Ma liste de lecture du mois de Août 2019


Bonjour à tous,

Je n’a pas de faire ce genre de chronique, mais je me suis dis que cela pouvais être intéressant de vous montrer mes lectures que je prévois pour ce mois d’août ( même si il est déjà bien entamé).

 

  1. Livres de la bibliothèque de ma ville
  • Le livre que j’ai commencé avant hier : 

36516893. sy475 Il y a cinq ans, Eli Glinn avait dirigé une expédition pour récupérer un météore géant tombe sur un îlot du Cap Horn. Mais le navire qui le convoyait avait sombré.
Aujourd’hui, Glinn n’a plus le choix. Cette étrange météorite a donne naissance a une créature mutante qui menace la planète. Il faut a tout prix la détruire.
La mission qu’il confie a Gideon Crew – entre autres spécialiste des armes nucléaires – ressemble a s’y méprendre a une opération suicide…

 

 

 

  • Ma prochaine lecture : 

Polar. La veuve **** - A lire - LeTelegramme.fr

 

Mariée jeune, petite maison proprette d’une banlieue sud de l’Angleterre, mari attentionné. Elle coiffeuse, lui employé de banque, pas d’enfants.
Pas d’enfants ? C’est peut-être là que le vernis d’une certaine normalité s’effrite le jour où Glen, l’époux réputé sans histoires est impliqué dans une sordide disparition d’enfant. Les preuves manquent, seuls quelques signes le désignent comme suspect principal. Et aucune trace ne permet de retrouver Bella, deux  ans, qui jouait avec son chien devant le pavillon familial.

 

 

 

2. Demandes sollicitées sur NetGalley

Dans un camp d’été chrétien situé sur la côte de l’Oregon, au beau milieu de la nuit, à l’abri des regards, les animateurs enfreignent toutes les règles imposées par le sévère révérend Dalton : alcool, cigarettes, sexe. Jusqu’à ce que Elle et Monica tombent enceintes puis disparaissent. De peur que leurs aventures nocturnes ne soient révélées au grand jour, les autres s’entendent sur une version de l’histoire qui les absoudrait totalement. Vingt ans plus tard, quand on retrouve des os sur la plage, bientôt identifiés comme ceux de Monica, les ex-animatrices savent qu’elles devront bientôt refaire une déposition à la police. Alors elles se réunissent à nouveau. Mais toutes ne sont pas prêtes à commettre les mêmes erreurs que par le passé…

 

 

 

 

 

« Ce que je redoutais est confirmé. Il s’est produit une catastrophe. J’ai parcouru le quartier de long en large. C’est partout le même spectacle. Les rues sont désertes. Les maisons vides. Les véhicules ont été abandonnés au milieu de la route »

Posté devant son domicile, Fred ne veut pas y croire. Pourtant, l’enfer qu’il a sous les yeux est bien réel. Il se dessine en lambeaux, entre les habitations abandonnées et les dépôts de sable noir qui tapissent les rues.

Que s’est-il produit ? Il aimerait en parler à sa femme, mais elle a disparu. Il aimerait trouver un ami, un voisin, de la famille, mais il est seul.

Il ne le restera pas longtemps.

Bientôt, il comprendra qu’il n’aurait jamais dû survivre au désastre qui vient de se produire.

Bientôt, il devra fuir pour sauver sa peau.

Bientôt, il comprendra que l’enfer de ce monde, trouve son origine dans le passé de sa propre existence.

 

 

BONUS : 

Nul n’est à l’abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s’accumulent puis tout s’accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n’a aucun souvenir. Alors, désespérée mais lucide, elle organise sa fuite, elle va changer de nom, de vie, se marier, mais son douloureux passé la rattrape… L’ombre de Hitchcock et de Brian de Palma plane sur ce thriller diabolique.

Avec Robe de marié, dont on comprendra le titre dans les dernières pages, Pierre Lemaitre livre un polar parfaitement orchestré où le mal n’épargne personne. Allan Kaval, Marianne.

Une fable cruelle et amorale sur le harcèlement et la vengeance. Philippe Lemaire.

 

 

 

Et vous ? Parlez moi des lectures qui vont agrémenter votre mois d’août