127 heures


10139607

Auteur : Aron Ralston
Titre : 127 heures
Version :  Broché – 302 pages – Edition Michel Lafon
ISBN: 9782749913728
Lien Livraddict

 

4eme de couverture

Le 26 avril 2003, Aron Ralston, jeune homme de vingt-sept ans, se met en route pour une randonnée dans les gorges de l’Utah. Alpiniste expérimenté, il collectionne les plus beaux sommets de la région. Pourtant, au fin fond d’un canyon reculé, l’impensable survient : un rocher se détache au-dessus de lui et emprisonne son bras dans le mur de rocaille. Le voilà pris au piège, menacé de
déshydratation et d’hypothermie, en proie à des hallucinations… 127 heures plus tard, comprenant que les secours n’arriveront pas, il prend la plus grave décision de son existence. S’il vaut survivre,
son seul espoir est de s’amputer le bras. Au-delà d’un récit d’aventure, au-delà d’un film qui déchaîne déjà les passions, 127 heures est le vrai témoignage édifiant d’un homme qui a su aller au bout de lui-même et reconquérir sa liberté coûte que coûte.

Titre original : 127 hours: Between a rock and a hard place (2004)

 

Mon résumé

J’avais vu le film il y a quelques années. Je tenais a en lire l’histoire de la main même ( celle qui reste toutefois) de l’auteur. Tout d’abord, revenons sur le titre « 127 heures », ceux qui ne connaisse par l’histoire, c’est le nombre d’heure qu’a du vivre un alpiniste chevronné de presque 30 ans, dans un canyon avant d’être secouru. Je peux vous dire que regarder le film a de quoi refroidir mais lire les descriptions que Aron Ralston en fait de ce par quoi il est passé a de quoi donner des frissons pour un moment, au point d’avoir envie d’arrêter la lecture.

Bref résumé des circonstances qui ont amenées Aron Ralston a faire ce livre. Aron Ralston comme je l’ai évoqué est un Alpiniste chevronné, au point d’avoir eu l’idée avec des connaissances alpinistes également d’avoir envie de gravir les plus hauts sommets. Certains sommets, Aron les a gravis seul, et c’est le cas encore ce jour la, sauf que contrairement aux autres fois, il n’a prévenu personne, son entourage était seulement au courant qu’il partait dans l’utah. Alors que tout semble se passer parfaitement, un rocher se détache au dessus de lui et fini sa course entre un autre rocher et son bras….Commence alors une longue descente aux enfers, malgré plusieurs tentatives et après avoir mûrement réfléchi aux différentes solutions qui s’offrait a lui pour se dégager, une seule semble être la seule et unique solution : l’amputation.

Il va réfléchir de long jours avant d’envisager cette solution ultime, mais au bout de 4 jours il se rend à l’évidence, il n’y a pas d’autre choix. Tenter de déplacer ce caillou qui lui bloque le bras n’est même pas envisageable car même si il évalue le poids de ce putin de caillou à a peine 100 kilos, il s’avère finalement que le poids s’exprime plutôt en tonne….

En faisant l’inventaire de ce qu’il possède il se rend assez vite compte qu’au niveau nourriture et boisson il n’est pas bien fourni. Quand bien même il puisse se passer de manger, comment fera-t-il quand sa gourde sera vide (quand bien même il se rationnerait). Il a bien la solution mais encore une fois il aimerais l’éviter.

 

Mon avis

Certes comme vous vous en êtes bien rendu compte par vous même, je sors de ma zone de confort, mais je tenais absolument a lire ce documentaire vécu. Comme déjà dit cela m’a chamboulé et touché au plus profond de moi. J’ai du mal a me dire que dans des circonstances exceptionnelles, on peut être amené a se faire mal soi-même et devoir se mutiler. Comme on le vois dans ce livre, l’issu aurait pu être dramatique, mais on ne peut que se féliciter de l’état dans lequel Aron Ralston ressort d’une telle expérience.

Une réflexion sur “127 heures

A vos plumes !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.