Publié dans Jeunesse, Littérature Française

C’est lundi, que lisez-vous ?


 

«Au revoir là-haut», bonjour le Goncourt 2013 pour Pierre ...

 

 

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

25534210. sy475

 

 

Ce que je suis en train de lire :

Toujours le même que la semaine dernière, mais j’arrive presque au bout. Faut dire que la semaine dernière j’ai pas vraiment eu beaucoup de temps pour lire.

Je suis a la page 500 sur un total de 624 pages.J’en profite pour mettre la couverture de l’édition que j’ai (poche)

Couverture Au revoir là-haut

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Je repars sur 2 services presse, enfin disons plutôt que ce sont des ebooks que j’ai gagné mais je prefere les prendre comme des SP, ça me motive encore plus pour en faire la chronique.

 

48071260. sx318 47977211

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

 

 

 

Publié dans Aventure, Jeunesse

Les beaux gosses de l’apocalypse


Les beaux gosses de l'Apocalypse, tome 1 par Brallier

Auteur : Max Brallier
Titre : Les beaux gosses de l’apocalypse
ISBN :9782745978264
232 pages  – Editions Grafiteen

 

4eme de couverture

Journal de bord . Montres et zombies . Fin du monde Quarante-deux jours après le cataclysme, Jack Sullivan est bien seul au milieu des monstres et des zombies. Pour survivre, il va devoir chercher d’autres rescapés, monter une équipe, se battre. et même retrouver Et sauver June. Bref, devenir Le beau gosse trop cool de l’apocalypse ! Et ça, personne n’a dit que ce serait facile.

Publié dans Jeunesse, Thriller

C’est lundi, que lisez-vous ?


Résultat de recherche d'images pour "it's monday what are you reading"

 

« C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

Résultat de recherche d'images pour "l'effet matilda"

 

41740555

 

 

 

Ce que je suis en train de lire :

J’ai repris une lecture dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge

  • Automne enchanteur

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite : 

Dans le genre pavé je vais poursuivre avec ce livre emprunté à la bibliothèque de mon quartier

Résultat de recherche d'images pour "surtensions olivier norek"

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

 

Publié dans Aventure, Jeunesse

L’effet Mathilda


Résultat de recherche d'images pour "l'effet matilda"

 

Auteur : Ellie Irving
Titre :  L’effet Mathilda
ISBN : 9782362312434
317 pages – Edition Castermore –

 

Ellie Irving est née à Bristol (Royaume-Uni) et a grandi dans une famille de mordus de lecture. Elle a toujours adoré écrire, et encore plus après que ses parents lui ont offert une machine à écrire Petite Super International pour le Noël de ses sept ans. Après des études en audiovisuel à l’université de Leeds, Ellie a travaillé sur de nombreuses émissions de décoration et d’aménagement de jardins. Puis elle a décidé de reprendre des études en écriture de scénario. Aujourd’hui, elle écrit des scénarios, développe des idées pour la télévision et est auteure de romans jeunesse !

 

 

4eme de couverture

Matilda, douze ans, adore les sciences ! Ses héros sont Léonard de Vinci et Marie Curie, et elle passe son temps à imaginer et à fabriquer des inventions géniales. Elle est donc stupéfaite d’apprendre que sa grand-mère était une astrophysicienne, et qu’elle a autrefois découvert une planète ! Mais son odieux chef le professeur Smocks s’est attribué cette extraordinaire trouvaille… Pour Matilda, il est hors de question de le laisser s’en tirer et gagner un prix Nobel. Elle fera éclater la vérité ! Elle n’a que deux jours pour embarquer Mamie Joss dans un voyage loufoque et épique jusqu’en Suède…

À la fin du livre, découvre tout sur l’inventrice du Kevlar, la pionnière de la biologie marine et d’autres incroyables scientifiques.

Avec, en bonus, toutes les explications pour fabriquer un volcan et réaliser ton propre Sac Explosif !

 

 

 

Publié dans Jeunesse

Merci Once upon a book


Bonjour les followers,

J’ai participé au jeu concours organisé par ma box adorée et j’ai été tiré au sors…..Youpiiiiii !

Voici ce qui va accompagner les 2 autres livres de ma box que je vais recevoir courant de semaine prochaine :

 

Résumé : 

Matilda, douze ans, adore les sciences ! Ses héros sont Léonard de Vinci et Marie Curie, et elle passe son temps à imaginer et à fabriquer des inventions géniales. Elle est donc stupéfaite d’apprendre que sa grand-mère était une astrophysicienne, et qu’elle a autrefois découvert une planète ! Mais son odieux chef le professeur Smocks s’est attribué cette extraordinaire trouvaille… Pour Matilda, il est hors de question de le laisser s’en tirer et gagner un prix Nobel. Elle fera éclater la vérité ! Elle n’a que deux jours pour embarquer Mamie Joss dans un voyage loufoque et épique jusqu’en Suède…

 

 

 

 

 

 

 

J’ai également gagné un lot mystère sur Facebook : https://www.facebook.com/CollectionClairObscur

Au depart, j’ai pas percuté et je me demandais pourquoi je recevais cette enveloppe et en regardant les marques pages de plus pres j’ai compris qu’il s’agissait d’un lot et donc le voici :

 

 

 

Publié dans Jeunesse

Soul Breakers


33950239Auteur : Christophe Lambert
Titre : Soul Breakers
ISBN: 9782747-064842
588 pages – Format papier – Bayard

 

Christophe Lambert

 

Né à Chatenay-Malabry
Christophe Lambert est un écrivain français.

Auteur très prolifique, il a près d’une trentaine de romans touchant à tous les genres : policier, aventure, fantasy, science-fiction.

Après des études de cinéma, il réalise plusieurs courts métrages puis travaille pour la télévision (notamment pour M6) et dirige des ateliers vidéos dans les collèges. Depuis quelques années, il ne vit cependant plus que de sa plume et réussit à publier environ trois romans par an.

 

 

 

 

4eme de couverture

Un voyage épique dans l’Amérique des années 1930, et au cœur des âmes humaines.

USA, 1936.
Des milliers d’Américains victimes de la Grande Dépression sont jetés sur les routes. Parmi eux, Teddy Gentliz, 15 ans, voyage vers la Californie avec son père et sa petite sœur Amy dans l’espoir d’une vie meilleure.
En Arizona, la famille croise un étrange groupe de forains et son charismatique chef : Sirius Huntington. Après avoir assisté à leur spectacle, Amy est soudainement frappée par un mal mystérieux…
Persuadé que les forains ont volé l’âme de sa sœur, Teddy se lance à leur poursuite à travers les États-Unis.
Sur son chemin, entre dangers, amitiés, amour et magie, l’adolescent va faire l’apprentissage intense du monde. Et de lui-même.

 

 

Mon résumé :

Voici donc la selection du mois de Juillet de ma Box Once Upon A Book et je dois dire que je l’ai sorti de ma PAL bien plus vite que je ne pensais et c’est pas désagréable. Ici c’est d’un livre jeunne dont on va parler, et je dois dire que pour un jeunesse un pavé de 580 pages, ca me surprend, mais bon !

Nous debarquons dans ce livre, en plein milieu des années 30. S’etant fait expropriés leur ferme de l’arizona, Teddy et sa soeur Amy accompagne leur pere, afin de faire route vers la californie. Ils caresse le doux espoir de pouvoir y trouver du travail et de quoi avoir un toit sur leur tete. Durant leur escapade, ils s’arrete dans un campement pour recuperer un peu. C’est alors qu’arrive un cirque avec à sa tête Sirius Huntington et son étrange équipée : un nain, un colosse, une voyante et un ours. Intrigués et curieux, Teddy et Amy assistent à la représentation du soir.

Le lendemain, Amy, tombe gravement malade. Elle ne bouge plus et ne parle plus. Pour Teddy, tout est clair, Sa soeur à été ensorcelée.
Teddy retourne sur le lieu de campement du cirque mais celui-ci a disparu. Pour le jeune homme, il n’y a plus qu’une seule solution : partir à la recherche de Sirius et récupérer l’âme de sa petite sœur.

On va suivre Teddy à travers le pays et suivre avec lui les bons et les mauvais cotés de cette vie dans les années 30.  Du désert de l’Arizona à la Nouvelle-Orléans, en passant par El Paso et Chicago. On va vite remarquer que la crise à frapper de plein fouet tout les Etats-unis sans exception : Agriculteurs ruinés et expropriés, ouvriers exploités dans les mines de charbons et qui se mettent en grève, xénophobie….

Malgré cela, on trouve tout de meme de bon coté , avec Teddy qui va partir à la découverte des premiers amours.

 

 

Mon avis

Ce roman, a beau avoir été mis dans la case jeunesse, J’aurais peut-être un peu de mal a le mettre entre les mains d’une personne pas encore suffisamment  mise au fait des différents themes abordés. Je pense que ce livre est plus réservé a des adolescent de 15-16 ans minimum pas avant.

Un très bon roman d’aventure qui permet d’en apprendre beaucoup sur la vie des années 30, aux états-Unis.

 

Publié dans Jeunesse

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens


Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens

Je remercie Malecturotheque de m’avoir fait gagner ce livre et Merci également l’équipe livre de poche jeunesse

 

Auteur : Becky Albertalli
Titre : Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens
ISBN : 9782017010166
Le livre de poche jeunesse – 315 pages

 

 

Nationalité : États-Unis

Biographie :  Psychologue clinicienne américaine

« Simon vs. the Homo Sapiens Agenda » est son premier roman

 

 

 

4eme de couverture

Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement : 1/ Ils fréquentent le même lycée. 2/ Blue est irrésistible. 3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.) Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Martin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…

 

 

Résumé :

C’est une très belle découverte avec ce roman que j’ai eu l’occasion de croiser à plusieurs reprises sur la blogosphère. Je me suis donc décidé à le lire. Comme il m’arrive souvent en ce moment, des que je commence un livre j’ai du mal à m’arrêter, voulant absolument connaitre la suite puis le dénouement final.

C’est l’histoire de Simon, 16 ans,  lycéen et homosexuel. Se sentant trop seul, il decide de forcer les choses et va se connecter sur un site de rencontre et va finir par discuter avec Blue, lui se faisant appeler Jacques. D’échange en échange, ils vont finir par s’apprécier et tomber amoureux.Aucun d’eux ne connait la véritable identité de l’autre, bien qu’au fil du temps et de l’évolution de leur relation, Simon ressente de plus en plus l’envie de découvrir qui se cache derrière Blue.

Alors que Simon venait de répondre à un email de Blue à partir d’un des ordinateurs du lycée, l’un de ses camarades de classe, Martin, vient le trouver et l’informe qu’il a lu ses e-mails car sa boîte mail n’était pas déconnectée. Simon est horrifié, d’autant plus que Martin le fait chanter, le menaçant de révéler son secret et de publier les impressions d’écran des emails qu’il a fait si Simon ne l’aide pas à sortir avec Abby, une des meilleures amies de Simon

En échange de son silence, il demande a Simon d’organiser une rencontre avec la fille qu’il convoite.

 

C’est plus ou moins ce à quoi je m’attendais, je suppose : ma mère m’interroge sur mon ressenti, papa tourne ça à la blague, Alice la joue politique et Nora se garde de tout commentaire. Le prévisible a quelque chose de réconfortant et, dans le genre prévisible, ma famille est championne

 

Leah m’a expliqué un jour qu’elle préférait encore qu’on la traite de grosse en face plutôt que de devoir écouter les gens se gausser du poids d’une autre. Je crois que, dans le fond, je suis du même avis. Il n’y a pas pire humiliation que celle, secrète, de se faire insulter par procuration.

 

 

Mon avis

C’est mon premier livre sur le thème de l’homosexualité et je dois dire que j’en suis totalement satisfait. L’auteur fait bien ressortir l’une des difficultés rencontrés par les personnes homosexuelles : le rejet et la vision du monde face à l’homosexualité même si dans le livre l’entourage réagit plutôt bien. JE pense que dans le monde réel, on a encore beaucoup de mal à l’accepter et c’est fort regrettable. Apres tout ce n’est en rien une maladie, c’est une face de voir la vie différente des autres, c’est tout.

Sur ces paroles je vous laisse seul juge et apprécier tout autant que moi ce livre que j’ai beaucoup aimé.

 

Publié dans Jeunesse, Roman

Ce qui nous oppose


35171535

Le Canapé des Indés

 

Ce roman est une lecture commune avec toute l’équipe du groupe  Le canapé des Indés qui est composé de

SamKing49 / La Bouquineuse / Julie Tulis / Tony Perraut

 

 

Auteur : Nina Frey
Titre : Ce qui nous oppose
ISBN : 978-1544797977

Nina Frey

 

Parisienne, auteur de « Charlie, 17 ans : sous la vague Charlie Hebdo » qui a reçu le Prix du Meilleur Roman Indé 2017 – coup de coeur de la rédaction Fast Frame.

Toujours à guetter ces thèmes – l’espoir, la liberté, la différence – je glisse toujours un peu de moi dans mes personnages, même si ils sont tous uniques, et surtout… Libres. D’ailleurs, c’est généralement eux qui prennent le contrôle de mes histoires.

 

 

 

4eme de couverture : 

POUR ELLE, LA NORMALITE EST UN CRIME. POUR LUI, SON SEUL ESPOIR DE LIBERTE

« Sale Freak » ! Si pour Tina c’est un compliment, pour Max c’est un combat quotidien.
Tout oppose Max et Tina sauf une toute petite chose : le regard des autres, celui qui donne confiance comme il peut détruire.
Tina a fui sa famille pour vivre dans un squat parisien, tandis que Max tente de recoller les morceaux après un grave accident.
Face à l’angoisse du passé et la violence du quotidien, seront-ils capables, l’un avec l’autre, l’un contre l’autre, d’avancer ?

Ce qui nous oppose est le roman d’une jeunesse en quête d’existence, de liberté, et de reconstruction. Une quête en dehors des limites mais surtout, au cœur de l’identité.

 

 

Retrouvez toute l’equipe le 1er juillet à partir de 18h sur Youtube pour en discuter en presence de Nina Frey

 

 

Mon Résumé et Avis :

Je dois dire que j’ai eu énormément de mal a rentrer dans le livre même si le temps que j’ai mis pour le lire reste dans la norme de la plupart des livre que je lis : à savoir une semaine. Le fait que ce soit pas mon genre de lecture préférée, y joue peut-être un peu.

Dans ce livre on va côtoyer plusieurs personnages, cependant nous allons suivre le parcours de 2 personnages principaux : Tina, surnommée également Sixtine et Max.

C’est ressenti que Tina est un fille qui essaye de se sortir d’une vie assez compliquée et loin d’être facile. Elle vis dans un squat avec des personnes qui sont devenus ses amis.

Max, quant a lui, essaye de se remettre d’un accident, et dois suivre un traitement. La presence de Sixtine l’aide a suivre son traitement et a relevé la tete. Il vit avec sa mère.

Connaissant le parcours de Sixtine et de Max, on est en droit de se demander si ils vont réussir a construire quelque-chose ensemble.

 

Je ne peu pas dire que je ressorte de cette lecture comblé, mais encore une fois, le fait que j’ai eu du mal a rentrer dedans joue énormément. A partir du moment ou j’ai pris gout à la lecture, je suis resté dedans sans difficulté.

N’hésitez pas à écouter mon avis lors du live YouTube le 1er juillet prochain.

 

Voici le live :

Publié dans Jeunesse

Le chapeau de tetragonie


Couverture Le chapeau de Tétragonie

Livre Offert par Lecteurs.com en partenariat avec les editions  Seuil

Résultats de recherche d'images pour « lecteurs.com »                Résultats de recherche d'images pour « seuil jeunesse »

Auteur : Benoit Fourchard
Titre : Le chapeau de Tetragonie
Edition Seuil Jeunesse

 

4eme de couverture : 

Henri est un jeune collégien très timide, mal à l’aise parmi ses pairs et fasciné par une belle rousse aux yeux verts à laquelle il n’ose demander son prénom. Un matin, alors qu’il se rend au collège, il trouve un chapeau abandonné au milieu de la chaussée. Et la jolie rousse, qui passait par là, lui susurre : « Si tu trouves à qui appartient ce chapeau, je te dirais comment je m’appelle… » Il se trouve que ce chapeau vient de Tétragonie, un pays très étrange où les songes ont souvent plus de réalité que la réalité elle-même. Et voici notre timide héros parti pour une drôle d’aventure où l’on découvrira, entre autre, un contrôleur obsessionnel et moustachu, un château qui renferme de longs couloirs pleins de portes de placards, un garçon se prenant pour un dromadaire, un fleuve rempli de crocodiles, un cabaret aux velours rouges, son présentateur minuscule et sa fanfare déglinguée et plein d’autres choses encore…
Et à la fin, qui sait, peut-être connaîtra-t-on le prénom de la jolie rousse…

 

Mon résumé

Il s’agit d’un livre dédié à la jeunesse et il se lit particulièrement bien. Je n’ai eu aucun mal à le lire. La lecture est agréable et les pages s’envolent sans que l’on s’en rende compte. Henri est fils de menuisier et collégien de son état. Timide mais éperdument amoureux d’une belle rousse . Un jour en se rendant au collège il trouve par terre un chapeau. La fille dont il est amoureux et dont il ne connait même pas le prénom lui fait une promesse : « Si tu rends le chapeau à son propriétaire je te dirais mon prénom ».

Ni une, ni deux ! Henri est bien décidé à tenir l’engagement et s’en va à la recherche du propriétaire du chapeau. Il va commencer par allez voir le responsable du rayon chapeau du grand magasin situé en face de l’endroit où il a trouvé le chapeau. Là,  il apprend que le chapeau à été confectionné par un chapelier de…Tétragonie !!! Tétragonie ? Est-ce qu’on se moquerait de lui, en voulant lui faire une blague ? Soit ! Il poursuit sa quête et va jusqu’à la gare afin de demander un billet pour cette contrée qu’il ne connait absolument pas. Henri est surpris qu’on lui donne un billet, mais prend le train et va poursuivre sa mission jusqu’au bout.

 

Mon avis

Un très bon roman jeunesse que j’ai pris plaisir à lire. Roman jeunesse ne veut pas dire que en tant que fan de polar / thriller je me rabaisse loin de là. Tout bon lecteur qui se respecte est capable de lire tous les genres littéraires, du classique en passant par le polar ou la jeunesse.

Pour résumé, je verrai bien ce livre parmi les livres qu’on croise dans les vitrines des libraires ou en tête de gondoles parmi les best- sellers.

Publié dans Jeunesse

Théo, chasseur de baignoires en Laponie


On aime, on vous fait gagner ! Le Prix Gulli Du Roman 2016

Livre obtenu par Lecteurs.com que je remercie

Auteur : Pascal Prévot
Titre : Théo, chasseur de baignoires en Laponie
ISBN : 9782812610615
127 pages

Résumé : 

Théo est dispensé de classe par son père pour trois semaines (au moins) car il l’emmène à la chasse à la baignoire en Laponie ! En effet, le Comte Krolock Van Rujn a une baignoire sauvage qui effraie toute le monde dans son château de Kreujilweck-Potam. Il espère que le grand chasseur de baignoire qu’est le père de Théo va vite la capturer !

Son père est le meilleur chasseur de baignoire connu, il a chassé en Argentine, dans le désert de Gobi ou encore en Antarctique. Théo par contre est un peu effrayé car s’il a déjà chassé des bidets ou des lavabos, il n’a jamais réellement chassé la baignoire de toute sa vie. Il va devoir le faire car Élisa, qui vit dans le château, lui plaît beaucoup et ne veut pas la décevoir. Alors il prend son courage à deux mains et parcourt le château dans les tous sens pour attraper cette satanée baignoire. D’ailleurs Théo va vite faire la conquête d’Élisa, qui va vouloir elle aussi chasser ces baignoires.

Les baignoires qui retournent à l’état sauvage sont les pires car elles n’ont plus « confiance en personne » et même si elles ont des « raisonnements de tuyauterie », leur chasse n’en sera que plus difficile !

 

Mon avis : 

Un bon petit roman jeunesse, qui se lit plutôt bien. c’est un roman éclatant et complètement déjanté, de ce père qui en fait toujours un peu trop, du matériel trop sophistiqué, des gouttes d’eau et autres animaux marins qui se volatilisent allègrement dans le château.

Publié dans Fantastique, Jeunesse

Dragon de glace


Afficher l'image d'origine

Auteur : George R.R Martin
Titre : Dragon de glace
124 pages

Afficher l'image d'origineGeorge Raymond Richard Martin est un écrivain américain de science-fiction et de fantasy, ainsi qu’un scénariste et un producteur.
Dans les années 1980, il a travaillé pour la télévision comme scénariste pour plusieurs séries dont certaines de science-fiction. Une de ses nouvelles fut adaptée au cinéma pour le film Nightflyers. Il a également été journaliste ainsi que professeur de journalisme et superviseur de tournois d’échecs.

 

 

4eme de couverture

« D’un blanc cristallin, ce blanc dur et froid, presque bleu, le dragon de glace était couvert de givre ; quand il se déplaçait, sa peau se craquelait telle la croûte de neige sous les bottes d’un marcheur et des paillettes de glace en tombaient. Il avait des yeux clairs, profonds, glacés. Il avait des glaçons pour dents, trois rangées de lances inégales, blanches dans la caverne bleue de sa bouche.
S’il battait des ailes, la bise se levait, la neige voltigeait, tourbillonnait, le monde se recroquevillait, frissonnait. S’il ouvrait sa vaste gueule pour souffler, il n’en jaillissait pas le feu à la puanteur sulfureuse des dragons inférieurs. La dragon de glace soufflait du froid. »

Auteur du fabuleux cycle du Trône de Fer, George R. R. Martin nous prouve à travers les quatre nouvelles de ce recueil qu’il est aussi bon romancier que noveliste. Il sait tisser des intrigues passionnantes et des personnages puissants, aussi attirants qu’inquiétants.

 

Résumé

On découvre Adara, une petite fille pas comme les autres puisqu’elle se complet dans le froid et notamment sa meilleure représentante, une créature craint par tous  : le dragon de glace.

Différente des autres, elle est aussi rejetée par ces pairs et trouve donc réconfort et compagnie auprès des lézards de glace .

A mesure que l’hiver devient plus rude et dure, les habitants de la contrée commencent à croire que ce sont les dragons de glace qui sont responsables de l’hiver, et qu’il vaudrait peut-être mieux s’en débarrasser pour retrouver enfin le printemps… Lorsque la guerre éclate, ce sera l’occasion pour Adara d’en apprendre plus sur ces créatures magiques que sont les dragons de glace.

 

Mon avis

Un très beau conte destiné principalement a la jeunesse. Facile et très rapide a lire.  De nombreuses et très belles illustrations.