L’illusion


 

 

 

Auteur : Maxime Chattam
Titre : L’illusion
Version : Broché – édition Albin Michel – 464 pages
Date de parution : 28 octobre 2020
EAN : 9782226319500

 

 

4eme de couverture

Bienvenue à Val Quarios, petite station de ski familiale qui ferme ses portes l’été.

Ne reste alors qu’une douzaine de saisonniers au milieu de bâtiments déserts. Hugo vient à peine d’arriver, mais, déjà, quelque chose l’inquiète. Ce sentiment d’être épié, ces «visions» qui le hantent et cette disparition soudaine…

Quels secrets terrifiants se cachent derrière ces murs ? Hugo va devoir affronter ses peurs et ses cauchemars jusqu’à douter de sa raison…

Bienvenue à Val Quarios, une «jolie petite station familiale» où la mort rôde avec la gourmandise d’une tempête d’été.

 

 

Mon résumé :

J’attendais ce livre, comme beaucoup sur les réseaux sociaux, depuis longtemps.  sa date de sortie, était connu depuis plusieurs mois, et à été annoncée au 28 octobre. Lorsque ma sœur, m’appelle un jour et me demande « que veux-tu pour ton anniversaire » ( je suis né le 4 novembre, pour la petite histoire) , autant vous dire que je n’ai pas réfléchi bien longtemps.

J’ai vu et entendu à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux, que ce livre n’était pas excellent et qu’on n’avais pas a faire à de la nouveauté. Quand bien même j’aime bien voir les avis sur un livre, je ne me décourage pas pour autant. En soi, si je n’ai pas acheté le livre ça ne me dérange pas vraiment, mais la c’est tout de même un cadeau et en plus que j’ai moi même proposé donc il ne m’étais pas permis de faire l’impasse dessus.

Passons désormais à l’histoire en elle-même. On va suivre les péripéties de Hugo, qui arrive dans cette station de ski, qui vient de voir partir tous les touristes, à la fin de la période estivale. Il ne reste désormais plus que quelques membres de personnel. Hugo arrive en renfort, pour préparer la prochaine saison. Hugo, sort d’une période difficile, sa copine l’a quitté et il navigue de ci de la coté professionnel. Alors lorsqu’on lui propose ce job, au travers de ce forum,  il se dit qu’après tout il n’a rien a perdre et puis ce n’est que 5 mois, alors pourquoi pas. Il a un peu de mal a s’intégrer au début, mais rapidement il parvient a nouer des liens assez rapidement avec notamment la fille, qui est venue le chercher, à la gare, le premier jour. Des liens qui s’avèrent au fils du temps, assez rapprochés disons le franchement. Au bout de quelques temps Hugo, trouve qu’il y a quelque chose de pas clair dans cette station. D’abord, on semble le reléguer au rôle de bûcheron, alors qu’il avait été embauché au détails pour des missions polyvalentes. Ensuite, il y a Alice, qui certes avait prévu de partir, mais voila que la veille, elle semblais avoir taillé la route sans demander son reste. C’est à partir de ce moment la que Hugo va vouloir s’intéresser de plus près à ce qui se passe dans la station, accompagné de celle qu’il croit être de son coté…..

 

Je m’arrêterais la dans ce que j’ai retenu du roman, car je sais que j’en ai déjà trop dis et certains seraient en droit de m’en vouloir. Je rejoins un peu ceux qui pensent que c’est du déjà vu. C’est du déjà vu dans le sens ou à plusieurs reprises on vois les choses arriver, on se dis que ce qui se passe, au moment ou on les lis, c’est pas normal, il y a « un loup ».  Tout cela, pour ma part ne gâche en rien le roman et j’ai adoré ( ce qui explique la vitesse à laquelle je l’ai terminé, sans doute)

 

 

Mon avis

Encore une fois, même si vous pensez que c’est du déjà vu et que vous n’avez pas envie de lire une énième histoire qui se passe en montagne. Je peux vous dire que le dénouement final m’a carrément surpris. Je ne m’attendais pas du tout a ça.

Alors si vous aussi vous savoir de quoi je parle, je ne peux que vous suggérer de le lire. E t si vous avez fait l’impasse sur [UN]secte lisez le également, car ces deux romans valent largement qu’on s’y arrête.