L’Etranger dans la maison


 

Auteur : Shari Lapena
Titre : L’etranger dans la maison
ISBN : 9782258137660
304 pages  – edition Presses de la cité
Lien Livraddict

 

Shari LAPENA

 

 

Canadienne, Shari Lapena a été avocate avant de devenir professeur d’anglais puis de se consacrer à l’écriture. Après le best-seller Le Couple d’à côtéL’Étranger dans la maison est son deuxième thriller.

 

 

 

 

4eme de couverture

« Comment te sens-tu ? » Elle voudrait répondre « terrifiée ». À la place, elle dit, avec un faible sourire : « Heureuse d’être à la maison. »

Mariés depuis deux ans, Karen et Tom ont tout pour être heureux : un train de vie confortable, un pavillon coquet, des projets d’avenir. Un soir, quand Tom rentre à la maison, Karen s’est volatilisée. Alors qu’il commence à paniquer, Tom reçoit une visite de la police : son épouse a été victime d’un grave accident de voiture, dans un quartier malfamé où elle ne met d’ordinaire jamais les pieds. À son réveil à l’hôpital, la jeune femme a tout oublié des circonstances du drame. Les médecins parlent d’amnésie temporaire. En convalescence chez elle, Karen est décidée à reprendre le cours de sa vie. Sauf que quelque chose cloche. Elle sait que, depuis quelques mois, quelqu’un s’introduit en leur absence dans la maison… Après l’immense succès du Couple d’à côté, la nouvelle reine du thriller domestique revient avec un roman toujours aussi addictif, qui raconte les faux-semblants de la vie conjugale – ou comment, à force de grands secrets ou de petites trahisons, un geste malheureux peut faire voler en éclats un bonheur de façade.

 

 

Mon résumé

Un femme sort d’un restaurant désaffecté, visiblement chamboulé, et avec l’impression d’être pressé, comme si elle voulait absolument fuir, pour éviter d’être poursuivi. Elle se trouve dans un quartier mal famé à l’opposé de son quartier résidentiel. Elle grille les feux, au risque de créer un carambolage, et finir sa course dans un poteau. Elle se reveille quelques heures plus tard dans un lit d’hôpital, sans aucun souvenir de ce qui s’est passé, elle est devenir amnésique.

Mariés depuis deux ans, Karen est marié à Tom. Ils ont tout pour être heureux : une maison dans un quartier résidentiel tranquille, des projets d’avenir. Lorsque Tom rentre à la maison, il découvre que la porte n’est pas verrouillé, la lumiere est allumé, et Karen ne semble pas être présente, pourtant il constate que son porte et son sac sont restés la. Mais ou peut-elle être bien passée ? Serait-elle allé faire une course rapidement car il manquait des ingredients pour le diner du soir ? Aurait-elle été chez une amie ?

Alors qu’il commence sérieusement a s’inquiéter et qu’il s’apprête a appeler la police, quelqu’un sonne à la porte. C’est justement la police qui débarque. Quelle coincidence !

De retour chez elle, Karen espère bien se reposer, pour récupérer de cet accident, sauf qu’elle ne se sens pas totalement tranquille. Elle pense que quelqu’un rentre chez eux, a leur insu.

 

Mon avis

Ce roman qui navigue entre suspense et thriller est truffé de rebondissements. Alors qu’on pense avoir découvert toute la trame du roman et la finalité de l’enquête policière, voila que tout est brusquement remis en question. Je n’ai pas trop aimé le jeu de l’enquêteur principal, que je trouve un peu narcissique, il pense avoir reponse a tout ! La fin du roman me laisse de marbre, je me demande encore ou cherche à aller l’auteure et ce qu’elle veux faire comprendre.

Surtensions


28942778

 

Auteur : Olivier Norek
Titre :  Surtensions
ISBN : 978-2-7499-2816-6
505 pages – Edition Michel lafon

 

4eme de couverture

Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de la prison la plus dangereuse de France ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui ont fait irruption dans sa maison et qui comptent y rester ? Comment cinq criminels (un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur) se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ?
Des âmes perdues, des meurtres par amour, des flics en anges déchus : la rédemption passe parfois par la vengeance… Olivier Norek pousse ses personnages jusqu’à leur point de rupture. Et lorsqu’on menace un membre de son équipe, Coste embrasse ses démons.

L’échange


L'Échange

Auteur : Rebecca Fleet
Titre :  L’échange
ISBN: 9782221216248
343 pages – Edition Marabout

Résultat de recherche d'images pour "Rebecca Fleet"

 

Nationalité : Royaume-Uni

Biographie : Rebecca Fleet a fait ses études à Oxford et travaille dans le marketing à Londres.

« L’Échange » (The House Swap, 2018) est son premier roman.

 

 

 

4eme de couverture

« Personne ne vit ainsi… à moins d’avoir quelque chose à cacher. »

Quand Caroline et Francis reçoivent une offre pour échanger leur appartement de Leeds contre une maison en banlieue londonienne, ils sautent sur l’occasion de passer une semaine loin de chez eux, déterminés à recoller les morceaux de leur mariage. Mais une fois sur place, la maison leur paraît étonnamment vide et sinistre. Difficile d’imaginer que quelqu’un puisse y habiter.
Peu à peu, Caroline remarque des signes de vie, ou plutôt des signes de sa vie. Les fleurs dans la salle de bains, la musique dans le lecteur CD, tout cela peut paraître innocent aux yeux de son mari, mais pas aux siens. Manifestement, la personne chez qui ils logent connaît bien Caroline, ainsi que les secrets qu’elle aurait préféré garder enfouis.
Et à présent, cette personne se trouve chez elle…
Le premier roman explosif d’un nouveau talent du thriller, dans la lignée du Secret du mari de Liane Moriarty et du Couple d’à côté de Shari Lapena. 
« Du pur thriller domestique, plein de tension et de rebondissements. J’ai adoré ! » Lee Child

 

 

 

 

 

Mon résumé

Comme bien souvent, j’ai été séduit par la 4eme de couverture. J’étais plus que convaincu, que par rapport a ce qui se dit sur la toile, j’allais trouver mon compte dans ce roman.

L’histoire n’est pas pour sortir du lot, puisqu’il s’agit d’une situation que peux croiser n’importe ou de nos jours, notamment avec  le Air B & B. Il s’agit ni plus ni moins de l’échange de logements. C’est a quoi ont pensé Caroline et Francis afin de redonner du pep’s dans leur couple qui à tendance à battre de l’aile.  Ils acceptent donc durant une semaine, d’échanger leur appartement contre un appartement non loin de Londres, espérant ainsi repartir sur de bonnes bases.

Hors, lors de leur arrivée sur les lieux, ils sont plus que surpris de trouver une maison totalement vide, aucune personnalisation, aucun elements qui traîneraient laissant supposer que des personnes vivent habituellement cette maison (des photos, du dentifrice sur le bord du lavabo, une brosse a dents qui traînerait).

A peine arrivé que caroline se fait aborder par la voisine, qui je trouve voudrait faire amie-amie avec Caroline alors qu’elle ne la connait pas. J’ai trouvé cette voisine un peu trop envahissante et qui voudrait donner des lecons de vie alors qu’elle meme a eu une vie bien chamboulée, et puis son fils…..n’en parlons pas.

 

Mon avis

Je pensais qu’on se pencherait un peu plus sur le couple de Francis et Caroline mais bon…..et puis coté thriller j’ai eu l’impression de m’ennuyer un chouilla. On tourne les pages parce qu’on veut savoir ce qui va se passer mais finalement j’ai trouvé que s’attardait trop sur les histoires extra conjugales de Caroline. Et le mari dis semble dit oui a tout mais qu’au finale est un peu trop en retrait.

Bref !! depuis quelques temps j’ai l’impression de faire fausse routes dans mes selections de romans.

Les nouveaux voisins


Auteur : Catherine McKenzie
Titre : Les nouveaux Voisins
ISBN: 9782749932675
Format ACSM  ( ebook protegé) – Edition Michel Lafon

 

Merci à NetGalley et Michel Laffon pour ce Service Presse

 

 

Catherine McKenzie

 

Catherine McKenzie est née et a grandi à Montréal, où elle est avocate et écrit pour le Huffington Post. Ses précédents romans ont tous été des best-sellers internationaux.

Avocate diplômée de l’Université McGill, elle exerce le droit entre deux séances d’écriture. Son premier roman, Ivresse, est un best-seller acclamé par la critique tant au Québec qu’au Canada anglais.

 

 

 

 

4eme de couverture

Julie Prentice, son mari Daniel et leurs jumeaux de six ans emménagent à Cincinnati pour échapper à une femme qui a harcelé Julie après la parution de son roman Le Jeu de l’assassin, devenu un best-seller. Un charmant quartier résidentiel semble l’endroit parfait pour un nouveau départ.

Mais la présidente de l’association du quartier ne leur rend pas la tâche facile. À grand renfort d’e-mails et de lettres sur les règles de bonne conduite à suivre, elle régit la vie de tous et oppresse Julie qui doit faire face à la curiosité du voisinage.

Lorsqu’elle reçoit des menaces, Julie prend peur : sont-elles le fait de sa harceleuse ou de voisins malveillants ? Alors que la tension monte, les ennemis se révèlent et le calme apparent d’une rue sans histoires se transforme en cauchemar.

 

 

Mon résumé : 

Julie, son mari Daniel et ses 2 jumeaux viennent s’installer à Cincinnati afin de pouvoir échapper à une personne qui harcele julie depuis la sortie de son premier roman Le Jeu de l’assassin.

Ils s’installent dans un secteur résidentiel avec des gens disons le, assez huppés. Il y a une association de quartier mise en place et gérée par sa présidente et qui accueille les nouveaux avec un panier de bienvenue. On pourrait croire que tout est reuni pour s’installer dans un climat sympa et agréable à vivre…mais ils vont vite se rendre compte qu’ils sont tombé dans un quartier qui pourrait facilement concurrencer l’armée. Couvre feu pour les adolescents, pétition en ligne pour demander des ralentisseurs, soirée mensuelle quasi obligatoire chez les uns et les autres etc.

Les Prentice y voient la, un comportement intrusif de la responsable du comité de quartier. Quoi que Julie fasse, ça ne fait qu’empirer la situation.

Heureusement, Julie, parvient, tant bien que mal a nouer une amitié assez sure, avec son voisin, John, avec qui elle fait régulièrement du footing. Mais elle est loin d’imaginer qu’une banale conversation avec lui va faire éclater sa vie en morceau.

 

Mon avis :

J’ai eu un réel plaisir à lire ce livre. La lecture est simple et je suis vite rentré dans la peau du personne en la personne de Julie. On ne peut que la plaindre face à ce qu’elle a subit dans le passé et ce qu’elle doit affronté après son installation à Cincinnati. Lors du passage de la soirée entre voisin, on en vient même presque à se demander si tout le monde ne se liguent pas contre elle et sa famille. Vu le climat dans lequel se passe l’histoire cela m’a fait penser à un cercle de voisins enfermés dans une bulle, sans contact avec l’extérieur. non, non !!! je ne fais pas allusion à Dôme de Stephen King.

Bon maintenant, je me rends compte que j’en ai dis plus qu’il ne fallait, alors allez vite lire ce livre 😉