Publié dans Littérature Française, Nouveautés, Science fiction

Sa majesté des chats


48261995. sx318

Auteur : Bernard Werber
Titre : Sa majesté des chats
Version :  Ebook –  Albin Michel
ISBN: 9782226447418
Lien Livraddict

 

4eme de couverture

Dans un futur proche, à Paris, une centaine de chats et d’humains dirigés par une chatte nommée Bastet tentent de résister à une invasion de rats. Perché sur l’épaule de sa maîtresse Nathalie, le félin tente de trouver des alliés auprès des autres espèces animales.

Publié dans Aventure, Science fiction

A comme Apocalypse


36516893. sy475

Auteur : Preston & Child
Titre : A comme apocalypse
Version :  papier – 445 pages – Edition J’ai lu
ISBN: 9782290149874
Lien Livraddict

 

4eme de couverture

Il y a cinq ans, Eli Glinn avait dirigé une expédition pour récupérer un météore géant tombe sur un îlot du Cap Horn. Mais le navire qui le convoyait avait sombré.
Aujourd’hui, Glinn n’a plus le choix. Cette étrange météorite a donne naissance a une créature mutante qui menace la planète. Il faut a tout prix la détruire.
La mission qu’il confie a Gideon Crew – entre autres spécialiste des armes nucléaires – ressemble a s’y méprendre a une opération suicide…

Publié dans Policier / Polar, Science fiction, Suspense, Thriller

C’est lundi, que lisez-vous ?


C’est lundi, que lisez-vous?? #46 | Les chroniques d ...

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

J’ai décidé de ne pas en faire de chronique.

 

 

Ce que je suis en train de lire :

 

Il s’agit d’un service presse offert gracieusement par l’auteur en partenariat avec le site simplement.pro.

A noter que j’ai lu tous les livres de l’auteur, je ne pouvais donc pas faire l’impasse sur celui la. J’en suis a la moitié et je peux dors et déjà dire que ça risque d’être de faire du bruit sur amazon.

Je vous laisse déjà le lien : deux degrés et demi

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Je suis passé faire des courses la semaine dernière à carrefour, et je n’ai pas pu m’empêcher de repartir avec un livre sous le bras. Ce sera donc ma prochaine lecture.

 

Couverture Octobre

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

Publié dans Aventure, Science fiction, Suspense

Deux degrés et demi


Auteur : Pierre-Etienne Bram
Titre : Deux degrés et demi
ISBN :9781099446863
323 pages – format EPUB – Autoédité

 

 

4eme de couverture

2028.10 ans après le rapport alarmant du GIEC, la température moyenne a augmenté de deuxdegrés et demi, démultipliant les conséquences du dérèglement climatique. Un multi-entrepreneur propose à l’ONU un programme écologique radical basé sur un système de notation. Léo embarque sur un bateau nettoyeur en direction du vortex de déchets de l’Atlantique Nord.Son objectif ? Engranger suffisamment de points pour lui permettre, avec sa famille d’accéder à la seconde partie du projet…

 

 

Mon résumé

Nous sommes en 2028. Un rapport alarmant indique que la température moyenne a augmente de deux degrés cinq, renforçant encore un peu plus le dérèglement climatique. Nous le monde semble au courant mais aucune action n’est mené, personne ne reagit. Tout le monde sauf une personne, Luke, un multi-entrepreneur, qui propose son programme.

Il propose de classer les personnes selon un système de points. Les personnes ayant un certains nombre de points pour être éligible pour passer au niveau supérieur. Ce système de points se base sur des actions tournés écologie. Leo, un habitant simple, est prés a tout faire pour sauver sa famille et se retrouve engagé sur un bateau afin de nettoyer les déchets disséminés dans l’atlantique nord. Au départ, il préviens sa famille qu’il s’en va pour une mission de 3 mois, mais finalement il se rend vite assez compte que les points gagnés en aussi peu de temps, ne seront pas suffisants pour espérer être sauvé lui et sa famille et se retrouve engagé sur ce bateau pour un peu plus de deux ans.

Alors que des personnes ayant embarqués en même temps que lui, reçoivent la bonne nouvelle, lui reste encore dans le flou. Du moins, avant que sa femme lui apprenne, qu’ils ont bien été retenu pour passer à l’étape suivante. Un millions de personnes sont sélectionné pour être cryogénisés dans un caisson pendant environ 40 ans.

Alors que tout semble bien se passer, les tests médicaux sont concluants, le caisson de leo rencontre quelques difficultés et il finit par se réveiller…seul. Seul, c’est du moins ce qu’il pense lorsqu’il fait les premiers constatations en observant l’environnement. Il constate qu’il se trouve sur une base, qui a été tenu secrète tout du long, car même lui il ne sait pas vraiment ou il se trouve.

En se promenant dans les longs couloirs et étages de cette base, il va finir par trouver du monde et va surprendre une conversation, plutôt intéressante pour la suite des événements. Il apprend que si un millions de personnes ont été sauvé, tout le reste de la population de la terre est prévue pour être décimée par la dépose d’un virus mortel. Luke, l’initiateur de ce projet a l’intention de reconstruire la terre et de la repeupler dans 200 ans, sans éléments perturbateur et 100 % écolo.

Comment tout cela va-t-il finir ?

 

 

Mon avis

Un très bon roman, pleins d’action, de rebondissement. On tourne les pages sans s’en apercevoir, c’est un vrai bonheur. On retrouve des thèmes d’actualité tel que l’écologie, la vie de la planète, le dérèglement climatique. A la lecture de ce livre, on peut se dire si réellement on va vraiment vivre un jour dans des caissons, et revenir dans 200 ans sur terre (un peu a la manière de Judge dredd).

L’issue finale du roman est tout de même bouleversante. J’ai pris plaisir a lire du début à la fin.

Publié dans Science fiction, Suspense, Terreur, Thriller

C’est lundi, que lisez vous ?


Afficher l'image d'origine

 

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

Afficher l'image d'origine

 

 

 

Ce que je suis en train de lire :

Afficher l'image d'origine

Je devrais  l’avoir fini ce soir.

 

 

Ce que je vais lire ensuite : 

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Pour m’aider a faire mon choix je vous laisse le lien du sondage sur twitter : https://twitter.com/samKing49/status/813091813070401536

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

Publié dans Science fiction

Le souffle des dieux


Afficher l'image d'origine

Auteur : Bernard Werber
Titre : Le souffle des dieux
ISBN : 978-2-253-121190
620 pages

 

Afficher l'image d'origine

Nationalité : France
Né(e) à : Toulouse , le 18/09/1961
Biographie :
Bernard Werber est un écrivain français, connu notamment pour sa trilogie des « Fourmis » et ses nombreux romans. Son œuvre fait se rencontrer mythologie, spiritualité, philosophie, science-fiction, biologie, futurologie.
Il naît à Toulouse (Haute-Garonne) le 18 septembre 1961. Dès l’âge de 14 ans, il écrit des histoires pour un fanzine (partie de sa vie qui lui servira pour ses romans, comme dans L’Empire des anges.Bernard Werber est membre du collectif d’écrivains français La Ligue de l’Imaginaire créé en 2008. Il a deux fils, et il est actuellement avec une compagne à laquelle il a dédié son roman, Le Sixième Sommeil.

Source : Babelio

 

4eme de couverture : 

Et vous, à la place de Dieu, comment referiez-vous l’Histoire ?

 

 

C'est décidé, j'abandonne tout...

Il y a des livres comme çà, ou se forcer ne semble pas être la solution. Il vaut mieux refermer et pourquoi pas y revenir plus tard.

 

Publié dans Auto-édition, Science fiction

Les forets d’acora


30369618

 

Auteur : Thomas Clearlake
Titre : Les forets d’acora
ISBN : 979-10-236-0159-6
250 pages  – EPUB

 

4eme de couverture

Dans un futur très lointain, aux confins de l’univers, à des milliers de cycles-lumière de notre galaxie…l’Homme, l’un des premiers colons intergalactique, a porté la semence de notre civilisation sur des planètes fertiles, au cœur de systèmes habités, où il est maintenant une espèce intelligente parmi une multitudes d’autres…
Dans cet univers infiniment vaste, certaines galaxies et systèmes tentent de s’organiser, de trouver une harmonie commune… ailleurs, la technologie sur développée, la matière artificielle, les systèmes méta-évolutifs, ont corrompu l’évolution naturelle. L’éternelle soif de pouvoir a érigé des Empires intergalactiques qui sèment le chaos et dictent leurs lois à des civilisations soumises…dans d’autres régions intersidérales encore, des formes de vies primitives luttent pour leur survie…
À travers l’espace, depuis la nuit des temps, un Ordre bienveillant œuvre dans le plus grand secret au maintien de l’équilibre et à l’unification du Cosmos.
Mon nom est Jaadhur. Je suis un descendant humain…et je suis devenu Ujhaï, une Sentinelle de Vijā Saati, l’Alliance universelle secrète.
Ceci est l’histoire de ma vie, mais c’est aussi et surtout celle d’une quête dont dépendra l’avenir de notre Univers.

 

Mon avis

Je n’en ai pas l’habitude mais mon avis sera assez bref.

Je pensais a une belle découverte mais j’ai été bien déçu. Le fait de lire un livre et devoir a tout bout de champ faire appel a un lexique en fin d’ouvrage me rebute beaucoup. Du coup beaucoup trop de termes trop techniques. De même les noms des personnages m’ont déstabilisé.

L’un des points positifs que j’ai apprécié, ce sont les passages de combats.

Cela dit l’histoire est bien pour un roman de science fiction. Apres tout peut etre aussi que le genre de livre ne me correspond pas après tout.

Publié dans Science fiction

Dragon Dechu


cover

Auteur : Peter F.Hamilton
Titre : Dragon Dechu
ISBN :  2253111163
845 pages – EPUB

 

Afficher l'image d'origine

Peter F. Hamilton, né le 2 mars 1960 dans le comté de Rutland du Royaume-Uni, est un écrivain britannique de science-fiction, surtout connu pour ses œuvres de space opera.
Il commença à écrire en 1987. Son premier texte parut dans Fear Magazine (magazine consacré à l’horreur) en 1988. Il écrivit ensuite pour de journaux, pour le magazine Interzone et pour l’anthologie In Dreams and New Worlds.
Ses nombreuses nouvelles, puis sa première trilogie, The Greg Mandel Books, lui ont acquis un public de fidèles.
Il vit à Rutland Water avec sa femme Kate, sa fille Sophie et son fils Felix

4eme de couverture

Année 2325. Lawrence Newton a un avenir tour tracé devant lui : il est brillant, il est destiné à gérer une planète et connait le parfait amour. Mais Lawrence a un rêve inaccessible : effectuer des vols spatiaux et participer à la conquête de l’espace.
Aussi plaque-t-il tout, laissant famille, fortune, amour derrière lui. 20 ans plus tard, il a tout raté : il est sergent dans un peloton minable pour le compte d’une des Grandes Compagnies, engagé dans une campagne de piraterie légale appelée pudiquement « retour sur investissement » afin de piller les planètes récemment terra-formées.
Sur la planète Thallspring, Lawrence et ses troupes doivent affronter un mouvement de résistance diablement efficace. Lors d’une patrouille, il apprend l’existence du Temple du Dragon Déchu – le lieu saint d’une secte qui vénère des créatures mythiques censées être tombées du ciel. La rumeur veut que les prêtres de ce Temple gardent des richesses au-delà de toute imagination. Et cette dernière information pousse Lawrence à monter en douce sa propre expédition…
Erreur grave !

 

 

Mon résumé

Si je ne me trompe pas il s’agit de mon 1er roman de science fiction, et pour une premiere je dois dire que je suis pas tombé sur le plus court. Eh ouais  ! pres de 950 pages, tout de meme au format papier. UN peu de mal a rentrer dedans au debut mais passé les 2 premiers chapitres on parvient a rentrer dedans et on rejoins Lawrence dans l’espace.

Attention, tout de même aux nombreuses abréviations qui peuvent perturber au debut, tel ID ou encore AD.

Apres plusieurs chapitres ou on suit Lawrence alors qu’il est a peine âgé de 14-15 ans, on se demande bien l’utilité et ou est donc dans tout CA l’ambiance de l’espace mais plus on avance et plus on comprend que jusqu’à présent il s’agissait d’un entracte prevu pour mieux appréhender le vif du sujet. On va donc vite côtoyer Lawrence et son équipe, qui vont s’engager dans des combats aériens qui vont se dérouler dans l’espace.

Chose peu banale , on se trouve dans un univers où les voyages spatiaux ne sont plus monnaie courante. On ne fait plus d’exploration à proprement parlé.

 

Mon avis 

Très bon roman de science Fiction, cependant il faux bien suivre car il y a de nombreux flash back, et si des choses ont échappés on aura du mal a savoir ou veux en venir l’auteur. Je pense que je pourrais etre tenter dans un avenir plus ou moins proche de lire un autre ouvrage de cet auteur.

Publié dans Fantasy, Horreur Fantastique, Science fiction, Surnaturel

Angemort


Afficher l'image d'origine

 

Auteur : Sire cédric
Titre : Angemort
ISBN : 978-2842-283766
278 pages

 

4eme de couverture

Un mystérieux collectionneur amateur de cadavres. Une jeune fille dotée d’un don de voyance très particulier. Une âme d’ange cherchant à semer de dangereux poursuivants. Des criminels n’hésitant pas à tout ravager sur leur passage pour récupérer leur proie.
Un roman délirant, mêlant aventures et horreur, par Sire Cédric, l’auteur de  » Déchirures « .

 

Mon avis

Angemort, c’est l’histoire d’un ange qui se fait kidnapper et dépecer par une nécromancienne. L’âme de l’ange, cependant, arrive à se glisser dans la peau qui lui est arrachée tout entière. Le jardinier de la nécromancienne, amoureux de l’ange, la vole alors. Mais elle lui est à son tour volée (alors qu’il se fait dévorer vivant par les ombres de la nécromancienne qui recherche son bien) par un revendeur d’objets bizarres, pour un acheteur nécrophile (oui oui) nommé Cheverny.

Et donc tout au long de l’histoire la nécromancienne recherche l’âme de l’ange, qui se trouve chez Cheverny, avec sa jeune servante Jad, qui elle aussi a des pouvoirs spéciaux.
Les personnages sont à la limite de la caricature mais parfaitement défini les uns par rapport aux autres. On s’attache aux deux héros et on déteste très vite les deux antagonistes.
Cheverny, collectionneur morbide, excentrique et milliardaire vient d’acquérir une sublime peau humaine d’une blancheur sans pareil, et surtout sans aucun défaut. Il va installer sa merveilleuse relique au fond de ses catacombes où il a élu domicile avec Jad, son employée et amante à l’occasion. Si Cheverny collectionne les morts et morceaux de morts, Jad elle collectionne les livres. Ce qu’il ne sait pas, c’est que Jad a le DON. C’est une sorte de médium. Un simple contact et elle entrevoit les pensées et le passé. En un mot, elle communique avec l’âme des gens, des choses. L’âme de l’Ange, réfugiée dans la belle peau immaculée, va la prévenir de l’attaque imminente de Maddalena.

Maddalena est le personnage odieux par excellence, mais il n’en sublime que plus les autres. Cheverny également est à baffer, mais Sire Cédric lui prête un bon humour et le met dans des situations tellement cocasses.

Je clôturerai en disant que ce roman est comme le dit l’auteur lui-même trash, je dirais même très trash, c’est assez spécial et les âmes un peu sensibles doivent passer leur chemin.

Publié dans Science fiction

Ravage


ravage

 

Auteur : René Barjavel
Titre : Ravage
ISBN : 3354621002347
Livre Audio

 

4eme de couverture :

Ravage présente le naufrage d’une société mature, dans laquelle, un jour, l’électricité disparaît et plus aucune machine ne peut fonctionner. Les habitants, anéantis par la soudaineté de la catastrophe, sombrent dans le chaos, privés d’eau courante, de lumière et de moyens de déplacement. Un thème typique de la science-fiction post-apocalyptique, brossant le portrait de la fin de l’humanité technologique.

Un étudiant en chimie agricole, François Deschamps, décide avec quelques autres personnes, de quitter Paris, mégalopole de vingt-cinq millions d’habitants, en proie au chaos et aux flammes pour retrouver son village d’enfance en Provence. Il espère pouvoir y reprendre une vie normale mais paysanne… Le chemin est cependant long et difficile, pour ceux qui n’ont jamais connu autre chose que le confort qu’offrent la technologie et la science.

Un grand classique de la litterature, je pensais m’y ennuer et finalement ca ce lis bien.

Mon avis :

Barjavel veut nous presenter un monde ou la technologie prendrais la 1ere place et serait sans defaut. Cependant la catastrophe qui va se produire va mettre à bas toute cette organisation. J’a trouvé les descriptions que les descriptions et l’ambiance meme que se fait de la situation permettent de bien rentrer dans le livre et c’est d’autant plus vrai qu’en l’ecoutant on se l’imagine encore mieux.

L’effondrement brutal de toute civilisation est plutôt saisissant. Tout part vite en sucette : les avions qui tombent du ciel, les Parisiens perdus au milieu de nulle part, les morts entretenus dans des chambres froides chez l’habitant qui pourrissent, les antiques maladies qui repointent le bout de leur nez, les grands incendies,etc. Du coup, la nature humaine profonde reprend vite ses droits : chacun pour soi, la loi du plus fort prime. La morale que veut en tirer Barjavel est de nous montrer qu’elle serait une societe dite parfaite : Les hommes vivraient donc en petits villages ruraux subsistant principalement en autarcie sous la direction sévère et bienveillante d’un patriarche centenaire.

A lire 😉

 

Publié dans Fantasy, Science fiction

La horde du contrevent


La Horde du Contrevent

 

Auteur : Alain Damasio
Titre : La horde du contrevent
ISBN : 9782070342266
 700 pages

 

4eme de couverture

Un groupe d’élite, formé dès l’enfance à faire face, part des confins d’une terre féroce, saignée de rafales, pour aller chercher l’origine du vent. Ils sont vingt-trois, un bloc, un nœud de courage : la Horde. Ils sont pilier, ailier, traceur, aéromaître et géomaître, feuleuse et sourcière, troubadour et scribe. Ils traversent leur monde debout, à pied, en quête d’un Extrême-Amont qui fuit devant eux comme un horizon fou.
Expérience de lecture unique, La Horde du Contrevent est un livre-univers qui fond d’un même feu l’aventure et la poésie des parcours, le combat nu et la quête d’un sens profond du vivant qui unirait le mouvement et le lien. Chaque mot résonne, claque, fuse : Alain Damasio joue de sa plume comme d’un pinceau, d’une caméra ou d’une arme…

imaginez ! Sur un monde balayé par tous les vents possibles, de la simple brise à l’ouragan dévastateur, une pauvre humanité tente de survivre en transcendant son destin d’hommes vrais : atteindre l’Extrême-Amont et les frontières inconnues d’un univers géographique restreint afin de savoir ce qu’il y a au-delà. Personne n’y est encore parvenu et cette histoire est celle de la trente-quatrième Horde à tenter le grand voyage.
Chacun des 23 membres de cette fameuse Horde du contrevent racontera une partie de l’histoire à la première personne.

edition du 29 aout : je pense que ce sera un des romans que je mettrais le plus longtemps a lire. Faut dire que j’ai toujours du mal avec ce genre literraire, ce qui je pense est lié aussi au fait de la profusion de personnage 

Comme je l’avais dis il y a quelques jours, j’ai eu beaucoup de mal a entrer dedans, même si l’avis est tout autres pour beaucoup quand on scrute la toile. Aussi je ne vais pas m’étaler davantage, juste dire que pour les moments ou j’ai réussi a m’y mettre il est génial.

A ceux qui serait amené a le lire, je conseille très fortement d’avoir une feuille a proximité avec la liste des personnages avec son symbole sinon vous risquez (comme moi) d’être vite perdu.

Sur ce, bon vents dans ce contrevent 🙂

Publié dans Science fiction

Je suis une légende


legende

 

Auteur : Richard Matheson
Titre : Je suis une legende
ISBN :9782070418077
228 pages (papier)

 

mathesonRichard Burton Matheson, né le 20 février 1926 à Allendale ,New Jersey et mort le 23 juin 2013 (à 87 ans) à Calabasas en Californie, est un écrivain et scénariste américain. Ses genres de prédilection sont la science-fiction et l’épouvante.

Je suis une legende publié la premiere fois en version originale sous le titre I Am Legend en 1954, a vue le jour en france des 1971.

 

 

4eme de couverture :

Robert Neville1 est le dernier survivant d’une pandémie, contre laquelle il est immunisé, à la suite d’une morsure de chauve-souris. Cette épidémie est causée par un bacille qui transforma les gens en êtres décharnés et cannibales, trop sensibles aux UV pour survivre à la lumière du soleil. Neville tient tête, depuis trois ans, à cette nouvelle espèce parmi laquelle se trouvent ses anciens amis et voisins devenus des vampires nocturnes et sauvages. Il vit dans une maison barricadée, fortifiée contre les attaques nocturnes, ne sort que pendant la journée pour partir à la recherche de produits de première nécessité, puis se retire chez lui à la tombée de la nuit pour survivre. Neville rêve souvent de la mort de sa femme et de sa fille. Il se réveille ainsi, chaque matin, dans un climat d’horreur, étouffé par la solitude et les remords.

En lisant ce roman, j’ai ressenti un peu de tristesse pour le héros. Il découvre un jour un chien qu’il souhaite amadouer pour avoir un peu de compagnie mais celui-ci semble avoir peur de lui et il finis par se démoraliser de trouver quelqu’un a qui parler.

Son appel est vite entendu quand il découvre une femme mais va déchanter quand celle-ci va partir en lui avouant être aussi infectée.

 

Mon avis: 

tres bon livre qui se lis bien et je l’ai trouvé touchant, poignant. A recommander

Publié dans Fantastique, Science fiction

Alien : no exit



 

 

Auteur : Brian Evenson
Titre : Alien : no exit
ISBN :9782749120737
327 pages (papier)

 

Brian Evenson, né le 12 août 1966 à Ames dans l’Iowa, est un écrivain américain.
Élevé dans une famille mormone, Brian Evenson devient prêtre. Après la parution de son premier recueil de nouvelles, il est contraint de quitter l’Eglise mormone mais aussi de rompre avec sa famille, en raison de son œuvre au contenu jugé « inapproprié »1. Il dirige aujourd’hui un programme d’ateliers d’écriture à l’Université Brown.

Quelques romans de l’auteur :

  • Père des mensonges, Le Cherche midi, 2010 ((en) Father of Lies, 1998), trad. Héloïse Esquié
  • La Confrérie des mutilés, Le Cherche midi, 2008 ((en) The Brotherhood of Mutilation, 2003), trad. Françoise Smith
  • Inversion, Le Cherche midi, 2006 ((en) The Open Curtain, 2006), trad. Julie et Jean-René Etienne
  • Baby Leg, Le Cherche midi, 2012 ((en) Baby leg, 2009), trad. Héloïse Esquié
 source wikipedia

4eme de couverture :  

Après des années de lutte, la menace des aliens semble enfin n’être plus qu’un mauvais souvenir. Du passé. Jusqu’au jour où le massacre de douze scientifiques sur la planète C-3 L/M laisse à penser que les créatures sont de retour. Une des compagnies en charge de l’exploitation de C-3 L/M décide alors de réveiller Andres Kramm, l’un des chasseurs d’Aliens les plus doués de sa génération, plongé depuis trente ans dans un sommeil cryogénique. Envoyé pour enquêter sur place, celui-ci ne tarde pas à comprendre que la vérité est beaucoup plus complexe que ce qui paraît. Entre manipulations et secrets bien gardés, il se retrouve bientôt la proie des Aliens, alors que dans l’ombre, un ennemi beaucoup plus redoutable encore va tout faire pour causer sa perte.Quand l’auteur de La Confrérie des mutilés s’empare d’un des mythes les plus passionnants du grand écran, le résultat dépasse toutes nos espérances. On y retrouve, en creux, toutes les obsessions de Brian Evenson dans un roman jubilatoire à l’intrigue diabolique et à la tension omniprésente, qui ravira tous les amateurs de la célèbre série cinématographique.

 

Mon avis :

certains diront « allez encore un roman sur alien » cela dit il se lis assez facilement. L’intrigue arrive cependant tres doucement, puisque vois debarquer les aliens qu’apres la seconde partie du roman. J’ai trouvé que dans 1ere pârtie il y avaient des lourdeurs pas forcement utile mais bon.

Dans l’ensemble tres bon roman de science fiction.

Publié dans Science fiction

Les douze


Auteur : Justin Cronin
Titre :  Les douze
Version : 690 pages
ISBN: 978-2221-111147

 

Pour ce resumé je me contenterais de la 4e de couverture :

De nos jours. Alors que le fléau déclenché par l’homme se déchaîne, trois étrangers naviguent au milieu du chaos. Lila, enceinte, est à ce point bouleversée par la propagation de la violence et de l’épidémie qu’elle continue de préparer l’arrivée de son enfant comme si de rien n’était, dans un monde dévasté. Kittridge, surnommé « Ultime combat à Denver » pour sa bravoure, est obligé de fuir pour échapper aux mutants viruls, armé mais seul et conscient qu’un plein d’essence ne le mènera pas bien loin. April, une adolescente à la volonté farouche, lutte, dans un paysage de ruines et de désolation, pour protéger son petit frère. Tous trois apprendront bientôt qu’ils n’ont pas été totalement abandonnés – et que l’espoir demeure, même au coeur de la plus sombre des nuits.Cent ans plus tard. Amy et les siens – les héros du premier volet de la trilogie, qui se battaient dans Le Passage pour le salut de l’humanité – ignorent que les règles du jeu ont changé. L’ennemi a évolué. Les douze vampires modernes à l’origine de la prolifération des viruls ont donné naissance à un nouveau pouvoir occulte, incarné par le maléfique Horace Guilder, avec une vision de l’avenir infiniment plus effrayante encore. Si les Douze viennent à tomber, l’un de ceux qui se sont ligués pour les vaincre devra le payer de sa vie.

 

Mon avis:

j’avoue qu’a certains moments j’ai décroché un peu et je n’ai découvert qu’a quelques pages de la fin qu’il y avait un sommaire des différents personnages. Cela m’aurait surement permis de mieux comprendre l’histoire, mais dans l’ensemble j’ai bien apprecié ce 2e volet.
Lire la suite de « Les douze »

Publié dans Science fiction

Le passage


Auteur : Justin Cronin
Titre :  Le passage
Version : 966 pages / ebook
ISBN: 2-22

Bonjour a tous, voila le moment d’attaquer l’un des plus gros pavés de ma PAL. Je risque d’en avoir pour un bon moment.

résumé : Tout débute par une expérience militaire américaine. Les cobayes, des individus issus des prisons retenant les détenus les plus dangereux, se font inoculer un virus mystérieux causant des mutations inquiétantes. Les résultats, jusqu’ici jugés peu concluants, mènent le FBI à capturer Amy, une gamine abandonnée dans un couvent par sa mère prostituée.
L’expérience tourne mal. Très mal. Le chaos se répand sur le monde comme une traînée de poudre… Une morsure de mutant vous transforme en « virul », un être assoiffé de sang aux griffes et aux dents acérés : tel est le prix à payer pour la bêtise de l’humanité.
Un siècle plus tard, les hommes restants vivent en colonie, tentant de survivre à l’abri de spots de lumière à l’énergie vacillante. Leur destin semble petit à petit compromis quand, soudain, Amy vient à leur rencontre. Âgée de cent ans, elle a pourtant l’air d’en avoir tout juste quatorze. Sa venue trouble, mais la jeune fille est l’espoir qu’ils attendaient tous. A ses côtés, ils devront mettre le pied hors les murs de leur colonie pour se lancer dans une course-poursuite des plus terrifiantes… afin de sauver le monde

Mon avis : c’est la première fois que je lis un livre de cet auteur et je ne suis pas déçu. Je compte donc lire la suite et j’espère avoir le même ressentie. On est vraiment emporté dans l’histoire.

Publié dans Science fiction

Rencontre du 3e type


Auteur : Steven Spielberg
Titre : Rencontre du 3e type
Version : 223 pages
ISBN: 9-782277-119470

Résumé : des transformateurs qui grillent et des câbles électriques qui disparaissent d’un seul coup et c’est Roy Neary qui est dépêché sur place par sa centrale. Roulant au hasard, sans vraiment savoir ou il va, il va se faire dépasser par un engin aux phares aveuglant et va finir par caler.

Au lieu de réparer les poteaux électriques sur lesquelles manquent les câbles électriques, Roy va vouloir partir a l’aventure et découvrir le fin mot de cette histoire. Oui car après tout il y a eu plusieurs disparus.

Mon avis : un bon petit roman sur les OVNI avec comme toujours des extra terrestres et soucoupes volantes. CE n’est pas le genre de livre que je recommanderais facilement

Publié dans Science fiction

Le jour des fourmis


Auteur : Bernard Werber

Titre : Le jour des fourmis
Version poche : 497 pages
ISBN: 9782253137245
Date de parution : 29 mars 1995
 
Résumé :
Elles sont un milliard de milliards. Nous les remarquons à peine, elles nous guettent pourtant depuis longtemps. Pour certaines, nous sommes des Dieux. Pour les autres, des êtres malfaisants. Avec une intelligence et une organisation prodigieuse qui n’ont rien à envier aux armées les plus redoutables, elles se préparent à une lutte sans merci. Qui seront les vrais maîtres de la terre ? De la réponse à cette question leur survie dépend…
 
Mon avis :
Sont-elles plus nombreuses que nous et si oui devons-nous y voir une supériorité ? en tout cas a la lecture de ce livre on y découvre beaucoup leur milieu et elles semblent très bien organisées et savent communiquer entre elles mais aussi avec d’autres espèces du « monde insecte » : abeilles, guêpes, scarabées… J’ai pris la liberté de commencer par le 2eme volet de la série sur les fourmis mais ça ne semble pas gêner la compréhension même si j’avoue certains passages restent difficiles a comprendre, surtout qu’on navigue régulièrement du monde fourmi au monde humain.
Publié dans Science fiction

Les Tommyknockers


couv64772570

Titre : Les Tommyknockers
Auteur : Stephen King
Version brochée : 958 pages
ISBN :9782253151463
Année de parution : 1987
Résumé:
Bobbi revient d’une promenade en forêt avec Peter, son chien (qui ne voit plus que d’un œil 😦 ) lorsqu’elle trébuche sur ce qu’elle prend pour un banal morceau de ferraille, tout du moins ce qu’elle croit au début…. c’est peut-être une boite  ou une carcasse de voiture.
Elle commence a vouloir creuser mais n’a pas les outils nécessaire et puis au bout de 2 heures Peter commence à s’impatienter. Ils rentrent donc à la maison.
Le lendemain matin,alors qu’elle va nourrir son chien elle s’aperçoit qu’il ne butte plus comme avant devant son écuelle, elle consulte le vétérinaire qui confirme que son chien, Peter, est en voie de guérison.

 

Mon avis :
c’est un livre que je considère entre l’histoire de petits hommes verts et la secte. en effet une femme à elle seule va mettre de son coté tout un village pour déterrer un vaisseau « extraterrestre ». je dois dire que j’ai été subjugué par la facilité de lecture. Cependant, et comme certains le pensent à juste titre, il réside des longueurs par endroits qui ne sont pas forcement nécessaire à la compréhension. A toi lecteur qui a aimé E.T de Spielberg je te conseille ce roman.

 

Petit Bonus pour ceux qui veulent, voici l’adaptation cinématographique daté de 1993 :