Sa majesté des chats


48261995. sx318

Auteur : Bernard Werber
Titre : Sa majesté des chats
Version :  Ebook –  Albin Michel
ISBN: 9782226447418
Lien Livraddict

 

4eme de couverture

Dans un futur proche, à Paris, une centaine de chats et d’humains dirigés par une chatte nommée Bastet tentent de résister à une invasion de rats. Perché sur l’épaule de sa maîtresse Nathalie, le félin tente de trouver des alliés auprès des autres espèces animales.

C’est lundi, que lisez-vous ?


« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

Je sais, j’ai pas encore complété ma chronique, mais bon vous connaissez surement le syndrome de la page blanche non ? J’en suis pas bien loin.
44323516

 

 

 

Ce que je suis en train de lire :

Commencé samedi matin à l’occasion de mon astreinte, je pense le finir aujourd’hui, voire demain.
6351409

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

si mes receptions tardent a venir, je sens que la panne de lecture est pas loin d’arriver. Heuresement il me reste mes mangas

Résultat de recherche d'images pour "vindicta sire cedric"Résultat de recherche d'images pour "detective conan 7"

 

Je mets que le tome 6 et 7 mais j’ai de quoi faire puisque j’ai la collection jusqu’au tome 33.

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

Saint maure en poche 2018


Bonsoir a tous,

Me voila de retour après un long week-end littéraire. Alors pour ceux qui seraient resté sur la lune ou tout simplement qui auraient lassé passer l’information ou encore qui n’auraient pas pu y aller, ce week-end était THE week-end qu’il ne fallait pas rater : SAINT MAURE EN POCHE.

Pour ma part c’était la premiere fois que j’y allais. C’est grace à Christelle du forum Zone d’ombres, que je m’y suis rendu. Et ouais, elle m’a tendu la perche pour qu’on se voient en reel 🙂 Et j’ai pas perdu au change puisqu’elle m’a gentiment offert 2 marques pages magnétiques. J’ai testé directement et j’adhere totalement (non, je n’abandonne pas le classique marque-pages papier).

Je vous vois venir avec vos grands sabots….ou vos pavés que vous étiez en train de lire, avant que je vous interrompe, vous vous dites mais il va pas arrêter son baratin et nous dire enfin le résultat de son passage au SMEP ? OK, OK, je m’étale pas plus et je vous laisse quelques photos de ma récolte et de mes dédicaces obtenues.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nouveautés quand tu nous tiens !


Coucou mes Followers,

Et oui, aujourd’hui encore une nouveauté est arrivée. Mais ou cela-va-t-il s’arrêter ? Mystère.

Je vous fais pas mariner plus longtemps et je vous montre la couverture.

 

Et un petit résumé de l’éditeur (Belfond) :

Dans la campagne normande, un thanatopracteur reçoit des lettres anonymes l’invitant à un macabre jeu de l’oie. À Paris un soir de mars 1998, tandis que Guy Georges, identifié par son ADN, est sur le point d’être arrêté, la jolie étudiante Julie Coray rentre seule chez elle et se croit suivie. En Lorraine, Anne Chamberland, jeune sculptrice venue présenter une œuvre éphémère en résidence artistique, se pétrifie lorsqu’elle reconnaît, derrière les kilos accumulés, le visage de l’aubergiste qui la sert à table. Un représentant en insecticides s’invite chez un client dans l’Eure afin de lui soutirer un devis pour travaux : comment imaginer que l’homme, endetté et veuf depuis quelques jours, est capable d’un acte désespéré ?
Dans ces contes cruels sur les routes de campagne, traversés par l’instinct meurtrier et prédateur des hommes, et faisant suite au recueil de nouvelles très japonaises Route 40 (Belfond, 2016), Romain Slocombe nous replonge dans des abîmes de noirceur. Une seule règle ici : les histoires courtes finissent toujours mal…

 

Allez hop ! Direction la PAL