Jamais deux sans trois


 

Couverture Agatha Raisin enquête, tome 16 : Jamais deux sans trois

Auteur : M.C. Beaton
Titre : Jamais deux sans trois
Version : Broché – Albin Michel – 303 pages
ISBN: 9782226435644
Lien Livraddict

M C Beaton: The most borrowed adult British author in UK ...

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Glasgow , 1936

Marion Chesney Gibbons, née Marion McChesney, est écrivain depuis 1979.
Elle est auteur de nombreux romans policiers, romans d’amours et récits historiques sous son nom et sous de nombreux pseudonymes.
Elle a commencé à travailler comme libraire au département fiction de John Smith & Sons Ltd. Le Scottish Daily Mail lui propose à la même période d’écrire des critiques de théâtre : elle accepte et diversifie peu à peu ses articles pour eux.

 

 

4eme de couverture

Lasse de courir après des chats et des chiens égarés, Agatha accepte la sollicitation d’un certain Robert Smedley : cet homme fortuné est persuadé que son épouse le trompe. Rien de plus tentant pour notre extravagante Agatha que de coincer la jeune, jolie et très dévote Mrs Smedley, un peu trop parfaite pour être honnête. Mais c’était compter sans une autre affaire de disparition qui lui tombe sur le coin du nez. Jamais deux sans trois ?

Titre original : Agatha Raisin, book 16: And the Perfect Paragon (2005)

 

Mon résumé

C’est le premier vrai roman de l’auteure que je lis. le précédent était une nouvelle assez courte que j’avais eu gratuitement sur le site de kobo : Le Noel de Agatha Raisin.  JE ne commence pas forcement de la bonne manière pour découvrir le caractère du personnage, mais qu’importe cela reste tout de même des livres qui somme toute sont facile a lire et me change de ce à quoi j’ai l’habitude.

Dans ce tome on retrouve Agatha Raisin à la tête de son agence de détectives privés, elle mène ses enquêtes avec toujours autant d’audace et d’intuition… elle a recruté de nouveaux partenaires mais se sent seule et vieille… pourtant tellement habile dans son style…

En commençant ce roman, j’avais l’intention de commencer une période de duo. Je m’explique je voulais lire d’affilé 2 roman du même auteur, aussi depuis cette chronique on retrouvera non une mais 2 chronique du même auteur à suivre.

 

Mon avis

Mon avis ne sera pas forcement objectif vu que ce n’est que mon 2eme roman de l’auteur et qu’il s’agit du dernier sorti. Cependant je trouve ce genre de lecture rafraîchissante, sans prise de tete et parfois cocasse dans les situations. Si vous voulez d’un roman policier facile à lire, n’hésitez pas c’est la lecture qu’il vous faut.

 

 

Surface


45005328

Auteur : Olivier Norek
Titre : Surface
ISBN : 9782749940182
313 pages –  Michel Lafon – Numerique EPUB
Lien livraddict

 

4eme de couverture

Noémie Chastain, capitaine en PJ parisienne, blessée en service d’un coup de feu en pleine tête, se voit parachutée dans le commissariat d’un village perdu, Avalone, afin d’en envisager l’éventuelle fermeture.

Noémie n’est pas dupe : sa hiérarchie l’éloigne, son visage meurtri dérange, il rappelle trop les risques du métier… Comment se reconstruire dans de telles conditions ?

Mais voilà que soudain, le squelette d’un enfant disparu vingt-cinq ans plus tôt, enfermé dans un fût, remonte à la surface du lac d’Avalone, au fond duquel dort une ville engloutie que tout le monde semble avoir voulu oublier…

 

 

Mon résumé :

Noémie, est capitaine de police. Lors d’une intervention, risquée, cela tourne mal, et se voit tirer dessus en pleine tete. Elle va subir des soins pendant plusieurs semaines, avant de pouvoir réintégrer son poste de capitaine. Elle doit affronter le test de tir avant de juger de ses capacités a réintégrer son poste. Au moment de se saisir de l’arme elle perd tout ses moyens. Avec son visage défiguré, sa hiérarchie va tout faire pour l’écarter et l’envoie dans le sud de la France «  »se refaire une santé » au sein d’un petit commissariat qui bat de l’aile, afin de soi disant voire si il mérite de rester ouvert.

 

Pardon, mais on vous envoie où déjà ?
– Decazeville, dans l’Aveyron.
– L’Aveyron ? Ah oui. Quand même

Une fois Arrivée à Decazeville, elle deviendra No. Une nouvelle vie doit commencer, elle doit se battre contre elle-même, contre sa hiérarchie et le regard des autres mais surtout contre la peur qui l’envahit et accepter cette nouvelle version d’elle-même car si elle se tourne le dos, les autres aussi et même Adriel. Cauchemars, agressivité, pertes de mémoire… Elle va devoir faire face lorsqu’elle va se retrouver en pleine campagne. L’enquête qu’elle va alors mener ne va pas être simple, elle sera dans la ligne de mire de ceux qui ne veulent pas que toute cette affaire remonte à la surface.

 

interview de l’auteur par BePolar :

 

 

Mon avis

Je ne rangerais pas ce roman au même rang que « Entre deux mondes » mais il reste de bon cru tout de même. Mon meilleur moment ( je suis peut-être spécial au yeux de certains) reste quand même lors de la découverte du corps dans le lac, la on baigne vraiment dans le sanglant, meurtrier et le thriller prend tout son sens.

Je le recommande, avec un 4 étoiles pour ma part.

Visceres


24483491

 

Auteur : Mo Hayder
Titre : Visceres
ISBN : 978-2-258-09239-6
440 pages 

Mo Hayder est l’auteur de dix livres.

Elle a souvent été comparée à Thomas Harris pour sa peinture sans concession de la violence. Son roman Tokyo a été récompensé en France par le prix SNCF du polar en 2005 et par le Grand Prix des lectrices de Elle en 2006.

 

 

4eme de couverture

Il y a quinze ans, deux amoureux ont été retrouvés sauvagement éviscérés dans le bois attenant à la maison de campagne des Anchor-Ferrers. Le principal suspect, qui a avoué les crimes, est depuis sous les verrous. Mais aujourd’hui, alors que Oliver, Matilda et leur fille, Lucia, n’ont pas oublié cette découverte macabre, l’histoire se répète, plongeant la famille dans la terreur.

 

On plonge donc dès les premières pages dans l’intrigue qui voit apparaître des viscères dans le jardin de la maison de campagne des Anchor-Ferrers. Ils ont connu l’horreur 15 ans auparavant quand l’ex petit ami de Lucia et son amie ont été tués d’une horrible manière. Cette épreuve les a atteint au plus profond d’eux-même et quand l’histoire semble se répéter, ils ont tendance à péter les plombs. D’autant que deux hommes font irruption dans leur maison, se présentant d’une certaine manière mais étant complétement autre chose. Commence alors un huis clos stressant et prenant, on ne comprend pas ce que veulent ces deux hommes ni les raisons de leur présence.

 

Mon avis

j’ai trouvé le début prometteur et finalement on se traîne un peu dans le milieu du livre et finalement ca repart de plus belle ensuite.
Non vraiment j’ai adoré ce livre. beaucoup de suspense.