Articles Tagués ‘nuit’


Bonsoir a tous,

Même si c’est encore difficile à croire, vous avez bien lu. Je suis enfin retourné à la bibliothèque qui contre toutes attente est de nouveau ouverte depuis ce matin.

Déjà on sait tous qu’avec le confinement, les bibliothèque étaient restées fermées, mais corser le tout, la bibliothèque de ma ville à prit un délai supplémentaire, le temps de mettre à jour tout leur système informatique.

J’ai donc été faire un tour après le boulot, pour aller rendre les documents que j’avais conservé depuis près de 2 mois, mais aussi pour emprunter des livres. Vu le délai assez court je n’ai pris que 2 livres : une de mes auteurs preferés et un nordique (avec un nom pareil si il est pas nordique…..je mange mon chapeau)

 

Les voici :

 

 

Si vous les avez déjà lu n’hésitez pas a me donner votre avis, notamment @anaisseriallectrice car je suis presque sur que tu connais le roman nordique


37885980

Auteur : James Patterson & Marshall Karp
Titre : Lettres de sang
ISBN: 978-2-8098-2355-4
663 pages – Edition L’archipel

 

Il s’agit d’un service presse et je remercie les éditions L’archipel pour la confiance qu’ils ont bien voulu m’accorder

 

 

Description de cette image, également commentée ci-après

 

James Patterson, né le 22 mars 1947 à Newburgh dans l’État de New York, est un écrivain américain.
Le personnage principal de ses romans est l’inspecteur Alex Cross, dont le rôle fut interprété par Morgan Freeman dans les adaptations cinématographiques Le Collectionneur (Kiss the Girls) et Le Masque de l’araignée (Along Came a Spider). Tyler Perry reprend le rôle en 2012 dans le film Alex Cross.

Lindsay Boxer est son second personnage principal. Elle est l’héroïne des romans la mettant en scène avec son groupe, « Le Murder Club », où elle est avec trois de ses amies ; Jill, Cindy et Claire. Cette série de romans est adaptée dans la série télévisée Women’s Murder Club.

James Patterson vit à Palm Beach, en Floride.

 

 

4eme de couverture

Hunter Alden Jr., businessman milliardaire, a tout pour lui : une femme sexy, un fils de huit ans qu’il adore, et une fortune qui ne cesse de croître. Mais cette vie parfaite vole en éclats lors d’une nuit d’horreur, quand il découvre la tête décapitée de son chauffeur enroulée dans un sac sur lequel sont inscrites, en lettres de sang, HHA III. Hubert Hutchinson Alden, IIIe du nom : les initiales de son fils. Lorsque celui-ci est enlevé, même la fortune du plus grand milliardaire du pays ne semble pas à même de satisfaire ce ravisseur aux exigences… si particulières. À New York, seul le NYPD Red, cellule qui protège les rich and famous, peut résoudre l’affaire. Mais le détective Zach Jordan et sa partenaire (et ex-petite amie) Kylie MacDonald sont loin de se douter de ce qui les attend. Bientôt, Zach et Kylie découvrent que, plus ils s’approchent de la vérité, plus leurs propres vies sont menacées. Et si tout cela n’était qu’un piège visant à les supprimer ?

 

 

Mon résumé :

Hunter Alden est richissime homme d’affaire, a qui tout sourit. Lorsque son fils tombe en panne, c’est tout naturellement qu’il missionne son chauffeur pour aller le chercher. Cependant celui-ci tarde a se manifester. Il commence par lui envoyer un texto puis un autre mais son chauffeur persiste a garder le silence.
Une limousine est finalement retrouvée abandonné avec….une tete emballée dans un sac, avec pour unique mention écrites en lettres de sang HHA III.  Les inspecteurs Kylie et Zach sont rapidement missionnées par Cates pour s’occuper de cette affaire qui s’annoncer bien difficile.

Comme si, ce n’était pas suffisant pour les inspecteurs, le fils Alden, reste introuvable. Ce qui ne semble guère préoccuper Hubert Alden. Celui-ci, plutôt que de s’occuper du sort de son fils, prefere plutôt s’occuper de celui qu’il va réserver à sa bouteille de whisky.

Hubert Alden ne cherchant qu’a mettre des bâtons dans les roues dans le bon déroulement de l’enquête, les inspecteurs vont se tourner vers le maire, nouvellement élu, qui saurait peut-être faire pencher la balance auprès de Hunter Alden.

Mais après tout, et si tout cela n’était qu’une mascarade ? Ou se cache le fils Alden ? Si il a été enlevé pourquoi personne ne semble demander de rançon ?

 

Mon avis

Croyez moi si vous le voulez, mais pour ma part je dirais que ce roman est très très addictif. Une fois commencé on a du mal a s’arrêter ! Pour preuve, je l’ai lu en à peine 2 jours, là où en temps normal j’aurais plutôt mit entre 3 à  jours. L’intrigue est très bien ficelée et les auteurs ont réussi leur coup en semant des indices pour détourner l’attention et finalement on se faire avoir sans s’en rendre compte.

 

De bons voisins

Publié: 17 Mai 2017 par lecturedesam dans Policier / Polar, Thriller
Tags:, ,

Résultat de recherche d'images

 

Auteur : Ryan David Jahn
Titre : De bons voisins
ISBN : 9782330018665
Edition Babel Noir

 

Résultat de recherche d'images

 

Ryan David Jahn, né en 1979 en Arizona, est un écrivain et scénariste américain.

Ses romans :

  • De bons voisins
  • Emergency 911
  • Le dernier lendemain

 

 

 

 

 

4eme de couverture: 

New York, années 1960. Kat Marino, qui rentre tard chez elle, est agressée au couteau par un inconnu. De nombreux voisins sont témoins de la scène, mais personne n’avertira la police, persuadé que quelqu’un d’autre l’aura déjà fait. C’est le « bystander effect ». En donnant la parole à tous les protagonistes, ce roman noir polyphonique, dont l’action se concentre sur quelques heures, esquisse une tentative de généalogie de la violence contemporaine.

 

Mon résumé : 

New York, années 60, 4 heures du mat, Kat gérante d’un bar, rentre chez elle et se fait agresser dans la cour de son immeuble. Ses voisins ne dorment pas et ont tous une bonne raison de ne pas bouger, ni même de prévenir les secours. le lecteur va alors faire connaissance avec ces fameux voisins : un jeune militaire, une femme paniquée après avoir percuter une poussette dans la rue, deux couples échangistes pour la première fois, … Pour compliquer la lecture, on suit également la ronde de nuit d’un flic très particulier (je ne vous en dis pas plus…) et les secours assurés par des ambulanciers très spéciaux également.

 

Mon avis : 

Je vais pas m’étaler beaucoup sur ce livre. J’ai pas réussi à accrocher. JE pense que c’est un peu comme à chaque fois que ça arrive, le style d’écriture qui me convient pas. Un livre je pense qu’on accroche ou pas et des qu’on ne sens pas le feeling, je crois que c’est difficile de retrouver du bon jusqu’à la fin du livre. Apres peut-être que pour d’autres, le feeling passera.