Belle et sebastien


Belle et Sébastien - Nicolas Vanier - À Lire

Auteur : Nicolas Vanier
Titre : Belle et Sebastien
Version :  Broché – 363 pages – XO Edition
ISBN: 9782845636293
Lien Livraddict

 

4eme de couverture

Cinquante ans après le feuilleton télévisé qui a passionné la France entière toutes générations confondues, Nicolas Vanier nous offre une version flamboyante de Belle et Sébastien, l’histoire d’amitié entre un orphelin et sa chienne des Pyrénées, au cœur de la Deuxième Guerre mondiale. Un monstre sanguinaire rôde dans les montagnes et tue les moutons. Le village entier cherche à l’abattre. Tous, sauf Sébastien, un gamin sauvage qui a grandi sous l’ombre des montagnes. Autour de lui, César, son grand-père taciturne, Angelina, sa sœur d’adoption, et Guillaume, le jeune médecin du village, tentent de vivre malgré l’occupation allemande et d’échapper à la surveillance malveillante du lieutenant Peter Braun. Quand, le soir de noël 1943, Guillaume, blessé, ne peut rejoindre la famille juive qui l’attend sur les hauteurs pour passer la frontière, c’est Angelina, Sébastien et Belle qui, au péril de leur vie, assurent le passage des fugitifs vers la liberté. C’est la rencontre d’un enfant solitaire et d’un chien sauvage. C’est l’histoire d’une amitié indéfectible au cœur de la Deuxième Guerre mondiale. C’est l’odyssée d’un garçon à la recherche de sa mère, d’un vieil homme à la recherche de son passé, d’un résistant à la recherche de l’amour, d’une jeune femme en quête d’aventures, d’un lieutenant allemand à la recherche du pardon. C’est la vie de Belle et Sébastien.

 

Mon résumé 

Comme a chaque fois que je vais à la bibliothèque, je ne sais pas avec quoi je vais en sortir. Du coup, tomber sur ce livre a été une grande surprise. La surprise fut d’autant plus grande quand j’ai vu l’auteur du livre. J’ai toujours connu Nicolas Vanier en tant que qu’explorateur, ou journaliste aventurier, mais qu’importe quand j’ai découvert ce livre j’ai sauté sur l’occasion. Lire ce livre fut l’occasion de retomber en enfance, le souvenir du dessin animé qui se passe dans les montagnes.

 

L’histoire maintenant. On est pleine deuxième guerre mondiale et les habitants ont du mal a joindre les deux bouts, les bergers sont contraints de donner une partie de leur récoltes aux soldats de l’armée allemande. Pendant ce temps-la une grosse bête est en train de dessiner le cheptel de moutons, dans les montagnes. L’histoire se serait déroulée dans les montagnes des l’Himalaya, on était presque assuré de rencontrer le yéti !

Sébastien, qui a  fait la découverte et connaissance de « la bête » sait, lui, qu’elle n’est pas méchante. Elle, c’est Belle, une chienne des Pyrénées, qui ne cherche qu’a manger et ne veut faire de mal a personne. Sébastien, le sait, sauf qu’il est bien le seul a le savoir, car tout le village a décidé de partir faire sa propre guerre et est bien décidé a tuer cette bête.

Ce que Sébastien soupçonnait fini par arriver, Belle se fait blesser et il va tout faire pour la sauver en toute discrétion. Alors qui chercher des conseils auprès de Guillaume, le médecin du village, il sens bien que le docteur cherche à en savoir plus et Sébastien se rends bien compte qu’il ne peut pas tout garder pour lui, car après tout la vie de Belle passe avant tout.

 

Mon avis

Un livre bien émouvant ou on lutte pour la survie d’un chien des Pyrénées et la folie des hommes. Ce que je retiendrait dans ce livre c’est que l’homme ne cherche qu’a accuser sans presque chercher a comprendre et surtout sans réelles preuves. Certes on est en période de guerre et les temps sont dures mais tout de même. Pour Moi le plus marquant c’est le moment ou le chien se fait soigner en tout discrétion, c’est émouvant, on s’imagine facilement la chienne en train de souffrir.

Barnabé


barnabé

Auteur : Sebastien Lepetit
Titre : Barnabé
ISBN : 9782370112248
EPUB – editions Helene Jacob

Cet article fait suite a mon précédent article ou j’annonce mon statut de chroniqueur.
Je tiens a remercier les editions Helene Jacob pour leur confiance et me permettre de faire cette chronique dont le lien se retrouvera sur leur site. Vous pouvez dors et deja retrouver leur boutique ici

Résume de l’éditeur : 

Barnabé arrive à l’âge adulte. C’est un homme-enfant, un handicapé mental, qui découvre sa différence dans le regard des autres. Et le regard des autres, c’est surtout celui de Vanessa, la jolie métisse arrivée tout droit de la région parisienne, dont il tombe éperdument amoureux. Un handicapé mental amoureux d’elle ? Voilà qui fait bien rire Vanessa, et beaucoup souffrir Barnabé.

Aussi, lorsqu’une série d’incendies volontaires se déclenche tout autour de Montdunon, il ne manque pas de témoins pour affirmer que l’on a vu Barnabé et son scooter rouge rôder aux alentours. Se vengerait-il des sarcasmes dont il est l’objet ? Ou bien fait-il un coupable idéal ? Barnabé est-il un incendiaire ou un bouc émissaire ? Il affirme qu’il est innocent, mais doit-on le croire simplement parce qu’il est handicapé ?

 

Mon résumé

Barnabé a perdu ses parents assez tôt et vit désormais chez sa grand mère a Montdunon. Barnabé n’est pas comme les autres, disons qu’il a un niveau intellectuel inférieur a la moyenne mais ça ne l’empêche pas de vivre une vie normale.

Le maire de Montdunon qui a bien connu ses parents, sait comment est Barnabé et c’est pourquoi lorsqu’il a atteint l’age de 18 ans , il vient le voir afin de lui proposer un travail à la mairie. Il devra ramasser les feuilles et faire de l’entretien de jardinage dans les parcs municipaux.

Lorsqu’il ne travaille pas Barnabé aide sa grand mère a faire ce qu’elle appel le « travail d’intérieur ».
Au bout de quelques temps Barnabé est fier de pouvoir se payer un scooter, mais bien sur comme tout ce qu’il entreprend, avec l’accord de sa grand mère. il faut noter que sa grand mère à des idées bien arrêtées sur l’éducation et sur la vie en général.
La vie suit son cours a Montdunon, jusqu’au jour ou on apprend que de plus en plus de fermes sont incendiées.

Barnabé est amoureux de Vanessa, mais elle, semble plus regarder Olivier, un pompier de la caserne de la ville. Barnabé a du mal a l’accepter, surtout lorsque Vanessa va l’embrasser devant tout le monde, lors de la célébration du 14 juillet.

 

Mon avis

Bon petit roman policier, cependant j’ai quand même trouver qu’a certains passages, on se traînait un peu et n’était pas forcement utile. En revanche j’ai bien aime le langage charentais. Bon livre facile a lire, l’auteur garde le suspense jusqu’au bout et c’est un bon point.