Articles Tagués ‘suspense psychologique’


 

NetGalley

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : Linwood Barclay
Titre :  Du bruit dans la nuit
Date de parution : 1 avril 2021
EAN : 9782714482082 – Belfond noir

 

Linwood Barclay: "I had my nose in paperback adventures of ...

 

Linwood Barclay est un écrivain et ancien éditorialiste canadien né en 1955 aux États-Unis.
Il vit à Oakville avec sa femme Neetha et ses deux enfants.

Distinction : Prix Arthur-Ellis 2009 du meilleur roman pour Too Close to Home

 

 

 

 

 

4eme de couverture

Un thriller psychologique empreint de folie et d’humour noir, riche de twists à la Gillian Flynn et d’un suspense si intense que vous n’oserez plus fermer l’œil de la nuit.

Paul Davis n’est que l’ombre de lui-même : huit mois plus tôt, ce professeur de littérature à l’existence sans relief a vu un assassin transporter des cadavres de femmes dans le coffre de sa voiture.

Depuis, Paul subit les assauts d’un violent syndrome de stress post-traumatique. Comment se libérer de cette nuit d’horreur ? Pour l’aider, son épouse l’encourage à coucher sur le papier les pensées qui le rongent et lui offre, pour ce faire, une vieille machine à écrire.

Mais bientôt, aux images cauchemardesques de ses nuits viennent s’ajouter des bruits étranges, le tac tac tac frénétique des touches d’un clavier. Et plus inquiétants encore sont les messages cryptiques, tapés par la machine, que Paul découvre au petit matin.

Somnambulisme ? Machination ? Démence ? À moins que les victimes du tueur ne s’adressent à lui pour réclamer vengeance ? Avec le soutien d’Anna White, sa charmante psychiatre, Paul s’enfonce dans les méandres d’une enquête aux soubresauts meurtriers…

 

 

Mon résumé :

Il s’agit la de mon 4eme roman de l’auteur. Est-ce suffisant pour dire que c’est toujours du bonheur que d’ouvrir la première page, à chaque nouvelle parution. Mais la, on est tout de même sur du lourd, pour ne pas dire du très lourd.

La vie de Paul Davis ne serait pas différente de tout un chacun s’il n’y avait pas une ombre au tableau. En effet sa vie n’est plus pareil depuis qu’il a vu un assassin transporter 2 corps de femmes dans le coffre de sa voiture. Et puis qu’a-t-il bien pu jeter dans cette benne à ordures.

Depuis il s’est passé 8 mois mais il est toujours très retourné et dans sa vie ça ne va plus très bien. Paul Davis se sens si mal qu’il a du se faire suivre par un psychologue. Sa femme, qui le sais au plus mal et sachant son envie d’écrire, a décidé de lui offrir une machine a écrire qu’elle a déniché lors d’un vide grenier. Paul est loin de se douter, qu’a partir de ce moment la, il va s’enfoncer encore plus.

Il va commencé a entendre des bruits,mais bien sur sa femme ne veux pas le croire. Il va décider de mettre des feuilles dans la machine, pour découvrir le lendemain qu’un texte est écrit sur la feuille, alors qu’il avait mit une feuille blanche la veille au soir. La encore tout le monde semble douter de ses dires.  Serait-il victime de somnambulisme ? Est-ce le début de la démence ? Ne devrait-il pas se faire interner ?

 

 

 

Mon avis

Si vous chercher du sang dans ce roman vous risquez fort d’être déçu, mais après tout pourquoi faudrait-il du sang pour faire un très bon thriller. Personnellement cela ne m’a pas dérangé et je dois dire que j’ai adoré. Le suspense est présent et il n’y a aucun temps mort, on ne s’ennuie pas un seul instant. Encore un très bon opus de l’auteur, je le recommande sans hésiter.

 

 

 

 


34104482

Auteur : Camilla Grebe
Titre : Un cri sous la glace
ISBN: 978-2-7021-6021-3
Format Papier – Calmann Levy – Emprunté à la bibliothèque

Il s’agit d’une lecture commune avec Chocobook du blog lecture passion et du forum Zone d’ombres.

 

4eme de couverture :

AVEZ-VOUS DÉJÀ PERDU LA TÊTE
PAR AMØUR ?

Emma, jeune Suédoise, cache un secret : son patron Jesper,
qui dirige un empire de mode, lui a demandé sa main.
Mais il ne veut surtout pas qu’elle ébruite la nouvelle.
Deux mois plus tard, Jesper disparaît sans laisser de traces et l’on retrouve
dans sa superbe maison le cadavre d’une femme, la tête tranchée.
Personne ne parvient à l’identifier.

Peter, policier émérite, et Hanne, profi leuse de talent, sont mis en tandem pour enquêter. Seul problème, ils ne se sont pas reparlé depuis leur rupture amoureuse dix ans plus tôt. Et Hanne a aussi un secret : elle vient d’apprendre que ses jours sont comptés.

Dans un Stockholm envahi par la neige, un double récit étourdissant prend forme. Chaque personnage s’avère cacher des zones d’ombre. À qui donc se fier pour résoudre l’enquête ?

 

 

 


Auteur : Catherine McKenzie
Titre : Les nouveaux Voisins
ISBN: 9782749932675
Format ACSM  ( ebook protegé) – Edition Michel Lafon

 

Merci à NetGalley et Michel Laffon pour ce Service Presse

 

 

Catherine McKenzie

 

Catherine McKenzie est née et a grandi à Montréal, où elle est avocate et écrit pour le Huffington Post. Ses précédents romans ont tous été des best-sellers internationaux.

Avocate diplômée de l’Université McGill, elle exerce le droit entre deux séances d’écriture. Son premier roman, Ivresse, est un best-seller acclamé par la critique tant au Québec qu’au Canada anglais.

 

 

 

 

4eme de couverture

Julie Prentice, son mari Daniel et leurs jumeaux de six ans emménagent à Cincinnati pour échapper à une femme qui a harcelé Julie après la parution de son roman Le Jeu de l’assassin, devenu un best-seller. Un charmant quartier résidentiel semble l’endroit parfait pour un nouveau départ.

Mais la présidente de l’association du quartier ne leur rend pas la tâche facile. À grand renfort d’e-mails et de lettres sur les règles de bonne conduite à suivre, elle régit la vie de tous et oppresse Julie qui doit faire face à la curiosité du voisinage.

Lorsqu’elle reçoit des menaces, Julie prend peur : sont-elles le fait de sa harceleuse ou de voisins malveillants ? Alors que la tension monte, les ennemis se révèlent et le calme apparent d’une rue sans histoires se transforme en cauchemar.

 

 

Mon résumé : 

Julie, son mari Daniel et ses 2 jumeaux viennent s’installer à Cincinnati afin de pouvoir échapper à une personne qui harcele julie depuis la sortie de son premier roman Le Jeu de l’assassin.

Ils s’installent dans un secteur résidentiel avec des gens disons le, assez huppés. Il y a une association de quartier mise en place et gérée par sa présidente et qui accueille les nouveaux avec un panier de bienvenue. On pourrait croire que tout est reuni pour s’installer dans un climat sympa et agréable à vivre…mais ils vont vite se rendre compte qu’ils sont tombé dans un quartier qui pourrait facilement concurrencer l’armée. Couvre feu pour les adolescents, pétition en ligne pour demander des ralentisseurs, soirée mensuelle quasi obligatoire chez les uns et les autres etc.

Les Prentice y voient la, un comportement intrusif de la responsable du comité de quartier. Quoi que Julie fasse, ça ne fait qu’empirer la situation.

Heureusement, Julie, parvient, tant bien que mal a nouer une amitié assez sure, avec son voisin, John, avec qui elle fait régulièrement du footing. Mais elle est loin d’imaginer qu’une banale conversation avec lui va faire éclater sa vie en morceau.

 

Mon avis :

J’ai eu un réel plaisir à lire ce livre. La lecture est simple et je suis vite rentré dans la peau du personne en la personne de Julie. On ne peut que la plaindre face à ce qu’elle a subit dans le passé et ce qu’elle doit affronté après son installation à Cincinnati. Lors du passage de la soirée entre voisin, on en vient même presque à se demander si tout le monde ne se liguent pas contre elle et sa famille. Vu le climat dans lequel se passe l’histoire cela m’a fait penser à un cercle de voisins enfermés dans une bulle, sans contact avec l’extérieur. non, non !!! je ne fais pas allusion à Dôme de Stephen King.

Bon maintenant, je me rends compte que j’en ai dis plus qu’il ne fallait, alors allez vite lire ce livre 😉