de l’enquête, et Peter professeur d’anglais.

On se prend d’affection pour Hattie, puisqu’on partage sa vie, ses doutes, ses craintes, ses envies. On espère que Del trouvera le coupable, celui qui a enlevé la vie à cette jeune fille si fraîche et si mystérieuse. Hattie vit sa vie comme une pièce de théâtre, elle est un peu manipulatrice sur les bords, mais elle reste tellement attachante. Dans le fond, c’est une ado normale, qui demande de l’attention et qui cherche le grand amour.

Hattie est un sacré personnage. Intelligent, entier, manipulateur et finalement très jeune. Son histoire vous chagrinera sans doute autant que moi. Et franchement, si vous découvrez le meurtrier, dites-le moi,parce que moi je me suis complètement trompée.

Qui je suis n’a pas été un coup de cœur, mais j’ai beaucoup apprécié la construction de ce roman, l’intrigue et le personnage d’Hattie.

 

Mais elle ne voulait jamais parler de ses lectures. Elle engloutissait toutes ces pages et les gardait en elle. Peut-être est-ce qui la rendait si impénétrable parfois, tous ces livres qui flottaient autour d’elle ?

 

Avec une construction intéressante sans être originale, Mindi Mejia parvient à tenir son lectorat en haleine jusqu’à la fin de son récit grâce à de nombreux rebondissements.

On oscille sans cesse entre vérité et mensonge, entre authenticité et manipulation, entre passé et présent, le tout avec une grande facilité, et peu à peu, le puzzle prend forme, nous livrant un roman prenant.