C’est lundi, que lisez-vous ?


C’est lundi que lisez-vous » est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par Mallou puis Galleane.

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment?
Que vais-je lire ensuite ?

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière :

Une putain d'histoire de Bernard Minier - Poche - Livre ...

Je n’ai pas encore rédigé ma chronique sur ce roman, mais je vais essayer de trouver un moment cette semaine pour l’écrire.

 

 

Ce que je suis en train de lire :

 

 

 

Ce que je vais lire ensuite :

Cela faisait longtemps que je m’étais pas plongé dans l’autoédition aussi le prochain sera un roman que j’ai déniché sur le site auquel je suis inscrit depuis plusieurs années : simplement pro

48563261. sy475

Cela faisait plusieurs fois que je le voyais passé sur la toile (notamment sur twitter et instagram) aussi je ne pouvais plus attendre et j’ai convenu avec l’auteure de le lire et de le chroniquer par la suite.

D’ailleurs, si vous souhaitez vous aussi découvrir l’auteure :

 

 

Et vous, comment se présente ce début de semaine livresque ?

Torrents


40968741. sy475

Auteur : Christian Carayon
Titre :  Torrents
ISBN: 9782265115613
Format papier – 334 pages – Edition Fleuve noir

 

Christian CARAYON
Christian Carayon, originaire du Sud-Ouest, enseigne l’histoire et la géographie en lycée depuis plus de 20 ans. Il vit actuellement dans la Sarthe. Il se lance dans l’écriture en 2012 et publie Le Diable sur les épaules, lauréat du Prix Ça m’intéresse Histoire. Après Un souffle, une ombre paru en 2016 et traduit en plusieurs langues, Torrents est son deuxième roman publié dans la collection « Fleuve Noir ».
4eme de couverture :
1984. Des morceaux de corps humains sont découverts dans une rivière qui dévale vers la ville de Fontmile. On finit par identifier deux victimes, deux femmes portées disparues depuis longtemps. La peur et l’incompréhension s’emparent des habitants, jusqu’à l’arrestation de Pierre Neyrat, un chirurgien à la retraite. Ce dernier connaissait une des victimes, l’amie intime de son fils. Il a les compétences pour démembrer ainsi les cadavres et un passé trouble. Mais surtout, il a été dénoncé par sa propre fille. Bouleversé par ces évènements qui réveillent la douleur de la perte de la femme de sa vie et font imploser sa famille, son fils François décide alors de remonter le cours de l’histoire. Car derrière les silences, ce sont les violences de l’Occupation que Pierre Neyrat a tenté d’oublier. Mettant ses pas dans ceux de son père, François va reconstituer ce passé dont il ignorait tout, où se sont noués les fils fragiles de son existence. Deux époques, deux enquêtes, pour un polar mené de main de maître.
Mon résumé
Nous sommes en 1984, des ossements humains sont retrouvés dans la rivière qui longe la petite ville de Fontmile. Assez rapidement le médecin légiste arrive a identifier deux femmes qui avaient disparues quelques années plus tôt.
Dans cette histoire, trois personnes vont se relayer pour raconter l’histoire a leur manière.
Tout d’abord il y a François, qui quitte paris au moment ou il apprend que son père a été arrêté. On va y découvrir toutes les blessures de l’enfance et du passé, les non-dits et les secrets qui se cache dans une famille de tel renom.
Viens ensuite Camus « l’oncle » un personnage secondaire avec une réelle profondeur. Ce passage n’a eu que peu d’importance a mon niveau.
On en vient enfin à une grande partie du roman ou c’est l’inculpé lui-même qui va prendre la parole. Une partie du recit qui nous ramène à la seconde guerre mondiale à la violence qu’on subit les populations et aux drames de l’épuration punitive de l’après guerre.
Ne vous attendez pas à un thriller « classique » avec son lot de rebondissements. Le roman de Christian Carayon est assez lent mais pas moins passionnant ! L’auteur a choisi de peaufiner ses personnages et leur psychologie. Vous aurez donc à faire à un roman sombre bien travaillé et captivant où recèlent de nombreux secrets de famille.
Mon avis :
Quand bien même ce roman soit bien construit, et comme je le précise plus haut il ne fat pas s’attendre à un thriller comme on a l’habitude de le voir avec ses suspenses, ses rebondissements et tout ce qui en fait un thriller haletant. Nous avons affaire a un roman assez lent je dois dire ou on va surtout se cibler sur la psychologie des personnages pour finalement réussir a trouver le coupable. Je pensais avoir affaire, pour ma part, a un roman qui « bouge  » un peu plus mais bon, avec ce roman j’ai pris un pur moment …d’ennui.
Ça ne peu pas faire tilt a chaque fois !

%d blogueurs aiment cette page :