C’est lundi, que lisez-vous ?


 

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce que je suis en train de lire :

 

 

Ce que je vais lire ensuite : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "la faucheuse"

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

T comme tombeau


 

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "l'archipel edition"

 

 

 

 

 

Auteur : Douglad Preston & Lincoln Child
Titre : T comme tombeau
ISBN: 978-2-8098-2518-3
316 pages – Edition l’archipel

 

Je remercie encore mon partenaire pour la confiance qu’il me renouvelle au fur et à mesure des mois qui passent mais surtout pour l’envoi de ce roman.

 

 

4eme de couverture

A la recherche du 11e commandement L’intrépide agent secret Gideon Crew est sous le choc. Du jour au lendemain, et sans aucune explication, Eli Glinn met fin aux travaux de l’EEC, cette officine agissant en sous-main pour le gouvernement américain à laquelle il appartenait. Quand Gideon croise Manuel Garzas, l’ex-bras droit d’Eli Glinn, tout aussi stupéfait, ce dernier lui révèle avoir mis la main sur un disque dur permettant de déchiffrer le code de Phaistos, une tablette datant de plusieurs milliers d’années.
Après quelques ruses, ils découvrent que la tablette ne délivre pas un message mais indique un lieu : le désert d’Hala’ib, à la limite de l’Egypte et du Soudan. Gideon est prêt à tout pour percer le mystère de cette découverte, et se lance dans une aventure semée d’embûches. Sur place, épaulés par une égyptologue, ils découvrent un tombeau, qui pourrait bien être celui d’Akhénaton, fondateur du premier culte monothéiste…
Et si Akhénaton était le véritable auteur des 10 commandements ? Et s’il en existait un onzième, trop terrible pour être révélé ? Une fois de plus, Gideon risquera sa vie. Mais, après tout, qu’a-t-il à perdre ? Il ne lui reste plus qu’un mois à vivre. A moins que…

 

 

 

Mon résumé

Nous revoici embarqué dans une palpitante aventure en compagnie de Gideon Crewet Manuel Garzas. Lorsqu’ils apprennent tous les deux que Eli Glinn le directeur de l’EEC met fin à leurs nombreux projets, et par consequent à leur collaboration, ils ne le supportent pas et sont bien décidés à se venger coûte que coûte.

Garzas va apprendre à Gideon être tombé sur un disque dur qui pourrais leur permettre de déchiffrer le code de Phaistos et que cette découverte va les amener non pas vers un message mais plutôt vers un lieu : le desert d’Hala’ib. Alors que Gideon venait d’apprendre qu’il ne lui restait plus que deux mois à vivre, cette annonce va l’inciter a vouloir monter une expedition afin de se rendre sur les lieux pour en apprendre plus.

On va suivre les deux explorateurs qui vont s’embarquer sur un bateau, vont risquer la noyade, vont partir à la recherche d’un code secret venu du fin fond de l’Egypte des pharaons période Akhénaton, une chasse aux trésors en plein désert égyptien, une peuplade autarcique protégeant un tombeau, des combats de sabre . Garza va meme pris pour la vedette en sauvant la fille du chef d’une tribu qui vit depuis des siècles dans l’autarcie la plus totale, au point que celle-ci lui sera promise en mariage. Cela dit les explorateurs ne l’entende pas de cette oreille et sont venu uniquement pour découvrir et subtiliser un trésor au nez et à la barbe de ce peuple.

 

 

Mon avis

Lorsque l’on découvre le monde de Preston & Child on découvre deux facettes principales : La premiere et je pense la plus imposante se deroule avec l’inspecteur Aloysius Xingu Leng Pendergast et Vincent D’agosta. J’adore beaucoup ces personnages, cependant depuis quelques temps j’affectionne également la seconde facette, ciblé plutôt aventure et exploration avec notamment Gideon Crew. Si vous ne connaissez pas encore, je vous invite à les découvrir.

 

Les sentiers du hasard


kaczmarek

 

Auteur : Gisele Kaczmarek
Titre : Les sentiers du hasard
ISBN :  978-2-9542999-4-5
154 pages – format PDF

 

Il y a quelque temps j’avais proposé de faire une chronique pour des oeuvres d’auteurs auto-edité et c’est pourquoi de temps en temps il m’arrive de lire des ouvrages d’auteur peu ou pas connu. La plupart du temps j’en ressors plus que satisfait et c’est pas pour déplaire a l’auteur.

Aussi, aujourd’hui je commence le recueil de nouvelles de Gisèle Kaczmarek, que celle-ci m’a gracieusement envoyé 😉

 

Mon résumé : 

  • Au bord du Loch : J’ai déjà eu un sentiment de déjà vu en me rendant dans un endroit inconnu, ou avoir déjà rencontré une personne , qui pourtant je ne connait pas. C’est l’effet que j’ai eu en lisant cette nouvelle.
  • Le train : Au vu de la lecture de cette nouvelle, je considére qu’on ne doit pas applaudir un miracle sur la foi d’un pressentiment. On a évité une catastrophe et c’est tant mieux, on a pas besoin de recevoir une médaille. C’est du moins mon sentiment, et je pense que ce doit également être celui de l’auteure.
  • Expedition en Egypte : Une petite histoire policière qui se déroule au sein de la vallée des rois, en Egypte. J’ai trouvé dommage le fait qu’on devine rapidement, la personne a accuser, un peu plus de suspense, aurait pu être un plus.
  • Le panier : Ca doit être la nouvelle à laquelle j’ai le moins accroché mais ca n’engage que moi.
  • Soir d’été : Belle histoire romantique, ou la fille se trouve tous les défauts du monde, mais qui finalement réussi, contre toutes attentes, a diner aux chandelles, avec un parfait inconnu.
  • Secret defense : Histoire policière, mais on peut aisément le deviner de par le titre. On y raconte l’histoire d’un homme retrouvé mort dans son lit, alors qu’il est sensé être mort au combat, 3 jours plus tot.Usurpation d’identité ? Vengeance ? C’est ce que devra découvrir la brigade de gendarmerie qui est sur l’enquête.
  • A l’ombre des moaï : Ca doit etre la nouvelle la plus longue du recueil, mais j’ai bien aimé cette histoire ou il est question de 2 femmes qui « perdent » leur maris sur l’ile de paques. On aurait presque du mal a croire qu’on puisse perdre une personne sur une ile, et pourtant…

 

Mon avis

Bon recueil de nouvelles qui ne se cantonne pas a un seul theme mais en mêlent plusieurs et ca permet de voir d’autres chose et ca annonce de belles decouvertes.

Pour ceux que ca interesse de decouvrir l’auteur :