Les limbes


26763100. sy475

Auteur : Olivier Bal
Titre : Les limbes
Version : numérique – EPUB
ISBN: 9781515338550

 

 

Olivier Bal

 

 

Olivier Bal, né le 16/01/1979 à Paris, est un écrivain français, auteur de polar et de thriller.
Il a été journaliste pendant une quinzaine d’années puis rédacteur en chef de Jeux vidéo Magazine, magazine leader dans le domaine du jeu vidéo jusqu’en février 2017. Depuis, il se consacre pleinement à l’écriture.

« Les Limbes » (2015) est son premier roman.

 

 

 

 

4eme de couverture :

Vietnam, 1970. James Hawkins est une jeune recrue. Durant un assaut, il prend une balle dans la tête et croit mourir. Après un mois de coma, et tandis qu’il essaie de se rétablir dans un hôpital de Saigon, il découvre que quelque chose s’est éveillé en lui. Ses nuits deviennent des épreuves, son sommeil et ses rêves ne lui appartiennent plus. Désormais, lorsqu’il dort, il visite les songes des autres… Seuls les médicaments l’empêchent de rêver. Un an plus tard, un ancien frère d’armes, Nate Irving, vient frapper à sa porte. Il est venu le chercher pour participer à un projet secret : les Limbes. Direction une base perdue au fin fond de l’Alaska pour une aventure aux frontières de la peur et de la folie, une aventure qui les entraînera au cœur des rêves pour percer le mystère des Limbes. « Nous sommes des pionniers, des aventuriers d’un genre nouveau. Le rêve, c’est la dernière frontière. L’homme a conquis la mer, la terre, l’espace… et maintenant, enfin, il conquiert son propre esprit. Il lui aura fallu des milliers d’années pour comprendre que les plus grands mystères ne se cachaient pas dans les profondeurs des océans, ou aux confins de l’univers mais bien au cœur de son être. »

Rever


Afficher l'image d'origine

 

Auteur : Franck Thilliez
Titre : Rever
ISBN : 978-2-823-84388-0
461 pages – EPUB

 

4eme de couverture

« Pour la plupart des gens, le rêve s’arrête au réveil. »

Si ce n’étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d’Abigaël qu’elle est une femme comme les autres.
Si ce n’étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu’Abigaël dit vrai.
Abigaël a beau être cette psychologue qu’on s’arrache sur les affaires criminelles difficiles, sa maladie survient toujours comme une invitée non désirée. Une narcolepsie sévère qui la coupe du monde plusieurs fois par jour et l’emmène dans une dimension où le rêve empiète sur la réalité. Pour les distinguer l’un de l’autre, elle n’a pas trouvé mieux que la douleur.
Comment Abigaël est-elle sortie indemne de l’accident qui lui a ravi son père et sa fille ? Par quel miracle a-t-on pu la retrouver à côté de la voiture, véritable confetti de tôle, le visage à peine touché par quelques bris de verre ? Quel secret cachait son père qui tenait tant, ce matin de décembre, à s’exiler pour deux jours en famille ? Elle qui suait sang et eau sur une affaire de disparitions depuis quelques mois va devoir mener l’enquête la plus cruciale de sa vie. Dans cette enquête, il y a une proie et un prédateur : elle-même.

 

Mon avis

j’ai trouvé le début un peu mou, mais bon en ce moment j’ai un peu de mal a démarrer un livre donc ça ne vient peut-être pas uniquement du livre. Sinon une fois lancé je n’ai pas decroché du livre et j’ai eu beaucoup de plaisir a le lire.

Les deux personnages qui ont particulièrement retenu mon attention sont celui de Abigaël, psychologue narcoleptique, et de son compagnon Fred, inspecteur de police.

Abigaël est touchant mais en même temps on a envie un peu de la plaindre car ça ne doit pas être facile de vivre ce qu’elle endure. Etre obligé de se piquer afin de savoir si elle rêve ou si elle vit sa vie réelle. Son compagnon Fred, se vois lui contraint de subir et ne sait pas trop vraiment comment réagir.

Tout en sachant cette situation, ils doivent encore mener une enquête sur la disparition de 3 enfants.

Ce n’est pas une surprise j’ai toujours adoré les histoires de Franck Thilliez et j’espère que vous aurez autant de plaisir.

Passage a la bibliotheque#6


Bonjour,

Ça faisait longtemps que je n’avais pas été faire une petite escapade a la bibliothèque et vu que j’ai terminé le 2eme volet de Millénium ( d’ailleurs il faudra que je termine ma chronique a ce sujet), il me fallait le 3eme volet. Chose faite.

J’ai également pris un roman dont j’ai beaucoup entendu parler sur la Blogosphère : Central Park

Allez, je m’arrête la et je vous laisse découvrir ça en image….avant de vous chroniquer tout ça dans le mois a venir 🙂

 

DSC02730